RÉALITÉ VIRTUELLE

Bonjour,
Nous vivons dans une époque ou la technologie s’approprie des concepts en pensant innover.
C’est le cas de la réalité virtuelle ou l’ordinateur, grâce à des lunettes spéciales et des écouteurs branchés sur nos oreilles nous fait découvrir une réalité qui est construite par la technologie et qui est dite virtuelle.
Or nous avons déjà ce concept d’une réalité qui n’existe pas, il s’agit de l’Égo, en effet celui-ci est une construction mentale créée par les psychiatres pour nous faire croire que l’égo existe et que celui-ci est leur objet de travail.
Vous pouvez chercher dans toute la nature, l’égo ne pousse pas sur les arbres, il n’a aucune existence en dehors des structures mentales qui elles aussi sont virtuelles, et ceci est la bonne nouvelle :
Si l’égo existait, nous serions bien embarrassés avec cette réalité irréelle, inexistante et c’est d’ailleurs ce qui perturbe les personnes qui croient en cette farce comme Freud savait les construire.
Bien sur, il y a des gens qui fonctionnent presque exclusivement avec leur « égo » et cela ne prouve en rien son existence, Don Quichotte attaquait des « géants » qui n’étaient rien d’autre que des moulins à vent !
Je sais que mes propos vont déclencher des doutes et des sarcasmes car bien sur la majorité des patients et des thérapeutes vivent sous l’emprise de ce faux « Moi » avec tous les inconvénients que cela suppose…
Un travail sur soi, à l’intérieur, permet de découvrir la réalité au-delà du conditionnement ou de la domestication mentale généralisée….
Jacques

LA PAGE BLANCHE

Bonjour,
J’écoutais une écrivain qui parlait de  » la page blanche  » devant laquelle il se trouvait lorsque l’inspiration n’était pas au rendez-vous…
Une idée m’est alors venue que je vous livre ici même.
Notre vie peut être comparée à un livre qui commence à la première page et qui finit à la dernière, la vie, la mort sont les deux extrémités de notre parcours terrestre dans un corps physique et c’est la période durant laquelle nous « écrivons » notre histoire.
C’est donc à chaque instant, à chaque jour que nous créons notre réalité, que l’inspiration nous guide et nous éclaire pour avancer dans la vie et notre « inspiration » nous vient de notre âme.
Chaque matin nous écrivons sur notre page blanche, tout ce que notre mental, aidé de notre mémoire ou plutôt de nos mémoires, de nos rêves, de nos expériences passées récentes aussi bien que lointaines, nous permet de composer, de créer, même quand nous croyons que nous n’avons pas « le choix », c’est un vrai choix d’avoir cette croyance !
Alors, dorénavant je vous propose de démarrer toutes vos journées avec la ferme détermination que vous êtes en contrôle de votre destinée, il n’y a pas de fatalité, il n’y a que des fatalistes…
C’est bien à vous qu’il appartient de faire de votre vie un enfer ou un paradis, souvenez-vous que le paradis n’est pas un lieu, c’est un état de conscience, de votre conscience, alors décidez de choisir le bonheur plutôt que le malheur et vous serez exaucés,

Jacques

LA TOUR EIFFEL . . .

Bonjour,

Avant d’écrire un article, je laisse venir mon inspiration pour trouver le contenu, puis j’ai besoin d’un titre avant de rentrer dans le vif du sujet…
Quelle ne fut pas ma surprise lorsque celui-ci est arrivé ce matin : la tour Eiffel, et puis je me suis dit que cela était correct !
Il y a 12 ans je suis allé pour la première fois de ma vie, visiter la tour Eiffel !
Une longue file d’attente sous les pieds de la tour, impressionnante et gracieuse à la fois, et une sensation de grandeur écrasante.
Puis l’ascension commence par les ascenseurs, premier étage, deuxième étage, suivi d’une ascension verticale vers le troisième et dernier étage…324 mètres au-dessus du sol, et le premier regard vers l’extérieur nous offre la vue d’un Paris tout petit, minuscule, une vue presque à l’infini à la faveur de la nuit, souffle coupé, yeux émerveillés, une sensation tout à fait opposée à celle ressentie pedant la longue attente…

Et voilà que cette visite ressemble beaucoup au cheminement que l’on accompli dans une démarche de guérison, au début cela semble long et insurmontable, puis quand la transition est faite, tout semble simple et merveilleux, la sensation de sentir que notre corps a retrouvé sa santé naturelle est aussi agréable que la vue de Paris du haut de la tour Eiffel.
Bien sur si un jour vous avez la chance de la visiter, ne vous en privez pas, c’est un spectacle magnifique après avoir attendu bien longtemps dans la file…

Jacques

L ‘ ALCHIMISTE

Bonjour,
Vous avez sans doute entendu parler des alchimistes qui sont à la recherche de la Pierre philosophale qui leur permettrait de changer le plomb en or et du même coup de devenir riches…
Il s’agit bien là d’une version à sensation attribuée au Moyen-Âge, aux écrivains et aux cinéastes fantasmatiques.
Le but de l’alchimie est de transformer effectivement le  » plomb « (c’est-à-dire vous ou moi !) en  » Or « …
Nous sommes du plomb quand nous sommes lourds, pollués par nos émotions, nos croyances, nos craintes et nos peurs et la transformation  » Alchimique  » va nous permettre de dépasser nos limitations, et de redevenir les êtres de lumière pour notre plus grand bien, pour celui de notre entourage et de l’humanité toute entière, nous serons passés du stade du plomb à celui de l’or.
C’est le but de notre vie et en parlant franc, ce n’est pas tout simple, cela peut prendre du temps et de gros efforts pour redécouvrir notre cœur et les trésors d’Amour qui sont cachés au plus profond de nous.
Symboliquement, l’Or, ce métal brillant et précieux est dissimulé sous des couches épaisses d’émotions (qu’elles soient positives ou négatives !) et notre « tâche » est précisément de nous libérer de toutes nos émotions excessives pour atteindre l’Équanimité…
L’équanimité est une qualité que nous pouvons atteindre par la méditation, le contrôle du mental et la réalisation que nous ne devons pas nous laisser déborder par nos émotions.
Quand cet état est atteint et vécu au quotidien, la réaction alchimique a transformé le Plomb en Or…

Jacques

LE MÉTIER DE SCULPTEUR . . .

Bonjour,
Je vous livre un petit article pour vous aider à réfléchir :
Le métier de sculpteur consiste à prendre un marteau et un burin pour casser la pierre et en faire une statue, un oeuvre d’art !
J’ai entendu souvent les sculpteurs affirmer que la statue est déjà à l’intérieur du bloc de pierre et que leur art consiste à le dégager de sa gangue minérale qui l’emprisonne…
Je trouve que cette affirmation est très belle et qu’elle peut symboliquement s’appliquer à un autre travail.
Nous avons tous sur cette terre le désir et le devoir de tracer notre chemin en participant activement à notre développement extérieur, dans nos familles et dans la société et parallèlement obtenir la paix et le bonheur dans notre cœur…

Le développement extérieur passe par l’éducation, l’école, nos parents, la société et tous les organismes qui nous dispensent des cours et des enseignements théoriques ou pratiques. C’est une lourde charge et un fardeau difficile à porter dans une société compétitive basée de façon principale sur le profit.

À l’inverse, notre déploiement intérieur, la recherche du sens de notre vie vers la quête du vrai Moi, ne peut se faire que par nous-même et en nous-même à la façon du sculpteur : en enlevant des couches de conditionnement, en brisant notre conditionnement social et notre servitude.
Nous devons désapprendre, découvrir et dévoiler notre plein potentiel, sortir du carcan que nous avons fabriqué nous-même afin de faire surgir de la matière brute la beauté de notre être de lumière…

Jacques

5 0 0 . . .

Bonjour,
Cet article porte effectivement le numéro…500 !
Avec une moyenne par article de 250 mots, nous obtenons un total de plus de 125 000 mots, je vous laisse réfléchir à l’épaisseur du livre que cela peut représenter….
Je crois que je n’aurais pas écrit un livre aussi conséquent dans un temps limité et cependant j’ai eu beaucoup de plaisir de rédiger un article tous les 4 jours depuis 5 ans, en suivant l’inspiration du moment.
Je dois reconnaître que même si la technologie a parfois des côtés sombres, elle me permet dans le cas présent d’offrir un temps de réflexion sur tous les sujets qui me passionnent pour permettre à ceux qui le souhaitent de bien vivre en santé !
Je partage l’adresse de ce blog avec les personnes qui viennent me consulter à Shippagan et avec des amis que je rencontre parfois en dehors de mon bureau ou au cours de mes voyages.
Il n’y a aucun cout et mes articles peuvent être transmis à d’autres personnes dans le même esprit.
Pour moi la santé n’est pas une marchandise et ne devrait pas se négocier…
Je suis bien décidé à continuer dans la même philosophie de partage de mes connaissances et surtout de mes expériences des maladies et de la vie en général.
J’apprécie les remarques et les commentaires, les critiques ne m’intéressent pas car elles proviennent uniquement d’esprits  » critiques »…
Je souhaite à tous ceux qui lisent les articles de ce blog de continuer à avoir autant de plaisir que j’en ai à les écrire,

Jacques

LE SOMMEIL

Bonjour,
Que ce soit de légers troubles du sommeil ou des insomnies sévères, je crois qu’il est bon de vous rappeler ce que peut et doit être un bon sommeil :

Tout d’abord une période d’endormissement qui s’étale en moyenne sur une période de 20 minutes, la conscience de veille s’abaisse progressivement jusqu’à atteindre le niveau du sommeil et une bonne façon d’y arriver est de se concentrer sur notre expiration calme et tranquille.

Ensuite, nous entrons dans la phase de sommeil léger, lent et superficiel avec une baisse et un ralentissement de l’activité cérébrale, du cœur et de la respiration.

Ceci nous mène à la phase de sommeil moyen, lent et profond, les yeux se calment et nous sommes coupés de l’extérieur.

De là nous entrons dans le sommeil profond, puis dans le sommeil très profond et enfin dans le sommeil paradoxal ou se situent les rêves, les mouvements rapides des yeux et la récupération mentale.

Bien entendu ces 6 phases successives s’enchainent de façon continue et constituent un « cycle » de sommeil au bout duquel nous nous réveillons pour nous rendormir aussitôt…
Au début de la nuit un cycle dure environ 90 minutes et ils se raccourcissent vers le matin.
Nous faisons en moyenne de 4 à 6 cycles par nuit !
Il va de soi que la prise de médicaments ne nous offre pas cette séquence reposante et ressourçante car ces derniers altèrent le fonctionnement biologique du cerveau.
Alors je vous souhaite de bien dormir et de faire de beaux rêves, chaque nuit de votre vie,

Jacques

LA CONSCIENCE . . .

Bonjour,
Je me suis amusé (« encore » dit mon enfant intérieur !) à rechercher sur Saint Google, la définition de la conscience…
Bon courage !
La conscience ne peut être définie, à moins de se livrer à un étalage de mots plus ou moins hétéroclites ou plus ou moins ésotériques pour dire que nous n’arrivons pas à la définir.
Cependant la conscience existe tellement dans notre univers qu’elle n’a pas besoin d’être mise en mots (parfois en maux quand elle est douloureuse !).
Notre conscience individuelle se forme au moment de la rencontre entre le spermatozoïde « élu » ou ‘choisi » parmi les nombreux prétendants fournis par notre père et « l’ovule » du mois dans le réceptacle utérin de notre mère : c’est notre Bing-bang personnel, le début de la création.
Ce qui veut tout simplement dire que nous sommes notre conscience…
Cette conscience vit dans et anime notre corps pour toute la durée de notre vie terrestre et elle retourne après notre mort dans la conscience universelle, et revoilà l’univers qui revient !
Une bonne question :  » Y-a-t-il une différence entre Univers et Conscience ?  »
Je saute deux lignes pour vous permettre de trouver votre propre réponse…

Je garde ma réponse pour moi tout comme vous garderez la vôtre en lieu sur !
Un petit indice : vous pourrez la trouver dans le silence et l’immobilité, silence du mental et immobilité du corps vous permettent de connaître votre conscience, ou de prendre conscience de votre conscience.
Cela est difficile pour beaucoup, mais ce n’est pas impossible, essayez pour voir ! (rire !)

Jacques

DES PERLES DE PLUIE . . .

Bonjour,

Jacques BREL, dans sa chanson :  » Ne me quittes pas  » dit :  » Je t’offrirais des perles de pluie, venues d’un pays ou il ne pleut pas… »
J’ai toujours trouvé cette phrase très jolie et très poétique, mais voila, aujourd’hui il pleuvait et avec un mélange de pluie verglaçante, j’ai pu observer sur le toit de ma voiture un phénomène extraordinaire que je n’avais jamais vu !
Des gouttes rondes entourées d’une fine couche de glace se posaient sur le toit de mon auto et s’ouvrait pour libérer l’eau non gelée de la goutte….c’était comme… des perles de pluie qui tombaient gracieusement sur mon char sans le couvrir d’une couche de glace comme avec le verglas !
La température de l’air était à la limite entre la pluie et le verglas…
Jacques Brel est bien plus fort, car lui imaginait cela même dans un pays ou il ne pleut pas !

Je ne sais pas si ce phénomène météorologique est fréquent, ce que je sais, c’est que c’était très beau à voir et à contempler.
La température de l’air était à zéro degré et il n’y avait pas de vent, par la suite la pluie est devenue plus abondante et a été remplacée par d’énormes flocons de neige qui ont rapidement recouvert les autos et la chaussée d’un élégant manteau blanc surprenant en cette fin d’hiver.

Vous comprenez que si j’ai pu observer tout cela je n’étais pas scotché à un écran de téléphone ou de télévision, la nature est si belle quand on sait la regarder !

Jacques

LA PENSÉE CRÉATIVE

Bonjour,
Que vous y croyiez ou non notre pensée crée, en effet la pensée est une énergie qui va se transformer en une autre énergie, la parole qui elle-même va se transformer en action (ou pas !)…
Si vous pensez à la peur, elle va s’installer insidieusement dans votre sub conscient, vous allez vous dire j’ai peur et c’est exactement ce qui va arriver.
Heureusement cela fonctionne aussi avec la joie et le bonheur, si vous vous sentez seul ou triste, pensez à la joie, allez devant un miroir et faites un sourire, ou une grimace et automatiquement vous allez sourire et vous sentir mieux.
En partant de ces conclusions je vous propose une solution simple et gratuite pour changer radicalement votre vie sur tous les plans :

Chaque jour et même plusieurs fois par jour si vous le souhaitez :
Envoyez des pensées de Lumière pour dissoudre les ombres et les ténèbres…
Envoyez des pensées de CHALEUR pour évacuer l’humidité et les moisissures…
Envoyez des pensées de VÉRITÉ pour vous défaire de l’ignorance et de l’oubli…

Ces pensées créatrices auront un impact profond sur votre environnement, dans votre maison et votre famille et aussi dans votre mental et dans votre subconscient, et bien entendu dans tout l’univers de votre monde !

Je crois que cela vaut le coup d’être expérimenté, car en vous changeant, vous changez le monde, tout comme je le fais avec vous dans cet article…
Que la LUMIÈRE, la CHALEUR et la VÉRITÉ vous accompagnent tout au long de votre vie !

Jacques