Tag Archives: Connaissance

LA PERFECTION

Bonjour,
Voici un article que je n’aurais pas pensé écrire si je n’avais pas lu ce livre d’Abraham Maslow : »Vers une psychologie de l’être » avec comme sous-titre : l’expérience psychique…
La perfection me semblait être une impossibilité qui n’existait pas !
Or dans ce livre Maslow parle de « l’expérience paroxystique », c’est-à-dire ces moments privilégiés ou  » l’être est porté à la pointe de lui-même… »
Plus simplement il fait allusion à des moments intenses de bonheur, de joie ou de plaisir intenses provoqués par un paysage, un tableau, une musique ou une situation de rencontre exceptionnelle (amoureuse ou autre).
Je vous donne la liste des valeurs qu’il attribue à cette expérience : intégrité, perfection, achèvement, justice, vie, richesse, simplicité, beauté, bonté, unicité, facilité, jeu, vérité, et autonomie…
Une telle expérience peut survenir sans recherche et sans attente à chacun de nous et dans ces moments-là, nous percevons « l’essentiel de l’Être du monde et nous nous rapprochons de notre Être propre, notre perfection « .
Le perfection que nous ressentons alors est donc la mise au grand joue de la perfection qui existe au plus profond de nous !
Une fois cet aspect découvert, il ne tient qu’à nous de nous intérioriser et de la retrouver le plus souvent possible pour tendre vers notre achèvement, notre réalisation proche de la perfection.
Plus nous saurons « vivre » ces instants précieux, plus nous serons en harmonie dans notre vie intérieure et dans notre vie extérieure, et c’est cet équilibre entre nos deux « mondes » (intérieur et extérieur) qui nous amèneront à l’approche de la Perfection…
Jacques

LES SEPT QUESTIONS DU DISCERNEMENT

Bonjour,
Le discernement est la faculté de reconnaître les choses distinctement.
Pour ce faire il y a sept questions importantes à se poser :
QUI ?
QUE ?
QUAND ?
QUOI ?
COMMENT ?
OU ?
POURQOI ?
Le temps nécessaire à la réflexion pour répondre à ces questions vous permettra d’avoir une compréhension plus globale de la situation et surtout vous offrira une solution tout à fait adaptée pour trouver l’attitude convenable à adopter.
Ce temps de réflexion vous évitera des réactions rapides ou incontrôlées.
Si vous regardez votre vie et vos réactions, vous pourrez constater que bien souvent vos paroles et vos actes se sont présentés sans réflexions, générés spontanément par votre subconscient sans vous avoir laissé le temps de la compréhension de la situation, d’où l’expression bien connue :

LE MANA DU VENT

Bonjour,
Mon second livre a pour titre  »Mana le dauphin ».
J’ai donné le nom de Mana à ce dauphin, héros de l’histoire en référence à la notion de  »Mana » qui existe dans différentes langues et surtout dans la langue polynésienne.
Ce mot est intraduisible dans nos langues influencées par la prédominance du cerveau gauche.
Le mana est à la fois une inspiration, un don, un savoir-faire, une connaissance, un héritage, une compétence et une sagesse dans un domaine particulier.
Il est lié au culte des ancêtres et à la transmission orale.
Si je peux avancer sans prétention que je possède le mana du bien vivre en santé… je peux aussi reconnaître que j’ai le mana du vent.
J’ai découvert le vent très jeune et je passe ma vie en fonction du vent.
Mes loisirs, voiliers, char à voile, avion et toutes mes activités sont liées de près ou de loin à l’existence du vent, à sa présence !
Je peux le voir, le sentir, le gouter, l’écouter et le ressentir…
J’ai expérimenté beaucoup de choses avec le vent et j’ai également reçu des enseignements dans mes rêves.
J’ai regardé des films et des documentaires ou le vent jouait un rôle prépondérant.
Je suis passionné par le Vendée globe (départ le 6 novembre 2016 des Sables d’Olonne !) qui est une course mythique, tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance autour du monde sur des voiliers de 60 pieds…
Sur le plan astrologique, mon signe de naissance est un signe …d’air !
Alors je vous souhaite  » Bon Vent  »
Jacques

LUCY DE LUC BESSON

Bonjour,
Dans l’actualité du cinéma cet été est sorti en salles le dernier film de Luc Besson.
Un gros succès en Amérique et encore une fois Luc Besson retrouve un thème qui fait réfléchir, c’est lui qui avait réalisé  » Le grand bleu  » film qui retrace la vie de Jacques Mayol et nous transporte dans le monde des dauphins.
Dans son dernier film, « Lucy », Luc Besson fait un clin d’oeil aux dauphins en reconnaissant que ces mammifères utilisent un pourcentage de leurs neurones plus élevé que les êtres humains.
Le sujet du film est de projeter ce que pourrait devenir un cerveau humain qui fonctionnerait à 100 % de ses capacités !
Certes il s’agit d’un film et comme nous ne savons pas ce que peut donner un cerveau à plein régime, la voie est libre pour développer son scénario.
Ce qui est important à considérer c’est l’ouverture de la conscience et ce que nous savons, c’est que 5 à 10 % de plus aménerait un saut quantique dans la pensée de l’être humain et dans ses modes de fonctionnement.
Si vous regardez ce film en vous concentrant sur les aspects symboliques de l’histoire, vous ressortirez de la salle avec une activation des capacités de votre cerveau et avec la possibilité d’avoir des nouvelles pensées…
Je vous conseille vivement de faire cette expérience car le sujet mérite d’être traité et expérimenté dans son ensemble, ne vous attachez pas aux faits ou aux images, soyez ouverts à ce qui résonne en vous plus qu’à ce qui raisonne en vous.
Je me suis promis de retourner le voir dans un avenir proche et je vous en tiendrais au courant.
Certains peuvent ne pas l’aimer, qu’ils s’interrogent sur ce qu’ils n’ont pas aimé,
A bientôt,
Jacques