Tag Archives: Liberté

Le bon usage du Mental !

Bonjour

Tout d’abord, il est important de comprendre ce qui se cache derrière ce mot qui ne fait pas l’unanimité, les définitions sont à la fois trop simplistes ou trop élaborées et tout le monde veut avoir raison ! Je me limiterais donc dans cet article à une vision simplifiée de ce complexe intellectuel qui parfois empoisonne notre vie. Pour caricaturer le mental je prendrais l’image du petit écureuil qui passe ses journées à tourner dans sa cage, n’ayant pas d’autre opportunité ! Ou bien ce couple du petit ange et du petit démon qui se livrent à des joutes perpétuelles pour influencer nos choix et nos décisions !

Le conditionnement collectif

Bonjour,

Tout évolue dans l’Univers et donc également sur la terre et dans la population humaine, des avancées techniques, technologiques et sociales apparaissent régulièrement et c’est merveilleux. Cependant des aspects négatifs se développent également avec des conséquences qui seront lourdes à gérer devant les conséquences fâcheuses de ces modifications sociales. Le  » conditionnement collectif  » est un de ces aspects qui commence à montrer ses faiblesses dan ce que beaucoup de personnes considèrent comme une avancée de la  » liberté « , disons de leur liberté égoïste ! Un exemple en France est celui des  » gilets jaunes  » dont la légitimité est fortement contestable, plus récemment les  » convois de la liberté  » au Canada et en Europe font partie de ces conditionnements collectifs avec les excès qui en découlent.

Le CHOIX

Bonjour,

On a toujours le choix et ne pas faire de choix est déjà un choix ! Combien de fois ai-je entendu cette supplique : « Je n’ai pas le choix !  » ou pire encore :  » On n’a pas le choix !  » . Notre vie est basée sur une multitude de choix, certains sont bons et d’autres le sont moins. Si j’utilise un couteau tranchant avec prudence, tout va bien se passer, mais si je veux aller trop vite ou que je suis énervé, je risque de me couper et bien sur j’accuserais le couteau d’être trop tranchant en oubliant que c’était bien mon choix d’utiliser ce couteau avec une humeur massacrante 1

Retour à la normale ?

Bonjour,

Beaucoup de personnes souhaitent ardemment le  » retour à la normale  » ! Ce n’est qu’une illusion car que peut-on appeler la normalité ? Tout change, tout évolue et la seule situation que nous pouvons espérer est de vivre au mieux les nombreux changements qui se préparent pour laisser derrière nous les « souvenirs  » de la pandémie.

Bienfait de la SOPHROLOGIE !

Bonjour,

J’ai enseigné la Sophrologie pendant 18 ans dans le cadre de l’Université de Moncton et au bout de plusieurs années, j’ai découvert un mécanisme nouveau et surprenant ! En effet, en répétant à chaque cours les méfaits du stress et comment la Sophrologie pouvait aider à les diminuer, je me suis aperçu que tous les éléments déclencheurs de stress agissaient sur moi d’une façon bien différente : dès que j’étais confronté à un quelconque sujet de stress, mes mécanismes automatiques déclenchaient en moi des réactions bénéfiques de calme et de respiration tranquille, au début, je fus comme surpris puis heureux de vivre ainsi à l’abri du stress, qui de toute façon est inutile puisqu’il s’agit d’une réaction  » inadaptée de l’organisme  » selon la définition de Hans Selye, ce médecin canadien qui a défini le stress biologique.

La LIBERTÉ ?

Bonjour,

La France a offert aux États-Unis une magnifique statue de la liberté éclairant le monde ! Depuis il est dommage de constater que la liberté a beaucoup souffert et n’est plus vraiment respectée. Une bonne définition de la liberté serait la suivante :  » La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui : elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : « Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait. « .

L’AU – DELÀ ???

Bonjour,

Que doit-on penser de ce titre ? Que je vais tout vous dire à propos de l’au-delà ? Que je vais vous dire ou il est, comment s’y rendre, son mode d’emploi, etc . . . Non, car la notion de l’au-delà varie avec chaque personne, du moins pour ceux, peu nombreux qui se la posent. En effet, les personnes qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez pensent que l’au-delà c’est après la mort et que de toute façon,  » il n’y a rien après la mort  » ! C’est une opinion que je respecte car toutes les opinions et toutes les croyances méritent d’être respectées ! Mon propos aujourd’hui est de vous permettre d’envisager ce mot avec un autre point de vue : l’au-delà d’aujourd’hui, c’est demain, facile et pourtant c’est vrai.

TOUT COMMENCE CE JOUR !

Bonjour,

Un titre bien solennel et qui est une réalité pressante. En effet en ce premier janvier, oublions les  » bonnes résolutions  » trop éphémères qui disparaissent le lendemain et prenons conscience enfin que NOUS devons changer le monde, car nous avons trop attendu que d’autres le fassent pour nous et ils ont échoué, je parle bien sur des gouvernements, des multinationales, des écologistes et de tous les râleurs qui crient, détruisent mais n’agissent pas ( simple constat d’une réalité trop triste ) !

SEUL L’AMOUR EST  » CONTAGIEUX  » ! . . .

Bonjour,

En pleine pandémie ce titre me semble un peu  » sulfureux  » , sauf que c’est le titre d’une conférence du 12 avril 1997 à Beresford que nous avions organisée dans le cadre de l’ Association de Santé Holistique du Nouveau Brunswick (association que nous avions fondée en juin 1996 ) .

LE RACISME

Bonjour,

Bien vivre en santé, c’est aussi bien vivre en société. Le racisme est une maladie qui est fondée sur la peur. Le racisme croit que des ethnies sont supérieures à d’autres et le racisme n’est pas qu’une question de couleur de peau. Hitler avait peur des juifs et il a entrainé sa dictature à commettre des exécutions de masse pour des considérations religieuses et ethniques. Les suprématistes blancs américains ont une peur terrible des noirs, pas à cause de la couleur de leur peau, mais parce qu’ils savent que leurs ancêtres blancs ont traités les noirs comme des esclaves et cette culpabilité transgénérationnelle est à la base de la peur d’une vengeance historique. Or les noirs américains ne veulent pas se venger, ils aspirent simplement à vivre en toute légalité et en toute égalité avec toutes les races et toutes les couleurs de peau. Les évènements de Mai 2020 à Minneapolis ou un policier blanc a assassiné par étouffement Georges Floyd, ont fait ressurgir la hantise d’un retour du racisme aux États Unis et dans le monde.