LE CONDITIONNEMENT ?

Bonjour,
Qu’est-ce que le conditionnement ?
C’est une méthode d’apprentissage qui est bien connue par les expériences de Pavlov sur un chien provoquant une réflexe conditionné : en associant un son à l’apport de nourriture, les glandes salivaires commence à fonctionner puis après de nombreuses répétitions le seul son déclenche la salivation.
C’est de la même façon que nous apprenons dans notre vie par nos expériences de l’enfance et de l’adolescence et par l’éducation de nos parents, de nos professeurs et de la société en général.
Il y a du bon et du mauvais conditionnement et le problème est que bien souvent le mauvais conditionnement se fait presque à notre insu…
La publicité par exemple est basée sur le conditionnement suggéré par des images ou des mots choisis pour « vendre » le produit ou l’activité.
Ce conditionnement est positif pour les entreprises qui fabriquent et distribuent ces produits, mais il n’est pas sur du tout que ce soit une bonne chose pour les individus..
Souvenez-vous du jour ou vous avez trouvé dans votre panier d’épicerie un produit qui ne faisait pas partie de votre liste de courses !
Si vous ne vous en souvenez pas, c’est juste que votre cas est plus grave…
La bonne nouvelle est que si nous avons pu être conditionnés, nous avons la possibilité de nous déconditionner, puis de nous reconditionner, il suffit dans un premier temps de prendre conscience de ce conditionnement et de décider de choisir une ‘habitude » différente, qui sera plus bénéfique pour nous.
C’est un beau défi que je vous propose,
Jacques

CHANGER . . .

Bonjour,
Pourquoi ai-je écrit « CHANGER » et non pas le changement ?
Parce que ce n’est pas du tout la même chose !
On parle beaucoup du changement et trop souvent malheureusement, cela reste une idée pieuse qui n’est pas mise en pratique, ou mal ou trop tard…
Le verbe changer implique une ACTION et elle n’est possible que par une décision suivie d’un effort, personne ne peut vous changer et vous ne pouvez changer personne, je suis sur que vous avez fait ce triste constat bien avant de me lire !
Tout le monde veut changer et peu le font…
La peur de l’inconnu, l’attachement aux habitudes qui sont devenues familières, et ces mêmes habitudes nous détruisent à petit feu, sans en avoir l’air, insidieusement et nous retombons dans la médiocrité de nos vies que nous jugeons difficiles, compliquées, douloureuses, etc…
Pourtant, changer de chemise ou de costume est agréable, changer de voiture nous apporte plus de confort et de sécurité.
Il en va de même dans notre vie intérieure, dans nos pensées et dans nos émotions.
Nous ne pouvons avancer si nous ne plaçons pas un pied devant l’autre (à moins de sauter) et nous devons reconnaître que tout le pouvoir de changer est en nous, pas chez notre prochain ni dans un gouvernement.
Alors pensez-y bien, oubliez le changement, réfléchissez, décidez et CHANGEZ, cela demande un effort et vous en serez récompensés au-delà de vos attentes.
« Celui qui ne tente rien n’a rien », voilà un beau proverbe pour vous accompagner à CHANGER !
Jacques

LES HABITUDES

Bonjour,
Les habitudes sont comme des costumes qui nous habillent, or il y a de beaux costumes et il y a des tenues négligées et il en est de même pour les habitudes, il y en a de bonnes et de moins bonnes pour ne pas dire mauvaises…
Les bonnes habitudes sont à entretenir et même à développer car elles contribuent à notre bien-être et à notre bonheur sans aucun doute !
Il n’en est pas de même pour les habitudes malsaines que nous avons adoptées dans notre enfance, soit par imitation de nos proches, de nos enseignants ou de la culture dans laquelle nous avons baigné !
Le but de cet article est de vous faire prendre conscience de vos habitudes néfastes et du moyen de vous en débarrasser et surtout d’en guérir…
C’est à vous et aussi avec l’aide de vos proches ou de vos collègues que vous pourrez reconnaître et dépister vos mauvaises habitudes !
En vous observant et en écoutant les émotions et les sensations de votre corps, vous pourrez rapidement identifier ce qui dans vos habitudes, vous provoque du plaisir ou au contraire ce qui vous déçoit et vous rend inconfortable .
Après la phase d’exploration, vous pourrez commencer par supprimer les mauvaises habitudes sans conséquences, et là, vous comprendrez que le fait de vous attaquer aux plus grosses va vous libérer, vous permettre de sortir de votre propre prison et votre vie s’éclaircira rapidement.
En ayant supprimé vos plus grosses mauvaises habitudes, vous découvrirez que vous avez plus de temps, plus de réussite et plus de joie de vivre…
Jacques

LA BALANCE

Bonjour,
Un petit retour en arrière, à l’époque ou la balance était constituée d’un axe central appelé le fléau et de chaque côté se trouvaient deux plateaux, dans un plateau nous placions l’objet à peser et dans l’autre les poids qui nous permettaient de connaître le chiffre en grammes ou kilogrammes.
Combien de jeunes enfants ou d’adolescents ont pu observer ce phénomène…
Je me souviens du plaisir de pouvoir peser tout ce qui me tombait sous la main quand la balance était de sortie et que j’avais l’autorisation de l’utiliser avec précaution, tout y passait pour ma plus grande joie !
Si vous avez le souvenir de ce bel objet, maintenant dans les musées, ou si vous pouvez en trouver une représentation, je vous propose de l’observer avec la plus grande attention, et si vous avez la possibilité d’en utiliser une, c’est une expérience intéressante que vous allez comprendre par la suite…

Balance

un bel équilibre !


Voici une belle balance!
Regardez-la avec attention, concentrez vos pensées sur cette image et voyez comment le fléau est droit comme votre colonne vertébrale est supposée être.

Qu’est-ce qui déséquilibre votre corps ?
Qu’est-ce qui déséquilibre vos pensées ?

Imaginez que vous deveniez capables de réaliser ce bel équilibre dans votre vie !
Un but tout à fait réalisable : équilibrez votre activité physique…équilibrez votre alimentation…équilibrez vos finances…équilibrez vos pensées…équilibrez vos émotions…équilibrez vos relations…équilibrez vos paroles…équilibrez vos activités…
Équilibrez toute votre vie, un petit peu à la fois et petit à petit, vous allez découvrir un sentiment particulier qui est le Contentement !

Jacques

LE SOLEIL

Bonjour,
Je vous propose ce jour, quelques réflexions à propos du soleil…
Le matin, le soleil se lève et le soir il se couche…
Ceci est une belle illusion qui nous montre comment nos certitudes peuvent être sujettes à interprétation.
La seule vérité est que le soleil est fixe et que la terre tourne et comme nous sommes debout sur la terre et centrés sur notre « très » petite personne, nous décrétons que le soleil bouge dans le ciel, il suffit de l’observer !… une belle preuve que l’observateur modifie ce qu’il regarde !
Aujourd’hui, il n’y a pas de soleil !…
Autre erreur : la vérité est que les nuages cachent le soleil à notre vue…
Je devine vos pensées :  » Oh! cela n’a pas d’importance, c’est juste une façon de parler ! »
En effet, la réponse est sensée et cela ne change rien à ce qui est, sauf que dans beaucoup d’autres domaines, notamment dans le domaine du mental et des émotions, nous nous laissons berner par des pensées « toutes faites » et « sans importance » et notre intellect se piège lui-même dans ses propres incohérences.
Prenez le temps de réfléchir (comme la Lune réfléchit la lumière du soleil) et examinez vos pensées, vos croyances, vos certitudes, vos grands principes, vos attitudes et ensuite après avoir fait votre examen de conscience, prenez le temps d’examiner les « fausses vérités », les « fausses croyances », les « fausses promesses » de la presse, de la publicité, de la politique, des réseaux dits « sociaux », bien que seulement virtuels, et vous découvrirez la manipulation, la tromperie, les mensonges qui ne fonctionnent que si vous y croyez….
Jacques

POUR BIEN VIVRE EN SANTÉ

Bonjour,
Le printemps s’installe tranquillement et ceci est un bon moment pour revenir à nos bases fondamentales pour bien vivre en santé !
Il y a des choses évidentes qui méritent d’être répétées encore et encore .
La priorité est : Vivre… car beaucoup de personnes ne font que survivre hélas, d’autres terrifiées par la peur de la mort, sont en fait déjà mortes, ou mortes-vivantes.
La respiration est le seul élément fondamental car sans air, le cerveau ne reçoit plus d’oxygène et la mort par asphyxie est atroce.
Bien respirer, c’est vider nos poumons pour rejeter le gaz carbonique (CO2) et la vapeur d’eau qui sont les principaux déchets à évacuer de nos poumons.
Pour bien vider nos poumons, il est indispensable de contracter les petits muscles qui sont entre les côtes afin de réduire le volume de la cage thoracique, avant de prendre une bonne inspiration (imaginez le soufflet du forgeron qui se referme avant de s’expanser à nouveau pour se remplir d’un air frais et riche en oxygène ).
Comme nous rejetons de l’eau par notre respiration il est important de boire régulièrement de petites quantités d’eau afin de ne pas courir vers la déshydratation.
Pour bien vivre en santé ces deux éléments air et eau doivent être absorbés dans un milieu favorable, sans fumées et sans vapeurs toxiques et l’eau doit être une eau potable venant de préférence d’une source non polluée.
C’est alors le temps de vous poser les bonnes questions.
L’air que je respire est-il sain ?
L’eau que je bois est-elle bonne ?

Jacques

OH !…EAU ! ! !

Bonjour,
L’Or Bleu… déjà un problème de conflit et de guerre, l’eau coute déjà plus cher que l’essence et les multinationales, esclavagistes du monde moderne se sont emparées de cette ressource gratuite pour gagner de l’argent sur le dos des consommateurs.
Non, je ne suis pas en politique ( d’ailleurs ceux-ci n’en parlent pas !), je suis simplement comme vous tous à la recherche de la source qui va pouvoir me désaltérer.
L’eau est polluée par les décharges sauvages, par les pesticides, les pluies acides et bien d’autres facteurs encore…
La nature est le meilleur filtre qui existe contre toutes ces pollutions et les sources d’eau fraiche et pure sont de plus en plus exploitées par des entreprises sans scrupules.
L’eau proposée sur les marchés est de valeur inégale, certaines sont filtrées par osmose inverse, procédé couteux en énergie et polluant par le rejet( en effet pour produire un litre d’eau filtrée, on rejette cinq litres !), c’est l’eau des marchands de boissons gazeuses hyper sucrées.
Nous avons besoin de boire beaucoup d’eau, car 75 % d’entre nous sommes déshydratés : à 1 % intervient la sensation de soif souvent ressentie comme un besoin de manger (!), à 2 % de déshydratation il y a des troubles de la mémoire à court terme, à 5 % des troubles de la température corporelle et au-delà de 10 %, c’est la mort du corps physique !
Alors, buvons de l’eau saine et en quantité suffisante pour rester en vie plus longtemps.
Choisissez de l’eau de source naturelle ou de l’eau minérale le plus souvent possible.
Jacques

LIBERTÉ

Bonjour,
Un joli mot, une grande valeur qui est aussi responsable de nombreuses morts…
Qu’est-ce que la Liberté ?
Sommes-nous réellement libres ?
Comment puis-je me libérer ?
Voilà enfin une question intéressante !
Relisez-la bien : comment… ME libérer…Bravo, vous avez compris, c’est bien à nous de nous libérer !
La liberté commence dans notre intellect, dans nos pensées et dans nos émotions.
Vous désirez vous libérer ?
Regardez en vous ce à quoi vous êtes attachés, car c’est bien ce à quoi vous êtes attachés qui vous affecte et vous prive de votre liberté…
Vous pourriez être attachés à une addiction (tabac, alcool, drogue, internet, téléphone dit « intelligent ») ou bien à des peurs réelles ou irrationnelles, vous pourriez être confinés dans des convictions (religieuses, sociales, manque de confiance, timidité, complexes ).
La Liberté est déjà en vous et c’est à vous de la retrouver, de vous donner la place que vous méritez au lieu de vous enfermer en-vous-même, d’où personne ne pourra vous faire évader.
Libérez-vous pour l’Amour de vous et pour le bien de ceux que vous aimez, car c’est un fardeau de connaître une personne qui cherche la liberté à l’extérieur, alors que les clés de sa libération sont déjà entre ses mains :
– « Personne ne veut m’aider à me libérer ! » – non, tant que vous ne ferez pas le premier pas, que vous n’accepterez pas de sortir de votre cache ou de votre prison de vous-même et par vous-même !
La voyez-vous cette liberté, elle est là, elle vous attend depuis longtemps, ouvrez les yeux, ouvrez votre cœur, sortez !
Jacques

LE BUT DE LA VIE

Bonjour,
Que vous le sachiez ou non, nous sommes tous sur cette terre et à cette époque, à cet endroit de la planète pour une bonne raison!
Ceci est le but de notre vie,
Beaucoup d’êtres de nos jours, errent sans but, sans objectif et sans idéal, du moins c’est ce qu’ils pensent …
Il nous revient de rechercher et de prendre conscience de ce but pour vivre une vie épanouie et pleine de bon sens.
Le but de mon article de ce jour est de vous surprendre et de vous inciter à rechercher et à comprendre quelle est votre raison d’être !
Un professeur a choisi l’enseignement, un policier à choisi de faire respecter les lois, une infirmière a choisi de soigner les patients, un charpentier a choisi de construire des maisons, et la liste pourrait se rallonger sans fin !
Regardez votre vie, vos activités, ce que vous aimeriez faire ou ce que vous auriez aimé faire, essayez de vous figurer ce qui serait un accomplissement dans votre vie et si vous le faites, continuez d’avoir du bonheur dans cette voie, si vous ne le faites pas ou si vous ne le connaissez pas, il est grand temps de vous poser les bonnes questions pour bien réussir votre vie :
Quel est le but de ma vie ?
Qu’est-ce que j’ai envie de faire ?
Qu’est-ce que j’ai envie d’être ?
Comment puis-je servir ?
Comment puis-je être utile ?
Qu’est-ce qui me fait plaisir ?
Qu’est-ce qui me rendrait heureux ?
Qu’est-ce que la Vie attend de moi ?
Bonne enquête…

Jacques

LE RETOUR DE L’ESCLAVAGE

Bonjour,
Depuis la nuit des temps jusqu’au commerce négrier, l’esclavagisme a régné en maitre sur l’humanité…
Puis, par « devoir de mémoire », les dirigeants des castes politiques ont fait leur « Mea Culpa », ont bâti des monuments pur se « souvenir », et le bon peuple a applaudi cette révolution de la pensée humaine.
Tout ceci n’est qu’illusions et apparences et je crois qu’il est important de mettre en lumière cet esclavage plus sournois, dissimulé qui oeuvre dans l’ombre et à notre insu.
La publicité, les réseaux sociaux, la politique, l’information et tous ces systèmes corrompus par l’argent ont trouvé un terrain et des moyens pour réduire l’humanité en esclavage.
Par exemple, les « cookies » (petits gateaux !) sont de véritables espions de notre vie privée et nous enchainent avec un déluge de publicité ciblée, pour mieux nous servir, comprenez « pour mieux vous exploiter ».
Le téléphone, bel objet de communication a perdu son utilité première pour devenir une chaine d’espionnage, de contrôle de la Liberté, d’outils égocentriques (par les Égo-portraits ou « selfies ») et de dépendance psycho-émotionnelle aggravée (certaines personnes dorment avec leur téléphone, mangent avec, courent avec, payent leurs factures et font chaque jour de nouvelles choses grâce aux « applications » sensées améliorer leur vie.
Toutes les couches de la société sont devenus les « nouveaux esclaves » des « temps modernes ».
Pensez-y bien, regardez les dirigeants qui utilisent ces modes de communications à la fois modernes et réducteurs, surveillez les publicités des banques, des assurances, des groupes agro-chimique-alimentaires et constatez cette nouvelle forme insidieuse d’esclavage et faites-vous votre propre opinion,
Jacques