La DÉPRESSION

Bonjour,

Cet article vous invite à découvrir un aspect de la dépression en-dehors de l’aspect médical (quoique parfois les symboles ou les comparaisons peuvent enrichir notre compréhension ). J’ai toujours et encore maintenant été attiré par le vent, ce qui m’a conduit à pratiquer les sports de la voile, le parachutisme, le pilotage d’avion et donc de découvrir toutes les subtilités de la météorologie nécessaires à une pratique sécuritaire de ces activités qui me passionnent .

Le vent est produit par des échanges entre différentes zones de pression barométrique qui s’appellent respectivement les hautes pressions « ANTICYCLONES  » et les basses pressions  » DÉPRESSIONS  » ! Comme la nature a horreur du vide, le vent circule des zones de haute pression vers les zones de basse pression. En connaissant ces phénomènes les vents peuvent être prévisibles en force et en direction permettant à un voilier de remonter face au vent en louvoyant ou de se laisser porter en s’éloignant du vent qui le pousse par l’arrière. De même le vent va aider un avion à voler en créant une dépression au dessus de l’aile par sa forme arrondie, ce qui veut dire que l’avion ne s’appuie pas sur l’air mais est aspiré vers le haut ou la pression est plus basse !

Dans notre vie il y a des moments de hautes pressions et des moments de basses pressions qui peuvent déclencher des symptômes ( appelés aussi Dépression ) et nous pouvons agir en prenant le contrôle des vents grâce à notre respiration : c’est ce que nous propose la Sophrologie !

Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation