Category Archives: Conseils

La singularité britannique !

Bonne Année 2020, car nous allons entrer dans l’année  » deux mille vingt  » ! alors que nos amis britanniques seront en  » vingt-vingt  » . . . et cela m’a porté à réfléchir sur cette singularité britannique qui fait qu’ils se comportent différemment des autres populations, et en ce qui concerne la façon de dire ou d’écrire les dates, ils commencent par l’année, puis le mois et enfin le jour : 2019-12-31 alors que nous écrivons 31-12-2019. Les formulaires officiels comportent d’abord les 4 cases pour l’année puis deux cases pour le mois et deux cases pour le jour. Je ne connais pas les origines de cette habitude et il y a bien d’autres circonstances dans lesquelles nos amis anglais ont des particularités qui leur sont propres, comme de rajouter  » n’est-il pas !  » à la fin d’une phrase qui est déjà complète par elle-même. La différence des automobilistes britanniques est leur façon de conduire sur le coté gauche de la route, avec évidemment le volant placé en face du siège avant droit ! Pourquoi, là encore je ne sais pas et peut-être qu’il n’y a pas d’explications autres que des élucubrations historico-politiques ( port de l’épée à droite sur un cheval, tactique de Napoléon attaquant les ennemis par la droite, etc . . . !). Je ne ferais pas de commentaires sur la nourriture anglaise, car lors d’un séjour dans la perfide Albion, lassé de manger tout sucré, je suis entré dans un restaurant chinois en spécifiant que je souhaitais  » bien épicé « , et quelle ne fut pas ma déception de manger des mets chinois  » sucrés  » , pour plaire aux autochtones, bien sur !

LE TABAC

Bonjour,

Pour les peuples indiens de l’Amérique du Nord, le tabac est la plante sacrée parmi toutes les plantes pour remercier la terre, la nature et le ciel . . . Le créateur a déposé sur la terre toutes les plantes pour nous nourrir et pour nous guérir et le tabac pour que nous puissions le remercier, et cela se matérialise dans le partage du calumet de la paix,

DÉCEMBRE

Bonjour,

Le mois de décembre est le dixième mois de l’année dans le calendrier romain et avec les changements au cours des siècles, il est devenu le douzième mois de notre calendrier tout en gardant l’origine du dix dans son nom ( decem en latin ). Les trois mois qui le précèdent, septembre, octobre et novembre sont respectivement les septième, huitième et neuvième mois ( septum, octum et novum ) Le calendrier grégorien que nous utilisons actuellement est le résultat de la modification du calendrier julien ( Jules César ) par le pape Grégoire XIII. Or malgré cette modification, nous perdons un quart de journée chaque année, d’où l’obligation de placer le 29 février tous les quatre ans soit une année bissextile. Nous voyons que les calendriers sont soumis aux mêmes caprices des hommes tout comme le changement d’heure dont je vous ai déjà parlé.

La Madeleine de Proust

Bonjour,

Faisant suite à mon article sur la mémoire du 15 décembre, je rebondis avec cette expression passée dans le langage courant et qui est interprétée selon les sources que j’ai pu obtenir de différentes façons ( certaines plus heureuses que d’autres . . . !). La vue, l’odeur et le gout de ce petit gateau né à Commercy dans la Meuse ont permis à Marcel Proust ( Je vous passe la longue liste de ses différents prénoms ) de retrouver des souvenirs, des impressions de son enfance en Normandie . . . Pour moi cette évocation est très riche, car je suis né en Lorraine, pas très loin de Commercy et mon enfance a été bercée par les madeleines de Commercy – il y en avait de deux marques différentes : La cloche d’or et Grosjean actuellement les madeleines de Commercy sont commercialisées par les biscuits Saint Michel situés à Saint Michel Chef Chef en Loire Atlantique et elles sont encore fabriquées à Commercy.

MÉMOIRE et MÉMOIRES

Bonjour,

Il y a certes la mémoire que tout le monde connait ( soit celle qui nous reste quand on a tout oublié ! ) et la mémoire est aussi l’ensemble de toutes les mémoires accumulées au fil des années et qui sont soit oubliées soit cachées ou occultées. En effet, nous enregistrons des mémoires physiques, des mémoires visuelles, des mémoires olfactives, des mémoires gustatives, des mémoires auditives et des mémoires tactiles, sachant que plusieurs de nos sens peuvent être activés dans une seule séquence mémorielle. Beaucoup de pertes de mémoire sont en fait liées à un simple défaut d’attention, volontaire ou non. Il existe donc des stimuli extérieurs qui peuvent faire émerger des souvenirs antérieurs, et parfois, nous n’en sommes pas conscients et nous ne comprenons pas le processus qui a fait ressortir ce type de mémoire. Les scientifiques ont encore beaucoup de mal à expliquer ces phénomènes surprenants car les connexions entre les neurones qui existent dans notre cerveau ( environ 100 milliards !) restent très mystérieuses.

LE CORPS ÉNERGÉTIQUE

Bonjour,

Tout le monde ou presque connait l’existence de son corps physique et cependant peu de personnes sont au courant de l’existence du corps énergétique. Une petite comparaison pour comprendre de quoi il s’agit : prenons une lampe électrique avec une pile à l’intérieur , jusque là, pas de problème, j’appuie sur le bouton et la lumière apparait. si la pile est déchargée, il n’y a pas de lumière, elle manque d’énergie et de la même manière notre corps a besoin d’énergie pour fonctionner, c’est ce que nous appelons le corps énergétique. Chaque nuit bien reposante, nous rechargeons ce corps d’une énergie que nous allons utiliser tout au long de la journée. Il est important de connaitre le fonctionnement de ce corps pour bien gérer notre énergie.

UN SOURIRE

Bonjour,

L ‘ IRIDOLOGIE

Bonjour,

Je me suis bien amusé en faisant quelques recherches sur ce thème dans le cadre de ce réseau – internet – que l’on pourrait d’ailleurs parfois appeler : soit  » interflou  » ou  » intertrouble « , car on y trouve tout et le contraire de tout. L’iridologie est une technique d’observation non invasive de l’iris de l’oeil qui permet à une personne sensée de faire certaines constatations sur la santé globale et certaines localisations au niveau du corps en sachant que le développement du corps suit des lignes neuroanatomiques très précises et tout à fait vérifiables. Prétendre détecter le cancer en utilisant l’iridologie est un acte de charlatanisme, alors que constater un déséquilibre du système sympathique et parasympathique est une simple évidence. Notre corps physique est né de la fusion d’un ovule et d’un spermatozoïde et tout le développement découle du matériel génétique contenu dans ces deux cellules souches. Il y a donc des liens entre toutes les parties du corps entre elles et donc, notre iris en fait partie à part entière.

LA SYNERGIE

Bonjour,

 » La synergie  » est un type de phénomène par lequel plusieurs facteurs agissant en commun ensemble créent un effet global ; un effet synergique distinct de tout ce qui aurait pu se produire s’ils avaient opéré isolément, que ce soit chacun de son côté ou tous réunis mais œuvrant indépendamment. Il y a donc l’idée d’une coopération créative. Voici comment la synergie est définie dans Wikipédia. Dans le cas de  » facteurs  » humains, je conçois la synergie comme le résultat obtenu par la communication dans un groupe de personnes qui créent un lien par l’échange, la réflexion et le partage, ainsi que la discipline, la méthode et la recherche. Cette discipline librement consentie débouche sur une pratique ou chaque personne œuvrant dans son propre domaine apporte à l’ensemble du groupe  » un supplément d’âme  » qui bénéficie à tous. Il y a ainsi apparition d’une  » énergie  » commune , qui a sa propre existence, sa propre vibration et sa propre  » odeur  » et qui est perçue de façon subtile par les usagers ou les patients qui fréquentent la structure dans laquelle ce groupe de personnes intervient.

ET SI . . . ?

Bonjour,

Une question surprenante s’impose à ma conscience : et si . . . ? au lieu de tout miser sur les technologies numériques, les humains voulaient bien s’intéresser à leurs propres capacités ? Je ne tomberais pas dans la polémique entre ceux qui croient que nous n’utilisons que 5 % des capacités de notre cerveau et ceux qui prétendent que nous le faisons à 100 %, les deux théories sont partisanes donc fausses. Mon propos est beaucoup plus simple, l’excès en tout est nuisible et dans le cas qui m’intéresse, l’excès de technologies peut induire une certaine  » paresse  » ou  » négligence  » dans notre capacité à exercer, entrainer, et utiliser nos fonctions cérébrales en se reposant sur l’objet le plus sacré et le plus responsable de notre quotidien, le téléphone dit intelligent !