Category Archives: Conseils

E.T. ?

Bonjour,

Que vient faire un extra-terrestre dans ce blog ?

Voici l’explication, en regardant une émission de télévision concernant le film de Steven Spielberg que j’ai vu lors de sa sortie ( le film, pas Spielberg ) j’ai compris ou réalisé pourquoi, selon moi, ce film a été aussi populaire !

En effet, pour moi, l’existence de  » l’enfant intérieur  » est une évidence, il ne m’a jamais quitté et je suis entré en contact avec lui par l’écriture il y a de longues années. C’est lui qui m’a permis d’aller nager au milieu des dauphins à Hawaii, c’est lui qui m’a incité à écrire le livre  » Le rêve du dauphin  » et à enregistrer le CD du même nom !

J’ai compris que le film a eu ce succès en partie grâce à l’existence de l’enfant intérieur de chacun de nous ( oui, vous aussi qui lisez cet article !).

Dans le film, E.T. place son doigt sur le front du petit garçon et l’endroit n’est pas anodin puisqu’il correspond à un point d’acupuncture relié à l’hypophyse, laquelle joue un rôle important dans l’ouverture à la connaissance et à l’intuition !

C’est un point qui permet de méditer et de s’intérioriser . . .

Si vous visionnez à nouveau le film, vous comprendrez ce que je vous écris aujourd’hui !

Bonne écoute,

Jacques et E.T.

RETRAITE ! . . .

Bonjour,

Le mot est lâché ! pourtant, je ne pars pas en retraite, je ne suis pas retiré, je ne suis pas mis au rancart ni dans le placard,! Non, c’est une évolution, un passage à autre chose et c’est aussi prendre du temps pour moi en continuant à trouver du plaisir dans la Vie et pourquoi pas en partageant mes connaissances d’une façon différente. ( comme continuer à nourrir ce blog !)

C’est une belle façon de mettre toute mes expériences à mon service pour prolonger cette vie que j’ai choisie et qui m’a accueillie au mieux de toutes mes attentes et même au-delà, car tout n’était pas tracé d’avance : une expérience en fait naître une autre et ainsi de suite.

Une belle Vie , bien remplie dans le temps et dans l’espace et aucun regret de toutes ces expériences et de toutes les personnes qui ont accepté de passer dans ma Vie pour la vivre et la fêter !

Je la vois belle, pleine, joyeuse, calme et animée avec le souvenir de ceux qui m’ont précédé !

Le tout dans ce beau coin de l’Acadie, dans le bois et au bord de la mer depuis 40 ans déjà sans oublier ma famille en France et ma famille au Canada !

Alors dans ces cas là, je veux bien accepter ce mot qui malgré sa connotation surannée est aussi porteur d’espoir, de joie et d’Amour puisque la Vie commence dans l’amour et s’achève dans la reconnaissance d’avoir fait de son mieux et dans la joie de toutes les rencontres pendant de si longues années .

Donc, à bientôt !

Jacques

PAIX, AMOUR, ESPÉRANCE !

Bonjour,

Ces trois mots, je les ai trouvés sous la plume de Yolande Saint-Hilaire ( décédée en 2022 )

J’ai trouvé que l’association de ces trois mots était tout à fait bienvenue en ce début d’année 2024 !

La PAIX est tout simplement la suspension ou l’arrêt de toutes les guerres qui gangrènent la planète et c’est aussi la paix dans nos familles, dans nos communautés et dans nos pays sans oublier évidemment, la PAIX en nous, dans notre corps, dans notre mental et dans notre esprit. Si chaque être humain digne de ce nom entreprenait de réaliser cette paix intérieure, les guerres disparaitraient comme par magie :  » et le combat cessa faute de combattants !  » .

L’AMOUR est juste accepter et accueillir ce qui est sur la terre, dans la Vie et dans notre propre corps .Aimer sans condition, aimer avec joie, aimer dans la simplicité . Peut-on aimer tout le monde ? OUI, car en aimant tout le monde, nous nous aimons nous-même puisque nous faisons partie de ce Monde ! La Vie nous aime, alors aimons la Vie, célébrons la, protégeons la !

L’ESPÉRANCE est aussi une belle qualité, ne dis-ton pas que l’Espoir fait vivre ! L’espérance d’une vie heureuse, calme, tranquille et généreuse nous met à l’abri des pensées négatives et comme disait le Premier ministre du Québec pendant la pandémie :  » Tout va bien aller  » !

Alors mettons en pratique ces trois mots et nous pourrons savourer le bonheur de vivre ensembles, de nous entraider et de trouver l’Harmonie . . .

Je m’y engage ! et vous ?

Jacques

2024

Bonjour et bonne année 2024,

Voici mes prévisions pour 2024 : Météo : du soleil, des nuages, de la pluie, de la neige, du verglas, du vent et éventuellement selon les conditions : des tempêtes, des inondations, des sécheresses, des feux de forêts, des orages, des tornades et de la Pollution en masse !

Politique : Imprévisible !!

Santé : consulter Bien vivre en santé tous les 4 jours !

Économie : L’argent continue à sortir de la poche des pauvres pou rentrer dans celles des riches et extra riches !

Religions : en principe, les religions doivent relier les peuples, en pratique, c’est tout le contraire. C’est dur à croire ?

En vérité, je vous propose pour 2024 de continuer à vivre le moment présent, minute après minute, une heure à la fois et de voir ce qui se passera au fur et à mesure !

Jacques

Plaisir d’attendre . . . .

Bonjour,

Veille de Noel 2023 : Quelle joie qui prend tout le corps dans l’attente de percer le secret, bien gardé par le papier aux couleurs chatoyantes qui enveloppe le cadeau !

Impatience de connaitre cet objet tant désiré, tant convoité, et quelque soit le cadeau, l’impatience est la même, quelque soit l’âge et les années.

Qui a donc le plus d’importance, le contenu du cadeau ou le plaisir d’attendre ?

Voici quelques cadeaux pour combler votre impatience :

 » À partir du moment ou on s’aime soi-même, on aime tous les autres « 

 » Nous créons notre propre réalité, nous sommes responsables de ce que nous vivons, parce que c’est nous qui le créons « 

 » Souviens toi simplement que je t’aime et qu’il n’y a rien de plus important que l’Amour « 

 » Restes toi-même, et continues à aimer le monde « 

 » Soyez fiers et fières d’être critiqué, c’est la preuve que vous devenez quelqu’un  »

 » Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui. Si tu réussis à bien te juger, c’est que tu es un véritable sage ! « 

Pensez-y bien !

Jacques

Vieillir en beauté, mais naturellement !

Bonjour,

Le plus grand traumatisme de la Vie, c’est la naissance !

Ensuite, se fait la croissance, l’apprentissage. Puis à l’âge adulte, a lieu la reproduction et la réalisation.

Tout cela représente un processus de croissance rapide.

Quand vient le temps de se retirer, la croissance se ralentit mais ne s’arrête pas et bien souvent, cette partie de la Vie est la plus importante, chaque personne prenant conscience de ce qu’elle a fait dans sa vie et de ce qu’elle peut encore faire dans sa situation.

C’est le début de la croissance spirituelle qui va représenter tout un cheminement.

La sagesse qui se développe alors avec l’expérience va permettre de jouer un rôle de conseiller, de guide et d’exemple pour les générations suivantes.

Vieillir en beauté, c’est donc accepter et reconnaitre l’importance des ainés et des précurseurs dans notre société. Le dicton :  » Si jeunesse savait et si vieillesse pouvait !  » le montre bien : les jeunes actifs peuvent être plus productifs en écoutant les conseils de ceux qui ont l’expérience !

Sur le plan affectif, la génération des petits enfants est beaucoup plus proche de ses grands-parents que de ses parents qui sont absorbés par leurs affaires et le stress.

Ô combien est sécurisante la présence d’une grand-mère ou d’un grand-père pour le petit enfant livré à lui-même !

Quel amour et quelle compréhension sont capables d’offrir les personnes âgées . . .

Vieillir en beauté, c’est oublier les rides et les outrages du temps et être fier de toute la tendresse, de toute la sagesse qui emplissent de beauté les visages de nos aînés !

On est  » bien dans sa peau  » , quand le regard est plus beau que les yeux et le sourire plus beau que la bouche ! . . .

Pensez-y bien,

Jacques

Le temps des fêtes . . .

Bonjour,

. . . ou comment aborder cette fin d’année, tout en restant en santé !

Toujours en considérant l’être humain dans sa globalité et dans sa totalité :

Mieux vaut prévenir que guérir !

Les trois plans physique, affectif et spirituel .

1- sur le plan physique : – savoir prévoir et repérer les perturbations des rythmes biologiques comme les soirées qui se prolongent en décalant le rythme du sommeil.

– savoir gérer son activité physique, ne pas oublier les exercices du corps, ne pas passer brutalement d’une activité quasi nulle à une danse effrénée ou un pelletage de neige !

– savoir gérer son alimentation en sachant dire non à temps pour ne pas vomir tout son repas !

– savoir apprécier une alimentation différente en prenant le temps de sentir, de gouter et de bien mastiquer !

– savoir boire sans conduire ou l’inverse !

– savoir jeuner un peu : eau, fruits, légumes !

2- sur le plan affectif : – retrouver la famille et les amis avec joie, en faisant la paix, en oubliant les chicanes.

– retrouver les parents et les enfants pour partager l’Amour !

3- sur le plan spirituel : – prendre le temps de méditer à des moments privilégiés !

– prendre conscience des moments privilégiés d’intimité, de communion avec les êtres aimés !

– prendre conscience en cette fin d’année de la paix sur la terre et que si chacun fait la paix dans son cœur, il n’y aura plus de haine, plus de jalousie, plus de guerre !

Accepter de recevoir ce cadeau, l’Amour, et de le partager généreusement ! ! !

Jacques

Abandonner son égo ?

Bonjour,

Vouloir faire disparaitre l’égo est encore une forme subtile d’égo, qui croit que l’égo existe et qui en plus , pense qu’il a le pouvoir de le faire disparaître !

C’est une forme d’ignorance de la réalité : L’égo n’existe pas !

La Conscience, notre conscience n’a pas d’égo, c’est une construction psychologique du mental pour se soustraire de sa responsabilité.

C’est un apanage de l’humain, créé par les humains pour se soustraire à leur responsabilité et croire à son pouvoir illusoire.

J’ai rencontré des  » égoïstes  » , mais je n’ai jamais vu d’égo !

Je suis désolé de vous décevoir . . .

Jacques

 » Urgence  » . . .

Bonjour,

En faisant du rangement dans mes papiers, j’ai découvert une feuille intitulée  » urgence  » et datée du 19 novembre 1987, donc 36 ans passés. Je l’ai relue et je vous la partage ci-dessous :

 » Un besoin pressant me fait me jeter sur ma plume ! J’ai des choses à dire qui débordent de mon cœur.

Pour éteindre la mèche qui en moi se consume, il me faut maintenant laisser éclater mon bonheur !

Bonheur de vivre et de le savoir.

Bonheur de me sentir bien dans mon corps et bien dans ma tête.

Bonheur d’être là et de le savoir.

Bonheur d’exister pour moi et pour les autres et cela se fête ! « 

Voilà, et cette  » urgence  » est toujours présente, la fête continue et se poursuit et je vous souhaite de vous joindre à moi pour célébrer cet état particulier que j’avais couché sur le papier et que je reconnais encore aujourd’hui 4 décembre 2023 ! . . .

Jacques

La culpabilité ?

Bonjour,

Se sentir coupable, de quoi, de qui ?

Souvent, la culpabilité n’a pas de raison d’être ! Elle est alors liée à la peur de la mort.

Si je me sens coupable, je me juges et je vais être jugé ! Je serais donc condamné puisque je ne doutes pas de ma culpabilité.

Si je suis condamné, je vais mourir et c’est cela qui est triste, car tout au fond de moi, je sais que je ne suis pas coupable. Aussi, pour éviter d’être jugé et condamné, je vais employer des comportements, soit d’agressivité, soit de mensonge, soit de fuite .

Ou bien, je vais me condamner moi-même, me priver d’une récompense, d’une satisfaction comme la santé ou le bonheur !

La culpabilité est un échec et souvent, l’échec mène à la culpabilité.

Pensez-y bien!

Jacques