Author Archives: Jacques Madelaine

LE VOYAGE DE L ‘ ÂME

Bonjour,

Tout d’abord, définissons ce qu’est l’Âme :
C’est la petite partie de notre conscience qui s’incarne dans notre corps physique et qui nous accompagne tout au long de notre vie et pour les religions c’est elle qui nous conduit au Paradis ou en enfer.
Pour d’autres civilisations, c’est elle qui voyage de vies en vies, si la réincarnation existe.
Notre âme est au-dessus de notre esprit dans la structure de notre être.
Quelles que soient nos croyances ou nos incertitudes, notre âme est parfaite, petite fraction de la Conscience Universelle, elle commence son voyage dans notre corps pour expérimenter les épreuves et les imperfections que nous avons choisies consciemment ou non . .
Toute notre vie consiste à découvrir et à reconnaitre notre âme pour accomplir les buts que nous nous sommes fixés, certains y arrivent et d’autres partent à la dérive comme un voilier sans voiles qui se laisse emporter par les vents et les courants.

LE DÉSERT . . .

Bonjour,

RETOUR À LA SOURCE

Bonjour,

Tout en bricolant sur des fils électriques, je cherchais à quel endroit le courant électrique ne pouvait plus passer et ce faisant empêchait mon appareil de fonctionner …
Parallèlement je réfléchissais aussi de façon symbolique sur l’inefficacité de nos vies lorsque nous sommes coupés de la source !
J’ai constaté que beaucoup de personnes sont littéralement  » coupées  » de leur  » Source « .
Quand rien ne va plus, quand la douleur physique ou morale nous taraude jour et nuit, il est important de prendre le temps de vérifier si nous sommes encore connectés ?
Pourtant les téléphones cellulaires nous permettent de vérifier si nous sommes reliés au réseau et c’est un réflexe simple et rapide de compter les petits batons …
Cependant la technologie gratuite et simple qui nous permet de nous connecter à notre véritable source semble oubliée pour un nombre important de personnes.

L’ APPARTENANCE

Bonjour,

Dans les temps les plus reculés, selon nos maigres connaissances, les êtres humains vivaient regroupés dans des clans ou des tribus et l’appartenance à ces structures sociales rudimentaires était une question de vie ou de mort.
Plus tard, les peuples regroupés localement commencèrent à s’organiser avec des chefs, des exécutants qui contrôlaient le reste des villages.
Ensuite, apparurent les princes, les rois, les pharaons, les empereurs et tous ces dirigeants aidés de leur cour, dominaient les  » SUJETS  » !
Ceci en leur imposant le sentiment d’appartenance au peuple, à la nation, au royaume ou à l’empire.
Ce temps nous parait lointain et dépassé et cependant, il n’en est rien, bien au contraire.

LES DERNIÈRES GIRAFES

Bonjour,

GRAND PRÉ

Bonjour,
Mon histoire acadienne aurait débuté il y a 35 ans, du moins c’est ce que je pensais jusqu’à tout récemment…
Le 25 Aout 2018, je suis allé en  » pèlerinage  » à Grand pré en Nouvelle Écosse, temps magnifique, le site de Parcs CANADA est impressionnant quand nous savons ce qui s’est passé à cet endroit.
En 1755 et pendant 8 ans les Anglais ont déporté les Acadiens, francophones et catholiques qui habitaient dans les régions est du Canada.
La visite du site de Grand Pré m’a permis de constater que les Acadiens qui avaient colonisé ces régions, créé des digues avec des  » aboiteaux  » pour assécher les marais et en faire des terres cultivables à partir de 1604, avaient trouvé la recette pour faire de ces marais insalubres un nouveau paradis qui avait reçu le nom d’Arcadie en souvenir des poètes de la Grèce ancienne.
Des dizaines de milliers d’Acadiens ont été déportés et tués par les armes ou les épidémies et un scalp d’Acadien était récompensé d’une prime de 25 dollars, somme importante pour l’époque.
C’est donc à Grand pré que je me suis reconnecté avec cette période historique douloureuse, que pourtant j’avais découverte auprès des Acadiens du
Nouveau-Brunswick.
Le site de Grand Pré vibre encore de tout ce qui s’est passé dans ces années de conflit entre la France et l’Angleterre.
J’ai compris pourquoi et comment les descendants des Acadiens de nos jours ont entamé une guérison de leurs blessures en développant la fierté de leurs racines acadiennes et je suis fier d’en être le témoin privilégié !

R E V I V R E !

Bonjour,
Cet article est en lien avec  » La loi personnelle négative de base  » du 29 AOUT 2018.

Il est clair que pour moi le mode de survie que choisissent inconsciemment beaucoup de personnes est tout à fait insuffisant et surtout insatisfaisant.
Je ne ferais jamais partie des moutons de Panurge.
La vie est si belle et si grande que je fais miennes les paroles de la chanson d’Angèle Arsenault : Je veux toute la vivre ma vie !
Je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager cette vidéo en copiant le lien suivant :

https://www.bing.com/videos/search?q=angele+arseneault&view=detail&mid=FD0D612C79BA4C72AA9FFD0D612C79BA4C72AA9F&FORM=VIRE

LOI PERSONNELLE NÉGATIVE DE BASE

Bonjour,

LA VOIE DU MILIEU

Bonjour,
Cette expression est tirée des enseignements orientaux et plus précisément de la philosophie du Yoga.
C’est le chemin préconisé pour éviter les extrêmes par le Bouddha pour atteindre la libération de la souffrance.
Ce qui est important à saisir, c’est effectivement la notion de ces extrêmes par exemple trop manger fait grossir et mourir prématurément et ne pas manger fait mourir rapidement, il y a donc entre ces deux extrêmes une attitude modérée qui permet de bien vivre en santé.
Un autre exemple est le travail qui en excès apporte l’épuisement et dans l’autre sens, la paresse, la fainéantise source de dépréciation personnelle et du manque de confiance en soi.
Je veux attirer votre attention aujourd’hui sur ces excès dans les domaines scientifiques et spirituels.
Il y a en effet des théories ou des explications scientifiques qui balayent du revers de la main les expériences qui ne rentrent pas dans le cadre strict de leur recherche et qui sont ainsi ignorées.
À l’inverse, il y a des thérapeutes ( puisque c’est mon domaine) qui font un usage immodéré de l’expression :  » prouvé scientifiquement  » alors qu’il ne s’agit que d’arguments verbaux pour tromper leur victimes.
Devant tous ces excès et toutes ces dérives je crois qu’il est prudent de revenir fréquemment à cette notion de la voie du milieu dans tous les domaines de notre vie, c’est un signe de sagesse qui peut nous éviter de tomber dans les excès quels qu’ils soient.
Pour bien vivre en santé, soyez prudents…

LE JUGEMENT

Bonjour,

En re-re-lisant  » Le petit prince  » de Saint Exupéry, j’ai rencontré cette phrase qui a saisi mon attention :
 » Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui. Si tu réussis à bien te juger, c’est que tu es un véritable sage.  »
Je saute une ligne pour vous permettre de relire cette phrase et de bien y réfléchir…