Tag Archives: Mort

Le salut de l’ÊTRE

Bonjour,

Travaille avec diligence à ton propre salut !

Le devoir primordial de l’homme consiste à acquérir la Connaissance et à répandre par tous les moyens à sa disposition les  » miettes « que l’homme ordinaire est capable d’assimiler, Vivre dans un groupe homogène avec un sentiment authentique de fraternité , ce qui est en soi une expérience merveilleuse..

Avance, vis dans l’éternel, la lumière est en toi, laisses la briller . . .

Tout est pour le mieux, la mort est une illusion.

Il n’y a rien qui soit grand, rien qui soit petit !

Le bien et le mal ne sont qu’une vue de l’esprit.

C’est le choix de la naissance qui détermine la mort. L’instructeur ne peut que t’indiquer le chemin, le malheur est une illusion, le temps est une illusion, tout est éternel présent . . .

Jacques

Mourir en PAIX

Bonjour,

Il y a quelques années j’ai eu le plaisir d’animer des séminaires dont le titre était justement ;  » Mourir en paix  » et je ne vais pas vous faire un séminaire, simplement vous offrir quelques idées concernant cet événement banal qui met fin à notre vie sur le plan terrestre ! . . .

Sachant que le moment le plus crucial et le plus douloureux de toute notre vie est le jour de notre naissance, que nous célébrons pourtant à toutes les années ! Pourquoi ce titre  » Mourir en paix  » tout simplement parce nos derniers instants de vie peuvent et méritent de se vivre dans la paix, autant pour nous que pour notre entourage. Mon expérience d’hôpital et de médecine générale en France m’ont permis de participer à la fin de vie de beaucoup de personnes de tous les âges et de toutes les conditions physiques, ce sont des moments privilégiés de rencontre avec des êtres exceptionnels alors que les proches se tiennent parfois éloignés en essayant de dissimuler leurs émotions et notamment le chagrin !

Si notre esprit redevenu notre âme existe encore dans une dimension différente, je sais que toutes ces personnes que j’ai accompagnées dans ce dernier instant de leur vie, seront là pour m’accueillir et me fêter joyeusement le jour ou ce sera mon tour ( ? ). Les dernières paroles et les derniers sourires de ceux qui nous quittent sont très réconfortantes et pleines de gratitude pour ceux qui peuvent les voir et les entendre !

Alors, je pense que tous, nous pouvons nous préparer à ce moment, en invitant les personnes qui nous sont chères à faire partie de la fête, avec pourquoi pas une musique choisie, une chanson et quelques petites surprises vite parties !

Je vous invite à  » Mourir en Paix  » !

Jacques

La  » VIE  » , en bref !

Bonjour,

En effet, je n’aurais pas assez de place pour tout vous dire sur la  » Vie « , tout ce que j’ai appris à l’école de la  » Vie  » et le peu de ce que j’ai compris. Il y a aussi des notions qui ne conviennent pas à tous et pourtant c’est mon point de vue, je vous le partage simplement . La  » Vie  » commence lorsque l’Âme qui se transforme en  » Esprit  » , pénètre dans le corps du bébé en formation dans le ventre de la maman et se termine quand le corps a perdu son  » Esprit  » redevenu Âme. Je ne vous parlerais donc pas de l’Âme avant et après la  » Vie  » ! Le temps de la gestation est de 9 mois et jusqu’à la fin le futur bébé est nourri, logé, chauffé et ne paie pas d’impôts ! La naissance est sans contestation possible le plus grand traumatisme de l’ensemble de notre vie. Les expériences de Rebirth sont là pour le prouver, alors si vous avez peur de mourir ou que vous avez le  » mal de vivre « , rassurez-vous, le plus dur est bien loin derrière vous !

L’enfance, du bébé à l’adolescence est un apprentissage laborieux, manger, dormir, bouger, marcher, découvrir les parents et les frères et sœurs, aller à l’école, quitter le cocon familial et découvrir l’espace, la société et ses règles parfois bizarres . . .Puis avec l’adolescence commence la contestation, la rébellion, la recherche de l’identification, période devenue plus difficile avec le développement erratique de l’informatique !

Sorti de cette période  » révolutionnaire  » ( quoique certains adultes y demeurent jusqu’à ce qu’ils meurent ! ), travail, famille et autres occupations nous amènent tranquillement à la retraite qui n’est rien d’autre que le  » Retrait  » de la vie et ce corps est alors enterré ou incinéré !

Oui, c’est vraiment la  » Vie  » en bref !

Jacques

 » La Vie est un rêve ! « 

Bonjour,

Un lama Tibétain était veillé par ses disciples car ses calculs astrologiques lui avaient confirmé que son heure était venue de quitter son corps. Il avait promis à ses disciples qu’il viendrait leur dire ce qu’il y avait après la mort du corps physique et il rendit son dernier souffle dans le calme de sa méditation basée sur le livre des morts des Tibétains. Soudain, il reprit sa respiration, se redressa et dit à ses disciples ces quelques paroles :  » La Vie est un rêve !  » et aussitôt il s’allongea, cessant de respirer et quitta son corps définitivement . . .

Le message était clair, nous rêvons jour et nuit en pensant que les rêves sont exclusivement du domaine du sommeil, mais en même temps nous connaissons les rêves lucides, les rêves éveillés et les rêves conscients. Le message de ce Lama nous dit que la Vie n’est qu’un rêve parmi tant d’autres, à la seule différence que ce rêve, la Vie est plus conscient et plus matériel. Ce message est important pour nous tous car il signifie que nous pouvons faire de notre vie un rêve ou un cauchemar. C’est un privilège que nous avons sans le savoir et que nous n’utilisons pas consciemment !

Pensez-y bien, nous pouvons assurément faire de notre vie un rêve ou un cauchemar, c’est ce que nous appelons simplement le  » libre arbitre  » ou le  » choix  » ! Maintenant vous le savez et vous pouvez mettre en œuvre toutes les ressources de votre cerveau pour  » rêver  » votre vie et la rendre plus agréable.

C’est là tout le défi de notre vie sur terre !

Jacques

N.A.S.H.

Bonjour,

Je suis stupéfait d’apprendre qu’une nouvelle maladie a fait son apparition et qui répond à l’acronyme de N.A.S.H. pour non alcoolique stéatose hépatique ! Je connais bien la stéatose hépatique qui est le stade de l’alcoolisme juste avant la cirrhose du foie. Ce dernier se met à gonfler en se remplissant de graisse puisque la fonction du foie qui est de digérer les graisses se met au ralenti. Nous connaissons tous également la stéatose hépatique chez les oies et les canards qui sont gavés pour fabriquer le foie gras.

Le problème est que cette N.A.S.H. est provoquée par l’absorption en quantité trop importante de sucres et surtout de ces sucres cachés qui envahissent notre nourriture. Il y en a partout, dans les poissons panés, dans la charcuterie, dans les plats préparés, dans les produits congelés et vous pouvez le lire sur les étiquettes ( en tout petits caractères bien sur !). La raison officielle nous dit que c’est pour donner du goût et la vérité est que c’est un ingrédient peu cher qui provoque une sensation qui nous mène à l’addiction, donc nous abusons de ces produits  » industriels  » en dépensant inutilement notre argent et en détruisant notre foie. Nos enfants et nos petits-enfants verront-ils apparaître cette maladie pouvant évoluer vers l’obésité, la cirrhose, Alzheimer ou d’autres pathologies morbides qui ne seront détectées que trop tardivement ?

Ceci est un cri d’alarme pour les générations futures, il sera trop tard quand les effets nocifs de ces sucres cachés seront révélés au grand public ! Lisez les étiquettes pour vous et vos familles.

Jacques

LES TROIS ÉTATS

Bonjour,

L’être humain se développe et évolue au travers de trois états spécifiques tout au long de sa vie, qui sont l’Être, le Faire et l’Avoir et pour bien vivre en santé, il est important de les identifier et de bien les comprendre. Tout d’abord avant la naissance et après la naissance, le bébé se contente d’être, de se faire aimer, nourrir, porter et nettoyer. Puis rapidement on va lui proposer de Faire par lui-même, c’est l’éducation, l’entrainement à parler, manger, faire ses besoins, marcher, aller à la crèche puis à l’école, devenir un être social et éviter de tomber dans les pièges de la vie.

Après la période du Faire, il va être orienté vers l’Avoir, un métier, une famille, une maison, une voiture et tout ce que la société propose pour ce jeune adulte qui se lance dans la vie. Cette période matérialiste s’étire un peu trop longtemps, empêchant de profiter du bon temps à cause de la course effrénée de la consommation.

C’est en s’approchant de la retraite et avec les acquis de l’Avoir, que l’individu va se rapprocher à nouveau de l’Être, passant ainsi à la préparation de son départ afin de contempler les résultats du Faire et de l’Avoir et Être ainsi prêt pour le départ, que certains appellent la fin, la mort et qui n’est cependant que le retour à la forme d’existence de cette conscience qui existe au-delà de la vie terrestre. Cette conscience retourne à son état primordial qui nous est dissimulé pendant notre belle aventure terrestre !

Jacques

R E N A Î T R E

Bonjour,

Je vous ai présenté le livre de Nassrine Reza intitulé  » Le pouvoir de l’accueil  » et le sous-titre de ce livre est :  » Renaître en un seul instant  » !

Cela est intéressant à considérer, car si vous avez lu d’autres articles de mon blog, vous aurez sans doute trouvé des explications qui rejoignent cette idée. Dans le cas contraire, je tiens à résumer ma position sur ce sujet.

La respiration représente symboliquement tout le processus de la vie puisque nous naissons en prenant une inspiration profonde qui est vécue comme un premier traumatisme puisque le liquide chaud contenu dans nos poumons est subitement remplacé par de l’air plus frais qui déclenche notre premier cri.

Le second temps de notre respiration est une expiration qui évacue l’air des poumons chargé en eau et en gaz carbonique ( aussi appelé dioxyde de carbone = CO2 ) – le fameux  » gaz à effet de serre  » ! et au moment de ce que certains appellent la mort, nous effectuons notre dernière expiration, notre dernier souffle et on dit alors :  » il a rendu l’âme ! « 

Naître et mourir sont les deux étapes qui délimitent notre passage dans un corps physique pour une expérience limitée de vie dans un corps humain. Nous sommes plus que notre corps, notre mental et nos émotions, nous sommes une Conscience ou une Âme et si nous mourrons à chaque expiration, nous renaissons à chaque inspiration !

Et voilà ce qui explque le sous-titre choisi par Nassrine Reza.

Alors vous savez maintenant comment vous pouvez renaitre à chaque instant, en prenant une nouvelle inspiration avec de bonnes résolutions . . .

Jacques

. . .

LA BOUGIE

Bonjour,

La bougie est un mystère qui remonte à la nuit des temps ou presque…
Un jour quelqu’un me demanda ce que la bougie représente symboliquement !
Le symbolisme n’est pas une science mathématique et toute interprétation qui peut être exprimée est fonction des circonstances et des personnes qui sont concernées dans la situation précise . Je vais cependant vous transmettre la réponse que j’avais fournie à cette époque, il y a plus de 20 ans.

La flamme de la bougie éclaire, elle brûle, c’est de l’énergie.
Nous ne pouvons avoir de flamme si nous n’avons pas de mèche, de cire ou de feu pour l’allumer.
C’est l’union des trois qui permet d’obtenir la lumière.
Beaucoup de gens qui ne sont pas dans l’union, sont des  » bougies éteintes  » car ils étouffent leur  » feu intérieur  » qui est l’Amour, avec leurs colères et leurs ressentiments.
Symboliquement la bougie est constituée de trois éléments :
– la flamme, aspect spirituel,
– la cire, aspect matériel,
– la mèche, qui fait le lien entre les deux et qui est un aspect énergétique.
Quand la mèche a permis de dissoudre le karma (corps physique, matériel ) par son activité spirituelle ( la flamme ), la bougie s’éteint et meurt à cette existence.
Ne dit-on pas que certaines personnes brûlent la chandelle par les deux bouts et que de ce fait leur existence sera plus courte…
Prenez le temps de penser tranquillement à tous ces aspects et vous découvrirez ce que symboliquement, la bougie peut vous apprendre.
Vous pouvez aussi méditer en regardant une bougie allumée…

Jacques

PARTIR C’EST MOURIR UN PEU !

Bonjour,
Cette phrase d’Edmond Haraucourt ( poète né en 1856 et mort en 1941 ) très connue, est souvent citée et commentée par de nombreux auteurs.
Aujourd’hui elle m’inspire une réflexion que je vous propose.
Le sommeil est souvent appelé  » la petite mort « …et les textes du Yoga appellent la mort,  » le grand sommeil « …
Quand nous dormons, nous quittons la conscience ordinaire à son niveau d’éveil pour entrer dans un niveau de conscience plus léger et cependant différent, nous pouvons alors rêver et même  » voyager « , pour certains il s’agit d’une sortie du corps physique dans le corps astral qui n’est limité ni par le temps, ni par l’espace et les expériences de personnes qui racontent ce qui s’est passé dans leur coma sont intéressantes car il y a beaucoup de ressemblances avec les descriptions des  » voyages astraux « . ( je crois que j’ai déjà écrit un article sur le livre  » le scaphandre et le papillon et depuis d’autres témoignages ont confirmé ce que l’on appelle maintenant le syndrome  » locked in  » !) .

Certaines personnes ont des troubles du sommeil liés à la peur de mourir et on peut les comprendre si la mort est le grand sommeil…
D’un autre coté, si la mort n’est qu’un grand sommeil, pourquoi en avoir peur puisque nous dormons tous les soirs, notre sommeil serait donc une préparation quotidienne à notre dernier endormissement !

Et…si la vie existait avant la naissance et après la mort ?… nous passerions du corps astral au corps physique et inversement du physique à l’astral !
Alors, oui, mourir, c’est partir un peu ! …

Jacques

ÊTRE OU NE PAS ÊTRE ?

Bonjour,
Cette question de Hamlet dans la pièce de Shakespeare, célèbre et trop souvent sortie de son contexte se trouve au début d’un long monologue.
Je vous laisse le soin de lire ou relire cet ouvrage pour la replacer dans son contexte original et je vous propose de l’utiliser telle quelle pour approfondir votre compréhension de la phrase sur le plan symbolique…
Je ressens à la lecture ou à l’écoute de cette phrase, une profondeur existentielle qui accompagne l’être humain depuis des centaines ou des milliers d’années.
Elle peut représenter l’énigme de la vie et de la mort, ou plus simplement la difficulté du CHOIX !
Certaines personnes utilisent souvent l’expression :  » Je n’ai pas le choix ! »
Ceci est une erreur fatale, puisque ces personnes font ainsi un choix qui est justement de ne pas choisir.
Nous avons toujours, j’insiste, toujours le choix et si nous sommes inconscients de cette réalité, nous nous plaçons de ce fait dans la situation d’une victime impuissante et désespérée.
Tout questionnement extérieur ou intérieur, trouve sa réponse dans notre Conscience (avec un grand C ), parfois appelée « Moi supérieur », c’est-à-dire au-dessus de l’égo qui est le moi inférieur …
Prenons l’exemple d’une émotion :
Une personne ou une situation fait naitre dans notre mental un sentiment de colère…
Aussitôt cette émotion va grandir et nous affaiblir sauf si nous la reconnaissons et cherchons à comprendre le pourquoi de cette réaction qui nous appartient à 100 %…
« Être en colère et souffrir ou comprendre et ne plus être en colère : telle est la question ! »
Jacques