LES KOGIS

Bonjour,

Il y a plus de trente ans, j’ai lu un livre intitulé  » Le cœur du monde  » ! Ce livre m’avait passionné car il y était question d’un peuple vivant hors du monde ( moderne ) dans les montagnes de la Sierra Nevada en Colombie. Ce peuple appelé  » Kogis  » vit en autarcie, c’est à dire qu’il est autonome, indépendant de qui que ce soit et en-dehors des voies praticables, de plus, il n’accepte, aucun visiteur, aucun touriste et aucune autorité, il a même su se faire respecter par les FARC ( forces armées révolutionnaires colombiennes). En 2018, ils ont accepté la présence d’une équipe de télévision française, ce qui a donné lieu à une émission intitulée  » Rendez-vous en terre inconnue  » animée par Frédéric Lopez et l’invité surprise était Thomas Pesquet un pilote et astronaute français qui a passé six mois dans la station spatiale internationale ( ISS ).

La rencontre a été d’une qualité exceptionnelle car les visiteurs ont été accueillis chaleureusement par les Kogis qui souhaitaient faire passer un message important aux  » Petits frères « . sachant que eux sont les « Grands frères  » ! Je ne peux que vous recommender, si elle est disponible, de visionner cette vidéo, car le message est tout à fait d’actualité.

Les Kogis existent depuis des centaines d’années avec un  » art de vivre  » basé sur un respect total de la Terre Mère, notre planète commune et avec une communication directe avec les forces de l’univers et surtout le soleil. Ce qui n’est pas du tout notre cas, nous bafouons la terre, nous l’exploitons pour de l’argent et ainsi nous nous sabordons ! La Terre s’en sortira, ce qui est moins sur pour les Petits frères s’ils continuent d’errer dans la destruction de la Vie.

Jacques

LA TERRE EST-ELLE MALADE ?

Bonjour,

Curieux de nature, je visionne régulièrement des vidéos sur le site de Météomédia pour suivre l’évolution de la température, la force et la direction des vents et les conditions routières. Assez souvent je regarde de courtes vidéos qui dévoilent des phénomènes météorologiques ou terrestres observés tout autour de la planète, souvent uniques et spectaculaires certains de ces phénomènes apparaissent de plus en plus fréquemment et dans différents endroits de la planète.

C’est le cas de tourbillons de poussière qui s’élèvent très haut dans le ciel avec un diamètre relativement petit et cela dans des régions inhabituelles, un peu comme si un aspirateur céleste faisait le ménage sur la terre.

Un autre phénomène apparu récemment est l’apparition de tourbillons dans des rivières ou des lacs, comme un gros siphon quand on vide l’eau du bain, et la question est :  » Ou cette eau va-t-elle ? « .

Enfin le troisième phénomène est l’apparition soudaine de larges trous dans la terre qui révèlent des cavités insoupçonnées attirant la curiosité des habitants et des touristes.

Est-ce-que la croûte terrestre se détériore à cause de toutes nos mines, nos forages pétroliers et toutes les activités irresponsables de l’être humain ? Est-ce que l’atmosphère qui entoure la terre aurait des  » fuites  » ? Les cyclones et les tornades sont de plus en plus dévastatrices et se produisent dans des régions ou elles n’existaient pas. Les ouragans battent des records de violence d’année en année. Oui, la terre est vivante et elle tourne et je me demande si elle ne tourne pas  » rond  » ?

Jacques

LE NERF SCIATIQUE

Bonjour,

Plus de cinquante ans de pratique de la médecine et de l’Ostéopathie me permettent sans aucun doute de vous donner quelques informations concernant le nerf sciatique qui sont très importantes à connaître pour toutes les personnes qui en souffrent. Le nerf en lui-même, je l’ai vu au cours de nombreuses autopsies et même au cours d’interventions chirurgicales, il est très beau, gris argent, aplati comme un ruban de plus de deux cm de large et c’est le plus gros et le plus long nerf du corps puisqu’il se ramifie jusqu’aux orteils. De plus il est formé par des fibres venant de la colonne vertébrale et du sacrum ( L 4, L 5, S 1, S 2, S 3.). Une des raisons les plus graves d’atteinte du nerf sciatique est la présence d’une ou plusieurs hernies discales. Spécialistes, Imagerie par Résonance Magnétique ( IRM ) et chirurgie sont les traitements indispensables et efficaces.

