Author Archives: Jacques Madelaine

La bonne Humeur . . .

Bonjour,

Levé tôt le matin, et couché tôt le soir,

Une alimentation , pleine de modération ,

Des exercices physiques, qui seront bénéfiques,

Autour de toi toujours, faire rayonner l’Amour,

Voilà comment ton cœur, sera de bonne humeur !

J.M. 26-11-1990

 » Solitude « 

Bonjour,

En plein cœur de l’hiver, ou bien en plein été,

Dans une immense foule, ou bien dans la forêt,

Je découvre en moi-même, une vieille habitude,

Un sentiment profond, d’absolue solitude.

Autant par le passé, cet état m’effrayait,

Autant dans le présent, je ressens qu’il me plait.

La crainte toujours latente, que j’avais redoutée,

Était qu’un jour ou l’autre, je sois abandonné.

Un jour sur mon chemin, j’ai rencontré un maître,

Oh non pas un gourou, mais quelqu’un qui sait ÊTRE,

Et sans en avoir l’air, au fond de ses propos,

J’ai trouvé la réponse, j’ai trouvé le repos.

Merci encore à Toi, qui m’a fait ce cadeau,

Qui a été pour moi, de ma vie le plus beau,

Le jour ou tu m’as dit, j’entends encore ta voix,

 » N’oublie jamais cela, ne T’abandonne pas ! « 

J.M. 8 janvier 1991

Réchauffement climatique . . .

Bonjour,

Nous voulons tous bien vivre en santé, c’est une grosse évidence !

La bonne question est :  » Pouvons nous y faire quelque chose ? « 

Connaissez-vous l’histoire du colibri qui s’approche d’une forêt en feu et laisse tomber une goutte d’eau pour éteindre le feu et lorsqu’un autre animal lui demande ce qu’il fait là, le colibri répond :  » Je fais ma part ! « 

Nous avons donc notre réponse,  » OUI, nous pouvons chacun de nous faire notre part !  » . . .

Réfléchissons et voyons tous ensembles si nous pouvons faire plus que notre part car c’est le seul moyen de revenir à des températures normales :

  • prenons garde de ne plus gaspiller l’eau
  • surveillons les emballages plastiques
  • consommons des aliments de proximité (ici c’est le crabe et le homard qui sont des protéines locales )
  • écartons la nourriture qui a voyagé d’un bout du monde à l’autre
  • pensons au covoiturage
  • cultivons notre jardin
  • choisir la qualité plutôt que la quantité
  • réfléchissons à ce que nous pouvons changer dans nos habitudes de déplacement

De cette manière et quoi qu’il arrive, nous saurons que nous avons fait notre part tout comme le si joli petit colibri qui avait raison d’être fier de sa participation . . .

Merci à vous,

Jacques

Génocide

Bonjour,

Une actualité malheureusement trop présente à notre époque qui évoque cependant une barbarie qui n’a aucune excuse, que ce soit maintenant ou dans le passé.

Les conflits entre religions ne devraient même pas exister puisque chaque religion existe pour rassembler des personnes qui ont une culture commune pouvant entre autre comprendre que chacun a le droit d’honorer ses propres  » idoles  » !

Les conflits des politiciens, les employeurs et les employés et bien sur aussi le grand banditisme, sans oublier les fous et les détraqués au pouvoir ou dans les affaires . . .

Même chose pour la politique, beaucoup de représentants politiques oublient rapidement les électeurs qui leur ont fait confiance et une fois élues , ces personnes de responsabilité dérivent vers une quête de pouvoir personnel . . .

Pensons-y bien !

La nature humaine a beaucoup plus à faire en misant sur l’union, la complicité et surtout l’amour !

Un génocide, quel qu’il soit n’entraine que des malheurs dans les deux parties concernées .

Aimons-nous les uns les autres et nous pourrons enfin :  » bien vivre en santé ! « 

Jacques

La NON-VIOLENCE

Bonjour,

Je vous confie une citation de Martin Luther King junior :

 » La non-violence est une arme puissante et juste, qui tranche sans blesser et ennoblit l’homme qui la manie. C’est une épée qui guérit  » !

La violence est définie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme étant « l’utilisation intentionnelle de la force physique, de menaces à l’encontre des autres ou de soi-même, contre un groupe ou une communauté, qui entraîne ou risque fortement d’entraîner un traumatisme, des dommages psychologiques, des problèmes de développement ou un décès ».

Donc la non-violence est à l’opposé de cette définition. Elle commence par le fait d’être soi-même non-violent envers notre propre corps, notre propre esprit et notre âme éternelle.

la raison principale de notre présence sur la terre est justement d’apprendre et de mettre en pratique toutes les pensées et les actions qui entraînent la réalisation de la paix, du calme, du repos, du bien-être, du bien-vivre, de la tolérance et du bonheur !

Tout le reste est inutile et nous détruit à petit feu par la haine, la guerre, la violence, les jugements.

Soyons heureux, soyons en paix et le monde se portera mieux, autant notre monde intérieur que le monde extérieur, oui cela possible . . .

Jacques

Problème ?

Bonjour,

Il n’est jamais problème qui n’ait un cadeau entre ses mains !

Tu cherches des problèmes, parce que tu as besoin de leurs cadeaux !

Chaque personne, tous les évènements de ta Vie sont là parce que les a attirés là . . . Ce que tu choisis de faire ou de ne pas faire avec eux, n’appartient qu’à toi ! Irresponsabilité ? Qui est plus responsable qu’un goéland qui découvre un sens plus noble à la vie et poursuit un plus haut dessein que ceux qui l’ont précédé. L’ennui, la peur et la colère sont les raisons pour lesquelles la vie des goélands ordinaires est si brève . . . ( Jonathan le goéland Richard BACH ).

Brisez les chaînes de votre pensée et vous briserez ainsi les chaînes qui retiennent votre corps prisonnier ! La bonne méthode consiste à n’essayer de transcender nos limites que l’une après l’autre avec patience et détermination.

La Mort ? C’est sauter d’un niveau de connaissances et de conscience d’une manière assez brusque !

Pensez-y bien . . .

Jacques

 » Comme une roue qui tourne « 

Bonjour,

Une archive de 1987 !

Comme une roue qui tourne et dont tous les points repassent incessamment dans les mêmes positions, nos jours et nos vies s’écoulent autour de l’axe du monde et chaque point à un moment donné rencontrera un autre point et cela permet que le chemin de la Vie, se déroule vers l’éternité dans la succession du temps et des vies, pour le bonheur de ceux qui acceptent la continuité de ce mouvement qui passe de la naissance à la mort, puis de la mort à la naissance et ainsi de suite, comme la roue tourne, tourne, tourne et tourne encore . . . au-delà du temps et de l’espace !

Pensez-y bien !

Jacques

Réchauffement climatique ???

Bonjour,

Pour  » bien vivre en santé  » , nous pouvons tous faire des efforts et des changements dans nos habitudes et nous ne manquons pas de recevoir des conseils et des consignes pour ce faire, et cela est merveilleux.

Personnellement et dans la mesure du possible, je fais de petits gestes selon mes modestes possibilités et je souhaite que beaucoup d’entre nous suivent mon exemple!

En y regardant de plus près, je me rend bien compte que de grandes sociétés ou même des gouvernements ne font que des promesses tout en continuant de polluer à grande échelle !

Le temps passant, bien que je sois d’une nature optimiste, je réalise que non seulement nous n’atteignons pas les objectifs souhaités en 2015, il y a 9 ans et au contraire, l’élévation de la température s’accroit plus vite que les objectifs de décroissance prévus.

Sans me décourager et sans vous décourager, je pense que nous pouvons et même que nous devons, selon nos possibilités, continuer de respecter les consignes mais aussi alerter les compagnies et les gouvernements de leur inaptitude à mettre en place les mesures indispensables et urgentes pour améliorer la situation !

Si 10 personnes lisent cet article et que chacune en parle à 10 autres personnes et ainsi de suite, nous arriverons à sauver notre planète bleue, car nous n’en avons qu’une et c’est à nous de la sauver par des actes et pas seulement par des paroles.

Bon courage à nous tous, nous gagnerons !

Jacques

Mon nuage !

Bonjour,

Voici tiré de mes archives, un texte inspiré en 1990 . . .

Mon NUAGE :

Par un beau jour rempli d’activités, j’ai fait la connaissance d’un Nuage. J’avais la tête en l’air et plein de choses à faire. C’était l’automne. . . En levant le nez, j’ai vu qu’il était là ! Sans le connaitre, sans le toucher, j’ai pensé qu’il devait être doux !

Oh ! je ne pouvais m’attarder car j’avais plein de choses à faire et le nez en l’air ! Puis, peu à peu, j’ai réalisé que ce nuage pouvait m’aider à me protéger de toutes mes activités. Il m’a apprivoisé, je l’ai apprivoisé, on s’est apprivoisés !

Tous les jours, il était là pour me protéger du froid. Il a tout tenté pour me protéger de moi et des jours de pluie. Il m’a parlé d’illusions. Il m’a montré qu’après la nuit vient le jour.

En se déplaçant, il m’a montré que si je voulais voir le soleil, je n’avais qu’à faire comme lui : confiance à la Vie !

Que de merveilleuses folies nous avons faites, il nous est même arrivé de se mouiller ensemble, et là on a appris qu’il y a des limites à nos folies. . . J’ai eu le gout de le garder, mais lorsqu’on aime un nuage, on ne peut l’emprisonner. De plus, j’aime tellement le voir évoluer. Cependant, il est un côté de mon nuage qui est assombri, c’est que je ressens de la culpabilité, de la peur de l’aimer. Si les autres nuages qui sont là dans le ciel, pourraient être malheureux. Et moi aussi d’ailleurs car je ne veux pas les peiner.

Aujourd’hui, j’ai moins d’activités et moins le nez en l’air, j’espère, car avec ou sans mon nuage, il ne reste qu’à moi à faire mon malheur ou mon bonheur. Je dois apprendre à l’aimer sans peur ni culpabilité mais pour cela, j’ai besoin de temps et de limites. Je dois le remercier d’être là mon nuage, car je sais grâce à lui qu’il y a des gens qui vont mourir sans avoir vu la lumière, qui ne sauront jamais ce qu’aimer veut dire.

Je sais que peu importe le temps ou les limites, il est là Je veux apprendre à l’aimer sans attachements ni attentes, et cela pour moi et tous les autres nuages . . .Comme c’est bon de RÊVER ! ! !

Jacques

É c l i p s e t o t a l e

Bonjour ou bonne nuit ?

L’éclipse totale a été magnifique à Shippagan !

Belle journée ensoleillée , pas un nuage, une température élevée pour la saison et avec les lunettes spéciales voir le disque lunaire noir masquer lentement le disque solaire, voir la nuit au-dessus de nous avec des étoiles et le soleil au-dessus de la Gaspésie !

Les lampadaires de la ville se sont allumés automatiquement pendant quelques minutes, la température extérieure a diminué de plusieurs degrés !

Ensuite, la lune a commencé à laisser apparaître le soleil, d’abord comme une banane puis un croissant dont les pointes ont fini par se rejoindre, le soleil est réapparu pendant que la lumière et la chaleur reprenaient de la vigueur.

Quelques minutes d’éternité, un grand calme, pas de mots, seul un silence béat devant ce moment grandiose et exceptionnel . . .

Un souvenir magique gravé à jamais dans ma mémoire, ce lundi 8 Avril 2024 qui nous a donné tout un spectacle en dévoilant les grands mystères de l’Univers.

De quoi se sentir tout petit tant l’éclipse nous a laissés sans voix !

Jacques