Category Archives: Mon Histoire

14 JUILLET 2 0 1 5

Bonjour,
Le 14 juillet est la fête nationale de la France qui célèbre le souvenir de la révolution de 1789.
Le 14 juillet 2015 est la célébration de l’écriture de mon 250 iéme article de ce blogue !
Beaucoup de mots ( plus de 137 500!), quelques photos et un seul enregistrement audio sont le bilan de ces 250 articles.
Même si la technologie me freine un peu… je suis content de cette discipline et de cette régularité.
C’est ma façon de célébrer la révolution française qui en son temps a été un événement majeur pour l’histoire de l’humanité.
Je vais continuer de développer ce plaisir d’écrire en espérant que parfois un mot, une phrase ou un article puisse servir de déclencheur a une personne pour lui permettre de faire sa propre « révolution » intérieure.
L’écriture de ces articles me permet très souvent de clarifier ma pensée sur certains sujets et parfois d’y apporter une petite contribution a l’évolution de la conscience humaine.
Si une seule personne a pu se permettre de mieux vivre en santé, mon but aura été atteint puisque ce sera la seconde personne ( après moi !) qui aura bénéficié de ce mode de communication que j’ai privilégié a la place de l’écriture d’un ou deux livres qui pour moi me semblent statiques.
Le blogue évolue de jour en jour avec mon monde extérieur et mon monde intérieur, mon évolution (ou ma révolution) se pérennise de jour en jour et reste vivante, c’est-a-dire animée par la Vie qui s’écoule dans les ailes du temps qui passe.
Je vous souhaite une bonne lecture régulière ou occasionnelle,
Jacques

LA FORCE DE LA GRAINE

Bonjour,
La nature est notre seul maitre, d’ailleurs le Bouddha a trouvé l’illumination sous un arbre!
Je n’en suis pas là et cependant la nature m’a appris une grande leçon.
Il était une fois des petites graines de lupin qui s’étaient glissées dans les espaces entre mes dalles de patio (6o cm x 60cm ).
Je les ai vu pousser et j’ai arraché ce que je voyais pensant être définitivement débarrassé de ces intruses, sauf que ce printemps je vis sortir de jolies petites feuilles dont je pensais me débarrasser avec la pointe d’un couteau…
Rien n’y fit, je me décidais alors de soulever une dalle pour en avoir le coeur net : ô surprise, il y avait en dessous des dalles, des racines de 30 à 40 cm de long ! Je n’ai eu d’autre solution que d’extraire ces nombreuses racines et de replacer les dalles.
Je n’en revenais pas de la force et du pouvoir de si petites graines qui paraissent inoffensives et qui sont cependant douées d’une grande résistance et d’une résilience qui leur permet de continuer à croitre malgré mes tentatives d’élimination.
Pendant que je m’échinais à les extraire doucement pour les replanter en terre, je réalisais que symboliquement il y a en nous des genres de petites graines qui germent et qui continuent de croitre malgré nos tentatives d’éradication, le mental, l’égo pensent être débarassés de ces pensées négatives, de ces fidélités et de ces principes qui nous semblent dépassés et qui continuent à agir avec un pouvoir énorme.
Tant que je n’avais pas soulevé ces dalles, je ne me doutais pas de ce qui se passait en-dessous et à mon insu !
Si vous en avez la curiosité, grattez sous le vernis de votre personnalité superficielle, vous pourrez ainsi déraciner ces graines de négativité qui vous contrôlent à votre insu,
Jacques

HOMMAGE

Bonjour,
Il y a un an jour pour jour Le Docteur Jean Marie Michel nous a quitté…
Depuis plus de 40 ans il exerçait la Médecine générale à Shippagan ou ses qualités professionnelles et humaines ont été hautement reconnues.
Originaire de la Normandie il a complété ses études de Médecine en France pour venir s’installer à Shippagan.
Il a joué un rôle important dans ma vie puisque c’est grâce à lui que je suis à Shippagan depuis 30 ans !
Nous avons partagé de bons moments et notre passion commune pour le pilotage nous a permis de vivre de beaux moments dans les airs.
Son départ un peu précipité par les évènements de la vie laisse un grand vide dans la Péninsule Acadienne et dans mon coeur il a une place toute spéciale ou nous partageons encore de la joie et du bonheur car la mémoire a cette faculté de rester bien vivante dans des relations aussi fortes.
Je l’entends encore au téléphone me saluer de son habituel :  » Allô Superdoc !  » car en fait il était un Superdoc lui-même…
Nous avions l’habitude de partager les dernières plaisanteries à la mode sans jamais égratigner qui que ce soit et notre enthousiasme commun de la vie nous réunnissait dans la célébration de cette région si acceuillante qui nous a si chaleureusement reçus (au sud de la baie des Chaleurs !).
Toute ma gratitude s’envole vers les royaumes célestes ou je perçois ton sourire complice !
Encore Merci, Jean-Marie du fond de mon coeur,
Jacques

ILLUSION

Bonjour,
Je me suis fait le cadeau d’assister à un spectacle d’illusioniste il y a deux semaines.
En effet Luc Langevin est venu dans la Péninsule Acadienne pour présenter son spectacle  » Réellement sur scène « .
J’avais vu des émissions à la télévision ( Comme par magie ) et j’avais aimé son style et sa façon de présenter la magie.
Dès que j’ai appris qu’il venait par chez nous, j’ai décidé de réserver une place et le jour dit je me suis rendu pour le spectacle qui a été annulé pour cause de tempête de neige ( la 17 ième de l’hiver ), je suis donc retourné le lendemain pour, enfin, assister à son spectacle.
Je dois dire que celui-ci porte bien son nom car il est  » réellement sur scène  » !
Bien sur il y a des trucages, des astuces et beaucoup d’illusions et j’ai été captivé par sa simplicité, sa transparence et le respect pour son public.
Il aime sa passion, il en a fait son métier et il en vit en donnant du bonheur à ceux qui viennent le voir.
Il y a de la poésie, de la tendresse et de la complicité avec la salle, il fait participer des personnes qui sont émerveillées et ressortent avec le sourire qui lui n’est pas une illusion.
De plus il véhicule discrètement un message d’espoir et de confiance en soi en expliquant après le dernier numéro que ce qui lui a permis de vivre son rêve était de ne pas avoir écouté tous ceux qui voulaient le décourager en lui certifiant qu’il ne pouvait pas vivre de la magie.
Sa conclusion a été :  » Si quelqu’un veut vous empêcher de réaliser votre rêve, sachez que ce n’est qu’une illusion ! « …
Alors vous aussi, vivez votre Rêve !
Jacques

LA SOPHROLOGIE

Bonjour,
Je vous ai déja entretenu au sujet de la Sophrologie et je souhaite ce jour survoler la question d’une manière différente.
J’ai connu la Sophrologie avant les années 80, enseignée par des éléves directs de Caycedo dans le sud de la France.
La Sophrologie est une Science, elle est même la seule science de la conscience puisque son but est de la rendre harmonieuse et plus efficace.
Le Docteur Caycedo a permis une avancée appréciable dans son domaine, (la psychiatrie ) et du même coup il a ouvert des perspectives intéressantes dans tous les domaines de la conscience.
Son travail s’inscrit dans la lignée de précurseurs comme Sigmund Freud et Carl Jung.
J’ai pratiqué pour moi-même, puis avec des clients et enfin je l’ai enseignée a l’Université de Moncton (NB- CANADA) pendant 18 ans.
Cette science m’a permis de progresser dans la connaissance de l’être humain et venait a point dans la quête qui est a l’origine de ma vocation médicale.
Au lieu de constater les dégats de différents facteurs, dont le stress, les drogues (légales ou non ), j’ai eu en mains des connaissances et des outils qui dans un premier temps m’ont permis de mieux me comprendre et ensuite d’aider ceux qui avaient le désir d’évoluer vers un monde meilleur en commençant par eux-mêmes…
La phénoménologie nous permet une expérimentation directe de l’impact de la respiration et de la relaxation sur les fonctions physiques de notre corps avec a la clé la constatation de la réduction du stress et l’ouverture de notre capacité a reconnaitre le bonheur.
La Sophrologie peut bénéficier a toute personne désireuse de sortir de la condition négative générée par l’enfermement du conditionnement psycho-socio-émotionnel et culturel de la mondialisation.
Jacques

DAUPHIN 2015

expiration

Dauphin…


Bonjour,
Janvier 2015 prés de l’aéroport de cette île Hawaiienne, je suis dans l’eau avec masque et tuba et ce beau dauphin arrive en arriére de moi, me regarde puis expire en relâchant des bulles d’air juste avant de sortir de l’eau pour inspirer de l’air pour sa nouvelle plongée.
Il est tout prés de moi et je pourrais le toucher au mépris de l’étiquette de notre conduite envers eux.
La loi américaine de protection des mammiféres marins stipule que nous ne devons pas nous approcher a moins de 100 pieds des dauphins !…
Lui ne le sait pas et rien ne peut le retenir de venir me scruter et s’approcher a presque me toucher et je le remercie car sans cette rencontre, je n’aurais pas obtenu ce cliché.
Une question se pose en consultant les panneaux d’interdiction sur chaque plage : Comment cette loi de protection peut tolérer ou accepter que des dauphins soient capturés et exploités dans des hôtels luxueux ?
J’espére que ce n’est pas une question d’argent (qu’il est bon d’être naïf parfois ).
Heureusement ce dauphin n’ayant pas de carte de crédit, ne pourra payer d’amende pour sa curosité.
Je me demande aussi comment des lois permettent d’entrainer des dauphins pour placer des mines sous des bateaux ennemis.
Combien de temps aurons-nous encore le plaisir de ces rencontres avec ces êtres dont le cerveau est égal ou même supérieur au notre ?
Je souhaite que la répression ne nous interdise pas de nous baigner dans ces eaux merveilleuses ou les dauphins viennent nager avec nous, car il ne faut pas se tromper, je ne nage pas avec les dauphins, ce sont eux les meilleurs nageurs…
Pensez-y bien !
Jacques

CHEMIN SACRÉ , CHEMIN SECRET

Hawaii

Chemin

Bonjour,
Il était une fois… ainsi débutent les contes et légendes !
J’ai eu la chance de rentrer dans une sorte de conte qui pourrait commencer ainsi :
 » Il était une fois un chemin sacré ou les rois Hawaiiens se déplaçaient autour de leur île pour rencontrer leurs sujets… »
Mais voila, avec le temps, la végétation exhubérante de l’île a envahi et masqué ce sentier qui se déroulait sur les coulées de lave au bord du rivage !
Ce chemin avait disparu…pas pour tout le monde, car devenu « secret », le chemin était toujours là !
C’est de cette façon que j’ai été introduit à son existence : des bénévoles ont débroussaillé l’ancien chemin et l’ont remis en état le long du rivage.
Il existe bel et bien, j’ai marché dessus !
Il faut être accompagné pour le découvrir, loin des sentiers battus et des touristes, loin de la civilisation et des panneaux indicateurs.
Le parcourir est un privilège qui nous a été donné, nous permettant de jouir de la beauté du paysage, du calme, du silence et de l’immensité de l’océan qui le borde.
Le jour de cette excursion (ou incursion dans le temps ), la mer était trés agitée et les vagues spectaculaires se brisaient sur les rochers en des gerbes gigantesques ou parfois se formaient des arcs-en-ciel fugitifs…
Nous étions isolés de la civilisation et en même temps en harmonie avec la nature qui nous entourait, le soleil, la mer, les rochers et les vagues captaient toute notre attention, sans parler de la concentration nécessaire pour suivre le chemin sacré !
Je ne pourrais vous l’indiquer car je n’ai pas la clef !
A bientôt,
Jacques

LES BALEINES

Bonjour,
Ce voyage dans l’océan pacifique a été celui ou il m’a été donné de voir autant de baleines…
Il se trouve que je suis arrivé après la naissance des baleineaux et l’activité des baleines était décuplée.
En effet les « petits » ont des poumons plus petits que leurs parents et sont donc obligés de remonter plus souvent pour respirer, ce qui entraine des remontées plus fréquentes des mamans qui accompagnent et éduquent leurs nouveaux-nés !
Que ce soit en bateau, du bord de la plage ou depuis les hauteurs ou la vue est bien dégagée, il n’y a pas eu une journée sans apercevoir les souffles de près ou de loin.
Le spectacle à bord du bateau est extraordinaire car nous sommes réellement au milieu des groupes de baleines qui sont curieuses et s’approchent pour nous examiner.
De notre coté nous avons tout le loisir d’étudier les comportements des bébés et des parents, de les regarder sortir de l’eau puis chasser puissament l’eau de leur évent afin de pouvoir respirer à pleins poumons, et ils sont gros puisqu’une respiration leur permet de plonger sans air pendant 25 à 30 minutes en moyenne.
Le plus spectaculaire est ce que les anglophones appellent le  » breaching « , un saut hors de l’eau ou tout le corps massif (25 à 30 tonnes pour une longueur de 15 à 20 mètres ) quitte l’élément aquatique et retombe sur la surface avec un bruit sourd impressionnant..
Le plus émouvant est lorsqu’elle plonge en profondeur en arquant son dos et en montrant le dessous blanc de sa queue grise…
Nous avons vu tout cela avec les yeux émerveillés de nos enfants intérieurs,
Jacques

ALOHA !

Bonjour,
Sur les plaques d’immatriculation du 50 ième état des USA il est écrit :  » ALOHA STATE « …
C’est aussi le mot utilisé pour dire bonjour, bienvenue et cela représente bien l’esprit d’accueil des résidents de ces îles au milieu du Pacifique.
Après de nombreux séjours sur ces îles, j’ai aussi appris que ce mot, Aloha, a bien d’autres significations plus profondes et bien plus spirituelles.
Formule de politesse sincère et pouvant être énoncée de façon chantante pour renforcer cette notion à la fois d’accueil et de bienvenue, elle nous met à l’aise et nous invite à entrer dans ce mode de relation qui n’existe pas dans certains autres endroits de la terre.
L’esprit d’Ahola est un sens profond de l’hospitalité et du respect d’autrui qui engage à la fois les personnes concernées à vivre une relation plus douce et plus ouverte, c’est une salutation venue du coeur, dite par le coeur pour toucher le coeur, et ça marche !
En passant plus de temps dans ce beau pays, la signification de ce mot prend plus d’ampleur et on y découvre une philosophie, un mode de vie et même l’amour.
L’harmonie avec la nature, avec tous les êtres vivants, les plantes, les lieux et même les volcans.
Aloha peut tout dire et même dire tout lorsqu’il est placé dans son contexte, il y a aussi des stations d’essence qui s’appellent ALOHA…
Alors je vous propose de l’utiliser comme salut si vous rencontrez une personne à laquelle vous voulez dire plus que  » Bonjour  » !
Aloha peut aussi exprimer le fait de dire  » Au revoir  » !
ALOHA !,
Jacques

SAINT NICOLAS

Bonjour,
Ce jour est le 6 Décembre…
Pour les enfants de l’est de la France et des pays de l’est, c’est le jour de la Saint Nicolas, un évéque qui selon la légende aurait sauvé trois enfants qu’un boucher voulait cuisiner dans un gros saloir !
Je me souviens du défilé de la Saint Nicolas dans la nuit tombante peu éclairée par les réverbéres de l’aprés-guerre et pour les enfants qui n’avaient pas été sages il était suivi du Pére Fouettard qui agitait un martinet (pour les plus jeunes, sorte de manche en bois prolongé de laniéres de cuir qui était accroché de façon visible afin de servir de corrections aux enfants désobéissants.).
Je peux vous affirmer que les premiers jours de décembre, j’étais d’une sagesse exemplaire ce qui me valait de recevoir ce jour-la une orange et un pain d’épice en forme de Saint Nicolas, parfois accompagés d’un jouet en bois…
A cette époque la fête de Noel n’était que religieuse et surtout l’occasion de se coucher plus tard a cause de la messe de minuit et du réveillon qui la concluait.
Avec le temps cette fête de Saint Nicolas toute en symboles puissants a disparu et Noel est devenu une fête commerciale avec des cadeaux qui ne mettent plus en valeur les notions de discipline et qui ont permis le développement du Ritalin, un Pére Fouettard chimique beaucoup moins efficace et moins coloré que ceux de mon enfance.
Chaque 6 Décembre, je repense a mon enfance, a ces soirées fraiches avec des gants de laine et une écharpe tricotée par ma grand-mére (non, elle ne venait pas de Chine, ni l’écharpe ni ma grand-mére) et je me souviens que ce simple présent nous comblait de joie…que c’est beau et bon une orange par année !
Alors pour moi, c’est Noel tous les jours quand je vois une orange !
Et tous les jours je revois le symbole de la renaissance quand le soleil se léve…
Merci Saint Nicolas, j’ai été bien sage cette année…
Bonne Saint Ncolas a tous,
Jacques