LA RECETTE DU BONHEUR . . .

Plage de Quinnéville

Quinnéville (Manche)
18 mai 2013


Bonjour lectrices et lecteurs,
Du sable, trois roues, une voile et un bon vent sont les trois facteurs responsables du sourire affiché sur mon visage !
Ensuite, de l’eau dans la face, du sable dans la bouche et toujours le bonheur…
Voici une recette simple et écologique pour atteindre le contentement.
L’homme que je suis devenu partage son plaisir avec son enfant intérieur qui a été négligé pendant des années.
La réconciliation entre un homme et son passé est essentielle à l’atteinte de la sérénité, et ce n’est qu’un travail intérieur qui peut déboucher sur des activités extérieures comme le char à voile sur une plage de Normandie un beau jour du mois de Mai et en compagnie d’un copain de CM 2 qui partage le même loisir !
Non, je ne retombe pas en enfance, au contraire je partage joie et passion avec enthousiasme et un plaisir sain et agréable.
Je réalise un rêve d’enfant, je profite de la joie de ce sport et je guéris les blessures de la partie de moi à laquelle j’ai fait subir des frustrations, cela libére mon inconscient de regrets inutiles et de soupirs langoureux.
Ces longues heures grisantes à filer dans le vent comme un adolescent intrépide inscrivent dans ma mémoire des souvenirs durables qui chassent les soucis et le stress et qui enrichissent mon vécu physique, psychologique et spirituel.
Alors  » Merci  » Seagull (le char à voile qui s’appelle Silence !), « Merci » Jean Paul et Catherine, « Merci » la Normandie et « Merci » la Vie.
Contentement et gratitude sont deux ingrédients indispensables au bonheur !
À vous maintenant de créer votre belle recette à laquelle vous pouvez ajouter mon amitié,
Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation