RENAÎTRE

Bonjour,

Il parait impossible de pouvoir renaître sans mourir avant ? Pourtant chaque soir nous nous endormons et chaque matin nous renaissons car le sommeil est une petite mort . . . une petite mort peuplée de rêves ou de cauchemars ou d’insomnie (lorsque nous dormons avec de nombreuses périodes de réveil qui nous font croire que nous n’avons pas dormi !

Apprendre à renaître, c’est apprendre à s’endormir de façon consciente : pour cela il faut tout d’abord faire le bilan de notre journée qui s’achève et apprécier tout ce que nous avons accompli ou pas en constatant simplement que la journée est terminée et que nous sommes  » contents  » ! Ensuite un simple lâcher prise en vous concentrant sur votre expiration, en vous laissant  » mourir  » vers le sommeil et ceci va effacer l’angoisse de mort inconsciente qui fait partie de notre héritage.

Quelle que soit la qualité de notre sommeil, notre réveil est une petite renaissance, un nouveau départ et nous pouvons choisir de vivre une journée agréable au lieu de penser que nous retournons dans l’enfer comme beaucoup de personnes l’imaginent au début du jour !

En renaissant chaque matin de façon consciente, nous pouvons prendre le contrôle de notre Vie, repartir d’un bon pied et nous approcher tranquillement vers l’accomplissement de notre vie qui est le calme, le bonheur, le gout de vivre et de profiter de la Vie . C’est facile, c’est gratuit et nous évitons le stress et l’angoisse des personnes qui dorment mal . . .

Suivez ce conseil, vous ne le regretterez pas, c’est promis !

Jacques

Mémoire et mémoires

Bonjour,

Il ne faut pas confondre la Mémoire et les Mémoires : la mémoire est selon un auteur inconnu, une faculté qui oublie, en fait cela se justifie lorsque nous avons des  » trous de mémoire  » , mais dans la réalité la mémoire n’oublie pas même si des fois cela fait bien notre affaire. Si nous voulons comparer la mémoire à celle d’un ordinateur, nous pouvons y ranger des photos et des dossiers et ne plus les retrouver car il y en a de trop ! La mémoire conserve toutes les informations que nous voulons conserver qu’elles soient bonnes ou mauvaises . Par exemple, la maladie d’ Alzheimer n’est pas une perte de la mémoire, mais plutôt une fermeture de la mémoire, et comme elle est  » fermée  » ceux qui en souffrent ne peuvent plus l’utiliser au grand désespoir de leur entourage . . .

Le terme  » Les mémoires  » a une signification fort différente car le pluriel indique bien qu’elles sont multiples : il y a la mémoire visuelle, la mémoire olfactive, la mémoire acoustique, la mémoire gustative, la mémoire tactile et encore d’autres types de mémoires stockées dans notre corps physique ou dans notre inconscient ( individuel ou collectif ).

La mémoire est un outil qui se développe par la pratique et un entrainement constant et plus nous la faisons travailler, plus elle se développe, c’est le but de l’école et de l’apprentissage.

Les mémoires s’imprègnent automatiquement sans que nous en soyons conscients et elles peuvent se loger dans différents endroits du corps que nous ne soupçonnons pas ! Heureusement, il existe des moyens pour libérer ces mémoires en utilisant la relaxation et la respiration comme dans la Sophrologie et le Rebirth.

Ne l’oubliez pas !

Jacques

Lâcher prise !

Bonjour,

Combien de maux, combien de problèmes divers pourraient être évités si chacun d’entre nous pratiquait le Lâcher-prise ! Pourtant c’est comme une évidence, si nous nous accrochons à quelque chose qui nous fait du mal, physique, psychologique, émotionnel, mental ou même spirituel, nous entretenons cette souffrance et nous l’aggravons à nos propres dépens ! Nous sommes donc responsables de nos souffrances, que nous le voulions ou non ! Combien de personnes sont victimes de leurs attachements à des croyances, à des traumatismes anciens, à des peurs, à des illusions, à des situations toxiques, à des fake news, à leur croyance en leur faiblesse et leur incapacité à prendre le dessus d’une situation qui leur est défavorable ou contraignante alors que parfois il s’agit d’un simple lâcher-prise pour se libérer soi-même et ne plus souffrir !

Le lâcher-prise est un acte volontaire simple et efficace, il suffit de  » lâcher  » au lieu de s’accrocher, un bel exemple de la technologie moderne est le téléphone appelé pompeusement  » smartphone  » alors qu’il n’est qu’un  » boulet « , un esclavage choisi et demandez aux utilisateurs accros de lâcher un instant leur joujou, ils seront offusqués de ne plus être « esclaves volontaires  » alors que leur liberté est entravée et qu’ils ont un besoin incontrôlable de rester  » connectés  » pour recevoir ou envoyer des messages futiles et des  » émoticônes « . Que vont devenir ces nouvelles générations qui compliquent leurs dépendances en croyant qu’ils sont si indispensables que l’on doit pouvoir les contacter jour et nuit et même dans les toilettes publiques devenues des cabines téléphoniques malodorantes !

Non, tout cela n’est pas drôle, hélas . . .

Jacques

La  » PAIX « 

Bonjour,

Dans le contexte actuel, la Paix est une notion qui nous parait bien loin de notre quotidien et de l’environnement de la planète. Pourtant, il est dit dans les écritures :  » Paix sur terre aux hommes et aux femmes de bonne volonté  » ! Au vu de cette affirmation, nous pouvons déduire que la guerre ou les guerres, sont l’œuvre de personnes qui ne sont pas de bonne volonté. La paix ou la guerre semble donc être essentiellement une question de Volonté ! En y réfléchissant bien, la paix commence en nous, à l’intérieur de chacun d’entre nous, et nous pouvons décider et avoir la volonté de créer ou de garder la paix en nous, en essayant de pacifier nos émotions, nos paroles et nos actions.

Penser, parler et agir en étant en paix avec soi-même est une simple décision et un choix qui permettra de créer autour de nous une vie calme et paisible qui mène au bonheur, car le bonheur est contagieux et les gens heureux ne font pas la guerre, ne regardent pas les nouvelles des guerres sur la planète et ne regardent pas de films ou de séries de guerre, de crimes, de polices, etc….

Vous pensez que c’est trop facile d’atteindre le bonheur, et bien non, il suffit de créer la paix et le bonheur dans notre cœur dans notre mental et dans notre corps et alors nous découvrirons que notre âme est toujours en paix et qu’elle baigne dans un bonheur sans égal !

Essayez, juste pour voir !
jacques

La LIBERTÉ !

Bonjour,

Au nom de leur LIBERTÉ des camionneurs en colère ont occupé le centre ville d’Ottawa pendant trois semaines, créant du désordre, de la pollution et de la désobéissance civile et causant des dépenses importantes dans un contexte déjà fragile !

Ces personnes ignorantes ne savent pas que la liberté individuelle disparait lorsqu’elle empiète sur la liberté collective. La situation de la pandémie a imposé à tous des mesures d’urgence nécessaires pour mettre fin aux contaminations par le virus. En ne respectant pas ces  » obligations légales  » , ces personnes ont choisi de priver de liberté d’autres personnes en leur imposant une présence bruyante et nauséabonde. Les forces de police ont été obligées de procéder au dégagement des lieux au bout des trois semaines.

Il est tout simplement inadmissible que des groupes de personnes ignorantes ou mal informées ait pu agir de cette manière en mettant en péril la vie d’autres personnes respectueuses des lois exigées par la situation.

La  » peur  » du vaccin était la seule raison de leur action et il ne s’agissait pas de privation de liberté mais de sécurité sanitaire, les autres arguments avancés par ces groupes n’étant fondés que sur des mensonges et des inventions de politiciens dépravés et ignorants favorisés par l’aspect sombre des réseaux malheureusement dits  » sociaux  » qui deviennent rapidement anti-sociaux lorsque des manipulateurs pervers se servent de cet outil pour semer le désordre.

La liberté d’un individu disparait lorsqu’elle empiète sur la liberté d’un autre individu et je crois que dans le cas présent, il est important de dire tout haut ce que la majorité pense tout bas !

Jacques

La B. A. ?

Bonjour,

Lorsque j’étais adolescent, à Tlemcen ( Algérie ), je suis entré dans le mouvement des Scouts de France car à l’époque l’Algérie était française, et la chose la plus importante était la  » B.A. « , la bonne action que nous devions faire à chaque jour et croyez le ou non, j’ai gardé cette habitude malgré le temps qui a passé, et l’eau qui a coulé sous les ponts.

L’Algérie n’est plus française mais je fais toujours ma B.A. je dirais même que j’en fais plus d’une par jour car j’ai conservé ce réflexe ou cette habitude pour le plaisir que cela m’apporte de rendre service, de donner un sourire, de prendre le temps d’écouter ce que les personnes ne peuvent exprimer dans un monde ou les bonnes actions ne sont pas toujours valorisées. Un geste, une action complètement spontanée, un comportement amical sont des choses qui ne peuvent être achetées, qui ne peuvent être exigées et qui ne peuvent que donner de la joie et du plaisir à ceux qui les pratiquent et du même coup à ceux qui en profitent.

J’ai gardé en moi ce plaisir d’aider une personne à traverser la rue, le plaisir de m’arrêter pour laisser passer une voiture, de laisser ma place dans une file d’attente, le plaisir de prendre du temps pour apporter du soutien aux personnes âgées ou handicapées, le plaisir d’être un bon samaritain !

Le message est :  » Aimes ton prochain comme toi-même  » ! et effectivement en le mettant en application, en aimant mon prochain, je me donnes et je reçois de l’amour . . .

Essayez de faire votre B.A. chaque jour, vous comprendrez ce que je veux dire !

Jacques

Les bienfaits du massage !

Bonjour,

J’ai déjà écrits quelques articles à propos du massage et je voudrais insister plus particulièrement sur les bienfaits du massage . Il s’agit en fait d’une véritable thérapie alors qu’ils étaient considérés comme un loisir ou même comme une activité superflue ! La formation des massothérapeutes est devenue plus complète et plus scientifique. Bien sur il existe de nombreuses catégories de massothérapeutes et beaucoup sont devenus des professionnels de santé reconnus et efficaces.

Le massage bien fait intervient à trois niveaux différents qui sont souvent imbriqués les uns dans les autres, il s’agit des bienfaits physiques, psychologiques et émotionnels.

Les bienfaits physiques consistent en une libération des tensions de la peau, des muscles et du système nerveux. Le contact des mains sur la peau stimule des terminaisons nerveuses sensibles aux mouvements et aux pressions effectuées par la personne qui donne le massage. La pression des mains favorise une meilleure circulation du sang et de la lymphe qui vont permettre l’élimination des déchets toxiques.

Les bienfaits psychologiques comprennent la confiance, l’acceptation et l’abandon sous forme de lâcher prise en autorisant ce contact entre deux peaux, l’une qui donne activement par ses mains et l’autre qui reçoit passivement un toucher libérateur.

Les bienfaits émotionnels sont très importants car ce toucher bienveillant entraine une détente puis une relaxation propice à éliminer les méfaits du stress. La relation masseur-massé a aussi un effet libérateur de mémoires émotionnelles qui peuvent donner l’occasion de partager ces ressentis ou les épisodes mémoriels  » révélés  » par la libération favorisée dans ce contexte intime à la fois corporel, émotionnel et spirituel !

Alors si vous avez la possibilité de recevoir un bon massage, ne vous en privez pas !

Jacques

La Communication !

Bonjour

Communiquer veut dire mettre en commun, partager, être en relation et cela n’est pas toujours très facile. Il y a des personnes qui monopolisent la communication ( les moulins à paroles ) et d’autres qui refusent d’y participer ( les taiseux ), dans ces deux extrêmes il n’y a donc pas de vraie communication !

Jacques Salomé, dans son livre  » Heureux qui communique  » , a eu l’idée de  » matérialiser  » la communication par une écharpe  » relationnelle  » dont chacune des personnes tient un bout et ainsi, tour à tour chacun peut exprimer son opinion puis  » écouter  » l’opinion de l’autre, ce qui permet que l’échange ait lieu.!

Dans une communication saine il y a deux temps : parler et écouter et si tout va bien, chacun parle à son tour et chacun écoute à son tour et quand ces temps sont égaux, la conversation est instructive et productive ! Savoir écouter est une qualité importante car nous signifions ainsi que notre interlocuteur est important pour nous, et à son tour, il nous laissera du temps en nous écoutant !

La technologie de l’informatique ne permet pas nécessairement d’avoir une bonne communication car le lien est virtuel et nous avons malheureusement appris lors de la  » pandémie  » que le  » virtuel  » , ne peut pas remplacer efficacement le  » présentiel  » !

Nous avons une bouche pour parler et deux oreilles pour écouter, ce qui veut dire que nous pouvons écouter deux fois que le temps de parole ! En écoutant vous apprendrez plus de choses qu’en essayant d’interrompre votre interlocuteur et c’est un bon signe de politesse !

Jacques

La CONCENTRATION !

Bonjour,

Nous vivons dans une époque de dispersion, de futilité, de dépendance aux outils électroniques et surtout de désinformations. Or ceci n’est pas du tout propice à la concentration !

La  » concentration  » est tout simplement l’action de tout ramener au centre ! Si vous avez lu le livre de Fynn ( voir l’article  » Le troisième livre  » )vous connaissez déjà Anna qui conseillait de tout ramener au centre de soi ! Elle démontrait par son innocence et sa simplicité désarmante que :  » Tout est au centre de moi, Mister God y compris  » !

La concentration est une étape obligatoire pour atteindre la méditation et la méditation sans une pratique de la concentration est inefficace !

La voie royale pour découvrir la Concentration est basée sur l’observation de notre respiration qui est ce qu’il y a de plus profond en nous ( voir aussi mes nombreux articles sur la respiration dans la petite case en haut et à droite ).

La respiration nous semble naturelle et automatique et c’est le cas à notre naissance, mais avec le temps, la croissance, l’éducation et la pression sociale, nous oublions notre premier souffle et nos respirations primitives, d’où l’existence du  » cri primal  » dont parlait Arthur Janov . Les difficultés de la vie intra-utérine, la naissance et la croissance de l’enfant peuvent créer des situations qu’il faudra libérer par un travail de la respiration à l’âge adulte. Ensuite la concentration permettra de  » voir  » au centre de nous ce qui a besoin d’être  » ré-organisé  » pour obtenir une respiration calme et régulière et ainsi de bien vivre en santé !

Jacques

Le sixième sens ?

Bonjour,

Nous avons tous et nous utilisons tous nos cinq sens, la vue, l’audition, l’odorat, le gout et le toucher ! Or il existe un sixième sens qui est plutôt mal connu ou mal interprété . . . Ce sixième sens peut être défini comme l’intuition, la prémonition, l’inspiration, la connaissance directe, le pressentiment, le feeling, et tout un tas de mots, d’expressions ou de descriptions nombreuses et variées !

En fait, l’intuition est tout simplement un accès à la conscience qui apparait lorsque nous lâchons prise du mental, du raisonnement, de la logique et de toutes les considérations qui nous enferment dans la petite personne que nous sommes lorsque nous ne faisons confiance qu’à notre tête et à notre cerveau rationnel limité par le conditionnement intellectuel et sociétal !

Je retrouve une citation qui m’avait impressionnée et que j’ai intégrée depuis :  » L’être humain est grand, noble et généreux, certains l’ont oublié !  » . Tout dans ce monde actuel  » connecté  » nous pousse à oublier qui nous sommes vraiment : nous avons cinq sens que nous utilisons plus ou moins bien et pourtant nous avons  » oublié  » que nous avons ce sixième sens ! Il est là, il fonctionne et c’est à nous de le laisser s’exprimer en faisant confiance à notre être intérieur, ce cœur que nous sommes vraiment !

Lâchez prise, abandonnez vous dans le sens de laisser aller et les pensées se permettront de se révéler à vous en toute simplicité . . . Ce n’est pas difficile, imaginez que votre main saisit la queue d’une casserole brûlante et vous comprendrez ce que  » lâcher-prise  » veut dire !

Jacques