L E S Y M B O L I S M E

Bonjour,

Tout peut être un symbole et il ne faut pas non plus tomber dans l’excès et voir des symboles partout. Un symbole, ce mot vient de deux mots grecs qui signifient :  » mettre ensemble « , ou rassembler, ressembler ou même un signe, une signification particulière. Contrairement à des idées reçues, les symboles n’ont pas la même signification pour toutes les personnes. Il y a bien des symboles universels mais ils sont peu nombreux. Les dictionnaires de symboles sont un peu comme les dictionnaires d’interprétation des rêves qui ne sont que des cas particuliers.

La vraie nature d’un symbole est ce qu’il signifie pour une personne donnée à un moment donné et à un endroit précis. Dire à une personne ce que tel ou tel symbole signifie est une erreur fréquente qui peut perturber cette personne. Seule la personne qui perçoit quelque chose de symbolique peut lui donner une signification. Je suis souvent confronté avec des personnes qui voient une certaine signification à l’apparition de quelque chose de symbolique dans leur vie et je me rend compte que ma vision est différente et je la garde pour moi car je suis convaincu que c’est une erreur grave de vouloir influencer une autre personne contre son gré ( à moins de faire partie des manipulateurs !).

Demandez-vous simplement pourquoi cet objet, cet évènement ont attiré votre attention et recherchez à l’intérieur de vous les réponses les plus adaptées.

Ne laissez pas d’autres personnes décider pour vous alors que toutes les réponses sont déjà en vous.

Jacques

O C É A N DE L U M I È R E

Bonjour,

Voici un livre que je lis et relis souvent, il a été écrit par Pierre Weil, un être exceptionnel, né en 1924 et mort en 2008 à l’âge de 84 ans. Je me souviens d’être allé à Strasbourg pour assister à une conférence qui était programmée à 14 heures et en attendant ce moment, j’avais pris une petite marche dans la ville. Lorsque je revins vers 13 heures trente, je me dirigeais vers la salle du centre de congrès et la personne présente m’expliqua que la conférence avait été présentée à 11 heures . . .

Comme j’avais déjà lu son livre, je voulais ardemment le rencontrer car c’était un être comme la terre n’en a pas porté beaucoup. Il a en tant qu’écrivain et psychologue, consacré sa vie à la paix Il a aussi créé La cité de la paix à Brasilia et il en était le président, il avait pensé que le Brésil était un pays en expansion spirituelle et que cet endroit était idéal pour faire naitre la Paix sur notre terre !

Son livre est un conte initiatique mettant en scène une petite goutte d’eau, Ondine, et à chaque relecture, je découvre et je comprend toujours de nouvelles choses . . .

Bien sur, c’est moi qui change et évolue à mon propre rythme, et si je vous conseille sa lecture c’est parce que je pense que nous avons tous quelque chose à découvrir au rythme de notre évolution.

Trouvez-le en bibliothèque ou achetez-le, je vous promet que vous ne le regretterez pas. C’est une perle rare à partager !

Jacques

L E C H A N G E M E N T

Bonjour,

Le  » changement  » est un mot qui semble simple et qui dans les faits se révèle d’une complexité incommensurable.

La politique française a illustré en 2012, comment une personne incompétente peut être élue à la présidence de la République en promettant le changement et les résultats ne se sont pas fait attendre, sauf que ce n’était pas dans le bon sens. D’ailleurs, son parti n’y a pas survécu .

Il en est de même, pour bien vivre en santé il est souvent nécessaire de faire un ou des changements et cela n’est pas si facile que cela. Par exemple pour les problèmes de poids, on constate souvent une alternance de perte de poids suivie d’une reprise appelée  » L’effet yo-yo « .

Pourquoi est-ce aussi difficile de faire des changements dans notre mode de vie, c’est parce que nous luttons contre les symptômes sans aller à la recherche des causes et surtout sans explorer notre subconscient.

Un changement pour être efficace, doit être drastique, structurel et comportemental, l’attitude est tout et la volonté est nécessaire dans tous les cas. Remplacer une addiction par une autre n’est pas un changement, c’est un simple transfert d’objet. Un bon changement ne peut se produire qu’après avoir regardé la situation présente, envisager la situation future et prendre la décision de s’impliquer à 100 % dans la transformation.

Alors is vous voulez faire un ou des changements soyez très réalistes avant de prendre votre décision.

Un bon changement vous apportera un santé meilleure et une diminution du stress.

Jacques

R E N A Î T R E

Bonjour,

Je vous ai présenté le livre de Nassrine Reza intitulé  » Le pouvoir de l’accueil  » et le sous-titre de ce livre est :  » Renaître en un seul instant  » !

Cela est intéressant à considérer, car si vous avez lu d’autres articles de mon blog, vous aurez sans doute trouvé des explications qui rejoignent cette idée. Dans le cas contraire, je tiens à résumer ma position sur ce sujet.

La respiration représente symboliquement tout le processus de la vie puisque nous naissons en prenant une inspiration profonde qui est vécue comme un premier traumatisme puisque le liquide chaud contenu dans nos poumons est subitement remplacé par de l’air plus frais qui déclenche notre premier cri.

Le second temps de notre respiration est une expiration qui évacue l’air des poumons chargé en eau et en gaz carbonique ( aussi appelé dioxyde de carbone = CO2 ) – le fameux  » gaz à effet de serre  » ! et au moment de ce que certains appellent la mort, nous effectuons notre dernière expiration, notre dernier souffle et on dit alors :  » il a rendu l’âme ! « 

Naître et mourir sont les deux étapes qui délimitent notre passage dans un corps physique pour une expérience limitée de vie dans un corps humain. Nous sommes plus que notre corps, notre mental et nos émotions, nous sommes une Conscience ou une Âme et si nous mourrons à chaque expiration, nous renaissons à chaque inspiration !

Et voilà ce qui explque le sous-titre choisi par Nassrine Reza.

Alors vous savez maintenant comment vous pouvez renaitre à chaque instant, en prenant une nouvelle inspiration avec de bonnes résolutions . . .

Jacques

. . .

É C O L O G I E

Bonjour,

Ce mot représente une utopie qui n’existe pas et qui a bien du mal à se mettre en place.

Voici une de ses définitions :

 » Étude des êtres vivants et de leurs relations avec le milieu où ils vivent.  »

Les   » êtres vivants  » prétendent étudier le milieu ou ils vivent, or ils sont dans ce milieu qu’ils prétendent étudier,  améliorer, réguler, diriger, contrôler, décider et quoi d’autre encore ?

C’est comme si mon pied prétendait contrôler mes cheveux  . . . ridicule n’est-ce pas ?

Les êtres humains ne sont pas les seuls êtres vivants, il y a eu au 20 ième siècle des députés anglais qui  » croyaient que les femmes n’avaient pas de cerveau « , il y a de nos jours des êtres dits humains qui pensent avoir du pouvoir alors qu’ils n’en ont pas un seul gramme sur eux-mêmes.

Les technologies dites  » intelligentes  » génèrent de nouvelles formes d’esclavage pour le seul désir d’amasser plus d’argent.

Le mouvement  # Me too ! n’a rien réglé à ce problème.

Les gouvernements sont impuissants et impopulaires.

Les multinationales étranglent leurs employés.

L’Écologie ne peut être ni politique, ni économique, ni sociologique, ni partisane,  ni toute autre chose imaginable  . . .

L’Écologie ne peut se faire que lorsque chaque individu se prend en mains et décide de s’adapter à la nature qui existait avant l’être humain et existera encore après sa disparition.

Pessimiste ? non, réaliste, la terre s’étouffe, se noie, est polluée, se réchauffe,  sera-t-elle contrainte d’éliminer l’espèce humaine ?

Ou bien la race humaine va s’auto-détruire avec les aliments, les drogues, les médicaments et la pollution de l’eau et des mers ?

Pensons-y bien !

Jacques

LA PATIENCE

Bonjour,


La patience est l’aptitude d’un individu à se maîtriser face à une attente, à rester calme dans une situation de tension ou face à des difficultés, ou encore la qualité de persévérance.

Un proverbe persan la définit ainsi : « La patience est un arbre dont la racine est amère, et dont les fruits sont très doux. ».

Ceci exprime bien l’idée de ce que représente la patience, attendre pour obtenir ce que l’on désire. Dans une salle d’attente, les personnes sagement assises sur leur chaise sont communément appelés des  » patients « .

Les chiens sont très patients lorsque nous plaçons de la nourriture sur leur museau en leur disant :  » Attends ! « , ils savent et ils sentent qu’ils seront récompensés quand le maitre aura perdu patience.

La patience est une qualité très utile et indispensable dans notre lent cheminement vers la sagesse. Nous voulons souvent avoir tout, tout de suite alors que souvent l’attente nous permet d’apprécier de manière plus intense l’obtention de notre désir.

Une bonne façon de faire preuve de patience est de considérer que ce temps imprévu est une belle opportunité pour nous centrer sur notre respiration et de relaxer nos muscles tout en laissant les idées vagabonder dans notre mental.

 »  Ma patience a des limites !  » me direz-vous, certes et ce sont bien vos limites et vous pouvez les fixer à votre gré !

La sagesse persane du proverbe cité au début, nous précise que ses fruits sont très doux, alors armons-nous de patience et nous serons grandement récompensés,

 

Jacques

LA BÉNÉDICTION

Bonjour,

Le mot  » bénédiction  » vient du latin bene ( bien ) et dicere ( dire ), donc cela signifie  » dire du bien  » . . .

Dans un monde perdu et qui se cherche dans des dédales de technologie, de réseaux, de psychologie, de sociologie et de politiquement correct, c’est un acte qui a été oublié, mis de côté pour les connotations religieuses qui lui sont attribuées.

Dire du bien n’a jamais fait de mal à personne bien au contraire, lorsque vous bénissez quelqu’un ou quelque chose, vous attribuez un compliment ou un accueil favorable et le fait d’émettre cette bénédiction vous fait aussi du bien puisque vous reconnaissez l’importance et la qualité de la personne, de l’objet ou de la situation.

Aujourd’hui, je vous propose une vision plus élargie de la Bénédiction : tous les matins, dés votre réveil, commencez par vous bénir vous-même, votre corps, votre mental, vos pensées et vos émotions !

Cela vous choque sans doute à cause du conditionnement socio-culturel qui va vous taxer d’égoïsme et cependant, vous êtes, nous sommes la toute première personne qui mérite d’être bénie !

Comment pourrions nous offrir une bénédiction si nous considérons que nous ne la méritons pas ? En fait, nous sommes tous et toutes bénis d’habiter ce corps physique et d’utiliser pleinement toutes ses capacités pour devenir une bénédiction pour les autres et ainsi atteindre plus de paix et de bonheur.

Jacques

ALIMENTATION SAINE

Bonjour,

Voici les beaux jours qui approchent et les jardiniers se préparent à planter les légumes qui vont être récoltés tout au long de l’été.
C’est agréable de constater que de plus en plus de personnes ont la bonne idée de faire un potager qui permettra de manger des légumes frais et sains.
Tout ce qui est planté localement est plus riche en nutriments et en vitamines que les fruits et les légumes qui proviennent de pays lointains et qui peuvent contenir des produits chimiques qui ne sont pas bons pour la santé.
En hiver, les fruits que nous recevons ici sont ou trop murs ou pas assez et de toute façon ils ne se conservent pas longtemps, sans parler des prix qui sont majorés par les couts du stockage et du transport.
La priorité pour notre santé est avant tout de boire suffisamment d’eau car notre corps physique est composé de plus de 75 % d’eau et il faut la renouveler régulièrement.
Chaque jour, nous éliminons en moyenne 2 litres et demi d’eau par les urines, la respiration et la transpiration, il est important de boire souvent de petites quantités d’eau pour compenser les pertes.
Il est bon de choisir des fruits et des légumes qui vont nous apporter tous les minéraux et les vitamines dont nous avons besoin, ce qui nous évite de recourir à des compléments alimentaires dont l’utilité est discutable.
Hippocrate disait : « Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit dans ta nourriture » . . .
Pensez-y bien,

Jacques

ÊTRE ou NE PAS ÊTRE ?

Bonjour,

Shakespeare a écrit cette phrase célèbre, dans sa pièce  » Hamlet  » et il continue en écrivant :  » telle est la question !  »
Autre temps, autre époque et cependant la question reste d’actualité.
Aujourd’hui, nous pourrions la formuler un peu différemment en fonction de notre contexte technologique.
Devons-nous ÊTRE qui nous sommes vraiment ou devrions-nous nous renier pour PARAITRE ce que la société nous propose ou même essaye de nous imposer ?
Paraitre implique de se cacher de se retirer derrière des notions de FAIRE, d’AVOIR et de SUIVRE les modes et les tendances.

Gad Elmaleh dans un sketch sur le téléphone portable qui n’était pas encore affligé de l’adjectif intelligent ( smart ) fait dire à son père :  » J’en ai assez des bisous sur les messages, viens me les faire en vrai !  »
Un bisou  » en vrai « , est un bisou alors qu’un bisou sur un message n’est qu’un mot et dans une boite vocale ce n’est qu’une parole.

Le monde virtuel n’est que virtuel, il n’est pas dans l’ÊTRE et tristement il devient de plus en plus fréquent de rencontrer des personnes qui ont appris à ne plus ÊTRE.

Le  » twitte  » est en français un « gazouillis d’oiseau  » émis par une cervelle d’oiseau dans un état de réactivité émotionnelle non contrôlée.
Dominé par ses émotions, l’être humain n’est plus humain, devenu incontrôlable il a quitté sa qualité d’humain et devient un roquet aboyant dans le vide intersidéral. . .

Restons sur terre et continuons de profiter du bon côté des technologies sans devenir des esclaves écervelés qui ont perdu leur INTELLIGENCE !

Jacques

PENSÉE PRÉVENTIVE POUR LE DOS !

Bonjour,
Connaissez-vous une personne qui souffre du  » Mal de dos  » ?
Peut-être même plusieurs, ou sans doute avez-vous déjà expérimenté ce mal du siècle !
Le mal de dos se décline de plusieurs façons et sous différents noms :
Tour de rein, lombalgie, entorse lombaire, sciatique, sciatalgie, lumbago, hernie discale, arthrose, dorsalgie, et bien d’autres mots encore, tous les plus imagés les uns que les autres.
Il ne sert à rien de vouloir à tout prix faire son propre diagnostic et surtout de chercher une remède sans avoir reçu des explications de base sur le fonctionnement de la colonne vertébrale.

La prévention étant selon moi la manière la plus efficace de gérer cette pathologie, il me semble important d’ observer les mécanismes propres de la colonne vertébrale.
L’être humain est passé de la marche sur quatre pattes à la station debout, et l’érection de la colonne a eu pour conséquence de créer deux courbures, la lordose lombaire en creux et la cyphose dorsale en bosse !
De plus la flexibilité de la colonne d’avant en arrière est efficace et la rotation de droite à gauche aussi !
L’affaire se complique lorsque nous voulons combiner ces deux mouvements, surtout avec des charges lourdes ou lors de mouvements rapides ( ou brusques ).
Dans ces conditions, il nous faut éviter ces extrêmes, entretenir notre rachis par des mouvements réguliers d’étirement et d’assouplissement.
Les voitures sont pour notre colonne vertébrale, des instruments de torture, le meilleure remède étant de poser nos fesses sur le siège dans un premier temps et rentrer les jambes une à une.
Essayez et vous verrez !

Jacques