Tag Archives: Eau

LE BON FONCTIONNEMENT DU CORPS

Bonjour,
Voilà déjà un certain nombre d’années que je partage mes connaissances médicales avec les clients qui me consultent et avec les lecteurs qui me lisent et si il y a une seule chose à laquelle il faut prêter attention, c’est bien le problème de l’eau…
Dans un premier temps la protéger et ne pas la gaspiller car l’Or bleu coute plus cher que l’essence !
Pour que notre corps fonctionne de façon satisfaisante nous avons besoin d’un apport d’eau avec régularité et constance.
Je suis stupéfait du nombre de personnes qui ne boivent pas du tout d’eau, pensant la trouver dans le café, le vin, la bière ou les boissons gazeuses…
Certaines personnes reconnaissent consommer 2 à 3 verres d’eau par jour, c’est encore insuffisant.
Je ne suis pas partisan d’imposer une quantité d’eau fixe pour tout le monde car celle-ci peut varier selon les individus.

LE COUP DE CHALEUR

Bonjour,
En cette période estivale les températures s’élèvent à des niveaux inhabituels pour nos organismes…
Le soleil nous réchauffe et nous donne de l’énergie et comme la modération a bien meilleur gout, il faut savoir se limiter et se protéger.
De plus avec un taux d’humidité élevé, la température ressentie peut être supérieure à la température observée, c’est ce que l’on appelle le facteur Humidex.
Sous l’effet de la chaleur, notre corps va perdre de l’eau, par la respiration, par la sudation et par la transpiration.
Les effets de cette déshydratation sont parfois insidieux au début et ce que nous prenons pour une sensation de bien-être est souvent le début d’un affaiblissement des réserves d’eau, une certaine torpeur s’installe que nous pouvons confondre avec un léger assoupissement.
Une petite fatigue, une sensation de tête légère ou quelques maux de tête sont des signes avant-coureurs de la déshydratation.
Sans réaction de notre part, nous nous dirigeons lentement vers l’insolation avec des symptômes qui s’amplifient, une transpiration abondante, une respiration qui devient difficile et un cœur qui s’agite, il devient urgent de prendre des dispositions pour ne pas arriver au stade suivant qui est le coup de chaleur.
Le coup de chaleur est un cas d’urgence médicale et il ne faut pas hésiter à appeler le 911 car tout retard pourrait conduire vers des troubles graves ou même la mort !
La prévention est le meilleur remède : boire de l’eau, se placer à l’ombre, porter des vêtements légers et éviter les efforts…
Bon été,
Jacques

POUR BIEN VIVRE EN SANTÉ

Bonjour,
Le printemps s’installe tranquillement et ceci est un bon moment pour revenir à nos bases fondamentales pour bien vivre en santé !
Il y a des choses évidentes qui méritent d’être répétées encore et encore .
La priorité est : Vivre… car beaucoup de personnes ne font que survivre hélas, d’autres terrifiées par la peur de la mort, sont en fait déjà mortes, ou mortes-vivantes.
La respiration est le seul élément fondamental car sans air, le cerveau ne reçoit plus d’oxygène et la mort par asphyxie est atroce.
Bien respirer, c’est vider nos poumons pour rejeter le gaz carbonique (CO2) et la vapeur d’eau qui sont les principaux déchets à évacuer de nos poumons.
Pour bien vider nos poumons, il est indispensable de contracter les petits muscles qui sont entre les côtes afin de réduire le volume de la cage thoracique, avant de prendre une bonne inspiration (imaginez le soufflet du forgeron qui se referme avant de s’expanser à nouveau pour se remplir d’un air frais et riche en oxygène ).
Comme nous rejetons de l’eau par notre respiration il est important de boire régulièrement de petites quantités d’eau afin de ne pas courir vers la déshydratation.
Pour bien vivre en santé ces deux éléments air et eau doivent être absorbés dans un milieu favorable, sans fumées et sans vapeurs toxiques et l’eau doit être une eau potable venant de préférence d’une source non polluée.
C’est alors le temps de vous poser les bonnes questions.
L’air que je respire est-il sain ?
L’eau que je bois est-elle bonne ?

OH !…EAU ! ! !

Bonjour,
L’Or Bleu… déjà un problème de conflit et de guerre, l’eau coute déjà plus cher que l’essence et les multinationales, esclavagistes du monde moderne se sont emparées de cette ressource gratuite pour gagner de l’argent sur le dos des consommateurs.
Non, je ne suis pas en politique ( d’ailleurs ceux-ci n’en parlent pas !), je suis simplement comme vous tous à la recherche de la source qui va pouvoir me désaltérer.
L’eau est polluée par les décharges sauvages, par les pesticides, les pluies acides et bien d’autres facteurs encore…
La nature est le meilleur filtre qui existe contre toutes ces pollutions et les sources d’eau fraiche et pure sont de plus en plus exploitées par des entreprises sans scrupules.
L’eau proposée sur les marchés est de valeur inégale, certaines sont filtrées par osmose inverse, procédé couteux en énergie et polluant par le rejet( en effet pour produire un litre d’eau filtrée, on rejette cinq litres !), c’est l’eau des marchands de boissons gazeuses hyper sucrées.
Nous avons besoin de boire beaucoup d’eau, car 75 % d’entre nous sommes déshydratés : à 1 % intervient la sensation de soif souvent ressentie comme un besoin de manger (!), à 2 % de déshydratation il y a des troubles de la mémoire à court terme, à 5 % des troubles de la température corporelle et au-delà de 10 %, c’est la mort du corps physique !
Alors, buvons de l’eau saine et en quantité suffisante pour rester en vie plus longtemps.
Choisissez de l’eau de source naturelle ou de l’eau minérale le plus souvent possible.
Jacques

LA PEAU

Bonjour,
La peau est le plus grand organe du corps, lorsqu’elle est dépliée et étalée, elle représente une surface de 2 mètres carrés environ !
C’est un organe qui a de multiples fonctions:
– elle est une enveloppe qui nous protège du froid et de la chaleur et elle est même imperméable…
– elle a des fonctions d’élimination par la sueur et la transpiration…
– elle a aussi des fonctions respiratoires…
= elle intervient dans le système immunitaire en nous protégeant des allergènes…
– elle a des fonctions esthétiques lorsqu’elle est en bon état…
– elle nous permet de faire la synthèse de vitamines, comme la vitamine D sous l’action du soleil…
– elle a aussi des implications importantes dans l’affectif par le toucher…
– elle est en zones érogènes, ce qui la relie è la sexualité…
Et bien d’autres fonctions secondaires qui parfois nous échappent !
Pour bien vivre en bonne santé il faut avoir une peau saine et propre, le bain, la douche, sont de bons moyens de débarrasser notre peau de toutes les substances qui s’y accumulent.
Bien se vêtir est important pour protéger notre peau qui elle-même nous protège.
La peau a besoin de beaucoup d’eau et les signes de déshydratation apparaissent rapidement pour attirer notre attention sur les besoins de notre corps.
Il est vital pour nous de bien l’entretenir en évitant trop d’expositions au soleil, au froid ou à la chaleur !
Bien sur une bonne alimentation sur le plan de la nourriture de l’estomac et aussi celle de l’esprit et enfin une bonne dose d’Amour,
Jacques

S – EAU – S

Bonjour,
Je m’inspire dans mon titre d’une compagnie Acadienne qui embouteille de l’eau de source et qui prend bien du plaisir à placer sur son enseigne des slogans contenant le mot  »eau », le dernier était :  » Bel eautomne ! ».
Je vous envoie donc un S-O-S concernant l’eau et son rôle pour bien vivre en santé…
J’ai déjà placé des articles à ce sujet et pourtant je suis surpris de constater comment cet élément si vital est négligé.
J’habite dans un pays et dans une région ou l’eau est très abondante comparativement à d’autres pays, or je constate de plus en plus que les personnes que je rencontre présentent des troubles importants liés à la mauvaise gestion de l’eau du corps, certains ne boivent même pas un verre d’eau par jour et beaucoup ne boivent qu’un seul verre par jour ! ?
75% à 80%, c’est la proportion d’eau qu’il y a dans notre corps et cette eau demande à être renouvelée plusieurs fois par jour, elle est utile pour la digestion, pour les muscles afin d’éviter les crampes et pour toutes les réactions chimiques qui se produisent en permanence dans nos cellules et dans nos tissus.
Si vous voulez changer quelque chose dans votre vie et surtout dans votre santé, commencez par boire un peu plus d’eau…
Car sans un apport suffisant en eau, vous risquez d’être malade et même de mourir ( c’est un peu comme tomber en panne d’essence sur l’autoroute !).
Je vous propose un petit truc : chaque fois que vous direz ou entendrez ALLO ! au téléphone, pensez à l’EAU… et prenez en un verre ,
Jacques

LA DÉSHYDRATATION

Bonjour,
L’été est arrivé et il me semble prudent de faire un rappel sur la déshydratation, ses symptômes et ses remèdes.
Au début la déshydratation peut passer inaperçue, puis la sensation de soif se manifeste, avec sécheresse de la bouche.
Dans les grosses chaleurs humides il y a de la transpiration qui élimine non seulement de l’eau mais aussi des sels minéraux.
En l’absence d’absorption d’eau les conditions s’aggravent, le souffle devient plus rapide et l’état de fatigue apparait avec une accélération du pouls signant une tachycardie avec un pouls faible et la pression artérielle peut diminuer.
Au-delà des troubles psychiques peuvent apparaitre, confusion, angoisse et même coma.
75 % du poids de notre corps est uniquement de l’eau et le plus grand organe de notre corps, la peau (2 mètres carrés de surface) peut nous faire perdre beaucoup d’eau en peu de temps.
La solution est de placer le corps en position allongée, de préférence à l’ombre et d’assurer une réhydratation progressive et dans les cas les plus avancés permettre un apport d’électrolytes pour compenser les pertes.
Il est bon également de réconforter la personne pour calmer son angoisse et ne pas hésiter à faire appel aux secours en cas d’apparition de difficultés nouvelles.
Aussi, ne pas la laisser s’endormir, ce qui pourrait masquer des signes plus graves.
La prévention étant le meilleur remède, munissez-vous de bouteilles d’eau en quantité suffisante, surtout pour les enfants et les personnes plus âgées.

