Le  » RETOUR  » de l’Âme . . .

Bonjour,

Un nombre certain de personnes ont perdu leur âme, ou plutôt, ces personnes n’ont aucune idée de ce que ce mot veut dire : une coquille vide, une vue de l’esprit, un truc de religion, une vision de philosophe ou un concept inaccessible ? Non, rien de tout cela, que vous le vouliez ou non, l’âme existe bel et bien même si elle erre dans les limbes de l’inconscient, c’est-à-dire, ce dont nous ne sommes pas conscients, et ce n’est pas parce que nous n’en sommes pas conscients que cela n’existe pas.

Pour ces mêmes personnes, l’inconscient ne signifie rien ou vraiment pas grand-chose et donc l’âme ne peux pas s’y perdre ou s’y cacher ! Or, c’est précisément en explorant aux limites de la conscience que nous pouvons entrevoir la réelle existence de l’inconscient. Il y a trois méthodes pour mener à bien cette découverte, deux sont vraiment utiles et réalisables et la troisième, bien qu’aussi efficace est tout à fait aléatoire : il s’agit tout simplement de la relaxation et de la méditation pour les deux premières et la dernière est la mort ( c’est le choix que font les personnes qui se suicident ). Je vous conseille plus particulièrement les deux premières qui sont au demeurant très efficaces.

Par la relaxation et ou la méditation, nous découvrons progressivement, dans un examen de conscience minutieux, le domaine inexploré de l’inconscient et la possibilité de trouver l’équilibre entre conscient et inconscient, ce qui nous mène inexorablement au retour de l’âme dans un corps physique enfin équilibré.

Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation