Tag Archives: Plaisir

P L A N È T E S A U V A G E

Dauphins

planète sauvage


Bonjour,
Je vous présente aujourd’hui une activité de ce grand parc animalier situé au sud de la ville de Nantes.
Installé sur 80 hectares, ce parc présente toutes sortes d’animaux répartis en cinq grands groupes : La piste Safari, le chemin de la Brousse, le temple de la Jungle. le sentier des Incas et…la cité Marine.
C’est là que j’ai pris cette photo par un dimanche pluvieux de mars.
Ayant visité le Marineland en Californie il y a plus de 35 ans, j’ai pu apprécier cette cité Marine ou évoluent des dauphins qui sont traités avec plus de respect que dans les « usines » américaines à cette époque.
Il y a un trés grand bassin et des bassins annexes qui communiquent entre eux.
Ce qui m’a beaucoup touché, c’est la belle attitude des soigneuses et des soigneurs qui sont tous passionnés et ont tissé avec les dauphins des liens trés forts et trés beaux à regarder.
J’ai apprécié le spectacle et j’ai pu constater que ces dauphins sont bien traités, bien nourris et surtout bien aimés par la belle équipe qui les entoure.
Je conseille vivement si vous passez dans la région, de consacrer une journée sur ce site.
Bien organisé, original et convivial, c’est une destination pour la famille et les enfants y apprennent beaucoup de choses.
Je peux dire que c’est un bon endroit qui permet à ces dauphins de bien vivre en santé et entourés de beaucoup d’amis et d’admirateurs.
Merci à Roselyne qui se reconnaitra !
Mon enfant intérieur a été ravi dans ce site enchanteur,
Jacques.

CADEAU ?

Bonjour,
Écrire un article le 25 décembre m’invite à vous parler bien de sur de cadeaux et je pense à cette chanson de Marie Laforêt ou elle répond à la liste de cadeaux de son enfant par une longue énumération de tous les dons et sacrifices d’une mère qui ne sont pas perçus comme des cadeaux !
Le plus beau cadeau que nous recevons de nos parents est la Vie et parfois nous l’oublions, nous sommes comblés, choyés, aimés et nous trouvons les moyens de nous plaindre, de gémir et même de déprimer…
Le seul fait d’être en vie est déja du bonheur, le bonheur de respirer, le bonheur d’être entouré, le bonheur d’être aimé et l’obligation de nous aimer nous-mêmes.
Car voila que dans notre obscurité mentale nous oublions la réalité de la vie, de la nature et de notre nature : nous sommes parfaits et tous égaux à la naissance jusqu’à ce que nous découvrions cette invention des psychiatres : L’Égo, qui bien entendu n’existe pas, je crois vous en avoir déja parlé.
Les enfants jouent avec des legos (bonne idée de cadeau) puis on leur fait croire qu’ils doivent sacrifier leur bonheur d’être en vie pour l’illusion d’un petit moi mesquin et  » normal ».
Je souhaite que mon cadeau en ce jour de Noel soit de vous proposer de retrouver en vous cet enfant souriant et innocent qui est toujours présent derrière le masque triste et lugubre de ces personnes qui se prennent pour quelqu’un…
Et de votre intérieur découvrez la beauté de tous ces enfants oubliés, délaissés pour de l’argent ou n’importe quelle autre addiction,
Joyeux Noel à tous les enfants intérieurs libres et heureux,
Jacques

LA MÉMOIRE KINESTHÉSIQUE

Bonjour,
Je l’ai gardée pour la fin car elle est moins connue !
Nous pourrions l’appeler la mémoire de la peau, organe principal du toucher, ou mémoire tactile, ce qui serait une limitation car la peau est indissociable des muscles et de leurs mouvements volontaires ou réflexes.
La Kinesthésie ou Cinesthésie est la perception consciente des positions et des mouvements du corps, lequel est inclus dans la peau.
Tout contact doux ou rude, tout mouvement et toute position des membres et du corps sont enregistrés dans notre mémoire et peuvent ressortir encore une fois à notre insu s’ils se sont produits avec une composante émotionnelle intense, que ce soit positif ou négatif.
Le souvenir d’un toucher négatif nous poussera inconsciemment à refuser le contact et à adopter une position défensive qui pourra être préjudiciable.
Aussi le souvenir d’un contact agréable peut nous inciter à rechercher à tout prix la même sensation, ce qui pourra entrainer des comportements inadaptés.
La notion de plaisir ou de déplaisir peut influencer nos comportements dans les relations sociales ou intimes.
C’est une bonne habitude de se poser la question de savoir si nous sommes dans le plaisir ou le déplaisir et de se demander si dans notre passé des expériences peuvent être à l’origine de nos comportements inadaptés, surtout si notre entourage nous en fait la remarque.
N’oubliez pas que tout est inscrit dans notre mémoire et que pas une seule expérience n’est exclue de notre subconscient même si elle a été refoulée ou occultée ( C’est à dire dissimulée et même oubliée, elle ressortira en temps utile )!…
Prenez soin de vos mémoires,
Jacques