LE RETOUR DE L’ESCLAVAGE

Bonjour,
Depuis la nuit des temps jusqu’au commerce négrier, l’esclavagisme a régné en maitre sur l’humanité…
Puis, par « devoir de mémoire », les dirigeants des castes politiques ont fait leur « Mea Culpa », ont bâti des monuments pur se « souvenir », et le bon peuple a applaudi cette révolution de la pensée humaine.
Tout ceci n’est qu’illusions et apparences et je crois qu’il est important de mettre en lumière cet esclavage plus sournois, dissimulé qui oeuvre dans l’ombre et à notre insu.
La publicité, les réseaux sociaux, la politique, l’information et tous ces systèmes corrompus par l’argent ont trouvé un terrain et des moyens pour réduire l’humanité en esclavage.
Par exemple, les « cookies » (petits gateaux !) sont de véritables espions de notre vie privée et nous enchainent avec un déluge de publicité ciblée, pour mieux nous servir, comprenez « pour mieux vous exploiter ».
Le téléphone, bel objet de communication a perdu son utilité première pour devenir une chaine d’espionnage, de contrôle de la Liberté, d’outils égocentriques (par les Égo-portraits ou « selfies ») et de dépendance psycho-émotionnelle aggravée (certaines personnes dorment avec leur téléphone, mangent avec, courent avec, payent leurs factures et font chaque jour de nouvelles choses grâce aux « applications » sensées améliorer leur vie.
Toutes les couches de la société sont devenus les « nouveaux esclaves » des « temps modernes ».
Pensez-y bien, regardez les dirigeants qui utilisent ces modes de communications à la fois modernes et réducteurs, surveillez les publicités des banques, des assurances, des groupes agro-chimique-alimentaires et constatez cette nouvelle forme insidieuse d’esclavage et faites-vous votre propre opinion,
Jacques

LE PARDON

Bonjour,
Voici un concept important et trop souvent mal compris et encore plus fort, mal utilisé.
Jacques Salomé insiste sur le fait que nous serions présomptueux de penser que nous pouvons pardonner :  » Qui êtes-vous pour penser que vous avez le pouvoir de pardonner une offense qui vous est faite ! »
Selon lui, pardonner est donner quelque chose par-dessus quelqu’un(par-don!).
Les religions insistent sur la notion de Pardon, exemple de Jésus sur la croix : » Pardonnez-les, ils ne savent pas ce qu’ils font ! »
Le pardon n’est pas un bonus que nous offrons à la personne par laquelle nous pensons avoir été offensés.
Le pardon ne peut être que personnel et tourné vers l’intérieur de notre être, car c’est bien à nous seuls qu’il appartient de nous libérer des traces et des séquelles que nous avons contractées dans la relation entretenue avec cette personne.
Le seul pardon efficace et sincère est celui qui se produit lorsque nous décidons enfin de tourner la page, d’achever cette situation ridicule dans laquelle nous nous sommes placés consciemment ou inconsciemment.
Sur un plan plus tourné vers la psychologie, le pardon est un acte de reconnaissance de nos erreurs et c’est tout au fond de notre coeur que le mental demande pardon à notre âme !
Quand le mental est sincère, l’incident est clos, la situation est achevée et la relation avec la personne concernée est libérée des nuages et des orages qui l’avaient assombrie.
Ne pardonnez pas à une autre personne et ne demandez pas que l’autre vous pardonne, pardonnez-vous vous-même !
Jacques

LE GRAND MÉNAGE DE PRINTEMPS

Bonjour,
Dans nos pays d’hiver, il reste encore un peu de neige, mais elle fond à vue d’oeil…
C’est la saison du grand ménage de printemps, les fenêtres vont s’ouvrir pour aérer les maisons et pour permettre de retirer la poussière accumulèe pendant ces 5 à 6 mois ou la température ne permettait pas d’ouvrir les fenêtres.
Les vêtements et chaussures d’hiver vont rejoindre les armoires pour être remplacés par un habillement plus léger.
Les voitures vont changer leurs pneus d’hiver contre des pneus d’été plus légers mais inefficaces sur la neige.
C’est aussi le temps de prendre soin de notre corps, de le préparer à prendre les rayons du soleil pour fabriquer de la vitamine D, de reprendre une alimentation plus variée avec des fruits et des légumes.
Les exercices vont aussi nous permettre de retirer plusieurs couches de vêtements indispensables en hiver pour le ski, le patinage, la raquette, la marche et autres activités favorites de l’hiver.
Nous entrons dans une période ou il devient plus facile de planifier nos activités, car en hiver c’est la météo qui décide ce que nous pouvons faire et quand le temps le permet !
Je vous invite à ajouter à ce grand ménage extérieur, un nettoyage de vos émotions, de vos pensées, de vos engagements et de vos projets.
La nature débute un nouveau cycle et elle nous propose et nous dispose à suivre son exemple.
Prenons le temps de faire le bilan de notre hiver et préparons ainsi une belle saison d’été,

Jacques

V E N D É E G L O B E 2016/2017

Bonjour,
Cette course en solitaire qui a lieu tous les 4 ans vient de se terminer.
Je l’ai suivie régulièrement plusieurs fois par jour sur le site internet (vendeeglobe.org) avec autant d’assiduité que les éditions précédentes.
Encore une fois le record a été battu par le premier, Armel Le cléach en 74 jours et quelques heures et le dernier, Sébastien Destremeau, est arrivé 50 jours plus tard, soit 124 jours.
Bien sur il y a des différences dans l’âge des bateaux et dans leurs performances, et il faut saluer les 18 marins qui sont revenus en solitaire et sans assistance dans le chenal des Sables d’Olonne.
Onze bateaux n’ont pas réussi à boucler la boucle et fort malheureusement pour beaucoup d’entre eux, c’est la pollution des océans qui est responsable des avaries fatales.
Bravo à ces 29 skippers qui se sont longuement préparés pour cet évènement de plus en plus populaire, puisqu’il y avait 10 nationalités représentées au départ.
Sur le site que je vous ai cité plus haut vous pouvez retrouver toutes les informations, les photos, les vidéos et les articles concernant cette compétition aussi appelée l’Éverest des mers !
Si comme moi, la voile, l’aventure et les exploits de ces marins courageux vous intéressent, je vous recommande de le consulter et je vous donne rendez-vous en 2020 pour la 9 ième édition.
Certains bateaux et certains marins ont déja fait part de leur intention d’être présents sur la ligne de départ.
Un grand bravo aux 2 millions 250 000 spectateurs qui sont venus aux Sables d’olonne pour saluer le départ et les arrivées !

Jacques

C A N T I Q U E du C O E U R

page couverture

cantique du coeur

Bonjour,
Voici le livre de Frédérique Lemarchand, il y a quelques semaines, je vous avais présenté une vidéo qui a touchée beaucoup de personnes , à commencer par moi !
Je vous joins ci-dessous la couverture de l’envers du livre :

frédérique Lemarchand

Cantique du coeur


Ce livre, je l’ai lu passionément et j’y ai retrouvé toutes les émotions de la vidéo, en plus beau, en plus grand et en plus fort…
Quelques jours après, je l’ai relu et je le relirais encore, c’est le livre que j’emporterais sur une île déserte si je ne pouvais en prendre qu’un seul.
Il y a une force, une énergie, tout un monde ou un univers qui explose avec les mots, simples, percutants et efficaces.
Je n’en dirais pas plus, je veux seulement vous proposer, vous inviter, vous recommander sa lecture…
( Il est disponible sur Amazon !)
Bonne lecture,
Jacques

P L A N È T E S A U V A G E

Dauphins

planète sauvage


Bonjour,
Je vous présente aujourd’hui une activité de ce grand parc animalier situé au sud de la ville de Nantes.
Installé sur 80 hectares, ce parc présente toutes sortes d’animaux répartis en cinq grands groupes : La piste Safari, le chemin de la Brousse, le temple de la Jungle. le sentier des Incas et…la cité Marine.
C’est là que j’ai pris cette photo par un dimanche pluvieux de mars.
Ayant visité le Marineland en Californie il y a plus de 35 ans, j’ai pu apprécier cette cité Marine ou évoluent des dauphins qui sont traités avec plus de respect que dans les « usines » américaines à cette époque.
Il y a un trés grand bassin et des bassins annexes qui communiquent entre eux.
Ce qui m’a beaucoup touché, c’est la belle attitude des soigneuses et des soigneurs qui sont tous passionnés et ont tissé avec les dauphins des liens trés forts et trés beaux à regarder.
J’ai apprécié le spectacle et j’ai pu constater que ces dauphins sont bien traités, bien nourris et surtout bien aimés par la belle équipe qui les entoure.
Je conseille vivement si vous passez dans la région, de consacrer une journée sur ce site.
Bien organisé, original et convivial, c’est une destination pour la famille et les enfants y apprennent beaucoup de choses.
Je peux dire que c’est un bon endroit qui permet à ces dauphins de bien vivre en santé et entourés de beaucoup d’amis et d’admirateurs.
Merci à Roselyne qui se reconnaitra !
Mon enfant intérieur a été ravi dans ce site enchanteur,
Jacques.

L ‘ ÂME

Bonjour,
En continuant de monter de plus en plus haut dans la hiérarchie, nous atteignons le niveau de l’ÂME…
Beaucoup plus difficile à définir que l’esprit pour des esprits compliqués, je vous offre un regard simple sur ce concept :
L’âme est un peu comme l’esprit, mais désincarnée !
Sans entrer dans des polémiques ou des discussions stériles, je vous offre ici cette idée que l’âme est extérieure au corps.
Pour les chrétiens, après la mort, l’âme finit son parcours selon ses mérites, soit au Paradis, soit au purgatoire ou en enfer…
Pour les bouddhistes, l’âme voyage de vies en vies en se réincarnant…
Pour les matérialistes, il n’y a pas d’âme…
Faisons la paix entre ces trois tendances et parlons alors de « Conscience » : avec un petit « c » la conscience devient l’esprit et avec un grand « C », la conscience devient l’âme !
Seule votre propre expérimentation vous permettra de bâtir votre opinion .
Quand le corps n’existe plus, que reste-t-il ?
Je vous donne la réponse : il reste l’ÂME ou la CONSCIENCE.
Il suffit d’établir le contact avec notre âme pour atteindre le bonheur et la félicité.
Lorsque vous serez capables (oui, c’est possible !) de faire abstraction de votre corps et de votre mental, vous découvrirez que vous avez une âme, que vous êtes une Conscience et que de cette façon vous êtes connectés en permanence à la Vie, à l’Existence et à l’Univers.
Attention, cela ne s’achète pas, cela se mèrite, ce cadeau vous pouvez vous le faire si vous le désirez et si vous vous en donnez les moyens spirituels…
Jacques

L’ ESPRIT

Bonjour,
Après la découverte des fonctions mentales, nous atteignons un étage supérieur qui est notre Esprit…
Au-delà du quotidien, des affaires courantes gérées par le mental, nous pouvons prendre conscience de l’existence de quelque chose en nous qui précisément est l’utilisateur de notre outil mental, c’est l’ensemble des facultés, des dons, des aptitudes indispensables au bon fonctionnement du mental.
Si le mental ordinaire a une activité essentiellement à l’état d’éveil, l’esprit continue de fonctionner dans notre sommeil, occupé qu’il est à faire le ménage des activités quotidiennes…
C’est à nous qu’il appartient de le nourrir et l’entretenir pour qu’il soit brillant et disponible.
La lecture, je devrais écrire les lectures, les activités intellectuelles, les films, la musique, les jeux, les exercices sont autant de moyens de nourrir notre esprit.
La relaxation, le Yoga, la méditation et la contemplation, sont des choix qui permettent d’augmenter les performances, les compréhensions des évènements et des phénomèes de notre vie, nous pourrions dire que l’esprit devient la cerise sur le gateau de notre mental.
Pour certains, l’esprit se limite à la spiritualité, qui serait alors orientée plus vers la religion, ceci me semble une limitation « sectaire » car nous avons autant d’esprit dans le cadre d’une croyance religieuse ou même de l’absence de croyance religieuse (qui est aussi une croyance : les athées croient fermement qu’ils ne croient pas en un Dieu !).
Heureusement pour nous, notre esprit nous accompagne tout au long de notre vie active, de jour comme de nuit.
Notre esprit voyage dans le conscient et dans le sub-conscient.
Jacques

LE MENTAL

Bonjour,
Le but de cet article est tout simplement de rompre les habitudes qui font du mental un obstacle.
Pour certaines personnes, le mental est tout et rien ne peut se faire sans un mental fort, dur et tenace.
Pour d’autres personnes, à l’opposé, il faut absolument se débarasser à tout prix de cet usurpateur qui nous empoisonne la vie.

Je peux vous assurer que ces deux catégories de personnes sont dans l’erreur…
En prenant conscience de notre mental, vous comprenez que la solution est juste au milieu de ces deux extrêmes !

Nous pouvons entrainer notre mental pour qu’il soit notre serviteur et non l’inverse.
Le mental est un outil utile et comme tous les outils il faut apprendre à l’utiliser, de la bonne manière, au bon moment et au bon endroit…
Imaginons un tournevis, il ne nous serait pas trés commode de nous brosser les dents avec un tournevis, tout comme manger avec une brosse à dents doit être compliqué.
Le mental est destiné à receuillir nos pensées, à acquérir de nouvelles connaissances, à réfléchir, à prendre des décisions, à gérer nos émotions, à surveiller notre language dans le choix des mots et le ton ce voix utilisé et à planifier nos actions.
Nous ne sommes pas notre mental, nous avons un bel outil qui est notre mental, à nous d’en faire bon usage.
Un bon mental qui nous écoute et qui nous sert, deviendra rapidement un atout puissant dans notre recherche pour bien vivre en santé.
Exercez-le régulièrement !
Jacques

LES ÉMOTIONS

Bonjour,
Une partie difficile pour les êtres humains du 21 ième siècle !
En effet il existe de nombreux problèmes liés aux émotions et de nombreuses maladies découlent d’une incompréhension de ce que sont vraiment les émotions.
Examinons les 4 principales émotions : la Joie, la Peur, la Colère et la Tristesse.
Elles sont liées par un cycle simple qui se déroule ainsi :
Une pensée ou un évènement nous procure de la joie…très vite nous avons peur de la perdre et cette peur provoque en nous de la colère, celle-ci étant passée, nous en éprouvons de la tristesse, jusu’à ce que revienne la joie !
Chaque émotion doit être reconnue et exprimée pour passer à la suivante et ainsi de suite.
Si nous retenons ou refoulons une émotion, tout ce mécanisme s’enraye et nous devenons des bombes émotionnelles à retardement qui exploseront à notre insu.
Nous pouvons gérer notre joie, notre peur, notre colère ou notre tristesse uniquement si nous acceptons de les reconnaitre pour ce qu’elles sont, des émotions. Exemple : j’ai peur et cette peur que je n’exprime pas ( »J’ai peur ! »), va me conduire à la colère que je vais minimiser ou dissimuler, je deviendrais triste et cela peut durer longtemps…
Solution : j’exprime ma peur simplement, je reconnais ma colère et ma tristesse rapidement et je retrouve la Joie en prenant tout le temps qu’il faut pour la faire durer !
En une heure : 5 minutes de peur, suivies de 5 minutes de colère et cinq minutes de tristesse, me donneront 45 minutes de Joie…
Essayez cela, c’est génial !
Jacques