QUAND L’ÉLÉVE EST PRÊT… (3)

Bonjour,
Au fil des jours la guérison clinique physique et morale était évidente et surprenante a la fois, il prenait tout ce que je lui expliquais pour du pain béni et il était trés discipliné, il avait commencé a mettre le nez dehors pour suivre la construction du garage et son poids augmentait progressivement.
Devant ce résultat spectaculaire, je lui proposais de m’accompagner pour faire une ballade en avion, s’il le désirait,
J’ai vu dans ses yeux une intensité de vie extrême lorsqu’il a accepté ma proposition !

C’était sa premiére expérience et nous avions tissé une relation de confiance suffisante pour qu’il aborde cette expérience dans la joie et le plaisir.
Au cours du vol nous sommes passés au-dessus de sa maison (et du garage) et sa joie était grande, je le sentais fiévreux sans température !
Ensuite je lui ai proposé de prendre les commandes de l’avion et ce fut un grand moment pour lui, je lui expliquais alors que symboliquement il prenait les commandes de sa vie, de ses pensées et qu’il poursuivait sa guérison.
Puis mes visites se sont espacées et je prenais de ses nouvelles qui étaient encourageantes, le garage se terminait et il élaborait de nouveaux projets qui faisaient le bonheur de ses proches.

Un vendredi, il m’appelle car il se sentait étouffé, je lui ai dirigé une relaxation de Sophrologie qui l’a bien calmé et il a pu trouver le sommeil.
Je l’avais rassuré et je repartais confiant dans son avenir.
J’avais appris beaucoup avec lui et je pouvais constater les résultats dont parle Bernie Siegel, je lui apportais la Médecine, sa fiancée l’Amour et lui faisait les Miracles !

A suivre,
Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation