LA FORCE DE VIE

Bonjour,
En janvier 2017 le verglas s’est abattu sur la péninsule Acadienne, causant d’importants dégâts sur le réseau électrique, faisant deux morts et détruisant des centaines (ou des milliers ?) d’arbres dont certains étaient âgés de plusieurs dizaines d’années…
Branches cassées, troncs fendus, tous ces arbres ont souffert d’une accumulation de glace incroyable et surtout très solide !
Le temps a passé, la glace a fondu, beaucoup de branches ont du être coupées et certains arbres ont été coupés à la souche.
Le printemps venu, de jeunes pousses sont apparues comme pour remplir l’espace laissé vacant par les branches disparues, ces nouvelles pousses pointaient droit vers le ciel pour réparer ce que la nature elle-même avait détruit, avec les feuilles naissantes les arbres reprenaient leur belle allure et la féérie des feuilles d’automne a de nouveau été spectaculaire…
Le plus impressionnant selon moi, est apparu un peu plus tardivement sur les grosses souches dénudées et tristes dans le paysage : tout d’abord des petites pousses sont sorties de l’écorce qui restait entre le trait de coupe et le sol pour former une sorte de buisson dissimulant le spectacle désolant de ce qui restait de ces arbres majestueux.
Par la suite, tout autour de ces grosses souches « rhabillées », sont apparues de petites pousses verticales, émergeant des grosses racines profondes pour montrer toute l’énergie dissimulée sous la terre.
La force de vie de ces arbres blessés, torturés, décapités, est un exemple frappant de la résilience de la nature !
Et oui, cette force existe aussi en nous…
Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation