LES TOURNESOLS

La magie des tournesols

Tournesols

Bonjour,
À l’approche du printemps je vous offre un poème que j’ai écrit trés tôt le matin du 22 juillet 1991 à la suite de cette expérience fabuleuse…

LES TOURNESOLS

Un beau matin d’été, tôt réveillé tôt levé,
Du lit je me suis jeté, pour aller me promener,
La-bas au loin j’aperçois, une immense foule en prière,
Des tournesols hauts comme moi, tous tournés vers la lumière.

Poussé par un appel sacré, je marche vers ce champ doré,
Et lorsque j’y suis arrivé, je commence à le pénétrer,
Et la magie commence, ici et maintenant,
Et je deviens l’un d’eux, fort merveilleusement.

Soleil parmi les soleils, je regarde le soleil,
Qui un peu plus se réveille, et prends part à mon éveil,
Moi aussi je suis une graine, plantée en terre et dressée la,
Au milieu de cette plaine, parmi tous ces soleils là.

Et soudain je me retourne, faisant face à des milliers,
De ronds jaunes qui séjournent, sur leurs magnifiques pieds,
Nous sommes tous séparés, mais faisons une unité,
C’est l’universalité, c’est aussi la liberté.

De l’astre merveilleux, qui éclaire nos cieux,
Je laisse emplir mes yeux, de ce don si précieux,
Il donne toute vie, et il est notre père,
Et c’est vrai que sans lui, mon énergie se perd.

Du soleil qui m’habite, au soleil qui reluit,
Des soleils qui méditent, une partie je suis,
Et lorsqu’enfin comblé, de ce que j’ai compris,
Sans en être troublé, c’est en disant merci,
À chacun de ces êtres, que je quitte le champ,
En me sentant renaître, en me sentant vivant.

Rempli de la nature, avec qui j’ai fêté,
Une communion si pure, une si belle vérité.
Ainsi va le monde et ainsi va la vie,
Et notre terre est ronde, aimons-nous mes amis.

En ce beau matin d’été, j’ai récolté la moisson,
Quand un soleil j’ai été, j’ai senti la compassion.

Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation