LE CORPS ASTRAL

Bonjour,

La littérature et les traditions font état d’un  » corps astral  » aussi loin que l’Égypte ancienne, l’Inde, Babylone et beaucoup d’explications, parfois variées, reflètent par extension l’existence d’une partie de notre être, au-delà du corps physique et du corps éthérique ( voir l’article sur le corps éthérique du 24 janvier 2020 ). Pour faire simple et même très simple, le corps astral pourrait être un  »endroit  » ou se déroulent nos rêves, ou se pratiquent les voyages astraux ou sorties hors du corps et ou se termine la partie terrestre de notre vie après la mort. Ce corps astral serait relié au corps physique par la corde d’argent qui permettrait le retour dans le corps physique et qui se dissoudrait au moment de la mort. L’important ne réside pas tant dans les termes ou les dogmes de différents courants philosophique ou spirituels mais dans notre vécu au jour le jour Des témoignages nombreux apparus à la suite du livre de Raymond Moody sur les expériences de mort imminente permettent de constater que ces phénomènes ne sont pas exceptionnels, mais au contraire très courants !

L’expression  » être dans la lune  » entendue dans le langage courant nous place directement dans le domaine des astres. Aussi  » Avoir la tête dans les étoiles  », nous entraine dans ces mêmes sphères, les rêves, les sorties hors du corps et les expériences de mort imminente existaient déjà depuis longtemps, mais personne n’osait en parler, heureusement cela aa changé et je suis sur que vous avez déjà eu dans votre entourage ce genre de témoignage !

Jacques

LE CORPS ÉTHÉRIQUE

Bonjour,

Nous connaissons un peu notre corps physique et nous essayons de le garder en santé pour bien vivre. Ce corps physique pour fonctionner utilise de l’énergie que nous trouvons dans notre respiration ( L’air qui contient de l’oxygène ), dans notre alimentation bien choisie, et avant tout l’eau ( qui est la partie la plus importante de notre corps, environ 75 % ) et dans nos exercices quotidiens. L’ensemble de ces énergies constitue ce que l’on appelle le corps énergétique ou le corps éthérique qui est perceptible par le toucher, les yeux et d’autres sens plus subtils. Au-delà de ce corps énergétique existe un autre  » corps  » appelé le corps astral, on peut considérer que c’est le corps qui correspond à notre état de rêves, quand nous sommes endormis, le corps physique est au repos et fonctionne au ralenti, consommant moins d’énergie et notre conscience se projette dans le corps astral ou nos repères sont très différents, d’où l’aspect diffus de mos rêves.

La santé du corps éthérique est importante pour notre équilibre car si nous l’entretenons mal, nous sommes sans énergie et nous ne pouvons plus fonctionner, à l’inverser si nous exagérons notre consommation d’énergie, nous sommes surexcités et nous épuisons toutes nos réserves physiques et mentales.

Le corps éthérique est indispensable pour notre vie humaine car il fait le lien entre le physique et l’astral ( rêves ) et si nous ne rêvons pas notre vie se trouve diminuée et même raccourcie car nous n’avons plus le ressourcement indispensable qui recharge nos  » batteries  » pendant la nuit.

Jacques

LES SYMPTÔMES

Bonjour,

Pour vous aider et aider le médecin ou le spécialiste que vous consultez, il est important de comprendre l’évolution des symptômes d’un malaise, d’un mal-être ou d’une maladie. Il y a trois sortes de symptômes qui apparaissent dans l’ordre suivant : les symptômes sensoriels, les symptômes fonctionnels et les symptômes lésionnels.

Les symptômes sensoriels sont tous les signes que l’individu ressent lorsque sa santé se dégrade, ils peuvent être variés en modalité et en intensité et ce sont eux qui vous ont conduit à la consultation. Il est utile de les noter pour en garder une mémoire la plus proche possible de la réalité afin de permettre au thérapeute de mieux vous comprendre.

Les symptômes lésionnels apparaissent lorsque l’ un de vos organes est perturbé dans son fonctionnement, par exemple un vomissement ou une diarrhée indiquent un trouble de la fonction digestive, ce sont des signes objectifs semblables pour toutes les personnes, contrairement aux signes sensoriels qui sont propres à chaque personne.

Enfin, les symptômes lésionnels apparaissent quand l’organe est abimé, tel qu’ un ulcère de l’estomac, une fracture, une tumeur ou un infarctus du myocarde et cela va guider le médecin vers la recherche d’analyses de laboratoires, de radiographie, d’électrocardiogramme, d’électroencéphalogramme ou d’imagerie par résonance magnétique connue sous le nom d’ I R M .

Voilà une bonne manière de faciliter votre consultation médicale et de désencombrer les urgences des hôpitaux. Vous avez tout à gagner en prenant le temps de bien vous observer à la lumière de ces quelques notions simples.

Jacques

LE DIAPASON HUMAIN

Bonjour,

Les musiciens connaissent bien ce petit objet qui émet une vibration de 440 hertz qui permet d’accorder les instruments et la voix en émettant la note  » La « , d’où l’expression donner le  » La  » ! Personnellement ou plutôt professionnellement, je l’utilise pour vérifier les deux voies de l’audition qui sont la conduction dans l’air, près de l’oreille et la conduction osseuse sur le crâne. Cette idée d’harmoniser le son peut aller jusqu’à envisager d’harmoniser la vibration du corps humain, j’ai d’ailleurs écouté deux chansons différentes qui ont provoqué dans tout mon corps une vibration intéressante ! Dans un registre différent, les concerts classiques ou les concerts de chanteurs utilisent des systèmes de son sophistiqués qui nous font voyager dans un univers musical particulier, notre corps vibre à l’unisson et en règle général nous apprécions cette ambiance. Bien sur je dois mentionner les salles de danses ou les musiques sont assourdissantes, voire même abrutissantes poussant à la consommation de boissons responsables de comportements violents.

Tout à fait à l’opposé de ces sons extrêmes, les musiques de relaxation, les paroles douces et lentes ont un effet apaisant sur le corps humain.

FANTAISIE (ou pas) !

Bonjour,

Un jour, sur la plage, j’ai entendu un grain de sable qui tentait de m’expliquer toute la place qu’il occupait pour me permettre de relaxer au soleil, je l’ai écouté et je me suis endormi, reconnaissant de ce cadeau qu’il me faisait. À mon réveil, je me suis dirigé vers la mer pour prendre un bon bain, et tout en nageant, j’ai croisé une petite goutte d’eau de mer qui se vantait de me permettre de nager en sa compagnie en toute sécurité, c’est alors qu’ une vague se forma et la fit disparaitre en me laissant heureux de sa contribution à mon plaisir. Après quelques instants d’exercices aquatiques, je retournais sur la plage pour laisser le soleil sécher ma peau. Dans un état de relaxation paisible mon regard scrutait le ciel lorsque j’aperçus un petit nuage blanc perdu dans l’immensité du ciel bleu, en le contemplant il m’expliquât que c’était grâce à lui que se formait la pluie bénéfique pour nourrir la terre et faire pousser les fruits et les légumes que je mangeais . . . Surpris de son message, je le fixais intensément pendant quelques minutes avec beaucoup de reconnaissance et quelle ne fut pas ma surprise de le voir disparaitre complètement, ne laissant à mon regard que le bleu azur de ce ciel d’été !

Qui peut se permettre de se croire indispensable, puissant alors qu’il n’est qu’une infime partie de la vie ? L’humilité est une qualité à enseigner et à développer à tous ceux qui nous entourent.

Jacques

LA SANTÉ HOLISTIQUE

Bonjour,

Depuis plus de 50 ans je me suis appliqué à pratiquer la santé holistique et je suis satisfait de mon mode de travail et des résultats obtenus auprès de mes patients qui sont fidèles à ce mode de vision de l’exercice de la médecine. Le constat que je fais après toutes ces années est que ce concept reste marginal alors que les résultats sont incontestables.

Ce qu’est la médecine holistique est pourtant fort simple à comprendre quand on sait que le mot  » holos  » en grec veut dire  » tout , totalité  » !. L’être humain n’est pas une erreur de la nature, il est inclut dans la nature, il est la nature, il est un microcosme ( petit monde ) dans le macrocosme ( Le grand monde, l’univers ) pour autant que nous acceptons de ne pas connaitre la vraie nature des galaxies qui sont un fragment de la vie, de l’existence insoupçonnée dans laquelle nous baignons . . . . . Nous sommes comme une goutte d’eau dans l’immensité de l’océan, noyés dans quelque chose qui est plus grand que nous et que modestement nous ne pouvons même pas concevoir. Dans cet  » univers  » certains ont voulu créer des limites et inventer ce terme stupide qu’est l’égo, qui n’est qu’un mot sans existence réelle et destiné à se perdre dans l’illusion limitative de ce que nous sommes vraiment : nous sommes une partie infime de l’univers, nous n’en sommes pas  » à part « , nous existons dans un monde qui nous a créés et que nous créons simultanément. La médecine holistique est basée sur cette idée qui dit que faisant partie d’un tout, nous devons envisager la médecine comme inclue dans ce tout et participant à cette totalité qui nous contient. De ce fait l’idée de séparer les soins médicaux en spécialités selon les organes est limitée, nous ne sommes pas  » un cœur  » ou  » un estomac « , ni « un mental  » ou  » des émotions « , nous sommes une partie de LA conscience et donc nous sommes LA conscience !

Jacques

RÉVOLUTION

Bonjour et Bonne année 2020

Voici une année qui commence bien, en vous parlant de révolution ( ou de résolution ) et pourquoi pas, prendre la résolution de faire une révolution ! Ces deux mots sont très proches dans leur orthographe ( un  » V  » remplace le  » S  » ) tout comme dans leur signification et une bonne résolution propose une  » solution « , pendant que la révolution tranquille plaide pour une  » évolution  » ! Il semble tout à fait logique de prendre des résolutions pour évoluer pendant que la révolution ne peut se produire que si de bonnes idées permettent de résoudre une situation complexe. Bien entendu, je ne vous parle de ce sujet que dans un cadre trés personnel afin de  » bien vivre en santé  » . . .Que ce soit pour vous aider à solutionner un problème de poids, de digestion, de cholestérol, vous pouvez avant de vous lancer dans des médications aux effets parfois pervers ( appelés  » effets secondaires  »), prendre le temps d’observer ce que vous aurez tout intérêt à supprimer pour atteindre votre objectif. Si vous souhaitez améliorer votre condition physique, vous choisirez de faire des exercices et surtout de prendre la résolution de supprimer les gestes ou les activités qui nuisent à votre bien être. Si vous commencez à sombrer dans l’ennui ou dans le cafard qui précède la dépression, je vous conseille de faire une gentille révolution dans vos émotions et votre façon de penser. Au final, je crois que si tout un chacun fait sa petite révolution, il n’y aura plus ces mouvements  » populaires  », appelés  » grèves  » qui ne sont pas capables de prendre leur responsabilité personnelle, se placent en victimes et demandent aux autres de faire à leur place . . .

Pensez-y bien,

Jacques

La singularité britannique !

Bonne Année 2020, car nous allons entrer dans l’année  » deux mille vingt  » ! alors que nos amis britanniques seront en  » vingt-vingt  » . . . et cela m’a porté à réfléchir sur cette singularité britannique qui fait qu’ils se comportent différemment des autres populations, et en ce qui concerne la façon de dire ou d’écrire les dates, ils commencent par l’année, puis le mois et enfin le jour : 2019-12-31 alors que nous écrivons 31-12-2019. Les formulaires officiels comportent d’abord les 4 cases pour l’année puis deux cases pour le mois et deux cases pour le jour. Je ne connais pas les origines de cette habitude et il y a bien d’autres circonstances dans lesquelles nos amis anglais ont des particularités qui leur sont propres, comme de rajouter  » n’est-il pas !  » à la fin d’une phrase qui est déjà complète par elle-même. La différence des automobilistes britanniques est leur façon de conduire sur le coté gauche de la route, avec évidemment le volant placé en face du siège avant droit ! Pourquoi, là encore je ne sais pas et peut-être qu’il n’y a pas d’explications autres que des élucubrations historico-politiques ( port de l’épée à droite sur un cheval, tactique de Napoléon attaquant les ennemis par la droite, etc . . . !). Je ne ferais pas de commentaires sur la nourriture anglaise, car lors d’un séjour dans la perfide Albion, lassé de manger tout sucré, je suis entré dans un restaurant chinois en spécifiant que je souhaitais  » bien épicé « , et quelle ne fut pas ma déception de manger des mets chinois  » sucrés  » , pour plaire aux autochtones, bien sur !

Jacques ( et non pas Jack ! )

LE TABAC

Bonjour,

Pour les peuples indiens de l’Amérique du Nord, le tabac est la plante sacrée parmi toutes les plantes pour remercier la terre, la nature et le ciel . . . Le créateur a déposé sur la terre toutes les plantes pour nous nourrir et pour nous guérir et le tabac pour que nous puissions le remercier, et cela se matérialise dans le partage du calumet de la paix,

J’ai eu la chance de participer à des séminaires avec Wallace Black Elk, un chaman Lakota qui nous a initié à la pratique de la sweat lodge ou tente de sudation et après les cérémonies, nous nous réunissions pour la cérémonie de chanupa (la pipe sacrée), autour d’un grand feu qui avait servi à chauffer les pierres utilisées à l’intérieur de la sweat lodge. Wallace Black Elk nous a quitté à l’âge de 83 ans en 2004. Assis sous les grands arbres de la forêt du chateau de Sologne, il nous enseignait toutes ses connaissances de la tradition qui était la sienne et partager avec lui la cérémonie, était tout à la fois un honneur et un bonheur inoubliable et cette pipe sacrée qui passait de main en main nous a permis de remercier le grand Esprit en utilisant le tabac, encore un grand merci à lui et à toute sa sagesse.

J’ ai également eu la chance de faire une sortie en forêt avec un chef de la nation Micmac et il déposait des pincées de tabac en certains endroits pour remercier les arbres, la rivière et tous les êtres de la nature. Alors oui, le tabac est bien une plante sacrée !

Jacques

DÉCEMBRE

Bonjour,

Le mois de décembre est le dixième mois de l’année dans le calendrier romain et avec les changements au cours des siècles, il est devenu le douzième mois de notre calendrier tout en gardant l’origine du dix dans son nom ( decem en latin ). Les trois mois qui le précèdent, septembre, octobre et novembre sont respectivement les septième, huitième et neuvième mois ( septum, octum et novum ) Le calendrier grégorien que nous utilisons actuellement est le résultat de la modification du calendrier julien ( Jules César ) par le pape Grégoire XIII. Or malgré cette modification, nous perdons un quart de journée chaque année, d’où l’obligation de placer le 29 février tous les quatre ans soit une année bissextile. Nous voyons que les calendriers sont soumis aux mêmes caprices des hommes tout comme le changement d’heure dont je vous ai déjà parlé.

Les mayas avaient gravé un calendrier jusqu’en 2012, et des esprits chagrins ont déclaré que c’était la date de la fin du monde, alors que ce n’était que la fin du calendrier !, C’est comme si le 31 décembre devait être aussi la fin du monde, alors que ce n’est que la fin de l’année et donc du calendrier. Le mois de décembre est surtout le mois au cours duquel les journées vont recommencer à rallonger ( vers le 26, 27 ) et le soleil va reprendre de la force pour nous conduire au printemps. L’important est surtout de vivre au jour le jour et d’apprécier chaque matin le bonheur d’être en vie.

Bon Noel à vous

Jacques