Tag Archives: Santé

S – EAU – S

Bonjour,
Je m’inspire dans mon titre d’une compagnie Acadienne qui embouteille de l’eau de source et qui prend bien du plaisir à placer sur son enseigne des slogans contenant le mot  »eau », le dernier était :  » Bel eautomne ! ».
Je vous envoie donc un S-O-S concernant l’eau et son rôle pour bien vivre en santé…
J’ai déjà placé des articles à ce sujet et pourtant je suis surpris de constater comment cet élément si vital est négligé.
J’habite dans un pays et dans une région ou l’eau est très abondante comparativement à d’autres pays, or je constate de plus en plus que les personnes que je rencontre présentent des troubles importants liés à la mauvaise gestion de l’eau du corps, certains ne boivent même pas un verre d’eau par jour et beaucoup ne boivent qu’un seul verre par jour ! ?
75% à 80%, c’est la proportion d’eau qu’il y a dans notre corps et cette eau demande à être renouvelée plusieurs fois par jour, elle est utile pour la digestion, pour les muscles afin d’éviter les crampes et pour toutes les réactions chimiques qui se produisent en permanence dans nos cellules et dans nos tissus.
Si vous voulez changer quelque chose dans votre vie et surtout dans votre santé, commencez par boire un peu plus d’eau…
Car sans un apport suffisant en eau, vous risquez d’être malade et même de mourir ( c’est un peu comme tomber en panne d’essence sur l’autoroute !).
Je vous propose un petit truc : chaque fois que vous direz ou entendrez ALLO ! au téléphone, pensez à l’EAU… et prenez en un verre ,
Jacques

LA MÉDECINE : ART OU TECHNIQUE ?

Bonjour,
Je suis bien placé pour aborder ce sujet puisque j’ai étudié l’aspect scientifique de la Médecine, j’ai ensuite pratiqué le coté technique pour découvrir par la suite un aspect différent, plus créatif que nous pouvons considérer comme un art…
Tout d’abord, 10 ans d’études médicales ont nécessité beaucoup de mémoire pour acquérir les bases scientifiques à propos de l’anatomie, la biologie, la physique médicale, les examens complémentaires et les traitements utiles, un bon bagage !
Ensuite la pratique m’a fait découvrir d’autres aspects de l’exercice de la médecine, le travail sur le terrain, en cabinet et à domicile et la découverte d’aspects non-scientifiques et plus sociaux, parfois très terre à terre !
Depuis plus de 33 ans maintenant une autre page s’est ouverte avec encore études théoriques et pratiques de techniques diverses, souvent d’avant-garde (du à ma curiosité intrinsèque…), mes ressources et ma palette de diagnostics et de traitements se sont élargies et j’en arrive à me poser la question de savoir si la technique médicale accompagnée par la créativité et une attitude différente peut être qualifiée d’art ?
La réponse est définitivement OUI car je réalise que ce qui était une technique bien documentée et bien réglée est devenu une activité surprenante et enrichissante ou le fonctionnement rationnel se permet de laisser la place à l’ouverture vers le nouveau et l’inconnu.
Pour moi cette évolution est une surprise car je n’en avais aucune idée il y a plus de 50 ans lorsque j’ai débuté mes études.
Certains restent dans la technique, d’autres s’orientent vers l’art…C’est mon choix !
Jacques

L ‘ INTELLIGENCE DU COEUR

Bonjour,
Tout d’abord je vous conseille fortement de consulter le livre de Patrick Drouot : ‘ La révolution de la pensée intégrale ‘.
Il y a dans ce livre un CD qui vous permet de vous initier à la cohérence cardiaque avec des sons qui vous permettent de découvrir comment vous pouvez utiliser l’intelligence du cœur.
Vous pouvez aussi visiter son site : drouotp.com sur lequel vous pouvez vous procurer trois CD très complets sur le sujet.
L’intelligence du cœur est indispensable pour bien vivre en santé.
Il s’agit d’une technique récente qui fait appel à des fonctions nouvellement mises en évidence au niveau du cœur, le cœur physique bien entendu car il pourrait y avoir confusion avec le cœur émotionnel.
Le cœur émotionnel est intimement lié au mental avec tous les inconvénients que cela comporte.
Notre réalisation sur cette terre consiste précisément à sortir du contexte émotionnel, à pacifier nos émotions et nous déconnecter du mental égotique.
Avec des exercices simples vous serez capables de vous connecter à votre cœur pour atteindre la cohérence cardiaque, encore appelée la cohérence neuro-cardio-vasculaire.
Vous découvrirez ainsi que c’est votre cœur qui dirige votre cerveau vous permettant ainsi de comprendre mieux la vie et d’agir avec harmonie pour votre bonne santé et celle de votre environnement.
L’intelligence mentale est un caillou et l’intelligence du cœur est un diamant.
Ce diamant est en vous, il est votre vraie richesse, il vous suffit maintenant de le découvrir, de le polir rt de la=e faire briller, rayonner autour de vous…

LA VOIE DU MILIEU

Bonjour,
Bien sur à ne pas confondre avec la Loi du milieu…
La voie du milieu est le chemin que nous devons suivre pour éviter les pièges et les inconvénients des situations extrêmes souvent dangereuses.
Pour les Bouddhistes, c’est une voie qui mène à l’éveil et donc à la libération de la souffrance.
Nous retrouvons dans les conseils de Santé Canada un équivalent sous la forme de ce conseil :  » La modération a bien meilleur gout !  »
Un excès de vin perturbe le cerveau qui n’est plus en état d’apprécier ce qui est dans son verre et les méfaits de ces excès sont malheureusement bien connus et trop fréquents.
Il en va de même pour toutes choses dans notre vie…
Trop de travail nuit à la santé et même à la sécurité et à la productivité de ce travail.
Trop de nourriture entraine des troubles physiologiques et biologiques qui conduisent à l’obésité et à une mort prématurée.
Que ce soit sur le plan physique, mental, émotionnel ou spirituel nous pouvons utiliser notre discernement pour pouvoir choisir la voie du milieu et ainsi progresser dans le sens du but de notre vie sur terre.
La vie est un cadeau que nos parents nous ont transmis avec pour mission de la rendre meilleure pour notre propre famille et tous ceux qui nous entourent ou que nous rencontrons.
En suivant la voie du milieu nous apportons un  » plus  » à la vie et ainsi nous la rendons meilleure pour ceux qui nous succèdent !
Allez de l’avant en suivant ce conseil,
Jacques

RALENTIR LE TEMPS . . .

Bonjour,
Les hommes trouvent que le temps passe vite et même de plus en plus vite !
Une simple illusion… surtout que le temps n’existe pas.
Ce n’est pas le temps qui passe vite, c’est notre précipitation qui nous donne cette impression et je vous propose de penser à cette idée de ralentir le temps.
C’est si simple : il vous suffit de prendre conscience de votre précipitation, de vos rythmes effrénés que vous vous imposez ou quue vous vous laissez imposer (c’est-à-dire que c’est encore vous qui acceptez ou choisissez cette situation ).
Mangez moins vite, buvez moins vite, marchez moins vite et parlez moins vite vous en découvrirez tous les bénéfices…
En mangeant moins vite vous apprécierez ce que vous mangez et vos portions vont diminuer.
En buvant moins vite, vous savourerez ce que vous absorbez et vos cellules, vos tissus seront mieux hydratés.
En marchant moins vite, vous aurez le temps de regarder autour de vous et de profiter de la nature.
En parlant moins vite, vous aurez les mots justes et vous disposerez de plus de temps pour écouter les autres et aussi pour vous écouter vous-même….
Ce sont quelques exemples pour vous permettre d’oser ralentir, de calmer votre agitation et de découvrir que dans votre précipitation vous négligez la personne la plus importante de votre vie…c’est-à-dire Vous !
Soyez calmes et vous calmerez les autres, soyez bons et les autres seront bons pour vous, soyez généreux et les autres seront généreux envers vous !
Ne me croyez pas, expérimentez ce ralentissement et votre vie sera pleine de sagesse,
Jacques

VITAMINE C

Bonjour,
Les marins qui naviguaient de longs mois sur les grands bateaux à voiles souffraient parfois d’une maladie mystérieuse appelée le scorbut et il a été établi que le scorbut faisait plus de victimes que les guerres et les naufrages.
Comme bien souvent, des constatations empiriques ont démontré que l’utilisation de citron permettait d’éviter ce fléau.
Plus tard la compréhension de la maladie s’expliqua par le fait que le citron contenait une substance que l’on appela  » a-scorbique  » et plus tard elle reçu le nom de Vitamine C.
La maladie pouvant être évitée par la prise régulière de citron chez des sujets qui avaient peu de nourriture fraiche à cause de leurs longues navigations, des recherches furent entreprises pour comprendre le mécanisme d’action de cette substance.
Il fut alors découvert que la vitamine C était indispensable pour bien vivre en santé et que sa présence dans les cellules permettait le bon déroulement de réactions biochimiques indispensables au métabolisme.
La vitamine C agit par sa « présence », elle reste intacte, avant pendant et après le déroulement de la réaction chimique…
C’est donc son absence (carence) qui est responsable de l’apparition du scorbut.
Une bonne habitude consiste à consommer de façon régulière des fruits ou des légumes contenant cette vitamine C ( pomme de terre, choux, épinards, agrumes, et cynorrhodon ).
Point n’est besoin de se gaver de vitamine C industrielle en quantité excessive puisqu’elle agit par sa présence et non par son volume !…
Que la nature soit votre médicament car elle est plus efficace que ce qui vient de la chimie.
Jacques

AUTOPSIE VIVANTE

Bonjour,
Un titre accrocheur certes, et motivé par une indignation récente…
Une patiente en souffrance depuis 41 ans m’en a fourni l’occasion.
Je ne veux pas vous encombrer avec des détails médicaux et je crois que l’éducation est plus efficace que toutes les thérapies.
Je reprends également l’adage de Socrate :  » Connais-toi toi-même et tu connaitras l’univers ! » et je le transpose pour l’occasion de la façon suivante :
« Connais-toi toi-même et tu connaitras ton corps ! » qui est aussi une partie de l’univers (intérieur certes !).
Ce corps physique est créé et développé selon un schéma classique qui comporte quatre étapes : le nerf, la peau, le muscle et l’organe.
En termes plus précis le neurotome est le précurseur du dermatome, puis du myotome et enfin du viscérotome.
En langage clair, chaque nerf a une relation avec une partie de la peau, avec un muscle et avec un organe.
En ayant à l’esprit cette classification vous pourrez guider le médecin vers la source de vos problèmes en lui précisant les parties de la douleur correspondantes avec ces quatres entités !
Par exemple un certain nerf de la moelle épinière correspond à une douleur cutanée, à une douleur musculaire et à un mauvais fonctionnement d’un organe !
En étant attentif à ces signaux vous serez d’une aide précieuse pour les personnes chargées de votre santé, car elles n’ont pas toujours le temps de vérifier avec vous ces correspondances.
C’est votre corps, votre santé et il vous appartient de faire au mieux pour déjouer les pièges de la maladie et du stress.
A bientôt,
Jacques

LES POSSIBLES DE LA MÉDECINE

Bonjour,
Mon objectif n’est pas de dénoncer ou de détruire les institutions médicales, il est surtout de proposer, comme d’autres l’ont fait et le font encore, des voies et même des avenues pour permettre a de plus en plus de personnes de BIEN VIVRE EN SANTÉ !
En Médecine comme dans tous les domaines, TOUT est possible :
Reconnaitre ses erreurs ou ses errements et repartir sur des bases nouvelles.
En se cloitrant dans ses acquis le monde médical permet l’éclosion de médecines offrant le champ libre aux charlatans et aux sectes (constatation tristement quotidienne ).
La naiveté et la déroute des personnes malades est exploitée de façon éhontée sur le plan humain et sur le plan monétaire…
Il est possible pour la Médecine de changer ses habitudes, de sortir des sentiers battus et de se remttre en cause un peu plus souvent.
La peur des poursuites entraine des comportements conservateurs et les avocats qui sollicitent ces mêmes poursuites devraient retrouver l’éthique et l’honnêteté qui doit être la leur.
Les patients qui agissent ainsi doivent prendre leur part de responsabilité dans le malaise socio-médical et réaliser qu’ils sont en train de s’auto-détruire au niveau de leur santé pour quelques dollars de plus !
Il est grand temps d’établir un parteunariat, une alliance entre la personne soignante et la personne soignée.
Les solutions existent, le progrés est déja la, inexploité, mis de coté pour des raisons pas si obscures que cela !
Si vous, vous tous, souhaitez que les choses changent, devenez responsables, prenez-vous en charge et exigez d’être respectés par ceux qui vous conseillent et qui vous guident pour une santé meilleure,
A bientôt,
Jacques

FAITES L ‘ HUMOUR , PAS LA GUERRE . . .

Bonjour,
1914, 1944 tout est bon cette année pour remettre en mémoire les deux guerres dites  » mondiales  » dont celle de 1914 devait être la  » der des der  » !
Les pays qui n’ont pas été concernés ne peuvent comprendre, et c’est pour cela que la guerre existe encore.
La guerre n’est pas une affaire sérieuse et elle n’existerait plus si au lieu de se prendre au sérieux, les dirigeants ou les promoteurs cachés avaient un bon sens de l’humour…
La vie est une comédie ou nous jouons notre rôle avec tous les autres acteurs qui nous entourent, nous sommes tous égaux et ceux qui croient que « l’égo » existe, pensent que leur rôle est plus important que celui des autres, luttent pour le pouvoir qui cache en fait une faiblesse intérieure refoulée !
La vie est une comédie et de ce fait même elle est régie par les lois du comique, de l’humour et de la joie …de vivre !
J’ai découvert cette vérité à la sortie du film  » La vie est belle  » avec Roberto Bégnini, je me suis dit que si on peut rire des camps de concentration, alors rien n’a d’importance ( dans le film, le père explique à son enfant que tout cela est un jeu et il y met beaucoup d’humour !).
Une journée ou nous ne rions pas est une journée perdue et les humoristes ont un succès bien mérité car ils nous apportent un regard différent et nous permettent de rire de nos petits travers et de nos grosses erreurs.
Ne dit-on pas que le rire est le propre de l’homme, qu’un bon rire vaut un bon beefsteack et surtout  » rira bien qui rira le dernier  » ce qui veut dire que celui qui ne sait pas rire de lui-même sera supplanté par celui qui saura garder une humeur joviale au-delà de toute épreuve !
Pour bien vivre en santé, choisissez de bien rire en santé !
Jacques

LA PAIX

Bonjour,
Pour bien vivre en santé il est important d’être en PAIX !
Dans un monde qui se cherche, et ne se trouve pas la guerre déclarée ou sournoise semble omniprésente et peut perturber à la fois les belligérants et aussi les témoins impuissants de plus en plus nombreux avec l’explosion des moyens de communication planétaires.
Aucune guerre n’est juste ni justiciable, même pas celle avec votre voisin le plus proche ou votre parent le plus éloigné de vous.
Le proverbe latin  » Si tu veux la paix, prépare la guerre ! » est une erreur mentale à abolir, la logique est plutôt de dire :  » Si tu veux la paix, prépare la paix ! »
La paix extérieure ne peut venir que de la paix intérieure or il me semble beaucoup plus facile de proposer à une personne à la fois de chercher la paix en elle que de laisser des faux justiciers, des faux prophètes ou des faux présidents tenter de rétablir la paix en utilisant des armes quelles qu’elles soient.
Oui, la paix existe et elle se trouve à un endroit trés accessible à tous les êtres humains de bonne volonté,le plus difficile est de le reconnaitre et d’avoir l’humilité de regarder à l’intérieur de soi, de prendre le temps d’observer la beauté du coeur et la grandeur de l’âme qui est en nous et qui sait qu’un jour elle reposera dans la paix éternelle ( voir les épitaphes des pierres tombales dans les cimetières ).
Je vous souhaite de trouver la paix qui vous mènera au bonheur de bien vivre en santé sans attendre qu’il soit trop tard et que vous vous disiez :  » Si j’avais su ! »…
Soyez en PAIX,
Jacques