Category Archives: Mon Histoire

GRAND PRÉ

Bonjour,
Mon histoire acadienne aurait débuté il y a 35 ans, du moins c’est ce que je pensais jusqu’à tout récemment…
Le 25 Aout 2018, je suis allé en  » pèlerinage  » à Grand pré en Nouvelle Écosse, temps magnifique, le site de Parcs CANADA est impressionnant quand nous savons ce qui s’est passé à cet endroit.
En 1755 et pendant 8 ans les Anglais ont déporté les Acadiens, francophones et catholiques qui habitaient dans les régions est du Canada.
La visite du site de Grand Pré m’a permis de constater que les Acadiens qui avaient colonisé ces régions, créé des digues avec des  » aboiteaux  » pour assécher les marais et en faire des terres cultivables à partir de 1604, avaient trouvé la recette pour faire de ces marais insalubres un nouveau paradis qui avait reçu le nom d’Arcadie en souvenir des poètes de la Grèce ancienne.
Des dizaines de milliers d’Acadiens ont été déportés et tués par les armes ou les épidémies et un scalp d’Acadien était récompensé d’une prime de 25 dollars, somme importante pour l’époque.
C’est donc à Grand pré que je me suis reconnecté avec cette période historique douloureuse, que pourtant j’avais découverte auprès des Acadiens du
Nouveau-Brunswick.
Le site de Grand Pré vibre encore de tout ce qui s’est passé dans ces années de conflit entre la France et l’Angleterre.
J’ai compris pourquoi et comment les descendants des Acadiens de nos jours ont entamé une guérison de leurs blessures en développant la fierté de leurs racines acadiennes et je suis fier d’en être le témoin privilégié !

 » PERSONNE D’AUTRE . . . « 

Bonjour,
Ceci est le titre du dernier album de Françoise Hardy…
Je ne pense pas qu’elle regarde mon blog, et je peux vous dire que nous sommes de la même génération, et même si elle n’aime pas que l’on parle de sa première chanson  » Tous les garçons et les filles « , je peux avouer que pendant près de deux ans, j’écoutais en boucle tout son 78 tours (vinyle pour les plus jeunes).
Et je n’étais surement pas le seul, vu le succès qui a été le sien.
Par la suite je suis resté à l’écoute de ses succès et j’ai suivi ses tribulations médicales avec intérêt.
Voilà que son dernier album, sorti presque malgré elle, me replace dans la même addiction 55 ans plus tard !
Sa santé va mieux et je trouve que cet album représente toute la vie et la carrière de Françoise Hardy, qui avec son complice Jacques Dutronc a enfanté Thomas dont la carrière est fort intéressante.
Les textes sont à écouter attentivement et les mélodies sont charmantes, voire même charmeuses …

L’ESPACE D’UN INSTANT

Bonjour,
Depuis de longues années, je me dis que le concept si répandu du  » moment présent  » ou du  » ici et maintenant  » sont intéressants et ne correspondent pas pour moi à la fugacité, la fragilité, la spontanéité, l’instantanéité, la fulgurance, et tous ces mots que nous n’avons pas le temps ni l’occasion d’expérimenter.

LA TOUR EIFFEL . . .

Bonjour,

Avant d’écrire un article, je laisse venir mon inspiration pour trouver le contenu, puis j’ai besoin d’un titre avant de rentrer dans le vif du sujet…
Quelle ne fut pas ma surprise lorsque celui-ci est arrivé ce matin : la tour Eiffel, et puis je me suis dit que cela était correct !
Il y a 12 ans je suis allé pour la première fois de ma vie, visiter la tour Eiffel !
Une longue file d’attente sous les pieds de la tour, impressionnante et gracieuse à la fois, et une sensation de grandeur écrasante.
Puis l’ascension commence par les ascenseurs, premier étage, deuxième étage, suivi d’une ascension verticale vers le troisième et dernier étage…324 mètres au-dessus du sol, et le premier regard vers l’extérieur nous offre la vue d’un Paris tout petit, minuscule, une vue presque à l’infini à la faveur de la nuit, souffle coupé, yeux émerveillés, une sensation tout à fait opposée à celle ressentie pedant la longue attente…

5 0 0 . . .

Bonjour,
Cet article porte effectivement le numéro…500 !
Avec une moyenne par article de 250 mots, nous obtenons un total de plus de 125 000 mots, je vous laisse réfléchir à l’épaisseur du livre que cela peut représenter….
Je crois que je n’aurais pas écrit un livre aussi conséquent dans un temps limité et cependant j’ai eu beaucoup de plaisir de rédiger un article tous les 4 jours depuis 5 ans, en suivant l’inspiration du moment.
Je dois reconnaître que même si la technologie a parfois des côtés sombres, elle me permet dans le cas présent d’offrir un temps de réflexion sur tous les sujets qui me passionnent pour permettre à ceux qui le souhaitent de bien vivre en santé !
Je partage l’adresse de ce blog avec les personnes qui viennent me consulter à Shippagan et avec des amis que je rencontre parfois en dehors de mon bureau ou au cours de mes voyages.
Il n’y a aucun cout et mes articles peuvent être transmis à d’autres personnes dans le même esprit.
Pour moi la santé n’est pas une marchandise et ne devrait pas se négocier…
Je suis bien décidé à continuer dans la même philosophie de partage de mes connaissances et surtout de mes expériences des maladies et de la vie en général.
J’apprécie les remarques et les commentaires, les critiques ne m’intéressent pas car elles proviennent uniquement d’esprits  » critiques »…
Je souhaite à tous ceux qui lisent les articles de ce blog de continuer à avoir autant de plaisir que j’en ai à les écrire,

DES PERLES DE PLUIE . . .

Bonjour,

Jacques BREL, dans sa chanson :  » Ne me quittes pas  » dit :  » Je t’offrirais des perles de pluie, venues d’un pays ou il ne pleut pas… »
J’ai toujours trouvé cette phrase très jolie et très poétique, mais voila, aujourd’hui il pleuvait et avec un mélange de pluie verglaçante, j’ai pu observer sur le toit de ma voiture un phénomène extraordinaire que je n’avais jamais vu !
Des gouttes rondes entourées d’une fine couche de glace se posaient sur le toit de mon auto et s’ouvrait pour libérer l’eau non gelée de la goutte….c’était comme… des perles de pluie qui tombaient gracieusement sur mon char sans le couvrir d’une couche de glace comme avec le verglas !
La température de l’air était à la limite entre la pluie et le verglas…
Jacques Brel est bien plus fort, car lui imaginait cela même dans un pays ou il ne pleut pas !

LA FOLIE DU MONDE

Bonjour,

Les nouvelles de la planète, le développement des technologies, la politique, les religions, les finances, les climats et bien d’autres choses encore sont là pour démontrer le succès de la recherche de la créativité et de la pensée humaine…
Or avec toute évolution positive, il se crée des contre-courants négatifs que je choisis d’appeler de façon générale : La folie du monde !…

J’ai vu des déserts ou l’on envoie des produits chimiques toxiques dans les nuages pour faire tomber de la pluie artificielle et faire de la culture, pour moi ceci représente des actes d’apprentis sorciers inconscients des conséquences secondaires de ces pratiques contre nature…

GUÉRIR DE SON ENFANCE . . .

Bonjour,
Jusqu’à ce jour, la chanson de Jean Ferrat,  » Nul ne guérit de son enfance  » me laissait un gout amer car je trouvais le titre trop catégorique et je sentais par mon abondant travail avec mon enfant intérieur, que ce titre sonnait faux, qu’il y a au contraire un espoir !
Alors j’ai décidé de la réécouter.
J’ai trouvé deux versions, une de Jean Ferrat et une autre interprétation par Michel Drucker qui avouait que cette chanson le bouleversait.
En écoutant attentivement les paroles, surtout le dernier couplet, quelle ne fut pas ma surprise d’entendre :
« …que je retrouve l’innocence, au fil du temps qui se dénoue, ouvre tes bras, ouvre ton âme, le bonheur d’être et le temps doux pour me guérir de mon enfance, de mon enfance ( répété plusieurs fois !) »
Je me sens soulagé car pour moi Jean Ferrat est un grand poète et un grand chanteur, même s’il nous a quitté sa pensée et ses chansons sont toujours présentes et pleines d’une grande sagesse …
Alors, oui il est donc possible de guérir de son enfance, c’est surtout le but principal de notre vie et beaucoup ne comprennent pas cela, essayant de « gommer » cette partie de leur vie en prétendant grandir par un égo monstrueux et un pouvoir superficiel.
Retrouvez votre enfance avec un regard de tendresse, revivez vos joies et vos peines et guérissez toute votre vie en guérissant votre enfance.
On entend parfois des personnes dire d’un ancien : » Il retombe en enfance ! » et bien non, il a trouvé la sagesse !…
Jacques

JOUR DE PLUIE . . .

Bonjour,
Je viens de retrouver dans mes archives un poème que j’avais écrit un jour de pluie et c’est le temps d’aujourd’hui, je vous le livre tel quel :

JOUR DE PLUIE

Aujourd’hui, la terre fait sa grande toilette,
Pour se débarrasser de toutes ses impuretés,
Les nuages envoient de l’eau à volonté,
Rinçant abondamment notre belle planète.

Cette pluie bienfaisante, enlève la poussière,
Et toute la pollution, en suspension dans l’air,
Toutes ces particules, sont enfouies dans le sol,
Pour être digérées, par mille bactéries.

LES NOEUDS DE LA VIE

Marine à voile

Nœuds de la voile

Bonjour,

Mes aventures dans le scoutisme m’ont rapidement confronté à la notion de nœud !
La vie au grand air, au contact de la nature exigeait l’apprentissage des nœuds pour toutes les ficelles ou cordes que nous devions utiliser. J’ai bien aimé ce comportement manuel et intellectuel car nous devions non seulement apprendre à faire et à défaire les nœuds et aussi mémoriser le nom très imagé de chacun.