Pour toutes les autres causes de douleurs du nerf sciatique, il est important de considérer la position particulière de son passage dans la fesse, en effet il est pris en sandwich entre le grand fessier au-dessus, et le petit, le moyen fessier et le pyramidal. Quand ces muscles sont enflammés ou contractés, des douleurs ressemblant à celles du nerf sciatique apparaissent en l’absence de toute hernie discale. Dans ces cas particuliers qui sont de beaucoup plus nombreux que le problème discal, les traitements ostéopathiques et des mesures pour diminuer l’inflammation sont très efficaces et semblent miraculeux ou magiques selon les croyances personnelles de chaque personne.

Jacques

PENSER  » LOCAL  » !

Bonjour,

La première décision de  » Changement « , est de penser local, ce qui a l’avantage de faire tourner les entreprises de notre région, en qui nous pouvons placer toute notre confiance et que nous pouvons rejoindre en cas de problèmes. En tout premier, l’alimentation locale nous garantit la fraicheur et l’absence de produits chimiques et cela efface complètement la différence de prix car le rendement est plus faible. Il y a aussi beaucoup d’artisans, de petites et moyennes entreprises qui nous offrent des services personnalisés en plus d’un service après-vente que nous n’avons pas en commandant  » en ligne  » (ce qui veut dire beaucoup de manutentions et de frais de transport ) !

C’est aussi la possibilité de participer à la culture ou à la récolte de tout ce qui peut être cultivé en dehors de l’hiver. Avez-vous déjà mangé des fraises en hiver, qui viennent de loin, qui ne goutent rien, qui ont beaucoup voyagé et qui en plus coutent très cher et ont peut-être subi des traitements néfastes pour notre santé ! Si vous voulez manger absolument des fraises en hiver, il suffit de faire des provisions l’été et les congeler ou en faire des confitures.

Plus nous achèterons  » local « , plus nous permettrons le développement de structures de productions, de fermes, d’ateliers de se développer et de fournir de l’emploi à ceux qui n’en ont pas et doivent dépendre du gouvernement pour subsister à peine. La force de notre système immunitaire dépend directement de notre alimentation et nous devons bannir les produits transformés, dégradés par les pesticides et toutes les formes de manipulations pour l’expédition et le transport !

Jacques

LE CADEAU CORONAVIRUS

Bonjour,

Vous savez comme moi qu’il y a deux sortes de personnes, ceux qui ne voient que les problèmes et ceux qui se concentrent sur les solutions. Je fais partie de la seconde catégorie et donc la pandémie à coronavirus est une belle opportunité pour nous permettre de réfléchir aux nombreuses solutions qui s’offrent à nous. Avant tout, le confinement, la distanciation et les gestes barrières, décidés dans l’urgence, ont fait leurs preuves ! Le cadeau du coronavirus est d’ouvrir les portes de nos consciences pour y introduire les solutions nouvelles qui vont permettre un changement majeur dans nos façons de penser, dans nos modes de vie, changer nos vieilles et mauvaises habitudes pour en adopter plein de nouvelles . . . Ceci n’est pas un vœu pieux, ni une utopie car si nous ne changeons pas, nous rencontrerons les mêmes problèmes ! Non, plus jamais nous ne voulons revivre cette situation. Nous portons tous la responsabilité de nous exprimer, de montrer la bonne direction à ceux qui ne la voient pas et de faire tout notre possible pour mettre en échec les profiteurs sans scrupules, les bourses, les multinationales, les banques, les assurances, les pétrolières, les esclavagistes du nouveau monde qui exploitent des millions d’individus dans des pays éloignés pour faire encore plus de profits.

