LA RIVIÈRE DE NOTRE ENFANCE

Bonjour,
J’ai entendu une chanson écrite par Didier Barbelivien et chantée en duo par Michel Sardou et Garou…
Je ne l’ai pas seulement entendue, je l’ai écoutée, ce qui est bien différent !
C’était le dernier show télévisé de Michel Sardou, et en écoutant la mélodie et les paroles, j’ai senti que quelque chose se passait, une résonnance se faisait en moi et je comprenais le sens de cette chanson au delà des mots.
 » Ce n’est pas du sang qui coule dans nos veines, c’est la rivière de notre enfance !  »

Toutes les cellules de notre corps contiennent toutes nos mémoires et bien sur les cellules sanguines ne font pas exception.
Ces mémoires sont éternelles, elles ne disparaissent jamais et le temps d’une vie, toutes les mémoires enregistrées au fur et à mesure de notre cheminement sont toujours présentes et coulent dans nos veines comme une rivière qui charrie de l’eau qui ira vers la mer, se transformera en pluie et viendra de nouveau alimenter la rivière…

Ces mémoires de notre enfance, puis de l’adolescence et de la maturité circulent des millions de fois dans toutes les cellules de notre corps, nous baignons dans nos mémoires et nous croyons les avoir oubliées, mais elles sont toujours là, toujours présentes, toujours vivantes…

Prenons le temps, offrons nous le temps de respirer calmement et d’écouter vraiment avec nos oreilles et avec notre coeur pour enfin entendre les douces mélodies qui coulent en nous, qui nous baignent, qui nous innondent, parfois gaies, parfois tristes : ce sont nos souvenirs …
Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation