LES DERNIÈRES GIRAFES

Bonjour,

J’ai écouté et regardé une émission de télévision qui portait sur les animaux d’Afrique et j’ai appris que les girafes étaient en train de disparaitre !
La raison de leur disparition est lié à des intérêts qui n’ont aucun scrupule et surtout aucune préoccupation à la disparition de certaines espèces animales.
Ce qui m’interpelle aujourd’hui et que je veux partager avec vous, c’est que d’autres espèces différentes qui auront un impact vital pour l’humanité, je veux parler des abeilles qui sont bien plus petites que les girafes et cependant sont indispensables pour les humains.
Je crois profondément que l’être humain est capable de faire front à toutes ces échéances, et je dis bien l’être humain, vous moi et tous les autres sommes co-créateurs de notre réalité et il est clair que nous pouvons agir à notre propre niveau pour modifier les changements climatiques sans attendre que des gouvernements ( qui ne sont plus des humains ), n’ont pas cette opportunité.
La vie dépend de tous les êtres vivants et uniquement d’eux, donc la vie dépend de vous tout comme elle dépend de moi…
Je vous propose de prendre le temps de réfléchir sur ce sujet qui ne dépend pas des politiques, ni des économistes, ni des scientifiques, ni de personne d’autre que chacun d’entre nous.
C’est un conseil d’espoir que je vous livre dans cet article car je sais que l’intelligence humaine sera toujours supérieure à la technologie, sans doute pas au niveau de la vitesse, mais au niveau de la créativité…

Jacques

GRAND PRÉ

Bonjour,
Mon histoire acadienne aurait débuté il y a 35 ans, du moins c’est ce que je pensais jusqu’à tout récemment…
Le 25 Aout 2018, je suis allé en  » pèlerinage  » à Grand pré en Nouvelle Écosse, temps magnifique, le site de Parcs CANADA est impressionnant quand nous savons ce qui s’est passé à cet endroit.
En 1755 et pendant 8 ans les Anglais ont déporté les Acadiens, francophones et catholiques qui habitaient dans les régions est du Canada.
La visite du site de Grand Pré m’a permis de constater que les Acadiens qui avaient colonisé ces régions, créé des digues avec des  » aboiteaux  » pour assécher les marais et en faire des terres cultivables à partir de 1604, avaient trouvé la recette pour faire de ces marais insalubres un nouveau paradis qui avait reçu le nom d’Arcadie en souvenir des poètes de la Grèce ancienne.
Des dizaines de milliers d’Acadiens ont été déportés et tués par les armes ou les épidémies et un scalp d’Acadien était récompensé d’une prime de 25 dollars, somme importante pour l’époque.
C’est donc à Grand pré que je me suis reconnecté avec cette période historique douloureuse, que pourtant j’avais découverte auprès des Acadiens du
Nouveau-Brunswick.
Le site de Grand Pré vibre encore de tout ce qui s’est passé dans ces années de conflit entre la France et l’Angleterre.
J’ai compris pourquoi et comment les descendants des Acadiens de nos jours ont entamé une guérison de leurs blessures en développant la fierté de leurs racines acadiennes et je suis fier d’en être le témoin privilégié !

Jacques (-adien !)

R E V I V R E !

Bonjour,
Cet article est en lien avec  » La loi personnelle négative de base  » du 29 AOUT 2018.

Il est clair que pour moi le mode de survie que choisissent inconsciemment beaucoup de personnes est tout à fait insuffisant et surtout insatisfaisant.
Je ne ferais jamais partie des moutons de Panurge.
La vie est si belle et si grande que je fais miennes les paroles de la chanson d’Angèle Arsenault : Je veux toute la vivre ma vie !
Je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager cette vidéo en copiant le lien suivant :

https://www.bing.com/videos/search?q=angele+arseneault&view=detail&mid=FD0D612C79BA4C72AA9FFD0D612C79BA4C72AA9F&FORM=VIRE

Il s’agit non pas de vivre en attendant la mort, il s’agit de RE-Vivre, de vivre à nouveau et pour de bon !
Tant qu’il ya de la vie, il y a de l’espoir et c’est ce qui me motive à écrire et à partager ces idées avec vous.
Bien sur, retrouver sa loi personnelle négative de base ne se fait pas en un seul jour et cette quête vous permettra de vraiment  » changer  » votre vie, vous vivrez votre vie et non plus celle que les autres voudraient vous faire vivre …

Il existe plusieurs techniques pour découvrir ce qui ne va pas dans votre disque dur ( votre sub-conscient ) : le rebirth, le focusing, la relaxation, la méditation, la communication avec l’enfant intérieur, les dauphins, l’étude des rêves, l’étude des symboles, les régressions, les vies antérieures, la trame, l’astrologie et surement d’autres car je ne vous cite que celles que j’ai expérimentées !
Vous voyez que c’est facile si on se donne les moyens,

Jacques

LOI PERSONNELLE NÉGATIVE DE BASE

Bonjour,

Pour bien vivre en santé, il est important de pouvoir évoluer et se construire au lieu de se détruire.
En effet beaucoup de personnes passent une grande partie de leur vie à se détruire et cela sans en comprendre les mécanismes et encore moins sans en connaitre les raisons.
Une des raisons principales de cette auto-destruction ou auto-sabotage se trouve dissimulée dans ce que nous appelons notre loi personnelle négative de base.
En tant que nouveau-né, nous découvrons le monde avec toute notre innocence et toute notre candeur, jusqu’au moment ou la vie devenant plus ordinaire, nous bombarde littéralement de ses inconvénients tels que le conditionnement de notre environnement physique, l’attitude de nos parents, de nos familles puis de tous nos enseignants dans tous les domaines, les pressions sociales et religieuses et de plus en plus la pression culturelle et technologique !
Dans ce contexte aussi touffu que confus, nous élaborons dans notre subconscient une série de lois personnelles, certaines positives et d’autres négatives.
Toutes les lois personnelles négatives acquises peuvent se résumer en une  » Loi personnelle négative de base « …
Lorsque celle-ci est identifiée, il nous suffit de la transformer en une loi positive qui nous servira précisément à notre reconstruction
Comment ?
Tout simplement en transformant cette loi négative en une loi positive.

Exemple : un enfant par son vécu, a établi la loi suivante  » Je ne mérite pas d’être aimé !  »
La transformation sera de se dire, d’écrire et d’affirmer : « Je mérite d’être aimé !  »

( voir l’article  » REVIVRE  » pour en savoir davantage )…

Jacques

LA VOIE DU MILIEU

Bonjour,
Cette expression est tirée des enseignements orientaux et plus précisément de la philosophie du Yoga.
C’est le chemin préconisé pour éviter les extrêmes par le Bouddha pour atteindre la libération de la souffrance.
Ce qui est important à saisir, c’est effectivement la notion de ces extrêmes par exemple trop manger fait grossir et mourir prématurément et ne pas manger fait mourir rapidement, il y a donc entre ces deux extrêmes une attitude modérée qui permet de bien vivre en santé.
Un autre exemple est le travail qui en excès apporte l’épuisement et dans l’autre sens, la paresse, la fainéantise source de dépréciation personnelle et du manque de confiance en soi.
Je veux attirer votre attention aujourd’hui sur ces excès dans les domaines scientifiques et spirituels.
Il y a en effet des théories ou des explications scientifiques qui balayent du revers de la main les expériences qui ne rentrent pas dans le cadre strict de leur recherche et qui sont ainsi ignorées.
À l’inverse, il y a des thérapeutes ( puisque c’est mon domaine) qui font un usage immodéré de l’expression :  » prouvé scientifiquement  » alors qu’il ne s’agit que d’arguments verbaux pour tromper leur victimes.
Devant tous ces excès et toutes ces dérives je crois qu’il est prudent de revenir fréquemment à cette notion de la voie du milieu dans tous les domaines de notre vie, c’est un signe de sagesse qui peut nous éviter de tomber dans les excès quels qu’ils soient.
Pour bien vivre en santé, soyez prudents…

Jacques

LE JUGEMENT

Bonjour,

En re-re-lisant  » Le petit prince  » de Saint Exupéry, j’ai rencontré cette phrase qui a saisi mon attention :
 » Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui. Si tu réussis à bien te juger, c’est que tu es un véritable sage.  »
Je saute une ligne pour vous permettre de relire cette phrase et de bien y réfléchir…

Le jugement est un processus qui implique autant la personne jugée que la personne qui juge et cela suppose bien des erreurs et bien des suppositions qui parfois ne sont pas très objectives.
Qui sommes-nous pour pouvoir juger une autre personne et comment une autre personne pourrait se permettre de nous juger, surtout si nous ne lui avons pas demandé son avis ?
La peur d’être jugé(e) est très fréquente et peut être reliée à un besoin de juger nous-mêmes.
L’illusion du regard des autres peut nous enfermer dans des peurs et des suppositions sans fondement aucun et c’est ainsi que se met en route le processus d’auto-sabotage ou la répression imaginaire. Ces deux mécanismes sont responsables de beaucoup de problèmes personnels ou de problèmes relationnels.
En apprenant à ne plus juger les autres, nous apprenons à ne plus nous juger et comme le dit Saint Exupéry, nous devenons ainsi plus sages et nous devenons une bénédiction pour nous-même et donc pour les autres aussi.
L’abandon du jugement va désencombrer notre mental et ainsi réduire notre stress psychologique et cela nous laissera de la disponibilité pour développer notre créativité !

Jacques

LA BOUGIE

Bonjour,

La bougie est un mystère qui remonte à la nuit des temps ou presque…
Un jour quelqu’un me demanda ce que la bougie représente symboliquement !
Le symbolisme n’est pas une science mathématique et toute interprétation qui peut être exprimée est fonction des circonstances et des personnes qui sont concernées dans la situation précise . Je vais cependant vous transmettre la réponse que j’avais fournie à cette époque, il y a plus de 20 ans.

La flamme de la bougie éclaire, elle brûle, c’est de l’énergie.
Nous ne pouvons avoir de flamme si nous n’avons pas de mèche, de cire ou de feu pour l’allumer.
C’est l’union des trois qui permet d’obtenir la lumière.
Beaucoup de gens qui ne sont pas dans l’union, sont des  » bougies éteintes  » car ils étouffent leur  » feu intérieur  » qui est l’Amour, avec leurs colères et leurs ressentiments.
Symboliquement la bougie est constituée de trois éléments :
– la flamme, aspect spirituel,
– la cire, aspect matériel,
– la mèche, qui fait le lien entre les deux et qui est un aspect énergétique.
Quand la mèche a permis de dissoudre le karma (corps physique, matériel ) par son activité spirituelle ( la flamme ), la bougie s’éteint et meurt à cette existence.
Ne dit-on pas que certaines personnes brûlent la chandelle par les deux bouts et que de ce fait leur existence sera plus courte…
Prenez le temps de penser tranquillement à tous ces aspects et vous découvrirez ce que symboliquement, la bougie peut vous apprendre.
Vous pouvez aussi méditer en regardant une bougie allumée…

Jacques

 » LA BELLE AU BOIS DORMANT « 

Bonjour,
Je vous invite à relire ce conte de Charles Perrault après avoir lu cet article….
La princesse endormie pour 100 ans, c’est la vraie personne que vous êtes au plus profond de vous-même.
Parmi les fées qui entouraient votre berceau lors de votre naissance, celle qui n’avait pas été invitée vous a jeté un sort (comme dans le conte !).
La peur du regard des autres, le besoin de conformité et de confirmation, le poids extrême de la publicité, de tout ce qui vous enferme dans une cage, une idée préconçue ou une croyance erronée, et vous voila enfermé ou  » endormi  » pour  » cent ans « .
Ce sort maléfique est entretenu par votre mental qui trouve là, sa raison de vivre et de vous contrôler.
Heureusement, comme dans le conte, il y a un  » prince charmant  » en vous qui peut rompre le mauvais sort par un simple baiser, et ce prince charmant, c’est tout simplement votre cœur !
En écoutant votre cœur au lieu de suivre aveuglément les mauvais conseils de votre mental, vous allez réveiller la jolie  » princesse endormie  » en vous, qui est votre vraie nature, votre vraie personnalité.
Surtout, n’oubliez pas de relire le conte (disponible sur internet) et de méditer sur ce que je viens de vous proposer.
Vous aurez besoin de vous y prendre à plusieurs reprises car le mental est assez têtu et ne lâchera pas aussi vite que la princesse qui se réveille au premier baiser.
Bon courage et vous ne serez plus jamais La  » belle au bois dormant  »

Jacques

LES SEPT CERVEAUX

Bonjour,
Je vous ai déjà mentionné le livre de Patrick DROUOT intitulé :  » La révolution de la pensée intégrale « .
Ce livre est riche en découvertes qui nous permettent d’avancer sur notre chemin de vie, on y trouve ce concept des  » sept cerveaux « .
Certaines personnes considèrent les intestins comme le deuxième cerveau, notion intéressante bien qu’incomplète, à une époque ou la compréhension de l’être humain et de l’univers se perfectionne, je vous donne un aperçu du travail de Patrick DROUOT tout en vous conseillant fortement la lecture de son livre.
Le premier  » cerveau  » est le cœur qui est le maitre du rythme des six autres cerveaux.
Le second cerveau est représenté par nos deux hémisphères, le droit et le gauche.
Le troisième cerveau est le cerveau olfactif, ou rhinencéphale.
Le quatrième cerveau est le cerveau limbique ou amygdalien.
Le cinquième cerveau est le plexus solaire.
Le sixième cerveau est le cerveau intestinal.
Le septième cerveau est le cerveau épidermique.

Chacune de ces parties du corps contient des réseaux de cellules nerveuses qui se regroupent en une structure qui ressemble à un cerveau miniature.
Lorsque le cœur est en cohérence cardiaque, il permet aux six autres cerveaux de rentrer à leur tour en cohérence et de fonctionner ainsi de façon optimum…
Nous pourrions comparer l’ensemble de ces sept cerveaux à un orchestre dans lequel le cœur serait le chef d’orchestre et un orchestre bien dirigé nous offre toujours de la belle musique.
En harmonisant tous vos cerveaux votre cœur libérera toute sa capacité de guérison !

Jacques
PS voir mon article  » L’intelligence cardiaque  »

 » LE SOURIRE MAGIQUE »

Bonjour,
Voici un cadeau gratuit, puissant et efficace car il contient une part de magie.
La vie en elle-même, n’est-elle pas déjà de la magie ?
Tous les tours de magie fonctionnent avec des trucs, des astuces ou des secrets bien gardés.
Pour celui-ci, il me fait plaisir de le partager avec vous, car si vous lisez mon blog, c’est que vous souhaitez « bien vivre en santé »…

Maintenant passons à la pratique :
Je vous propose pendant que vous lisez ces phrases, d’étirer les coins de votre bouche en esquissant un léger sourire (juste pour vous !).
Et là, comment vous sentez-vous ?
Plus tard je vous convie à faire le même exercice devant un miroir… et de constater votre réaction ( grimace, sourire, éclat de rire, gène, joie, plaisir, etc…).
Ensuite je vous propose de faire ce même sourire quand vous décrochez le téléphone, je vous garantis que votre correspondant s’en rendra compte, car votre voix sera différente.
Quand vous aurez pratiqué assez longtemps, vous pourrez utiliser ce  » sourire magique  » pour votre usage personnel :
Dès que vous y pensez faites-vous un sourire juste pour vous, si la vie est belle, souriez, si vous êtes triste, souriez, si vous avez des problèmes, souriez et même si vous êtes en train de mourir, souriez encore plus…
Après quelques semaines d’exercices quotidiens, cela deviendra une habitude, un réflexe que vous aurez mis en place et qui, comme une baguette magique, vous sortira élégamment de beaucoup de situations !
Le  » truc « , c’est de Vous prendre au sérieux,
Jacques