LES TROIS CONDITIONS

Bonjour,
Les trois conditions indispensables pour bien vivre en santé sont à la fois simples et efficaces.
Il s’agit de l’air, de l’eau et des exercices.
L’air, nous le découvrons douloureusement lors de notre naissance et qu’il vient  » bruler  »nos poumons qui baigneaient dans le liquide de l’utérus.
Par la suite nous apprenons par le conditionnement émotionnel à contrôler ou à retenir notre respiration, certaines personnes n’osant pas respirer de peur de déranger !
L’eau, nous vivons dedans pendant neuf mois et sitôt sortis du ventre de notre maman, nous découvrons cet élément vital sous la forme de bains, de toilette et de petites quantités ingérées entre les têtées ou le biberon.
Les exercices sont la découverte de notre corps et de ses déplacements et tout notre entourage guette nos premiers gestes, nos premiers mouvements, nos premiers pas avec impatience et émerveillement.
Pour bien vivre en santé il est indispensable de faire les choix qui nous garantissent la qualité de l’air que nous respirons et de plus nous avons le choix d’apprendre à respirer d’une manière efficace et relaxante.(respiration abdominale)
Pour l’eau que nous buvons, le défi est grand car nous savons tous que l’eau dite potable après les traitements chimiques industriels est une eau morte, sans énergie et remplie de pesticides et insecticides, ainsi que de métaux lourds nocifs pour notre corps.
Enfin pour les exercices,il nous incombe de choisir un programme d’exercices que nous pourrons effectuer sur une base régulière et avec une discipline dans la durée.
À nous de choisir de Bien vivre En Santé !
Jacques

ARROSER LES FLEURS . . .

Bonjour,
Je viens à l’instant d’arroser les fleurs qui sont de chaque coté de l’entrée du bureau, dans un demi-tonneau.
C’est une belle composition florale que me prépare chaque année, mon jardinier des Serres chez Eugène !
Comme l’effet est agréable, je mets un point d’honneur à arroser ces fleurs le matin alors qu’elles sont encore à l’ombre, je prends également le temps de couper les fleurs fanées afin de conserver la beauté de ces bouquets tout au long de l’été.
Pendant que j’exécute cette mission « humanitaire » pour entretenir cette décoration naturelle et vivante, je pense également à nos vies, à nos corps qui ont eux aussi besoin d’être arrosés…
Nos corps ont un grand besoin de renouveler chaque jour l’eau que nous perdons par la respiration, la transpiration et la sudation.
Et comme les fleurs ils ont besoin d’amour, de petits, soins, de petites attentions pour s’épanouir et embellir notre vie et celle de ceux qui nous cotoient.
Si vous n’arrosez pas vos fleurs, elles vont se flétrir, dépérir et mourrir et il en va de même pour votre corps, pour votre vie.
Le viellissement n’est pas une fatalité ni une issue mathématique (en fonction de l’âge !) et je suis partisan d’une jeunesse qui se prolonge plutôt que de se laisser aller en oubliant « l’arrosage » et les « petits soins » qui nous permettent de garder notre enthousiasme, notre vitalité et notre sourire !
Si nous sourions à la vie, la vie nous sourie en retour et l’inverse est bien vrai !
Pensez à la rose du Petit Prince,…
Jacques

BIEN VIVRE EN SANTÉ . . .L ‘ ÉTÉ

Bonjour,
L’été est arrivé et il devient nécessaire de prendre toutes les précautions pour continuer à bien vivre en santé.
L’acteur principal de l’été est le soleil avec une action importante qui est de permettre à notre corps de fabriquer sa propre vitamine D, indispensable à la fixation du calcium sur nos os.
Cela veut dire exposition au soleil pendant de brèves périodes et avec la protection nécessaire en prévention des brûlures du premier degré que sont les coups de soleil.
Protéger les yeux avec des verres qui filtrent les rayons en évitant les lunettes bon marché qui ne sont que des filtres colorés qui dilatent la pupille, ce qui n’est pas bon pour les yeux !
Le soleil est aussi responsable de la chaleur et en cas de canicule (qui signifie « petite chienne »), il est indispensable de boire souvent de petites quantités d’eau, de se rafraichir le corps et de rechercher l’ombre.
La chaleur incite à la pratique des bains de mer, de lac ou de rivière, sans oublier les piscines.
Il sera prudent de laisser passer un certain temps après les repas pour éviter l’hydrocution, qui est un coup de chaleur après une exposition prolongée au soleil ( la digestion étant un facteur supplémentaire non négligeable !).
La nourriture devra être plus légère et moins grasse qu’en hiver en privilégiant les fruits et les légumes riches en vitamines.
Enfin, les journées étant plus longues il sera important de préserver son capital sommeil en ajoutant parfois une sieste aux heures les plus chaudes de la journée.
Avec ces conseils préventifs, je vous souhaite de passer un été agréable,
Jacques