LE LACHER PRISE

piste en vue

finale a 300 pieds


Bonjour,
Il est impossible de  »faire atterrir » un avion…pour faire un bon atterrissage !.
C’est une affaire de Lacher-prise, l’avion doit se poser tout seul et le pilote contrôle sa descente, sa vitesse et sa direction.

en vue

finale a 200 pieds


100 pieds plus bas la piste se rapproche et les contrôles se poursuivent en laissant faire la pesanteur.
Tout est dans la préparation.

presque...

finale a 100 pieds


Il est encore possible de redécoller si nécessaire, vitesse trop grande, vent contraires ou avion trop haut…
Choix et décision sont entre les mains du pilote !

laisser faire

10 pieds de la piste


La piste est en-dessous des roues a 3 métres, il faut maintenant la refuser en cabrant pour freiner l’avion et adoucir le contact.
Il va se produire dans les 2 a 3 secondes qui suivent.

retour sur terre

ouf, posé


Et voila, le vol se termine et l’oiseau devient une tortue !
Cette phase de l’atterrissage est le plus bel exemple de lacher-prise que je connaisse et symboliquement dans notre vie nous avons besoin de laisser les choses se faire au lieu de les embrouiller !
Pensez-y la prochaine fois que vous essaierez de contrôler une situation qui vous échappe ! Si tout est bien préparé, vous saurez atterrir en douceur et c’est une sensation trés agréable, c’est comme si les roues de l’avion caressaient l’asphalte de la piste.
Au revoir et bon vol (dans votre vie !),
Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation