Tag Archives: équilibre

AU DELÀ DE LA THÉRAPIE ( 2 )

Bonjour,

Bien vivre en santé est devenu un défi individuel puis collectif et enfin universel.
C’est tout le but de ce blogue.

En tant qu’espèce humaine, nous vivons dans un corps physique, matériel, supporté par un mental, lui-même inspiré par notre esprit.
La médecine scientifique prétend régler nos problèmes de santé avec du chimique et c’est un échec si nous négligeons l’aspect du mental et il est alors important de considérer l’apport non négligeable de la psychologie et de la psychiatrie pour rétablir notre équilibre à ce niveau,
Force est de constater alors que le coté scientifique est mis à mal car ces deux approches ne sont pas vérifiables en-dehors de « statistiques » qui ne sont que des chiffres mathématiques voulant refléter une réalité subjective.

LA VOIE DU MILIEU

Bonjour,
Cette expression est tirée des enseignements orientaux et plus précisément de la philosophie du Yoga.
C’est le chemin préconisé pour éviter les extrêmes par le Bouddha pour atteindre la libération de la souffrance.
Ce qui est important à saisir, c’est effectivement la notion de ces extrêmes par exemple trop manger fait grossir et mourir prématurément et ne pas manger fait mourir rapidement, il y a donc entre ces deux extrêmes une attitude modérée qui permet de bien vivre en santé.
Un autre exemple est le travail qui en excès apporte l’épuisement et dans l’autre sens, la paresse, la fainéantise source de dépréciation personnelle et du manque de confiance en soi.
Je veux attirer votre attention aujourd’hui sur ces excès dans les domaines scientifiques et spirituels.
Il y a en effet des théories ou des explications scientifiques qui balayent du revers de la main les expériences qui ne rentrent pas dans le cadre strict de leur recherche et qui sont ainsi ignorées.
À l’inverse, il y a des thérapeutes ( puisque c’est mon domaine) qui font un usage immodéré de l’expression :  » prouvé scientifiquement  » alors qu’il ne s’agit que d’arguments verbaux pour tromper leur victimes.
Devant tous ces excès et toutes ces dérives je crois qu’il est prudent de revenir fréquemment à cette notion de la voie du milieu dans tous les domaines de notre vie, c’est un signe de sagesse qui peut nous éviter de tomber dans les excès quels qu’ils soient.
Pour bien vivre en santé, soyez prudents…

É Q U I L I B R E

Bonjour,
Pour « bien vivre en santé », nous devons équilibrer les trois éléments qui nous entourent et qui sont la Terre, l’Eau et l’Air.
Symboliquement nous sommes constitués de ces trois éléments et cette compréhension peut nous permettre de trouver cet équilibre plus facilement.
La Terre représente notre Corps, nous sommes nés d’un ovule, fécondé par un spermatozoide pour former l’oeuf ou embryon.
Prendre soin de notre corps physique est prendre soin de la terre et inversement prendre soin de la terre est prendre soin de notre corps physique.
Si vous regardez la terre, vous constaterez que certains humains ne la respectent pas du tout… et elle réagit en produisant des phénomènes de plus en plus violents, provoqués par notre inconscience : sécheresse entrainant des feux, pluies abondantes causant des inondations, etc…
Si vous regardez l’eau, elle représente les émotions et cette eau dans la nature peut avoir des effets bénéfiques et aussi des effets dévastateurs, comme les inondations, et de la même façon, nos émotions peuvent nous stimuler ou nous détruire si nous les laissons nous envahir et nous submerger.
Si vous regardez l’air qui représente notre intellect, vous verrez que le vent peut faire avancer les voiliers, faire tourner les moulins et les éoliennes, mais il peut aussi tout détruire dans les tempêtes et les ouragans.

NOTRE CORPS

Bonjour,
Puisque nous vivons dans un corps physique, ce véhicule, tout comme notre auto, nous devons en prendre soin.
Combien de personnes entretiennent mieux leur auto que leur corps ?
Il est important de bien le connaitre et les infirmières et les médecins sont la pour nous enseigner ce que nous devons savoir à propos du corps.
Tout d’abord il a besoin de bonnes conditions de vie, un toit et un travail sont indispensables pour se protéger des conditions extérieures, surtout en hiver !
Ensuite la nourriture est importante puisque cela est notre carburant.
De préférence une nourriture saine, locale quand cela est possible et préparée à la maison.
Une nourriture variée est importante et en quantité modérée : un secret au passage : si vous mâchez lentement vos aliments, ils seront mieux assimilés et mieux digérés. Au contraire si vous les avalez, votre estomac ne saura pas quand il doit vous avertir de sa plénitude, vous mangerez donc trop et vous fabriquerez de la graisse.
La boisson doit comproter une bonne quantité d’eau, café et thé modérément et éviter le lait et les boissons gazeuses trop sucrées.
Le vin et la bière sont de bonnes boissons sauf si elles sont consommées en excès (attention au foie !)
L’exercice physique est indispensable et doit être pratiqué de façon raisonnable, car là aussi trop d’efforts peut avoir des effets contraires en fatigant le coeur et les articulations.
Enfin un bon sommeil réparateur est définitivement un gage de bonne santé.
Un joli programme pur une belle vie !
Jacques

BIEN VIVRE EN SANTÉ

Bonjour,
Retour vers les connaissances de base pour bien vivre en santé…
Si vous avez lu suffisamment d’articles dans mon blog, vous disposez dèja des éléments nécessaires pour aller dans la direction optimale afin de maintenir une bonne santé.
Dans le passé, la santé était définie comme étant l’absence de maladie, ce genre de définition est dépassée par les progrès des sciences et des communications.
Bien vivre en santé, c’est avant tout avoir une bonne conscience de notre corps, de nos émotions, de notre mental, de notre esprit et de notre âme !
Ces cinq éléments sont indissociables et le fait d’en négliger ne serait-ce qu’un seul contribue à déséquilibrer tous les autres.
C’est dès l’école que ces notions doivent être appliquées au risque de voir se développer les troubles somatiques, les déviances mentales et sociales, les problèmes psychologiques et les addictions de toutes sortes ( argent, pouvoir, alcool, sexe, médicaments, drogues, jeux, technologies, nourriture et amis virtuels).
1- Connaitre son corps pour lui fournir conditions de vie, nourriture et activité physique de bonne qualité.
2- Reconnaitre nos émotions dés le début pour être capable de les exprimer de la bonne manière, au bon moment et à la bonne personne.
3- Entrainer notre mental pour qu’il soit notre serviteur et non l’inverse.
4- Nourrir et entretenir notre esprit pour qu’il soit brillant et disponible,
5- Établir le contact avec notre âme pour atteindre le bonheur et la félicité.

DE L ‘ OSMOSE À LA SYMBIOSE

Bonjour,
Je veux vous dévoiler une expérience que je crois possible !
Je vais emprunter deux phénomènes connus : l’osmose et la symbiose…
Tout d’abord une définition sommaire :
L’Osmose est le passage à travers une membrane semi-perméable de molécules allant du milieu le plus concentré vers le milieu le moins concentré jusqu’à atteindre l’équilibre !
La symbiose est une association intime et durable entre deux organismes se traduisant par des effets bénéfiques réciproques !

LE CENTRAGE

Bonjour,
Le centrage total c’est être heureux tout le temps…
Beau programme en réalité, l’idée est de ne pas tomber dans les excès, dans les extrêmes.!
Par exemple les émotions existent et sont faites pour être exprimées sans être ni exagérées ni confinées, elles doivent être exprimées de la bonne manière, au bon moment, à la bonne place et à à la bonne personne.
C’est cela être centré !
Le vin est bon, trop de vin est néfaste.
L’exercice est bon, trop d’exercice épuise.
La nourriture est bonne, trop fait grossir et trop peu rend anémique.
Le centrage, c’est aussi savoir trouver un bon équilibre entre le donner et le recevoir : certains ne savent que recevoir et d’autres ne savent que donner.
Ces deux groupes de personnes sont déséquilibrées et ne peuvent être heureuses.
Souvent les « sauveurs du monde » sont incapables de recevoir et ils sont dans le déséquilibre et ils seraient bien déçus si personne n’acceptait de recevoir ce qu’ils veulent donner !
De même que les receveurs seraient perdus s’il n’y avait plus personne pour leur donner !!
Cet équilibre entre le donner et le recevoir est aussi indispensable à l’intérieur de nous et c’est une condition essentielle au bonheur…
Prenez l’image de la balance ( modèle ancien bien sur avec son fléau et ses deux plateaux !), quand les poids sont équilibrés, l’aiguille est bien centrée…
Nous pouvons trouver le centrage dans notre vie en observant ou sont les déséquilibres ( en manque ou en excès ) et en faisant les corrections nécessaires : c’est cela le libre-arbitre !
Centrez-vous bien,
Jacques