Nous pouvons passer de l’ère industrielle à l’ère  » individuelle « , ou l’individu sera reconnu comme une vraie personne faisant partie d’un tout, d’une communauté et même de l’Humanité. L’amour remplacera l’argent, la solidarité, l’entraide, la redistribution des richesses de la nature remplaceront l’exploitation de 90 % de la population par une infime minorité ( 10 % ), et le respect de la nature, la gratitude envers la planète et notre atmosphère ainsi que tous les autres êtres vivants seront devenus le cadeau du coronavirus.

Jacques

UN AMOUR DE TORTUE

Bonjour,

Il y a près de 20 ans, j’ai vécu une expérience que j’ai gardée au fond de mon cœur pendant toutes ces années et ce matin les images et les sensations sont revenues.

J’étais sur la grande île d’Hawaii, nageant dans le pacifique à Two steps (C’est le nom de la plage ) et je contemplais le fabuleux spectacle des coraux multicolores, mon regard s’arrête sur un rocher avec une forme ovale, quand soudain, Le « rocher » s’est mis à bouger et a sorti sa tête et ses pattes, c’était une grosse tortue ! je ne bougeais plus flottant à la surface avec mon masque et mon tuba, examinant de loin cet animal magnifique qui me regardait depuis le fond ( environ 8 à 10 mètres), et là, le temps s’est arrêté, je ne bougeais plus et elle non plus, mais elle me regardait fixement quand soudain, gracieusement, elle a quitté le fond en nageant doucement dans ma direction, comme un oiseau qui vole, mais tout en douceur, instant magique, je la voyais de mieux en mieux et je la laissais venir vers moi sans bouger, elle s’est approchée et comme je ne bougeais toujours pas elle est venue si près de ma tête que j’aurais pu la toucher, elle m’a regardé avec son œil gauche pendant (je ne sais pas, le temps s’était arrêté !), puis elle est retournée gracieusement, lentement à l’endroit d’où elle m’avait repéré.

Je suis resté à la contempler,  » elle avait quelque chose d’un ange  » (merci Brassens ).

Ce jour-là, je n’ai pas vu de dauphins, mais je suis remonté sur les rochers de lave, plein de gratitude, avec une forte émotion et des sentiments d’amour inconditionnel . . . . . .

Jacques

 » La souffrance psychologique « 

Bonjour,

Je viens de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé et je souhaite vous partager quelques idées à son sujet. Le titre exact est :  » La souffrance psychologique, lui faire face, s’en libérer « , Réflexions, témoignages, espoirs. Son auteure est Anne-Thérèse Beaudin-Mallet et il a été publié aux Éditions de la Francophonie en 2018.

J’ai aimé beaucoup de choses dans ce livre, la présentation, l’accessibilité, la mise en pages, le contenu authentique, l’empathie, la compassion, le non-jugement, la sobriété et la profondeur. Je crois que je pourrais trouver encore beaucoup de qualificatifs.

Je conseille ce livre  » lumineux  » comme le dit le résumé au dos de la couverture à toutes les personnes qui travaillent dans ce domaine des soins, de l’accompagnement, de la thérapie, à toutes les personnes qui sont en recherche ou en besoin de thérapies et aussi à toutes celles qui ne sont ni dans l’une ou l’autre de ces catégories.

Une adresse pour vous le procurer : Les Éditions de la Francophonie, courriel : info@editionsfrancophonie.com

C’est un livre que je relirais et que je conseillerais avec plaisir, je dois dire un gros merci au confinement qui m’a offert l’opportunité de le découvrir. Je vous en souhaite une agréable lecture, pour que cesse la souffrance psychologique !


Jacques

BONNE ALIMENTATION !

Bonjour,

Pour bien vivre en santé, il faut commencer par une bonne alimentation. Ce qui veut dire qu’il est vital de changer nos habitudes. On parle de l’industrie agro-alimentaire, ce qui signifie que l’agriculture est devenue fatalement une industrie ! Il s’agit en fait d’une transformation des produits agricoles en biens alimentaires, en clair, tous les produits agricoles sont TRANSFORMÉS, et nous les mangeons ! Une bonne alimentation consiste à se nourrir avec des produits agricoles ou venant de l’élevage et de la pêche ! Cette transformation dégrade la vitalité de ces produits qui nous sont souvent  » offerts  » à grands renforts de publicité, ce qui occasionne des coûts plus élevés alors que la qualité nutritive est diminuée, Je serais curieux de savoir ce que mangent les propriétaires et les actionnaires de ces grosses compagnies car ils savent les traitements que des produits sains et naturels subissent pour arriver dans nos assiettes. Les aliments, légumes, fruits, viandes, poissons sont remplis de produits chimiques dangereux (et cela est bien écrit sur les contenants de pesticides et d’herbicides, de plus les gènes peuvent être modifiés, la croissance accélérée et la conservation et le transport dégradent rapidement les qualités nutritives de ces aliments.

Je vous propose de faire par vous-même l’expérience de ce que vous expose, trouvez une tomate biologique dans une ferme biologique et comparez-la à une tomate  » industrielle  » : la couleur, l’aspect, l’odeur et le gout sont très différents et vous comprendrez alors qu’un aliment naturel et biologique, même si son prix est plus élevé, donnera plus d’énergie à votre corps !

RESPIREZ , MÉDITEZ

Bonjour,

Le confinement est une merveilleuse opportunité pour faire des choses différentes. Avant tout, je veux vous rappeler ou vous faire découvrir la fameuse phrase d’Épictète :  » Ce ne sont pas les évènements qui comptent, mais la façon dont nous les vivons !  » – ( collez-la sur votre frigidaire et vous la lirez très souvent (!). Ensuite, observez votre respiration, calmement, tranquillement et vous constaterez que dès que vous l’observez, votre respiration se calme et se ralentit ! ce qui est important car plus vous ralentirez votre respiration, plus vous aurez de contrôle et donc vous vivrez plus longtemps, et ça c’est gratuit ! il peut même arriver que vous fassiez des pauses sans le vouloir, ne vous inquiétez pas, il suffit de reprendre une bonne inspiration et tout redémarre.

Quand vous serez confortables avec votre respiration, sur laquelle vous vous êtes concentré, vous allez avoir la possibilité de méditer, un bien grand mot qui cache des gestes très simples.

Trouvez une position confortable dans laquelle vos muscles et tout votre corps vont pouvoir se relaxer, se détendre et se relâcher. Observez votre respiration et en vous concentrant sur l’inspiration, l’expiration et les pauses entre les deux, vous allez permettre à votre mental de ne plus caracoler et de ne plus gambader, de ce fait vous entrez dans la phase de concentration et progressivement, celle-ci se transformera automatiquement en méditation.

Si vous effectuez ces simples exercices de façon régulière et progressive, vous allez découvrir toute votre force et votre richesse intérieure qui vous permettra de bien vivre en santé !

Jacques

RÉALITÉ

Bonjour,

À une époque ou la réalité virtuelle est en pleine extension, c’est formidable de constater l’omniprésence de l’informatique avec les ordinateurs, les tablettes et tous les objets  » connectés  » . Les progrès de la technologie semblent sans limites et cela est merveilleux car sans cela je ne pourrais pas écrire tous ces articles et ce serait dommage pour moi ! En même temps cela me conduit à me poser des tas de questions sur la Réalité non-virtuelle.

Qu’est ce qui est vraiment la réalité ? Je peux trouver beaucoup de bonnes réponses et du même coup je vous propose de vous en poser, d’y réfléchir et de comparer vos certitudes, vos interrogations et vos doutes avec les miens. En tout premier lieu, est-ce que notre corps physique, est aussi réel et matériel que nous le pensons ? Ce que je vois dans le miroir est-il un reflet exact de ce qui existe ou une simple apparence créée par des milliards de cellules, elles-mêmes constituées de noyaux qui sont composés de molécules agencées par des structures infiniment petites qui selon les chercheurs sont constituées de protons et d’électrons entre lesquels se trouve un espace vide que nous avons de la peine à imaginer. Ce beau verbe  » imaginer  » nous permet de prendre conscience que nous imaginons ce que nous voyons dans le miroir, tout comme nous pouvons réellement voir un Hologramme . . .

Et si (!) la Réalité était encore plus complexe que ce que je viens de vous décrire, nous serions beaucoup plus loin encore que la réalité virtuelle.

Je le crois sincèrement,

Jacques