Category Archives: Mon Histoire

Les « farces de la Vie « 

Bonjour,

La  » Vie » est souvent accusée à tort par les personnes qui ne savent pas vraiment ce qu’est la Vie !

Sans la Vie, nous ne sommes rien, que des chairs d’os et de muscles avec un cœur, des poumons, un système digestif et un cerveau rempli de neurones et de synapses . . .

Au-delà de ces considérations matérielles, il y a la Vie qui anime tous les êtres vivants, sans exceptions, oui même les maringouins ( moustiques en français !)

Les religions ont  » besoin  » d’un créateur, croyance respectable qui cependant ne résout rien !

Les philosophes ont besoin de comprendre avec leurs neurones et les scientifiques veulent comprendre avec leurs appareils et leurs outils artificiels comme la pseudo Intelligence artificielle !

J’ai entendu en 1993, le Dalaï-Lama répondre à un groupe de scientifiques et de chercheurs renommés dans le monde entier à savoir :  » Qu’est-ce que la Vie ?  » et après quelques secondes d’amusement, la réponse est tombée, claire, nette et précise :  » La Vie, c’est la Vie ! « .

Tout était dit, silence complet et applaudissements du public, ce fut pour moi une révélation sublime ! Je me répétais :  » La vie, c’est la Vie !  » et tout devenait clair, plus besoin de chercher midi à quatorze heures!

Depuis ces 30 années, j’accueille la Vie pour ce qu’elle est, pour tout ce qu’elle me donne, pour tout ce que je comprends et surtout pour tout ce que je ne comprends pas ! C’est la Vie avec ses surprises, avec ses cadeaux, avec ses farces aussi et quelles que soient mes propres contradictions, la Vie a toujours raison,

Quoi qu’il puisse arriver, la fin du monde ou la fin de mon monde, la Vie aura toujours le dernier mot ou le dernier de mes maux !

Jacques,

Je continue !

Bonjour,

Le numéro 1 000 est passé !

Vais-je continuer l’écriture d’articles ? Pourquoi pas puisque je me dirige lentement mais surement vers mon retrait de la vie professionnelle ! Cela va me laisser plus de temps libre pour entretenir ce blog sur comment bien vivre en santé. Dans une semaine je vais passer le cap des septante huit années de bonne santé et de bonne humeur en accomplissant la tâche que j’ai choisie en venant sur cette terre :  » Apporter la paix dans ma vie, dans ma famille et à tous ceux qui le souhaitent sur la terre ! « 

Je suis né juste après la deuxième guerre mondiale et ce monde avait besoin de paix. Mon choix d’incarnation en tant qu’ÊTRE inanimé, m’a incité à descendre sur terre pour accomplir cette mission. J’ai passé 40 ans de ma vie en France ou je suis né et depuis 38 ans, je vis et j’exerce la profession de médecin pour enseigner comment  » Bien vivre en santé  » !

J’ai beaucoup appris dans les études de médecine et toutes les autres études complémentaires qui ont suivi.

L’expérience et la pratique combinées aux nombreuses et intenses expériences et vécus personnels ont enrichi ma connaissance et ma pratique de cette activité passionnante .

Voilà pourquoi je continue mon écriture dans ce blog !

Jacques

1 0 0 0 !

Bonjour,

C’est le nombre d’articles que j’ai écrits et publiés sur ce blog depuis 2013 !

Je n’en reviens juste pas, un article tous les 4 jours et le temps est passé là-dessus !

Pour Bien Vivre en santé, il faut bien 1000 articles car le sujet est vaste et les candidats sont très nombreux . Je suis déjà assuré que 1000 personnes ont lu ces articles car je les ai relus à chaque sortie ! De plus, j’ai reçu des commentaires nombreux auxquels j’ai pris le temps de répondre personnellement .

Bien vivre en santé est devenu en 10 ans un défi de plus en plus difficile à concrétiser car le monde change mais pas toujours de la bonne manière et cela dans beaucoup de domaines :

L’alimentation en tout premier lieu est devenue tellement industrialisée et polluée qu’il est difficile de trouver des aliments naturels, sans polluants, sans conservateurs et même sans sucre, d’où l’apparition de maladies et de troubles induits nocifs pour le corps : les OGM ( organismes génétiquement modifiés ), les pesticides, les engrais chimiques qui tuent les agriculteurs ou leur donnent des cancers ( Monsanto ), les Aspartames et tous les faux sucres ( savez-vous que les chinois fabriquent du miel qui n’a jamais vu une abeille !) , les légumes et les fruits qui voyagent sur les océans pendant des semaines, les congélations et les décongélations répétées qui altèrent la structure profonde des aliments et bien d’autres inepties que nous ignorons ! . . .

L’air que nous respirons  » enrichi  » de particules fines libérées par les automobiles et les avions ! . . .

La pollution informatique sous toutes ses formes et tous ses excès : téléphones ( qui se croient intelligents et le prétendent ). La télévision qui inonde les foyers de séries débilisantes, les réseaux (a )sociaux, les influenceurs incultes, les nouvelles surtout fausses, la manipulation des masses par les complots et les mensonges ( plus ils sont gros et faux, plus ils circulent !)

L’exploitation sans limites des ressources de la terre, charbon, pétrole, eau, champs, forêts.

La bétonisation des villes et des villages, les cultures intensives et tout ce qui déséquilibre à la fois notre terre et notre atmosphère ! . . .

La pollution de l’espace qui entoure la terre avec des débris de satellites inutiles et livrés à eux-mêmes, les millions d’avions qui sillonnent le ciel remplis de passagers qui ont oublié que près de chez eux il y a tant de choses à découvrir !

Les médicaments qui au lieu d’aider le corps à se guérir, apportent au contraire des  » effets secondaires » nocifs et parfois mortels ! . . .

La fuite en avant des corps humains englués dans les régimes alimentaires et politiques ! . . .

Pessimiste, pensez-vous ? Non plutôt réaliste pour permettre à tous ceux qui souhaitent bien vivre en santé de réagir, de changer leurs comportements, d’ouvrir les yeux de leur corps et de leur âme ! ! !

OUI, nous pouvons être les instruments du changement, une personne à la fois, en faisant des choix pour préserver la terre et l’eau, en prenant exemple sur la nature capable de se régénérer par elle même si on lui offre cette chance !

Jacques

Ma théorie du BIG BANG !?!

Bonjour,

ATTENTION : j’ai écrit  » Ma théorie  » ,cela n’engage que moi et vous si vous continuez à me lire !

Une vibration sonore, lumineuse, physique, psychique, visible ou non visible, terrestre ou cosmique, toutes sont soumises aux mêmes règles.

Une vibration déclenche une onde et lorsque deux vibrations se suivent cela devient un battement puis un rythme comme de la musique.

Tout dans le cosmos danse sur ces rythmes et il se trouve que la terre est aussi dans le cosmos.

L’astrologie et l’astronomie sont précisément l’étude des rythmes créés par toutes les influences du soleil, de la lune, de la terre et de tout ce que nous connaissons et de ce que nous ignorons de l’univers.

Le big bang passionne un grand nombre de chercheurs de toutes origines.

Sur un plan plus personnel, je pense que notre  » Big bang  » se produit à un instant crucial : au moment ou la moitié de notre matériel génétique venant de notre mère rencontre l’autre moitié venant de notre père. Ce sont des vibrations contenues dans les chromosomes de nos parents, le don de la maman et le don du papa, c’est notre big bang, le début de notre vie et c’est grâce à lui que j’écris cet article et que Vous le lisez !

Big + Bang + et nous voilà! Bonjour la Vie et merci Maman et Papa !

Jacques

Bilan de mon expérience médicale …*2

Bonjour,

Mon installation à Shippagan a débutée en septembre 1985 en offrant des services variés : fabrication de semelles orthopédiques proprioceptives, sophrologie, médecine manuelle et réflexe et bien d’autres soins appréciés par les patients. Après 12 ans, j’ai déménagé dans la bâtisse qui est devenue  » Espace découverte  » .

En plus de mes services, Dominique Podvin , Naturopathe, a offert ses services de Naturopathie tout en gérant les installations de massages, enveloppements, sauna, bains à jets d’air, douche multi-jets et bains de vapeur ou étaient offerts des forfaits appelés : Escapade santé !

Différents thérapeutes se sont joints à nous pour diversifier les soins de santé et de bien-être.

Amélie Duguay, massothérapeute, Laurence Guignard, praticienne de la trame et d’autres personnes sont venues compléter l’équipe dévouée à offrir des soins dans la Péninsule Acadienne.

Plus récemment et dans la perspective de mon départ en retraite, Fanny Maresu est venue se joindre à nous en tant qu’Ostéopathe, venant de la France, en 2020, début de la pandémie, puis Guillaume Éberlé, également Ostéopathe est venu compléter l’équipe en septembre 2022. J’ai eu le plaisir de partager avec eux les expériences de toutes ces années, pendant lesquelles je me suis formé en palingénésie avec Georges Henri Arenstein, puis des formations en France avec Patrick Drouot.

Sur un autre plan, je suis allé de nombreuses fois à Tahiti et à Hawaii à la rencontre des dauphins et des baleines, ce qui m’ amené à écrire deux livres ( Le rêve du dauphin et Mana le dauphin ) et enregistrer un CD de relaxation, basé sur toutes mes expériences enrichissantes !

Depuis 1985, je n’ai fait aucune prescription de médicaments, j’ai utilisé toutes mes connaissances et expériences pour apporter de l’aide à tous ceux qui en avaient besoin.

J’ai compris que l’être humain avait dans ses bagages, une Conscience capable de régler certains problèmes et sans aucun doute tous les problèmes de sa Vie qui ne sont que des expériences de la Vie !

Voilà pour cette tranche de vie et je vais tourner la page pour aller vers d’autres aventures !

Jacques

Bilan de mon expérience médicale . . .*1

Bonjour,

À l’approche de mon retrait de mes activités médicales, je souhaite vous offrir une petite rétrospective de ma longue carrière dans le domaine de la santé.

À l’âge de 18 ans j’ai eu l’opportunité de veiller sur un jeune de mon âge qui traversait un épisode de Délirium tremens, suite à l’ingestion de vin chaud en quantité excessive. Le médecin qui nous accompagnait m’a expliqué le diagnostic et m’a chargé de la surveillance pendant quelques heures.

Ce que j’ai eu la chance d’observer m’a appris à quel point l’excès d’alcool pouvait altérer la conscience de l’être humain. Je me suis dit alors que si un peu trop d’alcool pouvait dégrader les fonctions cérébrales, il y avait à l’inverse un potentiel illimité dans l’autre sens ! Mon choix de profession venait de naitre, ce serait la Médecine !

J’ai donc effectué mes études de médecine dans la ville de Nancy en Lorraine. Le 1er juillet 1971 je partais pour mon service militaire, passé à l’Hôpital des Armées à Nancy, dans le service de Pneumologie dirigé par le Médecin colonel Constant . En Novembre 1972 je partais pour remplacer le Dr Poignant sur l’île de Noirmoutier (Vendée), le 23 mars 1973, je soutenais ma thèse de Doctorat en Médecine et le 24 mars je prenais la route de Noirmoutier pour m’associer avec le Dr Poignant. Par la suite je créais la Maison Médicale de Noirmoutier comprenant deux médecins, deux dentistes, deux kinésithérapeutes et deux infirmières. Deux autres médecins se sont joints à nous et en septembre 1985 je quittais la France pour venir m’installer à Shippagan, dans la péninsule Acadienne au Canada !

(suite dans 4 jours !)

Jacques

Peut-on sauver la planète ?

Bonjour,

Comme vous qui me lisez, je suis en train de me demander si NOUS pouvons sauver la planète ? Depuis des décennies des équipes toutes pleines de sagesse, tirent la sonnette d’alarme sans aucun résultat, pourquoi ? Tout simplement parce que NOUS tous, vous et moi y compris attendons que les autres fassent le travail à notre place, pensez-y bien car Nous sommes responsables pas les autres !

Nous maltraitons la planète et notre atmosphère en participant au gâchis, à la pollution, en participant et en encourageant les pollueurs physiques et les pollueurs psychiques et émotionnels qui pour le seul gain de l’argent dépravent un monde sans aucun respect de la terre, des animaux, des forêts, des nappes d’eau, des rivières, des océans et de l’air !

NOUS, vous et moi y compris, avons cet énorme pouvoir de ne plus participer à ces gâchis de pétrole, d’usage d’engrais chimiques qui tuent tout y compris les agriculteurs et les consommateurs !

Mettons fin à cette folie d’acheter, de posséder les dernières technologies informatiques, les derniers gadgets inutiles ! Essayons de devenir RAISONNABLES, enfin !

Épargnons nos esprits de cette consommation excessive de séries débiles et dégradantes qui polluent nos cerveaux et nos êtres, nous pouvons le faire si nous réalisons notre dépendance maladive à tout ce qui nous est proposé par des milliardaires responsables de crimes contre l’Humanité !

NOUS sommes en tant que consommateurs des complices inconscients des déséquilibres de la nature qui nous affectent tous maintenant : canicules, incendies incontrôlables, pluies diluviennes, inondations, sécheresses, destructions des forêts ( les poumons de la terre !), extractions minières pour le pétrole et les métaux rares nécessaires aux puces des téléphones et des ordinateurs, etc . . .

OUI, Nous pouvons sauver la planète en comprenant que les téléphones ne sont pas  » intelligents « , que l’intelligence ne peut pas être informatisée, ce ne sont que des mensonges ou comme il nous est bien expliqué : une intelligence  » artificielle « , une tromperie qui veut prétendre que l’être humain n’a pas l’exclusivité de l’intelligence (mensonge grotesque pour vendre les « innovations technologiques et les  » puces  » dans le cerveau !).

Pensez-y bien : NOUS, VOUS et MOI sommes les seuls responsables de ce qui nous arrive en tant qu’espèce humaine sur le chemin de la destruction de la planète bleue, ce paradis qui nous a été confié, non pour le détruire, mais pour en prendre soin !

Pour continuer à  » BIEN VIVRE EN SANTÉ  » !

Jacques

FÊTE de l’Acadie

Bonjour,

Depuis 38 ans que je suis à Shippagan, j’ai découvert avec surprise l’arrivée des Acadiens au Nouveau Brunswick et toutes les péripéties de ces Français d’origine de diverses provinces et surtout ce qui est arrivé en 1755, ce qui s’est appelé  » Le grand dérangement « .

À cette époque les Anglais qui se pensaient civilisés ont sauvagement et par la force des armes provoqué ce que nous appelons un génocide ! Maisons brulées, récoltes détruites, hommes tués ou déportés par bateaux vers la Louisiane, l’Angleterre et aussi Belle ile en mer.

Les Acadiens auraient pu disparaitre de la carte si les Amérindiens ne les avaient pas aidés en les cachant, sachant qu’à cette époque une tête d’Acadien, mort ou vif était payée 50 dollars par les Anglais !

La fête nationale des Acadiens est célébrée tous les ans, le 15 Aout dans des célébrations très festives : Défilé, tintamarre ( bruit avec des casseroles et autres instruments ), chansons, spectacles, danses et festivités diverses ! C’est un jour de congé très respecté et toutes les générations regroupées festoient pour ne pas oublier ces évènements cruels et sans pitié qui voulaient supprimer la présence française en Amérique et surtout au Canada !

Le conflit déclenché par le pouvoir Russe en Ukraine est une réplique exacte de ce qui s’est passé en Acadie il y a 268 ans ! Le monde ne tire pas les leçons du passé !

Demain, 15 Aout 2023, le Peuple Acadien va commémorer la grande fête de l’Acadie et la défunte reine Élisabeth II n’a jamais manifesté le moindre regret ni les moindres excuses pour les agissements de ses ancêtres au 18 ième siècle ! Sans oublier que la royauté anglaise est toujours le  » chef de l’état Canadien  » depuis la formation et la persistance du Commonwealth !

Alors, bonne fête à tous les Acadiens de souche ou de cœur, car les Acadiens sont accueillants et tolérants.

Merci à eux,

Jacques

Guerre et Paix

Bonjour,

Je n’ai pas lu le livre de Tolstoï et je ne fait qu’emprunter son titre pour cet article concernant la guerre et la paix ! J’ai aimé lire le livre  » Le guerrier pacifique  » de Dan Millman et ses ouvrages suivants, dans lesquels un  » guerrier pacifique  » devient un guerrier  » pacifié « .

Avec un peu d’audace, je me permets de jouer sur les mots pour parler de la Guérison, mot dans lequel je vois aussi le mot guerre ! Et en opposition à ce dicton romain :  » Si vis pacem, para bellum !  » (Si tu veux la paix, prépare la guerre ), je propose plutôt de sortir de la guerre en faisant la paix. Il suffit d’ouvrir une porte et cette porte elle est en nous, la paix est à l’intérieur de nous, pas à l’extérieur et elle apparait lorsque la guerre prend fin ! . . .

La paix est la fin de la guerre des pensées contradictoires qui génèrent les combats illusoires fomentés par un mental mal utilisé .

La porte des étoiles et une brèche dans le brouhaha de nos pensées qui permet d’entrevoir la paix de l’âme tout au fond du cœur !

Là est caché le trésor et là se repose le guerrier pacifié !

J’ai écrit ce texte il y a plus de dix ans en comprenant la leçon et en débutant la guérison de mes errements mentaux et en commençant la pacification de mes erreurs du passé !

Pensez-y bien !

Jacques

Pensez y bien !!!

Bonjour,

Si dans une autre vie, j’avais été dauphin,

Je n’aurais pas compris, moi l’ami des humains,

Qu’on me jette en prison, pour le plaisir des hommes,

Pour que je tourne en rond, dans un grand aquarium !

Je meurs de votre amour, rendez-moi l’Océan,

Mes ballades au long cours, et mes poissons volants.

Jaillir dans la tempête, ivre des profondeurs,

Courser les goélettes et frôler les steamers,

pour sourire au vainqueurs, sourire aux vagues et au vent !

Moi, dans une autre vie, j’ai du être un dauphin.

prisonniers des filets tendus par les marins,

à nager comme un fou pour m’échapper en vain,

j’ai compris qu’après tout, les hommes et les dauphins,

nés du même soleil, étaient frères de race,

séparés mais rêvant d’apprivoiser l’espace,

chacun de son coté, d’un miroir à deux faces,

pour mieux se retrouver, en crevant la surface !

L’un plongeant vers le ciel, et l’autre en eau profonde,

cherchant à repousser, les limites du monde,

et rire, rire aux jeux des enfants.

Lorsque j’étais dauphin, dans cette autre existence,

Mes amis les humains, sombraient dans la violence,

j’ai plongé vers le fond, pour ne plus voir la terre,

s’enfoncer dans l’horreur, la souffrance et la guerre !

se perdre dans l’espoir, d’une autre vie . . . ailleurs ?

Alors qu’elle était là, juste à portée de cœur,

à portée de nageoire, au point de non retour,

juste au point de rencontre, entre peur et amour !

Si j’étais un dauphin, j’aurais le cœur bien lourd,

en écoutant la mer, battre comme un tambour,

Et les hommes mes frères, appeler au secours,

Et les hommes mes frères, appeler au secours !

Jacques ou MANA !