L’ ESCLAVAGE

Bonjour,

L’esclavage est une notion qui semble passée de date car ce mot renvoie à une époque dans laquelle le commerce des noirs africains, vendus aux blancs par d’autres noirs a été très prolifique, ce qui a permis le développement des deux Amériques en fournissant de la main d’œuvre à bon marché. Ce trafic d’êtres humains sans défenses par des profiteurs sans états d’âme ayant débuté sous la houlette des portugais, a fini par être dénoncé puis interdit après la Déclaration universelle des droits de l’homme ! Une belle façon de simplifier une pratique beaucoup plus ancienne et surtout toujours d’actualité. En effet, notre société du XXI ième siècle possède une mémoire courte en simplifiant ainsi cette réalité qui remonte beaucoup plus loin dans le temps dans des époques pour lesquelles nous n’avons pratiquement que très peu de connaissances. En effet, les peuples de l’antiquité pratiquaient déjà des formes d’esclavage comme par exemple les ouvriers ayant bâtit les pyramides qu’elles soient égyptiennes, aztèques,ou autres et ceux qui ont construit la grande muraille de Chine ! Bien sur, au-delà de notre courte mémoire il y a probablement d’autres périodes encore plus anciennes que nous ignorons ?

La grande imposture est que nos sociétés libres et bien pensantes restent aveugles au sujet de pratiques modernes d’esclavage sournoises et dissimulées. L’exploitation de l’être humain par d’autres êtres humains existe de façon encore plus flagrante et surtout plus insidieuse et hypocrite. Nous sommes loin de réaliser et surtout d’accepter que l’esclavage touche de nos jours encore beaucoup plus de personnes que dans les temps anciens. Les systèmes politiques, économiques et sociaux ont créé de nouvelles formes d’esclaves  » volontaires  » ou non par le biais de pratiques de dépendances (alcool, tabac, café, sucre, chimie, pharmacie et plus récemment électronique !). Cherchez simplement à qui profite le crime, quelles compagnies, quelles organisations ou quelles institutions exploitent à la fois, la nature, les animaux terrestres et marins et surtout les enfants, les femmes et les hommes pour gagner de plus en plus d’argent, ce sont les 1 % les plus riches de la planète, fiers de  » Leur  » réussite ! Pour bien vivre en santé nous pouvons ouvrir les yeux et cesser de participer à cette dérive fatale.

Pensez-y bien !

Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation