LA MÉMOIRE AUDITIVE

Bonjour,
Deux oreilles pour d’abord entendre puis écouter !
Il a été prouvé que le bébé dans le ventre de sa maman est déja capable d’entendre et qu’il reconnait la voix de sa mère dés la naissance !
A ce moment de sa venue au monde, il est traumatisé par les bruits extérieurs car il était habitué à les entendre feutrés par l’épaisseur du liquide amniotique.
Notre oreille est une merveille sur le plan accoustique car elle nous permet de distinguer des sons aussi variés que la parole, le chant, la musique et des sons trés légers. Par contre elle se détériore avec des sons trés aigus, surtout si la puissance est élevée (écouteurs dans les oreilles ou sono de discothèque).
Là encore des émotions liées à la violence des sons ou des mots employés peuvent créer un traumatisme sonore couplé à une émotion qui pourra se manifester lorsqu’elle surgira de notre subconscient. À nous de faire la part des choses et de reconnaitre que l’évènement initial fait partie du passé et que nous pouvons oublier les conséquences de quelque chose qui nous a certes traumatisé, mais qui néanmoins n’existe plus.
Écouter est une attitude qui se perd vite dans un monde excité et pressé par le temps, cependant la qualité de l’écoute est fondamentale dans les relations surtout pour bien vivre en santé.
Surveillez ce que vous dites dans le choix des mots, le ton de la parole et le timbre de la voix.
Essayez de dormir sur vos deux oreilles et à bon entendeur, salut !
Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation