LE NON – ATTACHEMENT

Bonjour,
Voici un concept peu connu et surtout mal interprété !
Il ne s’agit pas de détachement, ni d’égoisme, ni de séparation, ni de rupture ou de bouleversement…..
L’autre ou les autres ne sont pas concernés et ne doivent pas être mis en cause.
Il s’agit avant tout d’une attitude de l’esprit qui, permettant de faire abstraction totale de sa propre personne, de sa propre manière de voir et de sentir, écoutant sans esprit critique, permet de se fondre dans l’individualité d’un autre être, à pénétrer complétement en lui.
C’est au fond une forme de méditation, un entrainement à stabiliser notre propre mental, afin d’observer l’espace intérieur en nous qui est immuable, donc éternel ou immortel.

Le non-attachement peut induire un besoin de changement et ce n’est pas un changement de l’entourage et de l’environnement mais plutôt un changement personnel intérieur et profond dans notre façon de voir et d’envisager les gens et les évènements.
Au lieu d’une détérioration ou d’une dégradation dans les relations, nous devons viser une amélioration et un approfondissement de celles-ci par une meilleure écoute, une meilleure approche et une ouverture d’esprit plus grande.
Nous pouvons nous débarasser des principes, des idées reçues, des erreurs des systèmes d’éducation, religieux ou sociétés par la pratique du non-attachement.

Ce n’est pas de la faiblesse, ni de la lâcheté, ni une fuite de responsabilité…

Brisez les chaînes de votre pensée et vous briserez aussi les chaînes qui retiennent votre corps prisonnier de vous-même !

Jacques

LE DAUPHIN ET L’HOMME !

Bonjour,
Un autre poème inspiré ou dicté par les dauphins du pacifique (!):

Lorsque j’étais dauphin, dans cette autre existence,
Mes amis les humains, sombraient dans la violence,
J’ai plongé vers le fond, pour ne plus voir la terre,
S’enfoncer dans l’horreur, la souffrance et la guerre,

Se perdre dans l’espoir, d’une autre vie ailleurs,
Alors qu’elle était là, juste à portée de cœur,
À portée de nageoire, au point de non retour,
Juste au point de rencontre, entre peur et amour…

Si j’étais un dauphin, j’aurais le cœur bien lourd,
En écoutant la mer, battre comme un tambour,
Et les hommes, mes frères, appeler au secours,
Et les hommes mes frères, appeler au secours…

Jacques

LA CONSCIENCE DES DAUPHINS

Bonjour,
Après un séjour auprès des dauphins, j’ai écrit ce poème :

Si dans une autre vie, j’avais été dauphin,
Je n’aurais pas compris, moi l’ami des humains,
Qu’on me jette en prison, pour le plaisir des hommes,
Pour que je tourne en rond, dans un grand aquarium.

Je meurs de votre amour, rendez-moi l’océan,
Mes ballades au long cours, et mes poissons volants,
Jaillir dans la tempête, ivre des profondeurs,
Courser les goélettes, et frôler les steamers,
Pour sourire au vainqueur…

Sourire, sourire aux vagues et au vent…

Moi dans une autre vie, j’ai du être dauphin,
Prisonnier des filets, tendus par les marins,
À nager comme un fou, pour m’échapper en vain,
J’ai compris qu’après tout, les hommes et les dauphins,
Nés du même soleil, étaient frères de race,
Séparés mais rêvant, d’apprivoiser l’espace,
Chacun de son coté, d’un miroir à deux faces,
Pour mieux se retrouver, en crevant la surface,
L’un plongeant vers le ciel, et l’autre en eau profonde,
Cherchant à repousser, les limites du monde.

Et rire, rire aux jeux des enfants…

Jacques

LA RIVIÈRE DE NOTRE ENFANCE

Bonjour,
J’ai entendu une chanson écrite par Didier Barbelivien et chantée en duo par Michel Sardou et Garou…
Je ne l’ai pas seulement entendue, je l’ai écoutée, ce qui est bien différent !
C’était le dernier show télévisé de Michel Sardou, et en écoutant la mélodie et les paroles, j’ai senti que quelque chose se passait, une résonnance se faisait en moi et je comprenais le sens de cette chanson au delà des mots.
 » Ce n’est pas du sang qui coule dans nos veines, c’est la rivière de notre enfance !  »

Toutes les cellules de notre corps contiennent toutes nos mémoires et bien sur les cellules sanguines ne font pas exception.
Ces mémoires sont éternelles, elles ne disparaissent jamais et le temps d’une vie, toutes les mémoires enregistrées au fur et à mesure de notre cheminement sont toujours présentes et coulent dans nos veines comme une rivière qui charrie de l’eau qui ira vers la mer, se transformera en pluie et viendra de nouveau alimenter la rivière…

Ces mémoires de notre enfance, puis de l’adolescence et de la maturité circulent des millions de fois dans toutes les cellules de notre corps, nous baignons dans nos mémoires et nous croyons les avoir oubliées, mais elles sont toujours là, toujours présentes, toujours vivantes…

