Choisir son  » incarnation « 

Bonjour,

Wow, quel drôle de titre qui me permet de vous informer sur le choix d’incarnation ! Est-ce bien sérieux ? Non diront les septiques, pas grave, ils ne seront pas au courant . . .

En effet, nous avons tous choisi notre incarnation présente, vous en doutez, alors réfléchissez un peu, vous ne seriez pas en train de lire mon article ! Vous pensez que vous n’avez pas choisi et que vous êtes nés d’un hasard malheureux et injuste ? Non, le choix d’incarnation d’un être dans un corps physique est une décision parfois consciente et parfois inconsciente. Des preuves, oui bien sur : passez en revue toute votre vie, le lieu ou vous êtes nés, vos parents, votre fratrie, vos amis, vos occupations, vos loisirs, vos pensées, vos croyances et votre corps physique, tout cela est le résultat de vos choix car nous ne pouvons pas choisir pour quelqu’un d’autre !

Il faut savoir qu’au moment de la descente dans le corps du bébé à venir, il se met en place un phénomène d’oubli pour permettre à la Vie de nous faire vivre les expériences que nous avons choisies dans cet autre niveau de conscience, La Conscience existe sur différents niveaux dont certains ne sont pas dans un corps physique qui lui est le véhicule idéal pour la vie terrestre !

Soyez conscient que je n’aurais pas écrit cet article si je n’avais pas vérifié par moi-même tout ce j’ai écris ci-dessus ! J’ai soulevé les voiles de l’oubli grâce à de nombreuses techniques expérimentales dont je vous ai parlé dans différents articles.

Jacques

Bonjour,

Bonjour,

Retrouvez votre cœur d’enfant !

Bonjour,

J’ai déjà écrit des articles sur ce sujet et vous pouvez les retrouver en allant sur la petite case de

 » Recherche  » en haut à droite.

Nous avons tous été des enfants, puis la vie nous a proposé l’adolescence, la maturité, le travail, la réussite ou les échecs et nous avons oublié notre cœur d’enfant . Pourtant dans nos mémoires, bien caché mais toujours présentes, ces mémoires sont là en nous attendant patiemment . Tout pourrait rester dans cet état sans que nous soyons conscient de cet  » oubli  » qui n’en est pas un. Souvent c’est un simple oubli , parfois un déni et aussi un refus ( voyons, cette idée est ridicule, cessons ces enfantillages diront les personnes « raisonnables « , bien pensantes et engluées dans leurs contradictions ) !

La vérité est plus simple : ce cœur d’enfant est bien caché ce qui ne l’empêche pas d’être actif et qu’il sait nous envoyer des messages pour nous faire comprendre que si nous ne le retrouvons pas, il va être la source de désagréments, de cauchemars, de désillusions et même de symptômes physiques ou psychologiques !

Pourtant, ce n’est pas difficile de retrouver son cœur d’enfant, puisqu’il est présent en permanence en attendant que nous soyons ouvert au fait de l’écouter ! Comment ? Tout simplement en fermant les yeux dans un environnement calme et tranquille, vous laissez monter des souvenirs dans votre mental et, ô surprise, vous allez ressentir des odeurs, des sensations ou peut-être même des émotions que vous pouvez accueillir avec confiance et simplicité, sans jugements, juste pour les messages que vous acceptez enfin de recevoir.

Faites l’expérience, vous ne serez pas déçu(e)s.

Jacques

Les trois « A  » !

Bonjour,

Les trois  » A  » sont les trois mots essentiels de la vraie Vie : AJUSTEZ, ADAPTEZ, ACCLIMATEZ . . .

En effet beaucoup de personnes immergées dans notre environnement culturel, notre société égocentrique, et notre individualité égocentrée ne cessent de dire et de répéter :  » Eh bien c’est à eux de s’ajuster à moi ! « , en parlant des autres personnes, des gouvernements, de Dieu alors que c’est Votre vie, que vous en êtes les co-créateurs et les seuls responsables . . .

C’est à vous de vous ajuster que ce soit dans les moments difficiles ou dans les moments heureux !

Lorsque vous avez compris cela, vous pourrez ajuster vos attitudes et vos comportements.

Dans un second temps et après avoir réussi à vous ajuster, vous serez capables de vous adapter en changeant ce que vous ne pouviez ni ne vouliez changer. ce qui veut dire aussi s’accommoder, s’accorder et se conformer !

Enfin, après l’ajustement et l’adaptation vous aurez enfin l’opportunité de passer à l’acclimatation, tout comme vous êtes parfaitement capables de vous ajuster au  » climat  » au sens météorologique du terme.

Au terme de ces trois étapes vous serez tout simplement entrés dans la Conscience universelle qui transcende le petit moi de l’Égo selon un terme créé par un psychiatre qui n’avait pas su ni s’ajuster, ni s’adapter et encore moins s’acclimater !

Devenu conscient de votre rôle dans la création de la vie, vous serez parfaitement en harmonie avec elle et tout vous semblera plus clair et plus facile !

Jacques

Déboires ou mémoires ?

Bonjour,

Un sujet à la fois épineux et merveilleux. Je m’explique, nous vivons tous plus ou moins des situations qui nous dérangent et que nous ne comprenons pas, si vous pensez que non, vous êtes peut-être dans le déni ? Déni, déboires, découragement, désastres, défaut, et je vous épargne les 20 autres mots que j’ai trouvés qui commencent par dé- tout comme le déboire du titre !

Peu de personnes prennent le temps de s’observer et de chercher à comprendre le pourquoi de ces sentiments ou de ces ressentiments. Heureusement il y a une explication simple pour sortir progressivement et définitivement de ce qui ne nous plait pas !

