Tag Archives: Courage

CHANGER . . .

Bonjour,
Pourquoi ai-je écrit « CHANGER » et non pas le changement ?
Parce que ce n’est pas du tout la même chose !
On parle beaucoup du changement et trop souvent malheureusement, cela reste une idée pieuse qui n’est pas mise en pratique, ou mal ou trop tard…
Le verbe changer implique une ACTION et elle n’est possible que par une décision suivie d’un effort, personne ne peut vous changer et vous ne pouvez changer personne, je suis sur que vous avez fait ce triste constat bien avant de me lire !
Tout le monde veut changer et peu le font…
La peur de l’inconnu, l’attachement aux habitudes qui sont devenues familières, et ces mêmes habitudes nous détruisent à petit feu, sans en avoir l’air, insidieusement et nous retombons dans la médiocrité de nos vies que nous jugeons difficiles, compliquées, douloureuses, etc…
Pourtant, changer de chemise ou de costume est agréable, changer de voiture nous apporte plus de confort et de sécurité.
Il en va de même dans notre vie intérieure, dans nos pensées et dans nos émotions.
Nous ne pouvons avancer si nous ne plaçons pas un pied devant l’autre (à moins de sauter) et nous devons reconnaître que tout le pouvoir de changer est en nous, pas chez notre prochain ni dans un gouvernement.
Alors pensez-y bien, oubliez le changement, réfléchissez, décidez et CHANGEZ, cela demande un effort et vous en serez récompensés au-delà de vos attentes.
« Celui qui ne tente rien n’a rien », voilà un beau proverbe pour vous accompagner à CHANGER !
Jacques

LE POUVOIR CRÉATEUR DE LA PENSÉE

Bonjour,
Il ne fait plus aucun doute que la pensée a un pouvoir créateur qui dépasse notre entendement et cela peut définitivement être trés utile pour bien vivre en santé…
De Norman Cousins avec son livre : »la volonté de guérir », de Carl Simonton avec son livre : »Guérir envers et contre tout » jusqu’à Bernie Siegel avec le livre dont je vous ai déja parlé :  »L’amour, la médecine, les miracles », il n’est plus possible d’en douter, à moins d’avoir un esprit obtus ou tordu…
les personnes qui pensent sans arrêt au cancer ont statistiquement parlant plus de chances d’en développer un dans un avenir rapproché que les personnes qui n’y pensent pas !
Certaines personnes, influencées par les avis pessimistes de leur entourage ou de leurs thérapeutes, vont déclencher fidèlement les pronostics sombres qui leur sont délivrés. Nous en connaissons tous et parfois il est difficile de changer leurs pensées.
À l’inverse ceux qui s’informent et prennent en mains leur guérison et leur destin voient les symptômes disparaitre et les maladies guérir comme par miracle !
C’est bien de cela qu’il s’agit puisque le miracle est ce qui se produit quand nous appliquons notre confiance dans une foi ferme et persistante, que ce soit une foi religieuse ou tout simplement une foi en soi-même…
Examinez vos pensées, éliminez celles qui vous entrainent vers la tombe et renforcez celles qui rétablissent dans votre corps l’énergie suffisante au rétablissement de la santé qui est votre état naturel.
La force est avec vous, la force est en vous !
Jacques

LE VENDÉE GLOBE

Bonjour,
Depuis le 6 novembre 2016, 29 marins se sont élancés en solitaire pour une course autour du monde sur des bateaux à voile de 60 pieds sans escale et sans assistance.
C’est une course qui part du port des Sables d’Olonne en Vendée ( Ouest de la France ) et qui revient au même endroit après avoir passé le cap de bonne Espérance au sud de l’Afrique, le cap Leuwin au sud de l’Australie et le cap Horn tout en bas de l’Amérique du sud !
Il y a 4 ans le vainqueur a mis 78 jours pour effectuer ce tour de la planète sans poser le pied à terre.
Cette épreuve a été surnommée l’Everest des mers tant sa difficulté est grande.
Je suis cette course sur internet et au-delà des aspects purement techniques et météorologiques ( qui me passionnent !), je suis émerveillé par les qualités humaines de ces skippers qui vont au-delà de leurs possibilités.
Presque trois mois en mer et seuls, pas pour une promenade, mais en mode course, cette compétition ressemble beaucoup à un chemin initiatique et tous les 4 ans, ce sont des hommes transformés qui rentrent au bercail acclamés par des milliers de personnes.
Avant le départ plus d’un million de personnes se sont déplacés pour rencontrer ces marins d’exception et admirer leurs bateaux.
Si vous voulez, comme moi, suivre quelques étapes de leur parcours et de leurs aventures, il vous suffit de chercher sur internet vendeeglobe.org .
Le site est très bien fait, avec des cartes, des vidéos et beaucoup de moments d’émotions à partager pendant trois mois…
Des chiffres éloquents : plus de 1 million et demi de visiteurs pendant les 3 semaines avant le départ et 350 000 personnes le jour du départ !
Jacques

QUOI DE NEUF DOCTEUR ?

Bonjour,
Si vous avez lus mes derniers articles, vous aurez compris que l’avenir de la Médecine ne peut venir de la politique, ni des avocats, ni des médecins figés dans leurs acquis.
Heureusement les solutions existent et pour une fois, les personnes de base pour faire émerger ces solutions sont les bénéficiaires eux-mêmes des soins de santé pour soigner les maladies ou plus simplement pour pratiquer la prévention afin que tous puissent bien vivre en santé !
Les « patients« ne sont plus des patients et ils méritent de recevoir l’information et les connaissances nécessaires pour améliorer leur cadre de vie.
L’actuel fléau de la fiévre Ebola est un exemple choquant de l’inefficacité d’une médecine attentiste qui ne peut que s’isoler et compter les décés.
La prévention est indispensable pour éviter ce genre de débordement et comme le dit un vieil adage : « Mieux vaut prévenir que guérir !« 
La prévention coute moins cher que les médicaments et surtout elle est plus efficace.
La prévention se fait par le partage des connaissances a tous les niveaux et peut débuter a l’école qui forme les adultes et le personnel soignant de demain.
Déja, les étudiants en Médecine et de toutes les profesions de la santé disposent de moyens d’information qui s’ajoutent a leur formation.
La population en général est en droit de recevoir tous les moyens utiles et indispensables a la réalisation de ces objectifs.
Cela inclue un nouveau regard sur l’alimentation, sur les conditions de vie matérielle et sur l’environnement psychologique et émotionnel.
Bien se nourrir, bien se loger, bien communiquer et bien aimer seront les merveilleux outils de la santé globale planétaire, et j’ai foi dans les capacités de réaction des êtres redevenus HUMAINS…
A suivre,
Jacques.