Category Archives: Mon Histoire

BALEINES

Bonjour,
J’ai eu la chance de rencontrer des baleines tout au long de ma vie…
La première voyageait dans un aquarium géant tiré par un camion. C’était il y a très longtemps, j’étais petit et le camion me semblait gros, en y pensant c’était peut-être une petite baleine !
En 1975 j’ai vu une baleine au milieu de l’océan atlantique entre les Iles Canaries et la Guadeloupe, rencontre magique avec le plus gros mammifère de la terre…
Depuis mon arrivée au Canada, je suis allé plusieurs fois sur le Saint Laurent ( à Rivière du loup ), à la rencontre des phoques, des bélougas ( baleines blanches ) et des baleines à bosse.
Un jour, j’ai eu la surprise de voir une baleine bleue à coté d’une baleine à bosse, la différence de taille était impressionante, en effet la baleine à bosse peut mesurer environ 16 mètres et la baleine bleue peut dépasser les 30 mètres.
Depuis j’ai eu le plaisir de découvrir de nombreuses baleines à bosse lors de mes voyages à Hawaii.
En février 2016, au large de Big Hawaii, il y avait un festival de baleines accompagnées de leurs baleinaux et lors de deux croisières j’ai pu assister à un spectacle extraordinaire de ces gros mammifères évoluant librement dans leur milieu naturel : ce fut un spectacle à couper le souffle et je vais écrire un second article pour partager avec vous la beauté de ce spectacle et les impressions que j’en ai retirées.
Alors à très bientôt pour vous décrire ce que je n’oublierais jamais.
Jacques

LE DÉCALAGE HORAIRE

Bonjour,
Le décalage horaire est différent du changement d’heure ( voir article du 18 mars 2016).
Le 13 mars, j’ai changé d’heure au Canada et le 27 mars, je vais changer d’heure en France…
Le décalage horaire est en fait un déplacement géographique à travers les fuseaux horaires, il nous faut ajuster nos montres et notre physiologie pour vivre à l’heure du fuseau ou nous arrivons.
Le décalage est en fait un décalage magnétique car nous quittons le sol en avion et nous nous éloignons du champ magnétique terrestre pour atterrir dans une autre zone magnétique.
Pour certaines personnes ce décalage est très éprouvant.
J’ai trouvé ma solution en utilisant des produits magnétiques (oreiller de voyage, masque de sommeil, ceinture Nikken ) qui me permettant de voler avec un contact magnétique équivalent au champ de la terre, ce qui me donne le plaisir de voyager sans connaitre le  » jetlag  » ou décalage horaire.
C’est surprenant et très efficace et je peux vous conseiller à ce sujet car je suis consultant Nikken pour l’Amérique et l’Europe ( voir mon site dans la rubrique Contact ).
Cela s’explique par le fait que nous sommes des êtres magnétiques, la moindre de nos cellules est composée d’un noyau positif et d’une membrane négative, ce qui en fait un aimant et du même coup, l’utilisation du magnétisme est bénéfique pour bien vivre en santé.
Je peux affirmer sincèrement que voyager sans souffrir du décalage est un cadeau de la vie, car j’ai connu des voyages difficiles et fatigants lorsque je ne connaissais pas ces technologies.
Jacques

RÉACTION DU SUBCONSCIENT

Bonjour,
Il y a quatre jours je vous offre un article :  »Le silence intérieur  »
Pas prémédité du tout, cet article s’est imposé à moi en descendant les escaliers…
La même nuit j’ai bien dormi et je suis resté conscient dans mon sommeil !
Je dormais et j’observais mes pensées au ralenti avec des moments de silence prolongés.
Cela a duré très longtemps et à mon réveil, en forme, frais et dispos, je gardais en moi toute la séquence de ma nuit en conscience, cela était très agréable et après mon réveil je me suis demandé ce qui avait bien pu se passer, lorsque je me suis souvenu que j’avais écrit cet article comme d’habitude, sans mentaliser et sans penser aux conséquences…
Si j’ai déjà expérimenté le silence intérieur à l’état d’éveil, c’était bien la première fois que cela arrivait pendant la nuit.
J’avais bien entendu parler de rester conscient pendant le sommeil sans pour autant l’avoir vécu, maintenant je comprends les bienfaits de cette façon de dormir et je vais tenter de le faire plus souvent…
En conclusion, je ne pouvais pas imaginer ce qui allait se passer aussitôt après avoir écrit cet article et j’ai eu ce beau cadeau qui me permet de vous confirmer que nous pouvons découvrir le  » silence intérieur  » à l’état d’éveil, mais aussi pendant le sommeil !
Je vous souhaite d’avoir le plaisir et même le bonheur de vivre ces instants magiques de plus en plus souvent au cours de votre belle et merveilleuse vie pleine de surprises inattendues,
Jacques

CETTE PETITE FLEUR !

Bonjour,
Comme promis, je reviens sur ce cadeau que je vous ai fait et sur la surprise que cela a provoqué en moi !
Tout d’abord j’avais oublié ce que j’avais écrit et je ne me souviens plus du contexte ?
Avec le recul du temps et mon vécu depuis cet évènement je me suis questionné autour de cette histoire et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir non loin de là une autre petite feuille de papier manuscrite que je vous livre maintenant avec son titre :

U R G E N C E

U N E P E T IT E F L E U R

Bonjour,
Je vous fais un cadeau imprévu ! Je viens de découvrir dans mes archives un texte que j’ai écrit le siècle dernier…..

 »Une petite fleur toute innocente mais jolie comme un coeur, est apparue un beau matin de printemps dans l’herbe tendre de mon jardin.
Surpris, puis intrigué, je l’ai guetté dans sa longue préparation pour éclore, puis un beau jour elle s’est ouverte à la lumière, au soleil et à mes regards intéressés.
Une belle histoire d’amour est née alors avec cette petite fleur qui prenait plaisir à me séduire par son parfum, par ses couleurs et par ses attitudes au gré de la brise.
Puis la saison s’avançant elle a commencé à se flétrir, comme à regret de me quitter et pour que je ne l’oublie pas, elle m’a laissé une petite graine que je garde précieusement.
Je sais qu’au retour de la belle saison, je pourrais la retrouver, fidèle à notre rendez-vous et à notre amour…. »

É P I P H A N I E

Bonjour,
Aujourd’hui 6 janvier, c’est l’Épiphanie, le jour des rois !
En France et dans d’autres pays, la tradition veut que pour célébrer les trois rois mages, il soit confectionné une galette de pâte feuilleutée garnie de frangipane ( à base de poudre d’amande ).
Dans cette galette est placée une fève bien vite remplacée par une petite pièce de porcelaine représentant Jésus puis des sujets plus variés comme les santons en Provence…
La distribution des parts se fait soit en dessous d’une serviette et c’est un enfant qui désigne le destinataire ( parfois cet enfant, souvent le plus jeune, peut être caché sous la table ).
Celui qui découvre la fève en mangeant sa part de galette est couronné roi ou reine et se doit de choisir sa reine ou son roi.
Dans certains milieux, le roi se doit de fournir une autre galette…ce qui m’a valu dans les années 50 de courrir à la boulangerie une bonne partie de l’après-midi !
Je me suis posé la question de trouver le symbolisme de cette tradition en dehors de l’aspect religieux : découvrir à l’intérieur de la part de galette qui nous a été attribuée une fève qui nous permet de devenir roi pourrait symboliser notre quête de la recherche de notre être profond, notre être intérieur et pourquoi pas cet enfant intérieur dont je vous ai souvent parlé …
Ceci est mon interprétation et je vous propose de trouver la vôtre en cette journée particulière !
alors bonne galette des rois, continuez la tradition et vous aurez le plaisir de vous tous les convives joyeux et souriants participer à ce beau mode d’élection,
Jacques

LES CYCLES DE LA V I E !

Bonjour,
Des plus infimes particules ( atomes, électrons et ???) aux plus grands systèmes ( galaxies, univers et ???) tout est vibration, il n’y a rien en dehors de la vibration : nos sens aussi, la vue est une vibration lumineuse, l’ouîe est une vibration sonore, l’odorat est une vibration olfactive, le gout est une vibration gustative et le toucher est une vibration tactile.
Qui dit vibration ou onde, dit aussi rythme et par extension existence de cycles et notre vie est pleine de périodes de durée variable ou déterminée !
Ce 14 octobre représente un point particulier pour moi car il est l’aboutissement soit de 7 cycles de dix ans, soit de 10 cycles de 7 ans…
Peu importe les chiffres, ce qui est important c’est que chaque période de notre vie correspond à une étape particulière sur notre chemin, que nous avons choisi avant de venir au monde ( pourquoi pas !) : la petite enfance, l’adolescence, les études, la fondation d’une famille, l’établissement d’une carrière, les enfants, la carrière établie, les petits enfants, la pré-retraite, la retraite, etc…
Force m’est de constater aujourd’hui que j’ai  » oublié  » les deux dernières et je ne le regrette pas car j’exerce un métier que j’aime et qui me le rend bien, que j’ai de beaux garçons, de charmantes belles-filles et d’adorables petites filles ainsi qu’une compagne de vie amoureuse.
L’incontournable cerise sur le gâteau est que je peux voyager et me livrer à des plaisirs et des loisirs variés ( champignons, avion, dauphins, conduite, char à voile etc…).
Je peux dire qu’en cette journée anniversaire je suis CONTENT de vivre ici et maintenant et de regarder vers le futur avec sérénité !
Merci la Vie,
Jacques

SOUVENIR DU 19 AOUT . . .

Bonjour,
Le 19 Aout est pour moi un jour particulier car il représente le souvenir le plus fort de ma tendre enfance.
Je ferme les yeux et je revoie cette journée d’été ensoleillée chez ma grand-mère maternelle en Lorraine.
Mon père, militaire est en Indochine et mes deux soeurs ainées sont chargées de ma surveillance car ma grand-mére est dans la chambre dans laquelle ma mère est sur le point de mettre au monde un petit frère ou une petite soeur ?
Je profite d’un relâchement de la surveillance pour expérimenter…LA LIBERTÉ…
Je franchis la porte d’entrée, je descend les escaliers de la cour en avant et j’ouvre la grille qui mène sur le trottoir !
Les maisons qui suivent celle de ma grand-mère me protègent du chaud soleil d’été et je continue mon chemin en vérifiant de temps en temps que personne ne me cherche, prêt à courir vers le foyer ou se passent des évènements inhabituels…
Parti du numéro 29, je me rends jusqu’au numéro 49, C’est-à-dire dix maisons plus loin, un peu moins de 80 mètres (vérifié sur Googles maps !).
Du trottoir je fais la causette avec une petite Jacqueline qui est sur son balcon…
Après quoi je retourne sur mes pas vers la maison ou personne n’a remarqué mon absence, la petite soeur est née et ce petit monde se demande quel prénom lui donner ?
Toujours aussi bavard, je lance :  » Jacqueline « ! et c’est ce qui fut fait !
Plus de 50 ans plus tard j’ai avoué mon escapade en expliquant d’ou venait le prénom de ma petite soeur.
Je n’ai jamais revue l’autre Jacqueline qui ne connait donc pas le fin mot de l’histoire qui a laissé une trace indélébile dans ma jeune mémoire…
J’avais 3 ans et demi !
Jacques

NOUVELLE ÉCOSSE

Bonjour,
Je reviens tout juste d’un voyage de quatre jours en Nouvelle Écosse, province canadienne située au sud du Nouveau Brunswick.
Un voyage magique tant cette province est diversifiée et offre des paysages à couper le souffle.
Tout d’abord le Cap breton avec sa fameuse  » Cabot trail  » qui regorge de points de vue grandioses depuis des sommets qui s’élèvent à plus de 500 mètres et la mer bleue de l’océan d’un coté et la mer verte de la forêt de l’autre…
Un coin de pays superbe ou cohabitent quatres cultures : Les Acadiens, les celtes, les micmacs et les néo-écossais.
Le touriste est accueilli avec sourires et chaleur, les gites et les restaurants ainsi que les artisans de toutes sortes cohabitent en bonne intelligence.
Les sentiers de randonnées sont nombreux et bien explicites, il y a aussi toutes sortes d’activités sportives, telles que pêche, croisières aux baleines et surement pas le temps de s’ennuyer.
Une destination à conseiller fortement !
Par la suite je suis allé à Lunenburg, une ville historique magnifique et, cerise sur le gâteau, il y avait le  » Blue nose  » un voilier emblème du Canada qui est d’ailleurs représenté sur le verso de la pièce de dix cents !
Un petit détour pour admirer le phare de Peggy’s cove sur ses rochers impressionnants et non loin de là une plage de sable ou un bon bain ( à 2 $ !) fut trés revigorant.
Je vous recommande fortement cette destination car elle vous donnera des souvenirs indélébiles ainsi qu’un dépaysement garanti…
Je vais y retourner, c’est sur !
Jacques

INSIDE OUT

Bonjour,
Le dernier film d’animation que je suis allé regarder s’appelle en Anglais :  » Inside out « , au Québec :  » Sens dessus dessous  » et en France :  » Vice et versa  » et je trouve intéressant que les traductions varient d’un pays à l’autre …
L’histoire est celle d’une petite fille dont les émotions sont représentées par cinq personnages : il y a la Joie, la Colère, le Dégout, la Peur et la Tristesse.
Ces quatre personnages ont des apparences différentes et chacun est habillé d’une couleur différente : jaune pour la joie, violet pour la peur, vert pour le dégout, bleu pour la tristesse et rouge pour la colère.
L’histoire, je ne veux pas vous la dévoiler si vous souhaitez voir le film et je souhaite simplement vous faire part de mes commentaires.
C’est du jamais vu pour le cinéma d’animation et j’ai trouvé qu’il y a en arrière plan un travail de recherche intéressant.
Par déformation professionnelle et aussi par la curiosité de ma démarche personnelle, j’ai été captivé par le film et la façon dont les émotions sont animées, tant par leur voix, leur couleur et leur apparence.
Il y a également les émotions d’autres personnages qui interviennent à leur tour et j’ai trouvé cela à la fois très drôle et très bon !
Je vous invite si vous en avez le gout à faire l’expérience de cette projection.
Je me suis questionné sur l’impact au niveau des jeunes spectateurs et je vais essayer d’avoir des commentaires d’enfants et d’adolescents.
Vous souhaitant comme moi, une belle expérience !
Jacques