Tag Archives: Conscience

L’ ESPRIT

Bonjour,
Après la découverte des fonctions mentales, nous atteignons un étage supérieur qui est notre Esprit…
Au-delà du quotidien, des affaires courantes gérées par le mental, nous pouvons prendre conscience de l’existence de quelque chose en nous qui précisément est l’utilisateur de notre outil mental, c’est l’ensemble des facultés, des dons, des aptitudes indispensables au bon fonctionnement du mental.
Si le mental ordinaire a une activité essentiellement à l’état d’éveil, l’esprit continue de fonctionner dans notre sommeil, occupé qu’il est à faire le ménage des activités quotidiennes…
C’est à nous qu’il appartient de le nourrir et l’entretenir pour qu’il soit brillant et disponible.
La lecture, je devrais écrire les lectures, les activités intellectuelles, les films, la musique, les jeux, les exercices sont autant de moyens de nourrir notre esprit.
La relaxation, le Yoga, la méditation et la contemplation, sont des choix qui permettent d’augmenter les performances, les compréhensions des évènements et des phénomèes de notre vie, nous pourrions dire que l’esprit devient la cerise sur le gateau de notre mental.
Pour certains, l’esprit se limite à la spiritualité, qui serait alors orientée plus vers la religion, ceci me semble une limitation « sectaire » car nous avons autant d’esprit dans le cadre d’une croyance religieuse ou même de l’absence de croyance religieuse (qui est aussi une croyance : les athées croient fermement qu’ils ne croient pas en un Dieu !).
Heureusement pour nous, notre esprit nous accompagne tout au long de notre vie active, de jour comme de nuit.
Notre esprit voyage dans le conscient et dans le sub-conscient.
Jacques

RÉFLEXION (interdite aux sceptiques )

Bonjour,
Une dame agée sur le point de mourir a déclaré à ses enfants qui la veillaient :  » Mon corps me lâche !  »…
Cette personne n’a rien à prouver à qui que ce soit, elle n’est pas dans une démarche scientifique, il n’y a pas de connotation religieuse, elle est juste en train de mourir et se confie librement à ses enfants qui n’ont aucun intérêt à modifier ses mots !
Ce furent ses derniers mots et elle est partie calmement à la fin de sa vie…
Je vous propose de bien réfléchir à cette petite phrase pour essayer de saisir le message de cette dame !
Ma voiture est en panne, le moteur a lâché, bien sur elle avait fait beaucoup de kilomètres et m’avait rendu beaucoup de services durant toutes ces années et je me retrouve sans voiture ?
Oui, je me retrouve sans voiture ! et j’en suis bien conscient mais je suis encore en vie. En comparant avec la vieille dame, il y a quelque chose en elle qui constate que son corps et aussi son coeur sont en train de lâcher, certes, et il ya quelqu’un qui prend acte de cette séparation…
Au-dela de la vie, de cette vie, y-a-t-il persistance d’une forme de conscience capable de donner cette information ?
Réfléchissez avant de donner une réponse à la question, pensez-y bien, méditez la-dessus longtemps…
Quand vous vous endormez vous perdez la conscience de votre corps et au réveil, vous le retrouvez, fidèle, il ne vous a pas lâché !
La conscience est-elle mortelle ?

LA CONSCIENCE DE L’ AMOUR

Bonjour,

L’amour est à la fois un sentiment et un état d’être, encore faut-il en être conscient !
L’amour de l’argent n’est pas de l’amour, c’est de la cupidité.
L’amour du pouvoir n’est pas de l’amour, c’est de l’egocentrisme.

L’amour des enfants, des parents, de notre prochain, c’est de l’amour !
L’amour de la nature, des animaux, des éléments, de la vie, du travail, c’est de l’amour !

L’ÉTERNITÉ

Bonjour,
Sujet bien vaste s’il en est, qui s’impose à moi ce matin…
Notre vie terrestre nous semble limitée par ce temps illusoire compris entre notre naissance et notre mort, le temps d’une vie …
En fait nous vivons dans le moment présent et nous ne pouvons pas vivre dans le passé ni dans le futur !
Nous avons des souvenirs de notre passé et des projets ou des angoisses de notre futur et cependant nous continuons à vivre ici et maintenant.
L’éternité commence quand le temps s’arrête…
Nous pouvons percevoir l’éternité chaque fois que nous sortons de l’illusion du temps !
Cela peut se faire de différentes manières :
– soit spontanément dans des « moments magiques » qui nous coupent le souffle, nous retenons notre respiration devant un paysage sublime, une musique envoutante et nous percevons alors l’immensité de l’espace et l’infinité du temps.
– soit nous pouvons atteindre par la pratique et la discipline, des états de conscience méditatifs dans le silence, dans une activité physique ou sportive ou dans une contemplation ou toute pensée est arrêtée.
Nous sommes alors connectés à la conscience supérieure, à l’intelligence de la nature, à la création ou à l’univers tout entier…
Le paradis est cet état de conscience que nous pouvons atteindre en le recherchant non pas à l’extérieur de nous, mais au contraire au plus profond de notre être.
Si cet article vous pousse à chercher plus de compréhension, je vous conseille de reprendre le livre de Fynn « Anna et Mister God »…
Bonne lecture ou relecture,
Jacques
P.S.  » le moment présent est un fragment d’éternité « 

LE CINQUIÈME RÊVE

Bonjour,
Voici un livre de Patrice Van Eersel, qui en 1993 a littéralement changé ma vie par sa profondeur sur le travail de la conscience que j’explorais depuis les années 80 lorsque j’ai suivi ma formation de Sophrologie.
Le titre du livre évoque une légende cherokee que je vous conseille de lire intégralement dans ce merveilleux livre.
Swift Deer raconte que le Grand Esprit eut un rêve , le premier qui était la Lumière qui elle-même se transforma en Transparence qui rêva le Caillou qui se transforma en Cristal, le second rêve, puis ce dernier rêva la Fleur dont l’évolution engendra l’Arbre qui lui-même rêva le Ver de terre, soit le troisième rêve, évoluant de sa taille jusqu’a la Baleine, c’était le quatrième rêve….
Le cinquième rêve est celui de la Baleine dont nous les hommes sommes le résultat !
Bien sur nous les hommes somment dans le processus de transformation, d’accomplissement vers un état qui sera le sixième rêve…
Alors Swift Deer lança cette interrogation :
 » Que se passerait-il, si nous éliminions la dernière des baleines qui sont en train de Nous rêver ?  »
La légende est plus longue, plus détaillée et plus belle et c’est pour cela que je vous conseille à nouveau de lire ou de vous procurer ce livre !
Il y est bien sur question de baleines et de dauphins et aussi de beaucoup d’autres sujets magnifiques qui font partie de l’évolution de l’être humain, de sa transformation, de son évolution et de son accomplissement que nous ignorons encore ?
Alors je vous invite à ce grand voyage,
Jacques

NOTRE RICHESSE . . .

Bonjour,
J’ai beaucoup de respect pour les millionaires et autres riches fortunes de ce monde et cependant je ne les envie pas !
Car j’ai la ferme conviction que c’est une forme de réalisation visible sur un plan matériel et cela peut trés bien n’être qu’un vernis qui cache parfois des souffrances ou des manques ?
Pour moi, notre vraie richesse est en nous, on ne peut ni nous la prendre, ni la modifier et encore moins l’acheter…
Notre vraie richesse c’est notre mémoire ou nos mémoires, nos souvenirs et pour aller plus loin encore, nos banques mémorielles.
La pauvreté, c’est l’amnésie, l’absence de souvenirs, les  » trous de mémoire  » !
L’enfant est avide de tout connaitre, d’apprendre, de savoir et sa mémoire est libre et illimitée, l’éducation des parents, des professeurs et des relations sont disponibles pour fournir les informations nécessaires avec en plus la technologie ( livres, films, internet ).
A l’âge adulte les connaissances se spécialisent et continuent de s’entasser dans la mémoire et pour beaucoup de personnes plus âgées la mémoire à court terme laisse la place aux souvenirs qui remontent du passé ( De mon temps…!).
Nous avons des mémoires olfactives, des odeurs du passé, une mémoire auditive, des mots entendus, des musiques, des sons, des mémoires gustatives, la soupe ou la tarte aux pommes de la grand-mère, nous avons des mémoires visuelles des images, des paysages. et également des mémoires kinesthésiques, des contacts, des touchers et tous ces souvenirs se dissimulent dans notre conscience et notre subconscient se permet parfois de nous les remémorer.
Je vous en dis plus long dans le prochain article…
Jacques

14 JUILLET 2 0 1 5

Bonjour,
Le 14 juillet est la fête nationale de la France qui célèbre le souvenir de la révolution de 1789.
Le 14 juillet 2015 est la célébration de l’écriture de mon 250 iéme article de ce blogue !
Beaucoup de mots ( plus de 137 500!), quelques photos et un seul enregistrement audio sont le bilan de ces 250 articles.
Même si la technologie me freine un peu… je suis content de cette discipline et de cette régularité.
C’est ma façon de célébrer la révolution française qui en son temps a été un événement majeur pour l’histoire de l’humanité.
Je vais continuer de développer ce plaisir d’écrire en espérant que parfois un mot, une phrase ou un article puisse servir de déclencheur a une personne pour lui permettre de faire sa propre « révolution » intérieure.
L’écriture de ces articles me permet très souvent de clarifier ma pensée sur certains sujets et parfois d’y apporter une petite contribution a l’évolution de la conscience humaine.
Si une seule personne a pu se permettre de mieux vivre en santé, mon but aura été atteint puisque ce sera la seconde personne ( après moi !) qui aura bénéficié de ce mode de communication que j’ai privilégié a la place de l’écriture d’un ou deux livres qui pour moi me semblent statiques.
Le blogue évolue de jour en jour avec mon monde extérieur et mon monde intérieur, mon évolution (ou ma révolution) se pérennise de jour en jour et reste vivante, c’est-a-dire animée par la Vie qui s’écoule dans les ailes du temps qui passe.
Je vous souhaite une bonne lecture régulière ou occasionnelle,
Jacques

LE CORPS SUPRAMENTAL

Bonjour,
Voici venir notre sauveur si j’en crois la médecine quantique.
Le corps supramental est la Conscience pure dans laquelle existent toutes les possibilités, santé, maladie, malheur, bonheur, réussite, échec, etc, etc…
Le mot important est POSSIBILITÉ ! Oui tout est possible, pas réalisé ni réalité, seulement possible.
Comprenez bien la différence : le supramental ou la conscience sont le lieu de toutes les possibilités ou nous pouvons exercer notre pouvoir de choisir ce qui est bon pour nous plutôt que ce qui nous détruit.
Merveilleux, n’est-ce-pas ?
Un petit détail qui a toute son importance : nous ne pouvons utiliser notre supramental avec les modes d’action ordinaires du corps mental !
C’est que la médecine quantique vient a notre secours, a nous de comprendre ses régles.
Le passage du supramental au mental ordinaire se fait par un saut quantique, c’est-a-dire lorsqu’une possibilité « s’effondre« `, c’est le terme précis…
Et que faut-il donc pour permettre cet effondrement ?
Connaitre et utiliser les lois qui régissent le supramental : c’est le domaine des grandes lois de l’univers et des symboles et les outils s’appellent l’intuition et la créativité et pourquoi pas un éclair de génie !
Cela est simple, nous ouvrons notre conscience aux possibilités nouvelles qui nous sont offertes, nous abandonnons les boulets que nous trainons et en lâchant-prise, nous laissons venir ce qui vient vers nous sans attentes et sans contrôle.
L’acceptation et la gratitude sont alors nos meilleures alliées et notre vie cesse d’être un enfer pour devenir un paradis…
L’échec de la loi d’attraction est que nous la pratiquons dans le pouvoir et dans le vouloir !
Le bonheur, la bonne santé sont dans l’être exclusivement, ce qui ne nous empêche pas de faire pour le plaisir et d’avoir tout ce qui est nécessaire pour nous mettre au service de notre prochain, de notre environnement et de notre planéte !
Action!,
Jacques

LA MÉDECINE QUANTIQUE

Bonjour,
La physique classique a été bouleversée dans ses fondements avec l’apparition de la physique quantique !
La médecine est en voie de subir des changements drastiques pour les mêmes raisons et cela nous permet de parler de Médecine Quantique.
J’ai écouté récemment deux CD qui représentent un livre de Amrit Goswami, professeur en physique quantique et dont le titre est : «  Le médecin quantique « .
Je l’ai beaucoup aimé bien que les premiéres écoutes m’ont un peu dérouté, n’étant pas au fait de tous ces termes reliés a la physique quantique.
Petit a petit, je me suis apprivoisé a cette façon de penser et j’ai envisagé la médecine de mes professeurs avec un autre regard.
La suprématie de la conscience m’a rappelé toute la force de la Sophrologie (mot qui veut dire : étude de la conscience harmonieuse !).
Notre monde actuel, sans le savoir est généré par la physique quantique et la médecine n’y échappe pas.
Ce qui m’a plu dans ce livre, c’est que tous les aspects de la médecine traditionnelle, des médecines douces et des médecines orientales sont expliqués par les mécanismes de base de la physique quantique.
La maladie et la guérison sont rassemblées dans les possibilités de la Conscience…
La conscience a son siége dans le corps supramental d’ou elle dirige le corps mental qui va répercuter les choix de la conscience dans le corps vital et le corps physique !
Cela parait si simple…et c’est vrai !
La conscience choisit entre la santé et la maladie !
Attention ! ce n’est pas vous qui choisissez vos maladies c’est votre conscience qui joue le chef d’orchestre parfois a votre insu et en subissant les influences de votre sub-conscient, de votre mental limité, de vos expériences passées et des émotions que vous entretenez…
Venez suivez moi, je vous emméne dans mes prochains articles vers plus de compréhension de ce phénoméne,
Jacques

VIVRE EN CONSCIENCE . . .

Bonjour,
Beau programme !
Vivre, tout d’abord une constatation qui est aussi un grand mystére avec cette nuance que certaines personnes vivent intensément, d’autres un peu moins, d’autres survivent et enfin il y a des gens qui détruisent leur vie plus ou moins rapidement.
Les animaux ont une conscience de groupe, c’est sur et sans doute aussi une conscience individuelle (?), et surtout un fort instinct de survie.
L’animal a deux pattes, c’est a dire l’être humain, se comporte parfois comme si le cadeau de la vie était une punition, un martyr imposé par ses géniteurs et ces personnes empoisonnent leur vie et celle de leur entourage (certains débordements idéaux débiles nous offrent des images affligeantes de l’inconscience de ces « êtres «  qui ne méritent pas le qualificatif d’humain !).
Il nous faut beaucoup de compassion pour ces êtres sans conscience qui se tuent ou tuent dans l’espoir d’un aprés meilleur…
Cela nous propose ainsi de développer le concept de Vivre en Conscience !
Comment ?
Tout simplement en reconnaissant que la vie est un cadeau, que nous devons la construire au lieu de la détruire, que nous pouvons avoir de la reconnaissance et de la gratitude pour tous ceux qui nous ont précédé et tous ceux qui nous entourent et nous succéderont !