Tout ce qui nous déplait, tout ce qui nous gène dans la vie est déjà  » inscrit  » dans nos  » Mémoires  » !

Ce dont nous ne sommes pas du tout conscients . . .et la solution apparait ainsi d’elle-même : nos freins, nos blocages sont entassés dans une grosse mémoire qui elle-même est comme un gros livre de comptes ou toutes les recettes et les dépenses sont consignées, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, années après années et même Vies après vies ! Holà !! pas trop vite, il ne faut pas exagérer me direz-vous, si au contraire et si vous en doutez, stoppez là votre lecture, vous pourrez toujours revenir quand votre Conscience s’ouvrira, un peu comme quand nous regardons de vieilles photos de famille qui ne sont pas encore sur des téléphones !

Notez tous vos problèmes et vous verrez qu’ils sont tous reliés à quelque chose , votre mémoire ! Et un peu plus loin, Vos Mémoires.

Jacques

L’UNIVERS ???

Bonjour,

Trois points d’interrogation pour pour un concept à la fois encore très peu connu et bien trop souvent utilisé de façon abusive et tout à fait fantasque. Au risque de choquer certaines personnes ou groupes imbus de leur spiritualité de salon, de leur élitisme et souvent à la limite de la secte qui sont capables d’écrire des phrases telles que :  » L’Univers se mettra au diapason de vos pensées . . . ! « . Pensez vous faire une  » commande  » à l’univers comme vous faites un commande chez Amazone ? Et bien non et vous serez juste déçus d’avoir été ignorés par cet univers ingrat. J’en suis bien désolé .

Sortons donc de l’éso-tourisme ( ce terme est emprunté à un moine Tibétain surpris de l’engouement pour le Tibet !) pour revenir sur terre si je puis me le permettre. Les chercheurs et les scientifiques qui étudient et qui explorent le ou les univers font preuve d’une modestie très respectable .Ils ne connaissent qu’une infime partie de notre ou de nos univers et les différents télescopes terrestres ou spatiaux leur permettent de découvrir et de décrire de nouvelles galaxies dans lesquelles des  » exoplanètes  » pourraient contenir de l’eau et  » pourraient  » être habitées ou habitables, tout ceci étant bien sur au conditionnel . . .

Nous sommes en tant qu’êtres humains, un infime partie de l’Univers, et la bonne nouvelle est que en toute modestie, si nous sommes capables d’assumer et de participer à la découverte de notre univers intérieur, nous aurons fait un grand pas vers la reconnaissance que nous sommes des créateurs ou des co-créateurs de notre univers et de ce fait de tout l’Univers !

Jacques

Marchand de bonheur ? ? ?

Bonjour,

Voici un titre énigmatique qui peut en cacher beaucoup d’autres ? Je vais éliminer tout de suite et définitivement tous les  » marchands de bonheur  » qui sont des charlatans faisant des promesses qu’ils ne tiennent pas et qui ne voient que  » leur bonheur  » dans les profits essentiellement financiers qu’ils réalisent par leurs arnaques. De toutes façons ils ne liront pas un blog qui s’intitule  » Bien vivre en santé « .

Sous cette appellation de  » marchand de bonheur  » , je veux simplement mettre en exergue toutes les professions et tous les professionnels qui pratiquent leur art ou leur métier en y ajoutant une touche personnelle qui fait une grosse différence pour ceux qui reçoivent leurs services, Cela peut être dans le domaine de la cuisine, de la mode, de la musique, de la chanson, de la danse, de la coiffure et tous les services à la personne !

J’ai eu dans ma passion de soulager l’être humain en souffrance dans son corps et dans sa tête, des moments très intenses et des horaires serrés ou j’ai pu accommoder une urgence en utilisant l’humour et la jovialité au point de faire rire toute la salle d’attente !

Lors de traitements particulièrement délicats, j’ai souvent constaté que le sourire et même le rire étaient des alliés efficaces et appréciés.

Je suis certains que certains de mes clients, patients, malades ont bénéficié de ma bonne humeur, de mon sens de l’humour personnalisé et que dans ces moments « magiques  » je me sentais un peu comme un  » marchand de bonheur  » !

Jacques

Voyages , voyages !

Bonjour,

Mon article précédent vous informait de ma préparation pour une retraite paisible et pourquoi pas voyager un peu après ces trois années compliquées ? Bonne idée et la destination de la Polynésie française semble tout à fait bien indiquée pour trouver le soleil, le dépaysement et le repos ! Ceci sans penser à la possibilité de voyager par avion dans une période encore impactée par la crainte de l’épidémie qui se prenait pour une pandémie ! Bien que le plus gros de cette crise soit derrière nous, il y a malheureusement encore des séquelles tout à fait incongrues. Par exemple le Canada autorise les Américains non vaccinés à venir visiter notre beau pays et l’inverse n’est pas du tout possible, allez savoir pourquoi !

Au jour d’aujourd’hui le voyage prévu est en suspens en attendant que les compagnies aériennes prennent leur responsabilité, les messages, les courriels, les appels téléphoniques et les recherches sur le web se suivent et se ressemblent ! Une bonne dose de patience sera encore nécessaire et je crois que je vais envisager une alternative plus simple, comme la Martinique ou la Guadeloupe qui sont reliées directement au Canada, sans passer par les aéroports U S !

 » Qui veut voyager loin, ménage sa monture !  » dit le proverbe bien connu et je pourrais dire simplement à mon tour :  » Qui veut voyager , y regarde à deux fois  » !

Je vous donnerais des nouvelles après être revenu au Pays . . .

Jacques

Voyage . . . intérieur !

Bonjour