SAINT NICOLAS

Bonjour,
Ce jour est le 6 Décembre…
Pour les enfants de l’est de la France et des pays de l’est, c’est le jour de la Saint Nicolas, un évéque qui selon la légende aurait sauvé trois enfants qu’un boucher voulait cuisiner dans un gros saloir !
Je me souviens du défilé de la Saint Nicolas dans la nuit tombante peu éclairée par les réverbéres de l’aprés-guerre et pour les enfants qui n’avaient pas été sages il était suivi du Pére Fouettard qui agitait un martinet (pour les plus jeunes, sorte de manche en bois prolongé de laniéres de cuir qui était accroché de façon visible afin de servir de corrections aux enfants désobéissants.).
Je peux vous affirmer que les premiers jours de décembre, j’étais d’une sagesse exemplaire ce qui me valait de recevoir ce jour-la une orange et un pain d’épice en forme de Saint Nicolas, parfois accompagés d’un jouet en bois…
A cette époque la fête de Noel n’était que religieuse et surtout l’occasion de se coucher plus tard a cause de la messe de minuit et du réveillon qui la concluait.
Avec le temps cette fête de Saint Nicolas toute en symboles puissants a disparu et Noel est devenu une fête commerciale avec des cadeaux qui ne mettent plus en valeur les notions de discipline et qui ont permis le développement du Ritalin, un Pére Fouettard chimique beaucoup moins efficace et moins coloré que ceux de mon enfance.
Chaque 6 Décembre, je repense a mon enfance, a ces soirées fraiches avec des gants de laine et une écharpe tricotée par ma grand-mére (non, elle ne venait pas de Chine, ni l’écharpe ni ma grand-mére) et je me souviens que ce simple présent nous comblait de joie…que c’est beau et bon une orange par année !
Alors pour moi, c’est Noel tous les jours quand je vois une orange !
Et tous les jours je revois le symbole de la renaissance quand le soleil se léve…
Merci Saint Nicolas, j’ai été bien sage cette année…
Bonne Saint Ncolas a tous,
Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation