MAI 2015

Bonjour,
Les beaux jours reviennent, la température repasse au-dessus de zéro, le soleil nous réchauffe et notre décor de neige s’évapore un peu tous les jours…
Nous avons eu un hiver de tous les records :
Il a duré six mois !
Nous avons reçu plus de 5 mètres de neige !
Nous avons eu plusieurs épisodes de blizzard ( visibilité nulle + froid intense + neige abondante = blizzard ) !
Nous avons battu le record de jours de froid extrême !
Moralité : ce fut un bel hiver canadien car nous avons survécu.
Tout ceci nous amène à rechercher le coté symbolique de cet évènement extérieur sur notre vie intérieure…
En effet ces jours ou nous sommes confinés à la maison nous donnent l’occasion de faire un travail intérieur domestique et nous laissent aussi le temps de plonger dans nos pensées profondes à la rencontre de notre esprit créatif et à la découverte des potentiels endormis tout au fond de notre coeur.
Le rythme effréné des  » métro, boulot, dodo  » est ainsi cassé, brisé en mille morceaux et nous retrouvons les choses essentielles de la vie.
Ces conditions extrêmes forment le caractère et expliquent ce coté acceuillant des canadiens qui savent se plier aux volontés de la nature en acceptant d’aider ceux qui en ont besoin au moment voulu.
La nature, la vie sont nos conditions et nous devons être dans l’acceptation, oublier le  » volontarisme « , le  » contrôle  » et le  » raisonnement « .
Nous ne pouvons raisonner une tempête de neige, nous l’acceptons et nous sommes ensuite pleins de gratitude pour la beauté des paysages…
A nous de faire la même démarche avec toutes les  » tempêtes  » symboliques qui agrémentent notre quotidien,
Merci la vie,
Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation