Category Archives: Non Classé

NATURE ET CONSCIENCE

Bonjour,
J’ai rapproché ces deux mots qui peuvent avoir séparément des sens bien différents : nous pourrions disserter sur la nature de la conscience ou sur la conscience de la nature.
La nature a-t-elle une conscience, oui au sens animal, végétal et minéral et non au sens des psychologues qui pensent que la nature n’a pas de conscience mais qu’elle peut aider à améliorer des problèmes psychiques (alors comment ?)…
L’être humain a-t-il une conscience, oui quoique pour certaines personnes elle semble très discrète !
La conscience fait partie de notre nature en tant que personnes et la Conscience est plus que des individus, elle existe au-delà des corps physiques et énergétiques.
Dans l’expression « En votre âme et conscience » il est difficile de dire si il y a une différence entre l’âme et la conscience : de quelle nature est l’âme et de quelle nature est la conscience ?
La Sophrologie est l’étude de la conscience harmonieuse et des moyens de la modifier, cette science consiste à développer notre conscience pour observer notre propre conscience, la conscience prend conscience d’elle même…
La nature a conscience d’elle-même et cette conscience est identique à notre conscience et nous avons oublié tout cela lorsque nous traitons la nature de manière irresponsable, parfois la nature se venge !
Nous humains conscients devons regarder la nature avec une plus grande conscience, ce que l’on appelle écologie en étant à l’écoute des messages que la nature nous envoie afin de stopper nos folies « dénaturantes » et nos extrémismes comportementaux.
Prenons exemple sur la nature…
Jacques

LA JOIE DE VIVRE

Bonjour,
Après avoir envisagé les désagréments de la peur de mourir, je suis content d’aborder avec vous un autre sujet plus encourageant qui est La joie de vivre !
Vivre pleinement cet espace entre la naissance et la fin de la vie est un défi dans notre monde moderne qui a perdu de vue les beautés de la nature, la valeur de la relation humaine avec les autres personnes, avec l’univers, la nature et surtout avec soi-même.
Notre être vit dans un corps physique matériel, de chair et d’os, et il est important d’en prendre soin pour bien vivre en santé.
S’occuper de son corps par la nourriture peut être un joie au lieu d’une dépendance maladive, et pour ce faire nous pouvons sélectionner une alimentation biologique conforme à nos propres besoins et non aux sollicitations de la société industrielle.
S’occuper de son corps par l’exercice est une autre source de plaisir et de joie, à la condition de ne pas devenir esclave des exercices, et quand je croise des personnes qui courent en haletant et en souffrant dans leur visage, je me demande quelle peut être leur joie ?
S’occuper de son corps par le repos, la relaxation, la lecture, la musique ou toute autre activité intellectuelle ou manuelle est aussi une source de joie inestimable.
Enfin nous ne devons pas oublier que nous sommes des êtres spirituels qui vivons dans ce corps physique et notre âme, notre esprit ou notre conscience ont besoin que nous en prenions soin pour apprécier pleinement la joie de vivre…
Jacques

LE SOUFFLE

Bonjour,
Dehors il n’y a pas un souffle de vent !
Cette expression concernant le vent nous fait comprendre que ce dernier est inexistant, surtout que rien ne bouge, rien ne se déplace…
Le souffle est aussi utilisé pour parler de la respiration :
La respiration est composée de deux temps, l’inspiration ou l’air entre dans les poumons et l’expiration quand l’air ressort des poumons.
Dans ces deux temps l’air qui se déplace est un souffle !
Que ce soit entre l’inspiration et l’expiration ou entre l’expiration et l’inspiration, il peut y avoir une pause pendant laquelle il n’y a plus de souffle.
De même en plongée, le souffle retenu est appelé une apnée(comme dans le film  » Le grand bleu « ).
Le souffle est aussi utilisé dans certaines conditions indépendantes de la respiration : un souffle de liberté, il n’en souffle pas mot, etc…
Ce mouvement éphémère, transitoire, parfois terminal (le dernier souffle) est en effet quelque chose de fondamental sans lequel la vie ne peut exister.
La vie elle-même est dans le souffle qui passe !
Le souffle est donc la vie.
Si la vie et le souffle sont une seule et même chose, nous trouvons là un outil merveilleux pour améliorer notre vie…
Pour bien vivre en santé, il suffit de respirer mieux, de prendre l’air, de faire des exercices respiratoires et surtout de prendre conscience de notre respiration en l’observant tout simplement : souvent nous manquons de souffle, parfois nous avons le souffle coupé ou bien nous perdons le souffle…de notre vie.
Le SOUFFLE est le lien vital entre notre âme et notre corps !
Jacques

LE CONDITIONNEMENT ?

Bonjour,
Qu’est-ce que le conditionnement ?
C’est une méthode d’apprentissage qui est bien connue par les expériences de Pavlov sur un chien provoquant une réflexe conditionné : en associant un son à l’apport de nourriture, les glandes salivaires commence à fonctionner puis après de nombreuses répétitions le seul son déclenche la salivation.
C’est de la même façon que nous apprenons dans notre vie par nos expériences de l’enfance et de l’adolescence et par l’éducation de nos parents, de nos professeurs et de la société en général.
Il y a du bon et du mauvais conditionnement et le problème est que bien souvent le mauvais conditionnement se fait presque à notre insu…
La publicité par exemple est basée sur le conditionnement suggéré par des images ou des mots choisis pour « vendre » le produit ou l’activité.
Ce conditionnement est positif pour les entreprises qui fabriquent et distribuent ces produits, mais il n’est pas sur du tout que ce soit une bonne chose pour les individus..
Souvenez-vous du jour ou vous avez trouvé dans votre panier d’épicerie un produit qui ne faisait pas partie de votre liste de courses !
Si vous ne vous en souvenez pas, c’est juste que votre cas est plus grave…
La bonne nouvelle est que si nous avons pu être conditionnés, nous avons la possibilité de nous déconditionner, puis de nous reconditionner, il suffit dans un premier temps de prendre conscience de ce conditionnement et de décider de choisir une ‘habitude » différente, qui sera plus bénéfique pour nous.
C’est un beau défi que je vous propose,
Jacques

LE RESPECT

Confiance

Récompense


Bonjour,
Voici ce que le jeune ours de mon article précédent ( La prise de décision ) pouvait observer du haut de son perchoir…
Habitué à la présence de cet homme qui lui offre une récompense, ce gros ours a appris avec le temps à lui faire confiance et à le respecter.
De son coté, cet homme a appris comment faire confiance à l’ours et à le respecter.
Regardez sur la photo comment l’ours a placé sa patte sur l’avant-bras de l’homme pendant qu’il mange les noix dans sa main !
La relation entre les deux s’est créée progressivement par la voix, par le respect et par l’amour !
Le respect mutuel est une valeur fondamentale dans les relations humaines et aussi dans nos relations avec la nature, animaux, plantes, environnement.
Nous devons développer, pratiquer et partager cette qualité qui nous vient du mot latin (si je puis me permettre de faire une référence à cette langue morte …) respicere, qui veut dire  »regarder en arrière ».
C’est à dire prendre en considération tous les éléments d’une situation ou d’une relation pour faire en sorte que l’un et l’autre des protagonistes soient dans le respect mutuel !
Si vous ne vous respectez pas vous-mêmes, vous ne serez pas respectés, le laisser-aller, le laisser-faire sont des attitudes de lâcheté qui détruisent le respect et cela peut se retrouver à des niveaux d’autorité qui oublient de respecter leurs engagements, donnant ainsi un mauvais exemple à la jeunesse qui les observe.
Charité bien ordonnée commence par soi-même, à ne pas confondre avec égoïsme !
Jacques

LA MISSION DE VIE

Bonjour,
Bravo, vous avez une petite idée de votre raison d’être, il vous faut maintenant découvrir quelle est votre mission, ou plus simplement, ce que vous voulez FAIRE dans votre vie qui soit en concordance avec votre Pourquoi !
La réponse est Comment !, que puis-je faire pour moi-même, pour les autres, comment me rendre utile, en enseignant, en soignant, en exerçant un métier artistique ou de n’importe quelle maniére qui me convient ?
La encore, certains ne se poseront jamais la question et cela est parfait !
D’autres sauront d’emblée quelle est leur voie, leur vocation ou leur passion…
D’autres ne seront pas surs, se demandant si leur voie est la bonne, changeant de métier de nombreuses fois pour finir par découvrir une activité dans lquelle ils seront capables de s’épanouir et de trouver le bonheur.
Observez ce que vous faites et pourquoi vous le faites, prenez conscience de l’impact de vos activités sur votre moral (êtes-vous heureux de ce que vous faites ?).
Regardez autour de vous, vos amis, vos collégues et voyez si vous avez un désir de changer pour une activité différente.
Organisez-vous pour faire ce que vous aimez !
Faire ce que l’on aime et aimer ce que nous faisons sont les deux bonnes maniéres de réussir dans la vie et de s’épanouir sans vivre le stress des métro-boulot-dodo….
Quand vous aurez trouvé et compris ce que vous voulez vraiment FAIRE de votre vie, vous aurez en mains tous les éléments nécessaires pour y arriver et la route sera toute tracée…
Bonne quête et soyez heureux de ce que vous faites,
Jacques

LA RESPONSABILITÉ

Bonjour,
Les lois et les législateurs vous disent que vous avez des droits et des devoirs et vos droits sont bafoués pendant que vos devoirs créent une chape de plomb sur vos épaules : vous êtes coupables et vous serez sanctionnés, punis, privés pour le privilége de quelques-uns.
En vérité, vous n’êtes coupables de rien du tout, seulement vous êtes RESPONSABLES lorsque vous laissez agir d’autres personnes contre vous, vous êtes responsables lorsque vous jugez votre voisin ou votre prochain sans connaitre son histoire, vous êtes responsables lorsque vous colportez des rumeurs non fondées, vous êtes responsables chaque fois que vous agissez ou réagissez en sachant que votre coeur n’est pas en harmonie avec votre décision, etc…
Être responsable, c’est être capable de répondre de vos actes, de vos paroles et de vos pensées.
Être responsable, c’est assumer pleinement vos choix et vos décisions.
Être responsable, c’est être vivant et respecter toute forme de vie.
Être responsable, c’est accepter d’aider et de servir ceux qui n’ont pas la chance de savoir ce qui est bon pour eux.
Être responsable, c’est vivre dans l’amour et ne plus céder à la peur, aux tyrans.
Être responsable, c’est reconnaitre l’existence du libre-arbitre.
Être responsable, c’est avoir le courage d’être différent.
Être responsable, c’est cultiver le respect de soi et des autres.

LE PRINTEMPS

Bonjour,
Une petite pause dans notre blog pour souligner l’arrivée tardive du printemps et ce que cela signifie pour nous…
L’hiver nous a gâté cette année, il a démarré en lion au mois de Novembre et la neige est restée au sol, le froid a bien fait baisser le mercure et les tempêtes se sont succédées a un rythme régulier.
La neige a fondu avec des pluies intenses et voici que le printemps arrive, le soleil nous donne de l’espoir et de l’énergie et la nature se pare de ses beaux atours, verdure, feuilles et fleurs.
Tout ceci pour nous permettre de réaliser que symboliquement nous pouvons retirer des couches de vêtements et nous vêtir de façon plus légére, c’est a dire que c’est le bon temps pour nous débarasser de nos vieilles affaires qui nous empêchent d’avancer, d’évoluer et de grandir.
Comme la nature, nous pouvons ouvrir notre coeur, laisser s’épanouir des sourires sur notre visage et retrouver la joie et l’innocence de notre enfance en nous libérant du stress et de tous ses méfaits sur notre santé.

ILLUSIONS !

coucher de soleil

coucher de soleil vu du ciel


Bonjour,
Je vous présente une photo du soleil aprés son coucher….
En effet quand le disque solaire est passé sous l’horizon, les observateurs terrestres se disent :  » Le soleil est couché ! ».
Vu de l’avion, le soleil est encore au-dessus de l’horizon, il n’est donc pas encore couché si nous sommes éloignés de la surface terrestre !
Nous changeons de perspective en nous élevant et de la même maniére, nous pouvons changer de perspective en  »élevant » notre niveau de conscience !
C’est ce que je vous propose dans les exercices simples effectués dans la zone comprise entre la veille et le sommeil, ou entre le sommeil et la veille.
A la fin de la journée vous pouvez faire le bilan de ce qui s’est passé dans cette journée qui s’achéve et reconnaitre que tout ce qui est arrivé, tout ce que vous avez ressenti, ou tout ce que vous avez pensé ou dit devait être tel que cela a été, ainsi vous élevez votre conscience au-dessus de la conscience ordinaire et c’est le bon moment pour vous confirmer que vous êtes  »CONTENTS » d’avoir vécu tout cela peu importe qu’il y ait eu des échecs ou des réussites. (Vous dormirez ainsi beaucoup mieux !)
Le matin, avant de sortir du lit, restez quelques instants dans cet état d’éveil avant le réveil, planifiez votre journée au mieux de vos possibilités et promettez vous de réaliser le plus grand nombre de vos objectifs, une tâche a la fois…
Vous saurez ainsi ou vous allez et quel chemin vous avez décidé de suivre ( vous pouvez si vous le désirez écrire cette liste de façon a la matérialiser, vous accomplirez alors plus de  »travail » ou de  »loisirs.. !
Je vous souhaite de passer, une bonne nuit, une bonne journée, une bonne nuit, une bonne journée…c’est ça la VIE !
Jacques

LE SEUIL SOPHRO – LIMINAL

Bonjour,
Vous avez eu quelques nuits et quelques jours pour prendre conscience de ce petit espace de temps parfois trés bref entre la veille et le sommeil !
Le simple fait d’y faire attention a sans doute élargi cet espace temps et vous avez sans doute des questions pertinentes .
Ce niveau de conscience est trés spécial car il nous offre la possibilité d’entrer en contact avec le sub-conscient qui lui-même est une porte royale vers l’inconscient.
Nous sommes loin de l’époque héroique de Sigmund Freud qui a permis de poser les premières questions dans ce domaine !
Nous avons tous désormais la capacité de partir explorer cet endroit secret de notre être et cela d’une manière trés simple : allongé en relaxation ou juste avant ou juste après le sommeil il suffit de porter toute notre attention sur la respiration, calme, tranquille et d’observer les pensées, les idées qui apparaissent dans notre conscience pendant que le corps reste  » endormi ».
C’est d’abord une découverte, puis un apprentissage ou un apprivoisement, vous devenez observateur de votre conscience qui s’ouvre progressivement à une dimension nouvelle.
Pas d’inquiétude, les progrès ne se feront qu’au fur et à mesure de ce que vous pouvez absorber, alors soyez patients et sans attentes, laissez votre conscience s’ouvrir à vous à votre propre rythme.
Il y a des moyens chimiques pour forcer cet état et tout ce que vous risquez, c’est de le regretter et là, il sera déjà trop tard…
Utilisez simplement votre respiration de la façon décrite et vous aurez de meilleurs résultats !
A votre tour de pratiquer et de trouver ce que votre âme garde bien au chaud pour bien vivre en santé!
Jacques