GUÉRIR DE SON ENFANCE . . .

Bonjour,
Jusqu’à ce jour, la chanson de Jean Ferrat,  » Nul ne guérit de son enfance  » me laissait un gout amer car je trouvais le titre trop catégorique et je sentais par mon abondant travail avec mon enfant intérieur, que ce titre sonnait faux, qu’il y a au contraire un espoir !
Alors j’ai décidé de la réécouter.
J’ai trouvé deux versions, une de Jean Ferrat et une autre interprétation par Michel Drucker qui avouait que cette chanson le bouleversait.
En écoutant attentivement les paroles, surtout le dernier couplet, quelle ne fut pas ma surprise d’entendre :
« …que je retrouve l’innocence, au fil du temps qui se dénoue, ouvre tes bras, ouvre ton âme, le bonheur d’être et le temps doux pour me guérir de mon enfance, de mon enfance ( répété plusieurs fois !) »
Je me sens soulagé car pour moi Jean Ferrat est un grand poète et un grand chanteur, même s’il nous a quitté sa pensée et ses chansons sont toujours présentes et pleines d’une grande sagesse …
Alors, oui il est donc possible de guérir de son enfance, c’est surtout le but principal de notre vie et beaucoup ne comprennent pas cela, essayant de « gommer » cette partie de leur vie en prétendant grandir par un égo monstrueux et un pouvoir superficiel.
Retrouvez votre enfance avec un regard de tendresse, revivez vos joies et vos peines et guérissez toute votre vie en guérissant votre enfance.
On entend parfois des personnes dire d’un ancien : » Il retombe en enfance ! » et bien non, il a trouvé la sagesse !…
Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation