LE NON – ATTACHEMENT

Bonjour,
Voici un concept peu connu et surtout mal interprété !
Il ne s’agit pas de détachement, ni d’égoisme, ni de séparation, ni de rupture ou de bouleversement…..
L’autre ou les autres ne sont pas concernés et ne doivent pas être mis en cause.
Il s’agit avant tout d’une attitude de l’esprit qui, permettant de faire abstraction totale de sa propre personne, de sa propre manière de voir et de sentir, écoutant sans esprit critique, permet de se fondre dans l’individualité d’un autre être, à pénétrer complétement en lui.
C’est au fond une forme de méditation, un entrainement à stabiliser notre propre mental, afin d’observer l’espace intérieur en nous qui est immuable, donc éternel ou immortel.

Le non-attachement peut induire un besoin de changement et ce n’est pas un changement de l’entourage et de l’environnement mais plutôt un changement personnel intérieur et profond dans notre façon de voir et d’envisager les gens et les évènements.
Au lieu d’une détérioration ou d’une dégradation dans les relations, nous devons viser une amélioration et un approfondissement de celles-ci par une meilleure écoute, une meilleure approche et une ouverture d’esprit plus grande.
Nous pouvons nous débarasser des principes, des idées reçues, des erreurs des systèmes d’éducation, religieux ou sociétés par la pratique du non-attachement.

Ce n’est pas de la faiblesse, ni de la lâcheté, ni une fuite de responsabilité…

Brisez les chaînes de votre pensée et vous briserez aussi les chaînes qui retiennent votre corps prisonnier de vous-même !

Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation