ÉCOLOGIE , ENVIRONNEMENT

Bonjour,

La prise de conscience tardive de l’impact de l’homme sur la nature nous entraine dans des dérives d’impuissance.
Les gouvernements sont pris dans une position impossible entre la nécessité de faire quelque chose pour l’environnement et les blocages des industries agro-alimentaires, chimiques et pétrolières.
Le gouvernement canadien verse aux citoyens une prime d’encouragement pour lutter contre la pollution qui sera reprise au centuple par le biais des taxes sur l’essence, donc sur tous les produits de consommation.
Dans le même temps les industries pétrolières et chimiques arborent des bénéfices de plus en plus conséquents.

Soyons réalistes et considérons que la solution ne peut venir des gouvernements (qui n’ont pas de pouvoir ), ni de l’industrie qui ne se sent pas concernée par les dégâts infligés à la planète par leurs comportements.

La seule issue possible, je dis bien, la seule, est de nous prendre en mains à l’échelle individuelle.
Pas de révolution, pas de grève, pas de plaintes, seulement le courage de se tenir droit debout, de poser nous-mêmes les gestes modestes mais efficaces, de ne plus gaspiller, de boycotter tout simplement toutes les publicités qui nous incitent à consommer, à dépenser sans compter, à emprunter aux banques par les cartes de crédit, à acheter  » en ligne  » de façon compulsive et à perdre notre précieux temps accrochés à des écrans nocifs pour notre santé et notre porte monnaie.

Si vous avez des vrais amis, de la famille, des connaissances qui sont prêts à agir, partagez ce message avec eux . . .

Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation