Category Archives: Conseils

LE BON FONCTIONNEMENT DU CORPS

Bonjour,
Voilà déjà un certain nombre d’années que je partage mes connaissances médicales avec les clients qui me consultent et avec les lecteurs qui me lisent et si il y a une seule chose à laquelle il faut prêter attention, c’est bien le problème de l’eau…
Dans un premier temps la protéger et ne pas la gaspiller car l’Or bleu coute plus cher que l’essence !
Pour que notre corps fonctionne de façon satisfaisante nous avons besoin d’un apport d’eau avec régularité et constance.
Je suis stupéfait du nombre de personnes qui ne boivent pas du tout d’eau, pensant la trouver dans le café, le vin, la bière ou les boissons gazeuses…
Certaines personnes reconnaissent consommer 2 à 3 verres d’eau par jour, c’est encore insuffisant.
Je ne suis pas partisan d’imposer une quantité d’eau fixe pour tout le monde car celle-ci peut varier selon les individus.

MÉMOIRE OU MÉMOIRES ? ?

Bonjour,
La mémoire est une faculté intellectuelle qui consiste à enregistrer des pensées, des paroles ou des actes et à les restituer au moment voulu.
Nous avons tous une mémoire (son absence est l’amnésie ) et nous l’utilisons à des degrés variables.
C’est comme un muscle, elle se développe en faisant des exercices de façon quotidienne, la lecture, les jeux, les casses-têtes (puzzle en anglais) sont un formidable outil de développement de la mémoire.
Tout à fait différent, est le concept de ce que nous appelons les mémoires : il s’agit de ce que nous avons enregistré dans notre conscient, dans notre subconscient, dans notre inconscient et dans notre corps…
Oui, le corps a non seulement une mémoire, mais des mémoires physiques, olfactives, auditives, visuelles, gustatives et aussi émotionnelles.
Ce qui veut dire qu’une odeur, un son, un gout, une vision ou un toucher peut réactiver des mémoires anciennes, avec comme exemple la madeleine de Proust, l’odeur de la tarte au pommes et tout ce que nous pouvons imaginer !
Ceci est concept important car beaucoup de ces mémoires sont cachées dans le subconscient ou même dans l’inconscient.

SORTIR DE PRISON . . .

Bonjour,
Sortir de prison ne concerne pas que les criminels de droit commun, beaucoup d’entre nous aimeraient sortir de prison et ils ne le peuvent pas pour une simple bonne raison :  » Ils ne savent pas qu’ils sont en prison  » !
Je ne sais pas si toutes les personnes sont en prison, ce que je sais, c’est qu’il y en a beaucoup et ce dont je suis sur, c’est que je fais partie de cette catégorie.
Mon avantage est que je le sais parce que j’en suis devenu conscient…
Dans notre imaginaire la prison a des barreaux aux fenêtres, ce qui empêche de s’enfuir mais aussi de voir ce qui se passe à l’extérieur : La réalité…
Notre prison c’est notre complexe corps-mental, nos limitations physiques sont ce que nous nous interdisons de faire (parce que je n’ose pas, je ne le mérite pas. j’ai peur, j’ai honte et toutes les fausses croyances que nous avons de nous-même ).
Les barreaux de nos fenêtres ce sont toutes les pensées et les émotions négatives qui tournent en boucle dans notre mental infatigable, et ces pensées et ces émotions n’existent que dans notre mental, ce ne sont que des illusions…

RÉALITÉ VIRTUELLE

Bonjour,
Nous vivons dans une époque ou la technologie s’approprie des concepts en pensant innover.
C’est le cas de la réalité virtuelle ou l’ordinateur, grâce à des lunettes spéciales et des écouteurs branchés sur nos oreilles nous fait découvrir une réalité qui est construite par la technologie et qui est dite virtuelle.
Or nous avons déjà ce concept d’une réalité qui n’existe pas, il s’agit de l’Égo, en effet celui-ci est une construction mentale créée par les psychiatres pour nous faire croire que l’égo existe et que celui-ci est leur objet de travail.
Vous pouvez chercher dans toute la nature, l’égo ne pousse pas sur les arbres, il n’a aucune existence en dehors des structures mentales qui elles aussi sont virtuelles, et ceci est la bonne nouvelle :
Si l’égo existait, nous serions bien embarrassés avec cette réalité irréelle, inexistante et c’est d’ailleurs ce qui perturbe les personnes qui croient en cette farce comme Freud savait les construire.
Bien sur, il y a des gens qui fonctionnent presque exclusivement avec leur « égo » et cela ne prouve en rien son existence, Don Quichotte attaquait des « géants » qui n’étaient rien d’autre que des moulins à vent !
Je sais que mes propos vont déclencher des doutes et des sarcasmes car bien sur la majorité des patients et des thérapeutes vivent sous l’emprise de ce faux « Moi » avec tous les inconvénients que cela suppose…
Un travail sur soi, à l’intérieur, permet de découvrir la réalité au-delà du conditionnement ou de la domestication mentale généralisée….
Jacques

LA PAGE BLANCHE

Bonjour,
J’écoutais une écrivain qui parlait de  » la page blanche  » devant laquelle il se trouvait lorsque l’inspiration n’était pas au rendez-vous…
Une idée m’est alors venue que je vous livre ici même.
Notre vie peut être comparée à un livre qui commence à la première page et qui finit à la dernière, la vie, la mort sont les deux extrémités de notre parcours terrestre dans un corps physique et c’est la période durant laquelle nous « écrivons » notre histoire.
C’est donc à chaque instant, à chaque jour que nous créons notre réalité, que l’inspiration nous guide et nous éclaire pour avancer dans la vie et notre « inspiration » nous vient de notre âme.
Chaque matin nous écrivons sur notre page blanche, tout ce que notre mental, aidé de notre mémoire ou plutôt de nos mémoires, de nos rêves, de nos expériences passées récentes aussi bien que lointaines, nous permet de composer, de créer, même quand nous croyons que nous n’avons pas « le choix », c’est un vrai choix d’avoir cette croyance !
Alors, dorénavant je vous propose de démarrer toutes vos journées avec la ferme détermination que vous êtes en contrôle de votre destinée, il n’y a pas de fatalité, il n’y a que des fatalistes…
C’est bien à vous qu’il appartient de faire de votre vie un enfer ou un paradis, souvenez-vous que le paradis n’est pas un lieu, c’est un état de conscience, de votre conscience, alors décidez de choisir le bonheur plutôt que le malheur et vous serez exaucés,

L ‘ ALCHIMISTE

Bonjour,
Vous avez sans doute entendu parler des alchimistes qui sont à la recherche de la Pierre philosophale qui leur permettrait de changer le plomb en or et du même coup de devenir riches…
Il s’agit bien là d’une version à sensation attribuée au Moyen-Âge, aux écrivains et aux cinéastes fantasmatiques.
Le but de l’alchimie est de transformer effectivement le  » plomb « (c’est-à-dire vous ou moi !) en  » Or « …
Nous sommes du plomb quand nous sommes lourds, pollués par nos émotions, nos croyances, nos craintes et nos peurs et la transformation  » Alchimique  » va nous permettre de dépasser nos limitations, et de redevenir les êtres de lumière pour notre plus grand bien, pour celui de notre entourage et de l’humanité toute entière, nous serons passés du stade du plomb à celui de l’or.
C’est le but de notre vie et en parlant franc, ce n’est pas tout simple, cela peut prendre du temps et de gros efforts pour redécouvrir notre cœur et les trésors d’Amour qui sont cachés au plus profond de nous.
Symboliquement, l’Or, ce métal brillant et précieux est dissimulé sous des couches épaisses d’émotions (qu’elles soient positives ou négatives !) et notre « tâche » est précisément de nous libérer de toutes nos émotions excessives pour atteindre l’Équanimité…
L’équanimité est une qualité que nous pouvons atteindre par la méditation, le contrôle du mental et la réalisation que nous ne devons pas nous laisser déborder par nos émotions.
Quand cet état est atteint et vécu au quotidien, la réaction alchimique a transformé le Plomb en Or…

LE MÉTIER DE SCULPTEUR . . .

Bonjour,
Je vous livre un petit article pour vous aider à réfléchir :
Le métier de sculpteur consiste à prendre un marteau et un burin pour casser la pierre et en faire une statue, un oeuvre d’art !
J’ai entendu souvent les sculpteurs affirmer que la statue est déjà à l’intérieur du bloc de pierre et que leur art consiste à le dégager de sa gangue minérale qui l’emprisonne…
Je trouve que cette affirmation est très belle et qu’elle peut symboliquement s’appliquer à un autre travail.
Nous avons tous sur cette terre le désir et le devoir de tracer notre chemin en participant activement à notre développement extérieur, dans nos familles et dans la société et parallèlement obtenir la paix et le bonheur dans notre cœur…

5 0 0 . . .

Bonjour,
Cet article porte effectivement le numéro…500 !
Avec une moyenne par article de 250 mots, nous obtenons un total de plus de 125 000 mots, je vous laisse réfléchir à l’épaisseur du livre que cela peut représenter….
Je crois que je n’aurais pas écrit un livre aussi conséquent dans un temps limité et cependant j’ai eu beaucoup de plaisir de rédiger un article tous les 4 jours depuis 5 ans, en suivant l’inspiration du moment.
Je dois reconnaître que même si la technologie a parfois des côtés sombres, elle me permet dans le cas présent d’offrir un temps de réflexion sur tous les sujets qui me passionnent pour permettre à ceux qui le souhaitent de bien vivre en santé !
Je partage l’adresse de ce blog avec les personnes qui viennent me consulter à Shippagan et avec des amis que je rencontre parfois en dehors de mon bureau ou au cours de mes voyages.
Il n’y a aucun cout et mes articles peuvent être transmis à d’autres personnes dans le même esprit.
Pour moi la santé n’est pas une marchandise et ne devrait pas se négocier…
Je suis bien décidé à continuer dans la même philosophie de partage de mes connaissances et surtout de mes expériences des maladies et de la vie en général.
J’apprécie les remarques et les commentaires, les critiques ne m’intéressent pas car elles proviennent uniquement d’esprits  » critiques »…
Je souhaite à tous ceux qui lisent les articles de ce blog de continuer à avoir autant de plaisir que j’en ai à les écrire,

LE SOMMEIL

Bonjour,
Que ce soit de légers troubles du sommeil ou des insomnies sévères, je crois qu’il est bon de vous rappeler ce que peut et doit être un bon sommeil :

Tout d’abord une période d’endormissement qui s’étale en moyenne sur une période de 20 minutes, la conscience de veille s’abaisse progressivement jusqu’à atteindre le niveau du sommeil et une bonne façon d’y arriver est de se concentrer sur notre expiration calme et tranquille.

Ensuite, nous entrons dans la phase de sommeil léger, lent et superficiel avec une baisse et un ralentissement de l’activité cérébrale, du cœur et de la respiration.

LA CONSCIENCE . . .

Bonjour,
Je me suis amusé (« encore » dit mon enfant intérieur !) à rechercher sur Saint Google, la définition de la conscience…
Bon courage !
La conscience ne peut être définie, à moins de se livrer à un étalage de mots plus ou moins hétéroclites ou plus ou moins ésotériques pour dire que nous n’arrivons pas à la définir.
Cependant la conscience existe tellement dans notre univers qu’elle n’a pas besoin d’être mise en mots (parfois en maux quand elle est douloureuse !).
Notre conscience individuelle se forme au moment de la rencontre entre le spermatozoïde « élu » ou ‘choisi » parmi les nombreux prétendants fournis par notre père et « l’ovule » du mois dans le réceptacle utérin de notre mère : c’est notre Bing-bang personnel, le début de la création.
Ce qui veut tout simplement dire que nous sommes notre conscience…
Cette conscience vit dans et anime notre corps pour toute la durée de notre vie terrestre et elle retourne après notre mort dans la conscience universelle, et revoilà l’univers qui revient !
Une bonne question :  » Y-a-t-il une différence entre Univers et Conscience ?  »
Je saute deux lignes pour vous permettre de trouver votre propre réponse…