Prenons le temps, offrons nous le temps de respirer calmement et d’écouter vraiment avec nos oreilles et avec notre coeur pour enfin entendre les douces mélodies qui coulent en nous, qui nous baignent, qui nous innondent, parfois gaies, parfois tristes : ce sont nos souvenirs …
Jacques

BIEN MANGER EN 2018

Bonjour,
Un défi pour bien vivre en santé est définitivement de savoir comment bien manger…
Oubliez tous les régimes drastiques réservés aux anorexiques et aux masochistes.
Consultez les conseils des professionnels en diététique avec une lecture avisée et discriminative.
Surtout tenez vous le plus possible éloignés des aliments industrialisés.
Maintenant il est possible de citer sans crainte le nom de Monsanto car sous le couvert de promesses mensongères, cette compagnie a inondé la planète de pesticides et d’engrais nocifs autant pour le sol que pour notre corps.
Les députés européens qui n’ont pas encore eu le courage de voter l’interdiction du « glyphosate » ont dans leurs analyses d’urine, la présence de ce « poison » moderne.
Prenez le temps de lire les tout petits caractères dans la rubrique « ingrédients » et plus la liste est longue, plus vous devez vous méfier !
Bio ou pas bio est un choix personnel ou parfois un choix forcé et les prix devraient baisser grâce à une demande plus importante.
Préférez la cuisine que vous faites si vous le pouvez et « écoutez » ce que votre corps vous dit lorsque vous sentez que votre digestion est laborieuse.
Pour savoir quels sont les aliments que vous devez éviter, je vous conseille de tenir un journal alimentaire (comme un journal intime sur la nutrition), vous pourrez ainsi plus facilement détecter et reconnaître ce qui est bon pour vous ( c’était mon sujet de thèse pour mon doctorat en Médecine en 1972 !).
Je ne pensais pas que 50 ans plus tard, je reparlerais de ce sujet,

Jacques

NOUVELLE ANNÉE

Bonjour,
Une nouvelle année commence et ce sera un véritable conte de fée !
Oui car dans un des films de Noel qui sont passés à la télévision l’année dernière (2017), le héros déclarait ainsi :  » Le plus beau conte de fée, c’est la Vie ! « .
J’ai aimé cette phrase et surtout l’idée que la vie puisse être un conte de fée…
Notre vie, votre vie et la mienne peuvent réellement devenir des contes de fées !
Bien sur je suis conscient que certaines personnes préfèrent les tragédies ou les films d’horreur et ce n’est que leur choix conscient ou inconscient.
Je choisis donc de m’adresser à toutes celles et à tous ceux qui choisissent le bon coté de la vie…
Si nous sommes vivants c’est précisément pour créer la vie dont nous rêvons et cela devient possible dés que nous comprenons que nos rêves deviennent des pensées qui elles même deviennent des paroles puis des actes.

Première question : connaissez vous votre ou vos rêves ?, sinon il est temps en ce premier jour de l’année d’aller tout au fonds de votre cœur pour mettre à jour ce qui compte vraiment pour vous.

Deuxième question : êtes vous capables de transformer ce rêve en mots ou en paroles ?

Troisième question : êtes vous déterminés à tout mettre en oeuvre pour que ceux-ci se réalisent ?

Voici en trois simples questions comment vous pouvez faire de votre vie un véritable conte de fée !

Tant que vous n’aurez pas essayé, vous ne me croirez pas, et si vous le faites, vous me croirez,

Jacques

 » RIRE ÉVITE LE PIRE . . . « 

Bonjour,
Un nouveau proverbe modèle 2017…
Voici pour ce temps des fêtes de fin d’année un petit conseil qui sera le dernier article.
Beaucoup trop de personnes se prennent au sérieux ou se croient sérieuses, rappelez-vous du petit prince de Saint Exupéry…ou alors relisez le puisqu’il se doit d’être dans toutes les bibliothèques.
 » La vie est une comédie « , ceci est la légende d’un dessin représentant un cheval, debout sur ses pattes de derrière, avec un grand sourire qui découvre bien ses dents (de cheval !). Ce dessin m’a été offert par Guylaine Lanctot, auteure du livre  » La mafia médicale « .
Une journée sans rire est une journée perdue, il a été démontré que rire fait travailler beaucoup plus de muscles que de montrer une mine renfrognée !
J’ai souvent entendu cette phrase :  » Un bon rire vaut un bon beefsteak  » alors voila de quoi satisfaire les végétariens…
Pour ceux qui ne savent pas s’aimer, dés le matin au réveil, allez devant votre miroir et faites vous des grimaces, je suis sur que vous allez éclater de rire et ainsi vous commencerez bien votre journée, Ah, Ah, Ah ! ou Hi, Hi, Hi,, c’est comme vous le voulez »
Je me souviens du film  » La vie est belle  » avec Roberto Begnini… j’ai compris ce jour la qu’il était possible de rire de tout sans exception car j’avais bien ri sur un sujet grave…
Je vais citer Fred Pellerin qui dit :  » Il y a le sourire, le rire et le sur-rire ! »
 » Rira bien qui rira le dernier  » !
Jacques

LE PÈRE NOEL ?

Bonjour et Joyeux Noel 2017,
Le Père Noel existe-t-il ?
Le seul fait de poser la question y répond !
OUI, le père Noel existe au moins comme un mythe ou un archétype, existe-t-il en chair et en os, vit il au pôle nord et pourquoi pas au pôle sud ?
Faut-il y croire ? :
Non, pour les sceptiques qui de toutes façons ne croient en rien.
Oui, pour les parents et les enfants car il fait partie de la magie de Noel, tout comme la neige, le sapin, les décorations et les cadeaux…
Le mot est lâché, les cadeaux, ce geste d’amour qui met en oeuvre la grande loi du donner/recevoir !
Donner et recevoir sont complémentaires et parfois certaines personnes ne veulent que recevoir et d’autres ne veulent que donner !
Si personne ne donne, personne ne peut recevoir, il est donc nécessaire que chaque personne donne un peu pour recevoir un peu, l’esprit de Noel est un bon exemple de cette notion de partage et le Père Noel encourage les enfants à donner (en étant sages, en étant appliqués à l’école et en rendant service) pour recevoir les cadeaux inscrits sur leur liste.
De la même façon entre adultes les échanges de cadeaux sont une tradition qui entretient ce bel équilibre entre le donner et le recevoir.
Alors Joyeux Noel à tous et sachez aussi bien donner que recevoir en cette période de fêtes,
Jacques

LA RÉVOLUTION DU CERVEAU ( livre )

Bonjour,
En 1974 parait le livre de Marilyn Ferguson  » La révolution du cerveau « … qui a connu un grand succès.
Six ans plus tard en 1980 cette psychologue, journaliste scientifique produit un nouvel ouvrage intitulé  » Les enfants du Verseau  » encore plus lu que le précédent et plus de quarante ans après, ces livres sont encore d’actualité.
Elle a été la première à exposer l’idée d’un nouveau  » paradigme  » ce mot grec signifie « exemple ».
Je cite son livre :
 » Un paradigme est une sorte de structure intellectuelle permettant la compréhension et l’explication de certains aspects de la réalité.  » Soit comme elle le précise :  » une nouvelle façon de penser les vieux problèmes  »
La lecture de ces deux ouvrages a été pour moi un facteur déclenchant dans l’orientation de ma carrière et de ma vie en général.
J’ai pris conscience de la vétusté et de l’inefficacité des anciennes structures embourbées dans le conservatisme et la lutte contre le progrès.
J’ai cherché l’ouverture vers de nouveaux horizons, tant culturels que géographiques et d’une certaine façon mon départ de la France pour le Canada fut une conséquence de la lecture de ces deux livres.
Je me suis intéressé avec curiosité à cette conscience qui était oubliée dans les enseignements des facultés de Médecine.
J’ai expérimenté bien des techniques et des expériences variées qui m’ont permis de poursuivre mon chemin.
Je vous recommande vivement la lecture de ces deux ouvrages si comme moi vous désirez pousser plus loin l’ouverture de la porte de la Conscience.
Je ne l’ai jamais regretté!…
Jacques

ACCLIMATATION

Bonjour,
Voici que l’hiver montre le bout de son nez et qu’il refroidit le nôtre…
Le réchauffement climatique modifie surtout la date de début de l’Hiver qui se fait plus tardif, en effet il se passe 3 à 4 semaines de plus avant que le mercure ne passe la barre fatidique des O degrés et que les flocons de neige ne réajustent la beauté de nos paysages, nous devons nous acclimater !
Cette acclimatation météorologique est aussi là pour nous rappeler que nous devons nous acclimater aussi dans notre vie de tous les jours et surtout dans notre vie intérieure.
Que nous l’appelions vie intérieure ou vie spirituelle, elle fait partie de nous et même si certains semblent la mettre de côté, elle est là et a besoin d’être prise en compte…
En nous adaptant, en nous acclimatant et en nous ajustant, nous améliorons progressivement notre santé physique, mentale et spirituelle !
Pour ceux qui ne suivent pas ces sages conseils, l’avenir est fait de souffrance, de douleurs, d’incompréhension envers cette vie qui « semble  » les maltraiter.
Ce n’est pas à la vie à s’adapter à nous, c’est tout le contraire, il nous appartient de comprendre que nous pouvons nous acclimater pour enfin découvrir toutes les beautés de la vie.
La vie est une école et l’apprentissage nous appartient, nous ne pouvons l’acheter, ni la voler et c’est bien toute la merveille de la Vie !
Alors, comme nous nous adaptons au climat de l’hiver, prenons le temps de bien réfléchir à notre acclimatation dans nos pensées,
Jacques