LE DISCERNEMENT

Bonjour,
« Tant que la colère occupe notre coeur et enténèbre notre oeil intérieur, nous ne pouvons juger avec discernement. »
Paul Valéry
Voici une belle citation de Paul Valéry (si nous pouvions en retirer le mot jugement).
En effet le discernement est la capacité a apprécier avec justesse des faits, une situation, apprécier n’est pas juger, néanmoins si notre coeur est embrumé par des émotions ou de la colére, nous ne sommes pas en mesure d’apprécier quoi que ce soit.
De plus si notre oeil intérieur est enténébré, notre vision profonde est voilée par des filtres, des affirmations, des jugements ou des critiques nous ne sommes toujours pas en mesure d’apprécier ce qui tout simplement EST.
Discerner n’est pas juger, le jugement se référe a des lois, des conventions ou même des croyances qui d’emblée viennent biaiser notre capacité a discerner.
Discerner, ce n’est pas le bien ou le mal, ce n’est pas la dualité, c’est tout simplement garder une vision claire aprés une observation attentive.
La méditation, la sophrologie sont des conditions favorables a un bon discernement. le corps et l’esprit étant détendus, les émotions mises de coté, nous avons alors la capacité de faire la part des choses, de remettre ces choses en place et de clarifier nos idées pour adapter nos comportements.
Plus nous appliquons dans notre vie le discernement, plus nous sous approchons de l’équanimité (tranquillité de l’esprit, égalité d’humeur) ce qui n’a rien a voir avec le détachement qui nous éloigne de la situation ou des faits concernés…
A bientôt,
Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation