La Médecine vibratoire .

Bonjour,

En 1988 le Dr Richard Gerber a écrit un livre intitulé  » Vibrational Medicine  » dans lequel il fait le bilan des connaissances de l’époque dans le domaine de la santé. Ce sujet est important car il couvre des observations du passé ainsi que des expérimentations du présent et du futur ! J’ai aimé la lecture de cette brique de 600 pages car j’ai retrouvé de nombreuses pistes vers lesquelles j’avais initié mes propres recherches. Si la curiosité est un défaut, je l’assume car j’ai toujours voulu savoir :  » Pourquoi ? Comment ? etc ! « .

Le Laser, les hologrammes, la radiographie, la radionique, la géobiologie, les plantes, l’homéopathie, l’acupuncture et tous les traitements des populations autochtones m’ont apporté bien de belles découvertes qui m’ont permis d’élargir grandement le cercle de mes connaissances à la fois sur le plan médical et aussi sur le plan humain et la connaissance de la terre et de l’univers pour bien comprendre le rôle de la Conscience au milieu de la Vie !

La vibration est une énergie qui se retrouve partout comme par exemple dans nos cinq sens : notre nez sent des odeurs qui sont des vibrations, notre oreille capte des sons qui sont des vibrations ( musique, paroles, bruits divers ). notre langue goûte des saveurs qui sont des vibrations, nos yeux perçoivent des images qui sont des vibrations et enfin notre toucher capte des vibrations et surtout par notre toucher, nous émettons aussi des vibrations qui peuvent être thérapeutiques ou pas ( c’est toute la différence entre une gifle et une caresse ! ) » .

Toute médecine est automatiquement  » vibratoire  » puisque nous sommes des êtres vibratoires vivant dans un monde vibratoire !

Jacques

L ‘ Âgisme ?

Bonjour,

Peut-être que comme moi, vous ne connaissiez pas ce mot et surtout sa signification ? Alors je me suis renseigné et j’ai découvert qu’il s’agit de  »  préjugé contre une personne ou un groupe en raison de l’âge   » et ceci quel que soit l’âge, pas seulement les  » vieux  » mais aussi les  » jeunes  » . L’Organisation Mondiale de la Santé ( O M S ) considère l’âgisme comme un enjeu mondial qui couterait des milliards de dollars ! Donc, c’est important de savoir que cette attitude a des effets négatifs sur l’état de santé, est source d’isolement social et de décès précoces. De plus une personne sur deux dans le monde aurait des attitudes âgistes ! Toute une découverte pour moi qui ne connaissait pas ce mot il y a quelques jours ! Or il se trouve que j’avais noté quelques réflexions que je voulais partager avec vous et l’occasion se présente .

Jean Jacques Rousseau a écrit :  » La jeunesse est le temps d’étudier la sagesse, la vieillesse est le temps de la pratiquer  » et ceci dès le 18 ième siècle ! J’ai compris tardivement pourquoi ma Mère me répétait souvent quand j’étais jeune et turbulent :  » Sois sage !  » et ce qui me semblait une réprimande se révèle maintenant comme une vision à long terme ! J’ai eu aussi le plaisir d’écouter le sociologue Edgard Morin ( 99 ans ) lors de la publication de son livre :  » Leçons d’un siècle de vie  » dans lequel il a notamment écrit :  » La vraie sagesse est de contrôler ses passions par la raison et de nourrir sa raison par les passions  » et aussi :  » Vivre, c’est conserver tous les âges de sa vie en soi-même « .

Alors que nous soyons jeune ou vieux, oublions l’âge et laissons les partisans de l’âgisme se casser les dents sur le temps qui passe et continuera de passer malgré eux !

Jacques

Qu’est ce que la santé ?

Bonjour,

La santé a été beaucoup mise en avant depuis deux ans et c’est une bonne chose et maintenant on l’oublie et on nous parle de santé  » économique  » qui est une affaire de politique et de financiers ( banques, assurances, pétrolières, marchands d’engrais, financiers avares ) et tous ces gens ne connaissent que la santé de leur portefeuille et de leurs actions en bourse ! Peut-on parler de santé quand des populations entières sont exploitées et meurent de faim ?

Non, dans Santé il est indispensable d’inclure des notions telles que la justice, le partage, la fin du règne de l’argent et de la bourse, des actionnaires qui se partagent des bénéfices en exploitant des populations qui se tuent au travail dans des conditions inhumaines, tout le monde le sait, et personne ne dit rien !

Le pétrole, les mines, l’agro-industrie qui ne respecte pas la nature qui pollue la terre, les rivières et les mers. les plastiques jetés dans les rivières et qui ont ainsi formé le 7 ième continent., le dérèglement des conditions atmosphériques malgré les nombreuses  » Cop 21 « ,  » Cop 26  » avec beaucoup de paroles en l’air et très peu d’actions efficaces et durables . . .

Ce n’est que la vérité et la bonne nouvelle est que Nous, Vous et moi avons notre mot à dire par nos choix car c’est bien nous qui payons pour toutes les erreurs des  » décideurs « , des  » influenceurs « , des  » youtubeurs  » . Le monde est embrigadé par les écrans, les téléphones qui nous hypnotisent en chantant :  » Payez, payez  » en créant la folle dépendance aux  » séries  » télévisées et nous payons avec les publicités visibles et surtout non visibles ( en 6 heures de panne, Facebook a perdu des milliards !).

Faisons des choix éclairés et nous retrouverons la SANTÉ !

Jacques

LE DÉLIRE TOTAL ! ! !

Bonjour,

Je n’ai pas trouvé de titre plus fort pour dénoncer haut et fort une aberration de notre société, je veux parler de la soi-disant monnaie  » virtuelle « . Il s’agit du plus grand scandale jamais imaginé au milieu des élucubrations de ces personnes ou de ces groupes de personnes qui veulent jouer les apprentis sorciers ! Cela ne me dérange en rien personnellement et pourtant je me dois de  » lancer cette alerte  » car tout cela a l’air d’être accepté sans sourciller !

Qui que vous soyez, lisez ce qui suit et voyez comment vous pouvez participer à l’extermination de ces entreprises démoniaques, oui, je parle bien du démon car il n’y a rien de glorieux dans cette activité. Bien au contraire, il n’y a que des effets négatifs et destructeurs à tous points de vue.

Voilà pourquoi : ces groupes utilisent des  » fermes  » (!) qui sont de grands espaces remplis d’ordinateurs et de calculateurs qui utilisent énormément d’énergie électrique, beaucoup d’eau et qui font beaucoup de bruit. Donc pollution sonore, dégradation de l’environnement avec impact majeur sur le plan écologique.

D’autre part des villes et des villages qui avaient vu l’avenir dans cette  » technologie  » avaient investi croyant en tirer des loyers pour les terrains et éventuellement des créations d’emploi, se sont rendu compte qu’en plus de toutes les pollutions, ces « fermes  » procédaient à des  » vols  » d’électricité et beaucoup regrettent d’avoir cédé à ces « mirages  » technologiques.

De plus la  » monnaie  » en question est virtuelle donc tout à fait délétère et insécure, même si certaines banques ou entreprises envisagent déjà de les utiliser.

Alors MÉFIEZ VOUS, et ne succombez pas à ce fléau ! . . .

Jacques

Le  » RETOUR  » de l’Âme . . .

Bonjour,

Un nombre certain de personnes ont perdu leur âme, ou plutôt, ces personnes n’ont aucune idée de ce que ce mot veut dire : une coquille vide, une vue de l’esprit, un truc de religion, une vision de philosophe ou un concept inaccessible ? Non, rien de tout cela, que vous le vouliez ou non, l’âme existe bel et bien même si elle erre dans les limbes de l’inconscient, c’est-à-dire, ce dont nous ne sommes pas conscients, et ce n’est pas parce que nous n’en sommes pas conscients que cela n’existe pas.

Pour ces mêmes personnes, l’inconscient ne signifie rien ou vraiment pas grand-chose et donc l’âme ne peux pas s’y perdre ou s’y cacher ! Or, c’est précisément en explorant aux limites de la conscience que nous pouvons entrevoir la réelle existence de l’inconscient. Il y a trois méthodes pour mener à bien cette découverte, deux sont vraiment utiles et réalisables et la troisième, bien qu’aussi efficace est tout à fait aléatoire : il s’agit tout simplement de la relaxation et de la méditation pour les deux premières et la dernière est la mort ( c’est le choix que font les personnes qui se suicident ). Je vous conseille plus particulièrement les deux premières qui sont au demeurant très efficaces.

Par la relaxation et ou la méditation, nous découvrons progressivement, dans un examen de conscience minutieux, le domaine inexploré de l’inconscient et la possibilité de trouver l’équilibre entre conscient et inconscient, ce qui nous mène inexorablement au retour de l’âme dans un corps physique enfin équilibré.

Jacques

La communication

Bonjour,

Il est essentiel de comprendre et de mettre en pratique une bonne  » communication  » pour bien vivre en santé. Non, ce n’est pas un vœu pieux, c’est tout simplement indispensable et surtout d’entendre que dans la communication il y a deux volets, un bien connu : communiquer avec les autres et un moins connu : communiquer avec soi-même !

Dans un premier temps et pour bien communiquer avec les autres, il est nécessaire de savoir communiquer avec soi-même, C’est loin d’être évident et pourtant une bonne communication commence par soi-même. C’est-à-dire être capable de savoir ce que nous voulons vraiment, comment nous savons le dire et surtout à qui nous allons le dire. S’écouter, avoir des idées claires et les exposer simplement à la bonne personne.

Communiquer avec les autres, c’est se responsabiliser en se respectant et en respectant l’autre, notre interlocuteur dans une attitude de non-jugement ni de soi, ni de l’autre, c’est rester dans le moment présent avec une écoute attentive de ce qui est dit et comment cela est exprimé.

Communiquer c’est mettre en commun des points de vue qui peuvent être différents en préférant l’apposition à l’opposition comme le répète souvent Jacques Salomé ( auteur de plus de 50 livres sur la communication ). Beaucoup de conflits pourraient être évités si chacun de nous s’appliquait à cette simple attitude :  » Communiquer avec soi et aller vers l’autre « . Nous pouvons faciliter cet exercice en imaginant la connexion entre les deux personnes comme un fil, un canal ou une écharpe !

Jacques

S Eau S !

Bonjour,

Le sigle S O S vient de trois mots anglais :  » Save Our Soul  » ( Sauvez Nos âmes ) et ces trois lettres en alphabet morse sont représentées par trois points, suivis de trois traits et à nouveau de trois points ( . . . / – – – / . . . ), avec un sifflet le point est un son court et le trait un son long : ti ti ti / ta ta ta / ti ti ti ( mémoire de mes années de Scoutisme en Algérie dans la patrouille des Tigres de la Première Tlemcen et en Lorraine chez les Routiers de Nancy ).

C’est en effet un appel au secours de l’eau sur la planète! Le prédateur humain et surtout les grandes industries utilisent l’eau sans compter et sans respecter la nature puisque l’eau est gratuite et inépuisable ! Or voici que l’eau devient l’objet d’un énorme chantage des pays asiatiques qui ne livrent plus ou peu de microprocesseurs indispensables à la construction automobile et aussi dans d’autres secteurs.

Or nous pouvons constater que le réchauffement climatique ( prévu par les pétrolières depuis plus de 30 ans ) entraine des perturbations du cycle de l’eau avec des périodes de sécheresse et des pluies abondantes provoquant des inondations destructrices et des morts !

Pour aggraver la situation, l’extraction du pétrole des sables bitumineux et des gaz de schiste consomment d’énormes quantités d’eau en plus de la polluer. À un plus faible niveau, le lavage des voitures et l’arrosage des gazons participent à ce gaspillage !

Nous sommes tous en capacité d’agir sur le plan personnel et sur le plan citoyen en attirant l’attention des gouvernements pour mettre fin à cette extinction programmée !

Jacques

Le retour de l’esclavage . . .

Bonjour,

On le croyait  » aboli  » selon les lois, cependant il est en train de se généraliser, de se mondialiser avec bien sur l’approbation et le consentement de tous les esclaves, la seule différence est que les  » maitres  » des esclaves ne sont plus des propriétaires mais des organisations électroniques qui auront bientôt près de 99 % de la population comme esclaves. Le 1 % qui reste, ou peut-être seulement 0,001 % est représenté par des compagnies qui gèrent ou utilisent les méthodes de cette nouvelle forme d’esclavagisme.

Les esclaves du temps jadis avaient des anneaux et des chaines aux pieds pour les empêcher de s’enfuir et maintenant avec la  » technologie « , ils se promènent avec leur téléphone à la main : ils mangent avec, ils marchent avec, ils dorment avec et parfois, ils meurent avec. Ils ne se sentent pas esclaves du tout, ils sont à la mode, à la fine pointe du progrès, au dernier cri de la mode, ils regardent leurs écrans et suivent religieusement les séries qui leur sont si souvent  » imposées  » par les  » géants du net  » sans se rendre compte de leur dépendance, des fortunes qui se créent sur leur dos par la vente et la revente de leurs données personnelles et l’impact non négligeable des tsunamis publicitaires ! Point n’est besoin de nommer les profiteurs, les exploiteurs, les escrocs, les manipulateurs de cette forme d’esclavage, ils sont devenus des dieux, des exemples pour la jeunesse, ils ont même leur  » Hit parade  » des plus grandes fortunes mondiales qui ne savent même plus quoi faire de leur argent puisqu’ils évitent les impôts, cependant certains distribuent quelques millions pour  » épater la galerie  » !

Ce n’est pas la recette pour  » bien vivre en santé  » !

Jacques

La peau ?

Bonjour,

Pour bien vivre en santé il est important de comprendre ce qu’est vraiment la peau ! Souvent considérée comme une simple enveloppe du corps, je pense qu’il est utile de savoir que notre peau est le plus grand organe de tout notre corps. En effet elle représente une surface de 2 mètres carrés ou la surface d’un tapis de deux mètres sur un mètre ! Ceci simplement pour sa taille. Maintenant il nous faut découvrir son épaisseur, sachant que la partie externe de notre peau est constituée de cellules mortes pour nous protéger, son épaisseur varie de 0,5 mm dans les paupières jusqu’à 1,5 mm pour les parties les plus épaisses.

La peau en elle même est composée de trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme et sans rentrer dans le détail il est important de signaler que des fibres nerveuses provenant directement du cerveau sont réparties dans notre peau pour détecter la pression douce ou forte, la chaleur et le froid, et des capteurs de pression barométrique et l’ensemble de ces cellules nerveuses nous procure des sensations globales qui nous permettent de nous situer dans notre environnement.

J’espère que ces quelques informations simples vous permettront de mieux comprendre et de mieux prendre soin de votre peau par l’hygiène, des soins adaptés, sans oublier la possibilité de vous permettre de recevoir un bon massage qui est bénéfique pour le corps, l’esprit et l’âme. ,Sauvez votre peau vous apportera une meilleure santé et un équilibre recherché dans les moments difficiles.

Jacques

Bien mourir en santé !

Bonjour,

Bien mourir en santé est la finalité de  » bien vivre en santé  » et même si cela peut surprendre, ce n’est que la juste réalité et surtout c’est de cette simple façon que nous pouvons envisager la fin du contrat de location que notre âme a conclu avec ce corps physique qui nous permet de nous déplacer sur cette terre (et dans les airs pour les voyageurs ! ). Beaucoup de personnes souffrant de maladies vont mourir dans des conditions difficiles en partie à cause de la peur de la mort qui est trop souvent incomprise dans sa simple réalité : la mort est la fin de la vie tout comme la naissance est le début de la vie et ceci indépendamment de toute croyance religieuse, philosophique ou métaphysique.

La peur de la mort est le plus souvent en réalité la peur de vivre, la peur d’exister, la peur de s’accepter soi-même avec nos qualités et nos défauts, avec nos joies et nos tristesses, avec les évènements de notre vie que parfois nous refusons en pensant qu’ils nous sont imposés, que nous ne pouvons rien y faire, alors que le but même de la vie est de faire des choix qui parfois sont bons et parfois sont mauvais, ce qui veut dire que nous avons toujours le choix et qu’ainsi nous pouvons comprendre que ce ne sont pas les évènements qui comptent mais bien la façon dont  » Nous les vivons  » !

J’ai eu la chance d’accompagner beaucoup de personnes dans ce processus naturel de la mort et j’ai vu beaucoup de personnes mourir en santé, en paix, dans le calme et la sérénité. Faisons-en notre objectif de vie !

Jacques